Commentaires en ligne


26 évaluations
5 étoiles:
 (17)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 FILM D'EXCEPTION
Voici un film tourné à partir d'un carnet de voyage rédigé par Ernesto Guevara, à l'occasion d'un périple dans l'Amérique du Sud des années 1950.
C'est un parcours initiatique, ponctué de rencontres, de drôlerie et d'une réalité beaucoup plus sérieuse. La découverte de la...
Publié le 13 mai 2005 par Marc A. M. Lebatard

versus
14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Panorama d'un continent
En 1952 deux jeunes Argentins, le chimiste Alberto Granado et l'étudiant en médecine Ernesto Guevara, décident de partir sur une vieille moto à la découverte de leur continent l'Amérique latine. Ils se voient déjà à Caracas devant des mojitos en compagnie de deux beautés locales... mais la...
Publié le 21 mai 2008 par Sentenza78


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 FILM D'EXCEPTION, 13 mai 2005
Par 
Marc A. M. Lebatard "marc" (Saint-Martin Antilles) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage (DVD)
Voici un film tourné à partir d'un carnet de voyage rédigé par Ernesto Guevara, à l'occasion d'un périple dans l'Amérique du Sud des années 1950.
C'est un parcours initiatique, ponctué de rencontres, de drôlerie et d'une réalité beaucoup plus sérieuse. La découverte de la souffrance, de la misère et de la maladie va marquer de plus en plus profondément le regard du voyageur.
Walter Salles manifeste un immense respect dans chacun de ses films, pour ses personnages, le regard qu'il leur accorde, et, dans ce cas précis, envers le texte de Guevara.
Les images sont magnifiques et rejoignent le romantisme de Werner Herzog lorsqu'il a filmé dans des contrées identiques.
Le regard est sobre, pudique sans grandiloquence. La prise de conscience politique est bien présente, à seule fin de témoigner et non pour convaincre.
La musique est exceptionnelle, ponctuée de rythmes folkloriques argentins.
La galerie de portraits que Guevara nous rapporte de son périple, au travers du regard de Salles est profondément émouvante et humaniste.
Voici un film d'une qualité exceptionnelle à maints égards, et qui peut rassurer les cinéphiles : avec des créateurs du talent de Walter Salles, nous serons encore émerveillés.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand voyage..., 26 avril 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage (DVD)
Fan de grands espaces et de rencontres humaines vous devez voir ce film!! L'idée du Ché révolutionnaire communiste n'est pas présent sur ce film mais plutôt celle liée à ses rencontres lors d'un grand voyage en amérique du sud..
A mon avis un des meilleurs film de l'année 2004 !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Panorama d'un continent, 21 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage [Édition Simple] (DVD)
En 1952 deux jeunes Argentins, le chimiste Alberto Granado et l'étudiant en médecine Ernesto Guevara, décident de partir sur une vieille moto à la découverte de leur continent l'Amérique latine. Ils se voient déjà à Caracas devant des mojitos en compagnie de deux beautés locales... mais la réalité les rattrape, la moto tombe en panne, ils doivent faire avec des ressources de plus en plus limitées et s'encanaillent avec le prolétariat qui leur ouvre les yeux sur la misère et les injustices sociales...
Ce qui avait débuté comme de chouettes vacances prend donc une autre tournure, qui altère la perception que les deux amis ont du monde. Cette expérience éveillera en eux une nouvelle vocation liée à un désir de justice sociale.

Ce road-movie latino-américain retrace le périple du futur Che Guevara et de son ami Alberto Granado. On y voit l'évolution du futur Che, du jeune bourgeois insouciant jusqu'à sa prise de conscience sociale. Loin d'être une biographie du personnage, ce film est avant tout une histoire d'amitié et d'apprentissage de la vie, à la découverte des autres et de soi-même.
Les péripéties rencontrées par nos deux héros, pleines de bons sentiments, sont tantôt drôles, tantôt touchantes, mais manquent de révolte, malgré la sincérité des scènes de vie. Ce qui rend le film un rien affecté et nonchalant.

L'écriture du scénario, confiée au dramaturge portoricain José Rivera, a duré deux ans, basée sur les notes d'Ernesto Che Guevara "Notas de viaje" (ouvrage rédigé quelques années après ce voyage, qui mêle au journal originel des souvenirs sur les gens et les lieux et des réflexions plus tardives et engagées) et sur le livre de son compagnon "Con el Che por America Latina".

Le jeu des acteurs est réellement très bon, Gael Garcia Bernal et Rodrigo De La Serna montrent ici l'étendue de leur talent. Le Mexicain Gael Garcia Bernal ("La mauvaise éducation", "Amours chiennes"), incarne bien le jeune Ernesto avant que celui-ci ne devienne le Che ; mis à part qu'il est peut-être un peu lisse pour ce rôle.
Quant à Rodrigo De La Serna dans le personnage d'Alberto Granado, il apporte la légèreté et l'insouciance nécessaires pour supporter la triste réalité.
Les décors, accompagnés par l'envoûtante musique de Gustavo Santaolalla, sont magnifiques ; on y découvre l'essentiel de l'Amérique du Sud, depuis Buenos Aires jusqu'à l'Amazonie, en passant par la pampa, le désert d'Atacama ou encore les sites incas de Cuzco et de Machu Pichu.

