undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

32
4,3 sur 5 étoiles
Stadium Arcadium - Edition Digipack 2CD
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

9 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
9ème album de RHCP où John Frusciante s'exprime beaucoup dans de magnifiques solos de guitare "Wet Sand" ou "Readymade" par exemple. Nous avons affaire ici à une diversité musicale très appréciable, plus proche du pop-rock que du funk-hard, les titres calmes alternent avec d'autres plus puissants et chaque morceau prouve l'énorme potentiel de chaque musicien. Contrairement aux admirateurs de la première heure qui dénigre ce double CD, je trouve que le groupe évolue intelligemment et n'hésite pas à explorer d'autres univers musicaux tout en gardant leur style si caractéristique, certains titres sont du pur Red Hot ! Cet album est captivant dans sa totalité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Pour un ancien du Rock "My Generation", un "tombé dans la marmite" dans les années 60, un "après Led Zep, c'est mort" bref un vieux con, il y avait déjà des vraies bonnes surprise (Police, U2, Offspring, Green Day), mais là, je retrouve quelque chose qui m'avait vraiment fait flambé, il y a de ça plus de 40 ans. Il y a quelque chose qui combine, savoir-faire, talent, énergie, désespoir, violence...il y a de la douleur, de l'addiction, une forme d'extrême vulnérabilité et d'extrême dureté...il y a ça chez Hendrix, chez Clapton (à l'époque de Cream), chez les Who (Live at Leeds), chez les Stones (Sympathy for the devil, Let it bleed).
Les RHCP sont donc au-dessus et appartiennent au groupe restreint des authentiques créateurs de la Planète Rock.
Well done. Long Live Rock.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Que dire de ce nouvel album des Red Hot?
C'est assez simple. C'est finit la folie que l'on a connu sur les albums de leur première moitié de carrière. C'est finit la folie d'un Mother Milk (les albums d'avant aussi étaient très... spéciaux..., faut aimer).
Enfin bref, ici, nous avons un album dans la lignée de Californication et By the way, encore que Californication est plus "funky". Le single Dani California est à l'image de l'album, et encore, il y a des ballades sur l'album bien plus "pop mielleuse" que le single. La plupart des chansons nous ravirons quand nous serons sur la route cet été pour partir en vacances (pour rouler pépère) mais à écouter la journée, c'est sympatoche, mais il n'y a pas vraiment de différence avec By The Way. Cela manque de renouvellement par rapport à l'avant dernière production, et donc d'originalité.

A noter quand même le morceau Charlie avec sa basse très funky (il y a quand même des résidus), Humb de Bump qui me fait bien marrer (pareil funky, mais en bien plus entraînant), Torture Me qui nous réveille avec ses couplets énergiques et les trompettes en plein milieu du morceau, C'mon Girl qui aurait pu faire partie de Californication par son style, Tell Me Baby (qui est plutôt bon enfant), Hard to concentrate avec ses jumbee et son rythme très apaisant, 21st Century qui pourrait être pourquoi pas le deuxième single, Readymade qui sonne Hard Rock funky, So much I qui apporte son brin de légère venere attitude dans ce flot de pop, Turn It Again avec son refrain ENORME.
Voila, les Red Hot, ils restent bons mais ramollissent tout de même.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
D'abord la musique : RHCP a toujours sucité chez moi une réaction double : j'adore leurs compos simples, qu'elles soient heavy ou pop, peu importe. Mais j'ai toujours été GAVE par ce véritable bordel auditif funk dont ils sont capables. Eh bien ça y est, c'est (presque) fini !!! A peu de morceaux près, ce double album renferme un lot incroyable de pépites tantôt douces tantôt plus musclées, mais quasiment toujours un vrai régal pour les oreilles. Même les chansons funkysantes sont audibles et il faut bien l'avouer formidablement bien chantées par A. Kiedis, qu'elles soient douces ou rapides, coulées ou rapées. du grand art... A majeure tendance cool, cet ensemble est sans doute LE cd qu'il vous faut dans la bagnole pour rentrer du boulot ou y aller en toute décontraction. Coup de maître !!!!

Ensuite l'objet : voilà un collector bourré de ptits délires "à la RHCP", qu'un fan devrait absolument posséder... très beau coffret, dessins persos des membres du groupes, petit sac de billes en velours, toupie, etc. Avec un plus une belle édition digipack du CD et un chouette DVD. Ca vaut le détour...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 mai 2006
On n'y croyait plus ! Les Red Hot qui refont du rock, des chansons groovy, énergiques, avec des mélodies qui tuent, frusciante qui n'en finit plus de stratifier des solos flamboyants, chad qui fait enfin claquer les peaux,, flea qui a dû crever le plafond du studio tant sa basse a l'air de sautiller... comme au bon vieux temps, ou presque. Car 28 titres c'est un peu beaucoup, et certains sont peut-être de trop. Mais c'est finalement plus judicieux, à l'heure où l'on consomme la musique en masse, d'offrir pour le prix exhorbitant d'un CD (désolé Madame l'Amazone) un gros paquet de morceaux à trier plutôt que de retenir une track list de 16 ballades comme ils l'avaient malheureusement fait pour l'opus précédent. Mais Stadium Arcadium, à mon avis, rachète leurs erreurs passées et s'inscrit dans la lignée d'un blood sugar sex magik, sans pour autant l'égaler. California Rest In Peace
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 novembre 2006
J'ai découvert RHCP il y a quelques années, ai écouté quelques albums anciens et récents.

Ma 1ère impression en écoutant ce dernier double : ces mecs là ont trouvé la machine à tube. Des titres simples, accrocheurs, mélodieux, qui coulent tout seul...

Mais finallement, je vais pas m'en plaindre. C'est du bon, du tout bon, qui sécoute et se réécoute en boucle sans se prendre la tête.

Après "By the way" j'étais un peu resté sur ma fin. Ce double album, c'est un peu comme la "Saison 2" de ce précédent album. Et mon Dieu, quel bonheur. Merci.

J'aime cette bass envoutante dans "Animal Bar", et ce couple batterie/bass dans "Torture me" qui vous donne envie de sauter sur votre chaise et de vous la jouer rockstar !

Un conseil : écouter plusieurs fois, et certains titre s'écoute au casque pour apprécier la finesse des accords de basse et de guitar.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
...de retrouver enfin le son et la rock'n'roll attitude des RHCP. 5 étoiles méritées pour 28 titres qui sonnent pour la plupart comme un retour aux sources. Frusciante et Flea sont en pleine forme. Les guitares cisaillantes et les lignes de basse qui font le "son" des Red Hot sont majestueuses.

ça s'écoute non-stop!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 mai 2006
Avec ce copieux double album, les Piments remportent un pari audacieux: offrir 28 morceaux sans provoquer d'indigestion. On ne sait trop s'ils ont voulu ici nous prouver quoi que ce soit (qu'ont-ils encore à prouver, d'ailleurs ?), toujours est-il qu'ils font preuve le long de ces deux heures et quelque de "red hot music" d'une énergie et d'une sincérité étonnantes ! Certes, on n'évite pas quelques redites et quelques tics énervants, il y a deux ou trois morceaux plus faiblards, mais les Californiens nous livrent ici une impressionnante démonstration de leur savoir faire, avec d'ailleurs un je-ne-sais-quoi de plus convaincant que sur "By the Way" et "Californication". Rocks incandescents, ballades entêtantes, funks comme à leurs plus grandes heures, tout y est et on se régale. Mention spéciale pour Frusciante: le guitariste se lâche et orne presque tous les morceaux de solos fougueux et inventifs, de quoi réconcilier les kids avec la guitare !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 mars 2010
Un album très attendu après le "léger" et pop By the Way, qui avait laissé pas mal de fan sur leur faim.
Retour assez réussi, on y trouve des morceaux rock, des ballades et des morceaux funk. Tout ceci est réparti avec homogénéité sur les 2 cd, quoiqu'un peu moins de ballades niaises et plus de morceaux funky et rythmés à la Around The World ou Give It Away auraient été bienvenu mais ça c'était l'bon vieux temps...

Instrumentalement, ils se sont fait plaisir :
Kiedis chante dans tous les registres,
John est efficace ( rythmique et solos ) et ne chante pas trop,
Flea ( après s'être fait ch... sur By the Way ) groove ( mitraillette, arpèges et slap ) ,
Chad toujours aussi puissant et précis.

Mais ne vous attendez pas à un Blood Sugar Sex Magik 2, il y a un peu de très bon, pas mal de bon et un peu de très moyen.
Alors que Flea nous annonçait un album beaucoup plus "heavy" ! Disons que c'est un Californication plus long et funky. Le plus de Californication c'est qu'il avait du rythme (Around the World, Get On Top, Right On Time).
Bref, cet album est une compilation de tous leurs styles et devrait satisfaire tout le monde bien que l'ensemble manque franchement de rythme et reste quand même majoritairement pop..
Par contre pour ce qui est du retour aux sources que certains certifient, ils ont du se baser sur Californication. On n'aura plus jamais des albums de la trempe des Uplift Mofo, Mother's Milk, BSSM ou encore One Hot Minute.
Malgré 28 titres, l'album s'écoute très bien, pas d'indigestion comme indiqué par certain...

En revanche, des faces B (9 au total) comme "I'll Be Your Domino" auraient du figurer sur l'album, funky comme Hump De Bump.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 mai 2006
Plus spatial, plus puissant, plus mélodique, il dépasse "By the way " et réussit le pari de nous emmener plus loin encore. On voyage physiquement et mentalement dès l'imparable "Dani California" et on n'aterrit jamais, malgré quelques loopings musicaux et émotionnels ébouriffants, de ceux qui vous filent la chair de poule et des frissons partout. Un son de basse et de guitare terrible, qui vrille les tympans, une batterie énorme et toujours le chant d'Anthony, supérieur à tout ce que l'on peut entendre de nos jours. Des titres qui passionnent et tiennent en haleine, et un album dont je ne pousserai pas la chronique plus en avant; je crains de mal le décrire et de ne pouvoir traduire efficacement ce que l'on ressent à l'écoute. Alors écoutez-le. Si les quelques lignes écrites ici vous en ont donné l'envie c'est très positif, dans le cas contraire écoutez-le quand même; en passant à côté, vous vous priveriez d'une des oeuvres musicales les plus abouties de cette année 2006.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Californication
Californication de Red Hot Chili Peppers (CD - 1999)

By the Way
By the Way de Red Hot Chili Peppers (CD - 2002)

Greatest Hits
Greatest Hits de Red Hot Chili Peppers (CD - 2003)