undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles17
4,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 mars 2010
Le vocabulaire musical emprunté aux 70's sans jamais tomber dans le pastiche, une pêche phénoménale et une puissance sonore bien d'aujourd'hui. Voilà un album qui bouge, qui déchire, qui fracasse tout...
Un pied musical comme on en a peu connu depuis...40ans et les débuts du hard.

Woman!
22 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un soir de déplacement professionnel, il y a quelques années, je me suis retrouvé par hasard dans un bar où se produisait un groupe de revival seventies . Le groupe devait s'appeler les "Space Cakes" (tout un programme !) et ne jouait que des reprises de Led Zep, Black Sabbath, Deep Purple....Le chanteur était vraiment très bon et les musiciens, derrière, assuraient comme des bêtes. Bref, ce soir là, je n'ai peut-être pas vu "le futur du Rock 'n' Roll", mais j'ai passé une sacrée p----n de bonne soirée que je ne suis pas prêt d'oublier !

Et bien Wolfmother c'est pareil ! n'en déplaise aux fanas du rock dodécaphonique et autres joyeusetés inécoutables, une bonne petite plongée dans le passé de temps en temps cela ne fait pas de mal et peut même être foutrement jouissif. Nos amis australiens ont donc décidé, pour notre plus grand plaisir, d'ouvrir le Hard Rock Cookbook et de nous mitonner aux petits oignons un album gorgé de riffs seventies du plus bel effet. Certes ce n'est pas très original, mais c'est diablement bien fait. On remue la tête, et les cheveux que l'on n'a plus, dès le premier morceau et l'on ne tarde pas à empoigner son air guitar favorite pour exécuter un solo d'anthologie sous le regard médusé de son petit dernier....

L'effort est d'autant plus méritoire que la tâche n'est pas si aisée qu'il y parait. Pondre un album seventies réussi en ce début de XXIème siècle implique de se confronter aux grands anciens Page, Plant, Gillan, Blackmore et consorts, sans tomber dans le plagiat ou la parodie. Beaucoup ont essayé et se sont magistralement plantés. On se souvient de Darkness, il y a quelques années, groupe au succès éphémère tellement porté sur la caricature qu'ils en devenaient presque plus ridicules que Spinal Tap !

Wolfmother lorgne, comme cela a déjà été écrit, du coté de Led Zeppelin et de Black Sabbath pour les influences les plus évidentes, mais je rajouterai une pincée de Mountain ("Mississippi Queen") et un soupçon de Cactus ("Evil"). L'intro de "Joker and the Thief me rappelle aussi furieusement quelque chose mais quoi ???...(j'ai trouvé ! l'intro de "baba o Riley" des Who !). Le résultat au final est plus que convaincant et la suite (l'oeuf cosmique) n'est pas mal non plus.

Bref, tout ça pour dire que voilà un album qui devrait rapidement trouver un public fidèle, si ce n'est déjà fait, et un groupe que l'on aimerait voir plus souvent sur scène dans nos contrées.

Long Live Wolfmother !!!
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2007
Découvert sur Arte personnellement dans un reportage en hommage au trente années de guitar hero que nous venons de vivre, j'ai acheté ce disque formidable, ou comment condenser ce qui se faisait de mieux en rock 70's dans un seul album : refrains imparrables, mélodies accrocheuses, chouette voix inspirée évidemment de Led Zepp mais qui a une personnalité propre au groupe, mélange des genres (on frôle parfois même le progressif) c'est vraiment un album à conseiller d'urgence. Dans le genre aussi, The Answer est à consulter ;-)
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
A l'image d'une pochette old school, mais pas laide pour une fois, les trois jeunes australiens de Wolfmother jouent ce qu'il est convenu d'appeler de la revival music et, plus particulièrement, du revival hard rock.

Dans leur cocktail à eux, Led Zeppelin en remontre à Deep Purple, Hawkwind partage volontiers ses trucs avec Uriah Heep, Black Sabbath accepte de copuler avec Blue Öyster Cult, Blue Cheer cohabite joyeusement avec Mountain, bref, c'est de la musique d'hier pour les masses post-adolescentes et chevelues d'aujourd'hui.
Comme les petits gars s'y entendent pour tourner une mélodie qu'on jurerait qu'on a déjà entendue mais qu'en fait non, et ont les capacités instrumentales de leurs ambitions compositionnelles, l'affaire passe comme une lettre à la poste. Certes, ça ne fait pas exactement avancer le schmilblick mais ce n'est pas fait pour. C'est, en l'espèce, un objet intégralement revivaliste destiné à faire revivre aux vieux leurs jeunes années et aux jeunes qui aiment bien le vintage mais préfèrent tout de même une production un poil plus moderne et la possibilité de voir leurs idoles, fugaces soient-elles, in vivo veritas. Et avec des highlights comme les très Led Zep White Unicorn et Where Eagles Have Been, le puissant et tubesque Woman, le Black Sabbath punkisé d'Apple Tree, l'entêtant Joker & the Thief (qui parvient à marier Deep Purple aux Strokes), le psychédélisant et presque Beatles Tales, et, en fait, le reste d'un album finement troussé par de jeunes pousses qui s'y savent faire du neuf avec du vieux d'une qualité rarement entendue, on comprend pourquoi.

