Cliquez ici undrgrnd Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:15,07 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 mai 2012
de l'un des grands chefs d'oeuvre du 20e siècle, sous la direction du compositeur. L'oeuvre a été écrite pour les voix des trois solistes de cet enregistrement : Pears, Fischer-Dieskau et Vishnevskaya.
Le Requiem est construit sur une alternance et parfois superposition de messe pour les morts, chantée par la soprano accompagnée de l'orchestre symphonique, et de chants, sur des poèmes de W. Owen, interprétés par le ténor et le bariton accompagnés d'un orchestre de chambre. A cela s'joutent un choeur SATB et un choeur de garçons (ce dernier exprimant "la voix de l'innocence"). Les poèmes de W. Owen sur le thème de la guerre reflètent le pacifisme de Britten.
L'enregistrement de 1963 est remasterisé et la qualité est très bonne.
Le 2e CD contient aussi des extraits de la répétition de cet enregistrement. Le livret contient le texte complet avec traduction en français et un intéressant commentaire.
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2014
Bon je passe sur les qualités superlatives indéniables de cette oeuvre et de ses interprètes... pour m'attarder sur la question des transferts... Je tombe des nues et me posent des questions sur les arguments "96 Khz- 24 bits remastering" que Decca arbore sur la cover de sa collection "Originals" du moins pour l'ensemble de ses enregistrements analogiques ! je faisais naïvement confiance à cet argument marketing comme d'ailleurs à ceux de l'Original Bit Processing de la collection mère, Deutsche grammophon, comme gage de qualité des transferts vers le numérique. je pensais que les collections "originals" de DGG; Decca et Philips étaient un processus de réédition lié à l'aboutissement d'un travail de restauration et de conservation de leurs fonds de catalogue et ce, à partir systématiquement des bandes originales analogiques...

Mais quelle ne fût pas ma surprise de découvrir dans l'édition du cinquantenaire de cet enregistrement (2013 soit 7 ans après l'édition "originals") que les ingénieurs Decca avaient pour la première fois repris les bandes originales pour les transférer en numérique au format 96 Khz/24 bits (proposant même dans cette édition un blu ray pure audio au format indiqué)... mais alors en 2006, ils sont partis de quelle source ? des premiers transferts effectués à l'aube numérique ?
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Grande oeuvre sombre (l'époque le voulait avec la fin de la deuxième guerre mondiale)d'une grande intensité. A noter en particulier les choeurs amples et d'une grande force. A découvrir pour ceux qui ne connaissent par Benjamin Britten mais aussi à ceux qui ne le connaissent qu'au travers de ses autres oeuvres.Pour moi, c'est un des plus grand requiem jamais écrit.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,75 €
22,22 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)