undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

  • Shoah
  • Commentaires client

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles44
4,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:169,90 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 mars 2016
Avant d'avoir vu le film je n'arrivais pas à conceptualiser ce que pouvait être l'objet "Shoah", à imaginer que l'on puisse parler de chef d'oeuvre indépassable à propos d'un film de 10 heures composé de témoignages.
J'ai compris maintenant. Je ne sais pas si c'est un chef d'oeuvre au sens classique, mais c'est un film unique. Il y a d'abord l'entêtement de la quête de Lanzmann à savoir ce qui s'est passé, jusqu'aux gestes des cheminots, jusqu'à la profondeur des fosses, jusqu'au mouvement exact des colonnes de condamnés et leur vitesse de mouvement. Il faut se figurer aussi qu'il n'y a pas une seule image d'archive dans Shoah. Nous ne voyons que le visage de ceux qui se rappellent l'enfer, sans autre musique que ces voix qui s'expriment en hébreu, en allemand, en polonais, en anglais. Il y aussi l'herbe et les arbres qui ont recouvert ces lieux de mort devenus totalement silencieux, et que Lanzmann filme avec obstination pour sonder une vérité qui échappe. Ceux qui parlent ont tout vu de l'extermination à l'oeuvre. Ils sont rescapés des Sonderkommandos, ces hommes juifs, choisis parmi les déportés, utilisés par les SS pour leur servir d'auxiliaires dans les basses besognes de l'extermination avant d'être eux-mêmes exécutés. Certains ont survécu et ils témoignent. D'autres sont des nazis, des sous-officiers, officiers, gardiens qui racontent leur guerre, filmés à leur insu dans un noir et blanc tremblé. Leur médiocrité est terriblement banale. Il y aussi ces paysans polonais, voisins des camps, qui ont tout vu et dont l'antisémitisme affleure d'une manière terriblement simple sous la bienséance. Et il y a ainsi tant et tant de figures : l'ancien enfant à la voix mélodieuse, devenu un quadragénaire taiseux au regard perdu, et le chauffeur du train de Treblinka figure émouvante courbée à la fenêtre de sa locomotive scrutant un invisible convoi dont on devine qu'il hante ses nuits. C'est sa belle tête parcheminée de figure antique et tragique que l'on voit sur l'affiche de la version française du film.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2013
Il fallait le faire car malheureusement l'antisémitisme reste un exutoire à toutes les frustrations et un réservoir à phantasmes dans le monde. Et quand certains universitaires et autres négationnistes en viennent à nier la réalité d'un massacre unique à échelle industrielle, il faut un réalisateur comme Claude Lanzmann pour montrer la réalité incontestable des faits. Aucune empathie, aucune projection du réalisateur juste l'humilité au service de l'histoire. Comment faire ? Il fallait en avoir le courage et l'énergie et croiser les témoignages des survivants et ceux des bourreaux. C'est un film inutile pour les antisémites fervents mais un document historique incontestable pour l'éducation des générations. Evidemment, c'est long, c'est lent et sans happy-end. Nous ne sommes pas dans le montage moderne et séduisant d'un film américain. En revanche, il n'est jamais inutile de se confronter à ces démons. Ce film sert la grandeur de l'homme. En ces temps troublés par des intégrismes de tous poils, il est bon de rappeler que l'horreur n'est jamais bien loin.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Pour la première fois, on comprend la logique,l'ampleur et la "réussite" (car cela a presque complétement abouti) du projet nazi : détruire dans son intégralité et sans laisser de traces le Peuple Juif d'Europe.

Ce film constitue le point de passage obligé pour accéder aux travail fondateur de Raul Hillberg, à la somme de S. Friedlander et à tous ces témoignages (ceux des rescapés des Sonderkommando dont celui de Filip Muller vous plongent dans l'horreur infinie) qui décrivent la mise à mort systématique d'êtres humains qui ne demandaient rien à personne (je pense aussi aux Tziganes, aux malades mentaux dont le sort fut identique).

Si cette volonté d'éradiquer les Juifs de l'Europe constitue le noyau dur de la violence allemande, il convient de rappeler que le projet nazi ne se "cantonnait pas" qu'à cela...les Slaves, les Politiques (pour mémoire, Dachau a été ouvert en 1933 pour enfermer les opposants allemands), les Homosexuels, les Francs-Maçons, les Témoins de Jéhovah... ont aussi "payé" pour apprendre ce que signifiait s'opposer ou ne pas être conformes aux canons raciaux en vigueur à l'époque.

Ni oubli, ni pardon.
0Commentaire|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2012
tant de témoignages, tant de langues différentes, tant de souffrances et finalement c'est un sourire qui me restera en mémoire celui de ce rescapé pour qui le sourire semble une évidence alors qu'il a survécu à un indiscible enfer dont la simple évocation glace le sang.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2013
Formidablement bien illustré avec les témoignages des survivants.
Un documentaire rempli d'émotions.
Une référence pour comprendre tout ce qui a pu se passer pendant ces années sombres.

A vous de regarder maintenant...
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2014
un monument du cine-document mondial. obligatoire, car Lanzmann trace une oeuvre incontournable pour tous, que l'on soit juif ou non.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2010
En achetant ce film francais qui est un véritable chef d'oeuvre, je pensais avoir l'option sous-titre en francais et en anglais comme c'est souvent le cas des films francais commercialisés à l'international.
Malheureusement cette version UK de SHOHAH contient uniquement des sous titres anglais. Pour ma part je lis bien l'anglais mais attention aux consommateurs non avertis qui ne maitrisent pas cette langue. Si ils oublient de vérifier auparavant la version linguistique ils auront des difficultés à profiter pleinement de ce film.

Rémy Llinarès
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Claude Lanzmann a produit un pur chef-d'oeuvre.

9 heures de témoignages de survivants de l'holocauste, de bourreaux, tournés dans les pays mêmes de ces personnes et sur les lieux des camps d'extermination. Etudier, écouter, lire les visages, se laisser brûler par les regards des personnes interrogées, soupirer, compatir, se révolter contre la Haine, vomir la Bête nazie ... Plus encore, comprendre, se laisser éduquer, aller au-delà des réflexes de vengeance.

Prier.

Agir enfin.

Merci.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2015
donc pour cette raison que je l'ai commandé ;pour ceux que cette période intéresse
là on peut faire la pause ;souffler et reprendre à sa guise à l'endroit voulu
c'est effectivement un documentaire monumental!!!!;hélas de l'histoire vrai.
pas indispensable ;mais au moins connaitre et voir si besoin cr bien narré aussi
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2012
pour les passionnés d'histoire ,un reportage 30 ans plus tard tres bien fait,avec des personnages qui ont connus les événements ;l'anti juifs n'était pas mort avec la guerre
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

29,81 €
25,22 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)