Si la suite des aventures de Wolfmother est plus nuancée, cet inaugural long-jeu est indubitablement un triomphe. Si vous l'avez raté, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Andrew Stockdale - lead vocals, lead and rhythm guitar
Chris Ross - bass, keyboard
Myles Heskett - drums
&
Lenny Castro - percussion on "Apple Tree", "Witchcraft" and "Love Train"
Dan Higgins - flute on "Witchcraft"
Dave Sardy - production, mixing, percussion on "Colossal", "Where Eagles Have Been", "Vagabond" and "Love Train"
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2014
Découvert en sillonant les routes Australienne il y a quelques années, je suis devenu depuis un grand fan de ce groupe trop méconnu en France.
Chanson à jeter = zéro
Chanson culote = toutes

ok ces gars là n'ont rien inventer, on va retrouver du White Stripes, du Black Sabbath, parfois même du Bowie dans le chant mais m****, ca faisait longtemps qu'un groupe de rock contemporain nous avait pas autant secoué, achetez sans hésiter !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2016
Faut pas charrier, je lis des trucs un brin exagérés comme quoi ce disque serait un parfait condensé du rock 70's. Vu l'immense palette créative de ces années là ça m'intrigue et j'écoute ben..........Moi j'entend une sorte de caricature plus ou moins grossière du Heavy-rock
des années magiques mais.........heu,sans la magie justement,sans imagination surtout. L'énergie ne fait pas tout et cache péniblement un manque cruel d'INSPIRATION ! On frise les clichés (riffs mille fois entendus,voix sur-aigu,batteries lourdingue etc...). Ne perdez pas votre temps avec les mauvaises copies,(re)écoutez les originaux et soyez plus regardant sur les pseudos nouveaux talents.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2011
j'ai connu Wolfmother par des videos de glisse.Leur son parfaitement reproduit dans la production, vous donne l'envie de vous jeter dans l'arene. Bien inspiré des classiques du rock comme led zep ou black sabbath, ils allient son electrique, voix aigue et changement de rythme performant. Les morceaux "woman" "joker and the thief", "the white unicorn" ou "wichcraft" on été repris dans plusieurs pubtv et illustrent bien l'album.
Un "musthave" si vous aimez le rock.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2006
Encore un groupe de Rock comme on les aime (en tout cas comme je les aime), qui puise son énergie et son son dans les 70's.

Dans la lignée de The Darkness ou de The Hives, c'est puissant et donne envie de bouger dans tous les sens.

Une bonne découverte, à côté de tout ce qui se fait dans le genre Punk Rock insipide pour ados.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2006
Wolfmother, groupe qui a fait un gros carton en australie débarque chez nous et la on ce ramasse une grosse claque. Dès les premières notes de dimension, le parfum année 70's est la. Après c'est un enchainement de perle dont "woman" "joker and the thief" "colossal" "mind unicorn" ont attiré mon intension, mais bon j'ai adoré le reste. On remarque aussi une maturité de la composition qui est assez rare et qu'on peut signaler. UNE BOMBE A NE SURTOUT PAS MANQUER. 5 étoiles largement mérité dont ce n'est pas exagéré contrairement a certaine critique qui n'en mette mais pas a ca juste valeur.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2014
Groupe australien qui cartonne là-bas, Wolfmother sonne effectivement très hard-rock seventies: voix ressemblant à Robert Plant, gros riffs à la Black Sabbath, orgue hammond à la Deep Purple, le parallèle est en effet assez troublant: mis à part le son, on jurerait que l'album est sorti il y a quelques dizaines d'années. Mais les compos sont toutes très bonnes ou excellentes, inspirées à souhait.
Peu importe les ressemblances avec les dinosaures pré-cités (même si cela dérange certains), "Wolfmother" est franchement jouissif: à la fin de l'album, on a qu'une envie, ré-appuyer sur le bouton "play"!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,73 €
13,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)