Le principal défaut du film est qu'il manque d'objectivité. On n'y voit que les bons côtés du Che, qui en devient trop beau pour être vrai.
Voilà comment celui-ci nous est présenté : un puceau naïf et gentil tout plein, un rien nigaud, qui n'a comme autre souci que de répandre le bien autour de lui et frustré de ne pouvoir aider les plus démunis.
Au cours du voyage et face à des injustices bien réelles, le gamin a une véritable révélation. Arrivé chez les lépreux il fait littéralement des miracles et devient la mascotte des abandonnés de Dieu. La barbe de quatre jours et le regard illuminé de la fin du film ne laisse plus de doutes, il ne manque que la multiplication des pains et c'est bien Jésus.
Face à ce justicier désintéressé, ce Don Quichotte moderne, son compagnon Granado réduit au statut de Sancho Panza roublard, libidineux et ventripotent, ne changera pas d'un pouce. A son compagnon les vices, à lui le dévouement et l'abnégation : ce parti-pris est déplorable. Granado passe pour le jouisseur qui ne pense qu'à baiser alors que le bon Ernesto ne se préoccupe que de social, donne ses derniers kopecks à un couple de mineurs dans le besoin alors que Granado comptait dessus pour s'envoyer en l'air.
La réalité est que c'est Alberto Granado, très politisé et proche des milieux communistes, qui a attiré l'attention du jeune Che sur les questions sociales. Grâce à ses contacts tout au long du périple, il a fait découvrir à Guevara la triste réalité sociale du continent ; c'est de là qu'a commencé la formation politique de ce dernier, ce qui est totalement occulté par le film.

On avait déjà apprécié les capacités du réalisateur Walter Salles avec "Central do Brasil", cependant "Carnets de voyage" laisse au final un sentiment mitigé : le scénario dresse un portait généreux et proche du documentaire, de l'Amérique du Sud, mais n'évite pas certains clichés, tout en ayant pu être plus enrichissant ; il livre un portrait subjectif du futur Che, présentant un personnage plus qu'idéalisé (pour découvrir l'autre facette du personnage, voir "Adieu Cuba", de et avec Andy Garcia)...
Malgré ces réserves, "Carnets de voyage" reste un beau film qui retrace la jeunesse d'un personnage incontournable de l'histoire moderne et qui méritait bien un long métrage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pas besoin d'un long discour: magnifique, 14 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage [Édition Simple] (DVD)
Une MAGNIFIQUE aventure humaine, basée sur la véritable histoire du Che et de l'éveil de sa conscience politique. Le thème me barbait à priori, mais finalement c'est le COUP DE FOUDRE!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 27 mars 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage [Édition Simple] (DVD)
Film magnifique, subtilement interprété. Musique qui transporte... Tous les passionnés de la culture hispanique seront ravis, c'est un superbe voyage dans toute l'Amérique latine. A noter également que tout propos politique est absent, on comprend juste d'où est né l'instinct révolutionnaire du Che...
Un conseil : regarder le film en VOSTfr !! (disponible en VF et VOSTfr).
En un mot: n'hésitez pas!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A voir absolument !, 18 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage [Édition Simple] (DVD)
Beaucoup de tres bon commentaire ont déja été ecrit, je dirais juste que j'ai vu ce film 17 fois et je ne ma lasse pas!
Petit plus la BO est magnifique et je conseille également de lire le roman sur lequel se base le film!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Paysage et Révolte (Voyage Sur Le Fil), 1 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage [Édition Simple] (DVD)
Un film agréable à regarder qui explique les motivations du Che et de sa révolution.
Lisez des citations ainsi que la chronique de ce film en vous rendant sur le blog Voyage Sur Le Fil ;)

Quelques paysages magnifiques même si on pourrait en espérer un peu plus, surtout pour un film si long.

Il manque également un côté authentique. Le côté film d'époque est un peu trop criard parfois.

Un conseil:
C'est un film à regarder en version originale (VO espagnol) sous-titré français ! Le doublage en français (l'audio) est de mauvaise qualité, car il est sans émotions pour les personnages de troisième plan.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Ernesto Guevara avant de devenir le "Che", 10 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage [Édition Simple] (DVD)
Trés bon et beau film sur Ernesto Guevara avant de devenir celui que l'on connaît sous le nom du "Che" Guevara. Film retraçant le voyage initiatique d'Ernesto et de son ami Granado à travers l'injustice en Amérique latine et l'on comprend ce qui a fait de lui le révolutionnaire Guevara. Le réalisateur a su mélanger réalité, humour, force...de caractère et de magnifiques paysages.
Bravo aux acteurs, Gael Garcia Bernal et Rodrigo de la Serna.
a voir et à revoir!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Belle carte postale du continent sud-américain, 6 février 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage (DVD)
Voilà un jolie et agréable road-movie de Walter Salles qui nous conte le devenir Che Guevara et de son meilleur ami Alberto Granado. C'est un portrait du "che" qui se veut humaniste, positif et mêem trop positif ... une image du "che" trop idyllique et complaisante pour nous convaincre. Ceci dit les paysages sont magnifiques, l'interprétation du "che" par Gael García Bernal est convaincante et pleine de sincérité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 être humain !, 15 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carnets de voyage [Édition Simple] (DVD)
ayant vu ce film à sa sortie, j'ai découvert un être tout
simplement humain !
médecin, souffrant d'asthme, prêt à mourir pour ses idées ...
dans ce récit se sont les préliminaires à son engagement
politique, exceptionnel de rigueur et d'authenticité,
la révolution ne se fait pas les mains propres !

la petite fée clochette
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Carnets de voyage [Édition Simple]
Carnets de voyage [Édition Simple] de Walter Salles (DVD - 2006)
EUR 9,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit