Commentaires en ligne


13 évaluations
5 étoiles:
 (12)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ni punk ni disco, rencontre d'un troisième type : Boston, 9 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (CD)
1976 : le punk et le disco sont sans doute ce qui se fait de plus excitant dans la musique populaire de cette année-là. Mais aucun de ces deux genres ne plaisait vraiment aux stations de radio de la bande FM américaine. Il y'avait là un juteux créneau à prendre, et qu'il ne fallait sans doute pas laisser aux seuls Eagles. Tom Scholz, un musicien prodige venu de Boston s'y engouffra ... le label Epic lui offrit des accompagnateurs et en quelques mois, Boston le groupe, était né. Ce premier album fut une aubaine pour les stations FM, on peut même dire qu'il cristallisait alors les attentes des radios, en créant un genre nouveau, trop souvent mal compris : le Rock FM (les américains disent aussi "AOR" pour "Adult Oriented Rock").La recette est simple : des mélanges subtils entre éléments acoustiques et du genre "ballade" et des éléments plus électriques, empruntés au hard-rock à la Kiss ou à la Queen. Des refrains accrocheurs, faciles à mémoriser, repris en choeur à trois ou quatre voix, soutenus par des guitares lyriques à la tierce, et surtout, un son émorme au vernis brillant et bien épais. Boosté par l'imparable "More Than A Feeling" (un classique absolu de cette année 76), l'album décroche alors le record du premier album le plus vendu dès les premières semaines de sa sortie ! Depuis, il s'est écoulé à un peu plus de 15 millions d'exemplaires. Car, chose rare, toutes les chansons de ce disque sont des tubes en puissance dans la veine de "More Than A Feeling" !
Perfectionniste à l'extrême, Scholz passera deux ans à donner une suite à ce premier album classique, puis huit ans pour le troisième : pourtant, la musique de Boston n'est absolument pas démodée, surtout pour les radios FM ... c'est normal, c'est lui qui a inventé le son que l'on continue d'entendre sur la majorité de ces ondes !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tom Scholz engineers the perfect album for testing stereos, 12 septembre 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (CD)
When Boston's debut album came out in 1976 it instantly became THE record for demonstrating expensive sound system in every store in the country. The group's guitarist, Tom Scholz, was an MIT graduate with a master's degree in Mechanical engineering who quickly and completely mastered the technology of 12-track recording in ways that made every other person producing records look obsolete. So every salesperson could put any other album on one stereo, "Boston" on the more expensive system, and damn if the second one did not sound absolutely awesome. Every time you were in a record store with stereo equipment for sale you would hear the opening chords of "More Than a Feeling," although "Foreplay/Long Time" was another good choice for demonstrating a system way back when. Actually the whole "first side" of this album is solid; the second is fine but just has to suffer in comparison. The group had problems duplicating their unique blend of heavy rock & roll with melodic and harmonic flow in live performance on stage (Brad Delp does both the lead and harmony vocals), but Boston redefined the way music sounded on records. This record still sounds great.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Masterpiece!, 14 mars 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (CD)
Le premier album de Boston a bien failli ne jamais être diffusé pour cause de désinterrêt des producteurs,ce qui a obligé Tom SCHolz à l'auto-produire dans sa cave à l'aide de son Home-studio le tout en occupant un poste à temps plein d'ingénieur chez Polaroïd.Maitre-oeuvre de ce musicien et compositeur plus que talentueux,en effet il joue toutes les parties instrumentales,guitares,basse,claviers et batterie,cet album finit par être mis en vente en 1976 et là,c'est le carton total,le plébiscite unanime et enfin la reconnaissance de la profession musicale d'alors.Souvenez-vous de l'omniprésence de More than a Feeling sur les ondes à l'époque.<Le mix réussi de compositions léchées aux harmonies vocales rappelant les Beatles et les Beach Boys,des parties instrumentales virtuoses comme le Foreplay,des solis de guitare éxécutés avec brio,eh bien tout ça fait de Boston un groupe phare de la scène rock des 70s,à mi-chemin entre hard mélodieux et rock progressif.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 quand le boss... tonne, 26 juillet 2011
Par 
prince saphir - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (Remastered) (CD)
Pourquoi cet album de Boston est-il aussi mythique, et pourquoi s'est-il autant vendu (17 millions d'exemplaires à ce jour, deuxième meilleure vente pour un premier album après le "Appetite For Destruction" de Guns & Roses) ? C'est la question... En 1976, c'est le début du punk aux Etats-Unis et en Angleterre, mais Tom Scholz n'en a manifestement rien à faire (et l'avenir lui donnera raison car non seulement cet album n'est pas plus démodé que ceux de la mouvance punk puis post-punk, mais en plus il lui assurera succès et richesse ad vitam aeternam).
La première face est composée de trois morceaux seulement, mais quels morceaux ! Imposants, ambitieux, tubesques (en particulier le premier "More Than A Feeling", tout en contrastes, et qui sera repris bien plus tard par Nirvana dont le "Smell Like Teen Spirit" en constitue d'ailleurs comme une sorte de version grunge), aux guitares acoustiques et électriques qui s'entrecroisent ou se répondent de façon magistrale, la voix de Brad Delp (par moments soutenue par des choeurs) acrobatique, splendide, tout comme les guitares électriques aux effets pyrotechniques impressionnants, notamment dans le troisième et grandiose "Foreplay/Longtime", monumentale réussite aux effets sonores futuristes (bien qu'entièrement dépourvue du moindre synthétiseur), première partie instrumentale étourdissante et seconde partie chantée mais entrecoupée de breaks instrumentaux ingénieux et à chaque fois différents, dans un climat de plus en plus déchaîné jusqu'à la fin.
La réponse à la question du début de ce commentaire, la voilà : cette première face somptueuse de force et d'originalité, responsable du succès aussi soudain qu'inattendu de l'album tout entier.
La seconde est beaucoup plus traditionnelle, moins originale, moins imposante, bien que les cinq titres qui la composent soient tous très réussis, accrocheurs et inspirés, entre country-rock énergique ("Hitch A Ride") et galopades rocks enflammées ("Rock'n Roll Band", "Smokin'" et son solo d'orgue dévastateur). Dans une interprétation toujours aussi parfaite et débordant de conviction.
Tom Scholz (ingénieur du son de son état, diplômé du M.I.T., guitariste, organiste et unique compositeur des albums du groupe) et ses acolytes ont réussi là un coup de maître.
Le meilleur album de Boston à mon sens, même si le suivant est selon certaines critiques "plus abouti"...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Au Monument Valley du Rock, 1 mars 2010
Par 
Tchichou "tchichou" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (CD)
Sympa d'écouter à nouveau des groupes de plus de 30 ans dont la musique, les arrangements passent les modes et les époques avec autant de bonheur et de facilité.
Remastériser les enregistrements originaux c'est génial encore faut-il que la base soit de qualité.Et c'est le cas de ce premier album de Boston vendu à 17 millions d'exemplaires en 1976 mais qui n'atteindra jamais mieux que le #3 des charts aux US.
Ils se rattraperont avec le second "Don't look back" en 1978, que je trouve de qualité inférieure. Tom Scholz, leader-bassiste-pianiste et principal compositeur et arrangeur génial est un peu le jeff Lynne de ELO, du reste à ce jour il reste le seul membre original du groupe tout comme un certain Jeff Lynne. La s'arrète la comparaison: les compositions a la base symphonique pour les intros quand ce n'est pas à la guitare sèche, virent plus vers un rock plus saignant que ELO et les envolées lyriques au clavier sont puissantes et exceptionnelles. Malheureusement 5 albums au compteur c'est un peu short, mais quand on a vendu plus de 30 millions d'albums il est difficile de rentrer au studio en revenant de la plage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Toujours Bon!, 29 janvier 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (CD)
Cet album a la pèche! Je le pensais désuet, en fait il n'a rien perdu de son intérêt: compositions solides, mélodies évidentes, instumentation recherchée, et tout l'album est de la même veine.Bref un disque qui se tient encore très bien, et le son y est vraiment excellent. LE disque de Boston.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MAGNIFIQUE, 20 mai 2003
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (CD)
le premier album de BOSTON est un vrai chef d'oeuvre
La qualité des voix et des choeurs est à tomber par terre.
L'album commence à dater mais il faut le posséder absoluement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un album historique, 26 octobre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : S. T. (CD)
5 étoiles pour le coté artistique, 5 étoiles aussi pour le coté historico-sociologique de cet album qui en est aux USA seulement à plus de 17 millions d'exemplaires vendus depuis sa parution en 1976 tous supports confondus : vinyl, k7, cd, etc, avec certification officielle de la R.I.A.A. 5 étoiles aussi à titre politique pour ce groupe qui a été un des premiers à militer ouvertement pour l'écologie tendance dure!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Intergalactique !!, 29 mai 2010
Par 
kiki (Somewhere over the rainbow) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (CD)
1976 : un OVNI débarque au dessus du ciel américain, une Gibson Les Paul à la main. Mathématicien, Ingénieur (pas seulement du son !) diplômé du MIT (Massachussets Institute of Technology : une usine à (très) gros cerveaux), voici Tom Scholz, illustre inconnu du monde musical qui va, avec cet album, marquer à jamais le music business outre-atlantique.

D'abord refusé par la plupart des majors (Les fameuses foirades des "directeurs artitiques") l'album va se vendre en quelques mois à plusieurs millions d'exemplaires et connaitre un succès planétaire, faisant de Scholz (qui est, pour les non-initiés, BOSTON à lui tout seul) un phénomène rare, lui qui avait enregistré cet album à la maison, sur un magnéto huit pistes avec le seul concours d'un chanteur hors pair (Brad Delp) et d'un batteur (Jim Masdea), lui-même jouant parties de guitare, basse, claviers !

Un album unique et indémodable, donc, que ce "Boston", avec un gros son de gratte devant lequel même certaines productions actuelles sont à la rame, aux arrangements vocaux d'un niveau himalayien et où chacun de titres est un must à lui tout seul (Le somptueux "More than a feeling", l'atomique "Peace of mind", l'étincellant "Smokin'", le cataclysmique "Something about you", entre autres) !

Vous ne connaissez pas ?? Reste juste à cliquer sur "Ajouter au panier" pour combler cette (immense) lacune !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 la base !, 2 février 2014
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boston (Remastered) (CD)
il y a un avant et un après cet album de Boston: toutes les bases du hard rock classieux de l'AOR qualibré pour les radio US sont là. Pas grand chose a redire, cet album n'a pas pris une ride. Un must !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Boston
Boston de Boston (CD - 2006)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit