undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles6
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 octobre 2008
Ce film est à apprécier au moins sous deux angles très différents: la psychologie d'une jeune femme qui se prostitue, et la sociologie du milieu interlope qui gère le plus vieux métier du monde.

Le succès est total dans l'une et l'autre de ces peintures.

La première évite de tomber dans l'écueil si fréquent du misérabilisme: l'héroïne est loin d'être une pauvre victime contrainte dès le départ à quelque chose qui lui ferait horreur. D'abord, entre deux choix sentimentaux qui lui sont proposés - le jeune homme "normal" et le souteneur - elle opte allègrement pour le second. Ensuite, elle rentre sans réticence dans le métier, où elle se révèle plutôt douée, aussi bien dans l'art d'accueillir en elle de parfaits inconnus sans dégoût excessif que dans celui de faire efficacement cracher au bassinet ces derniers. Ce n'est que progressivement qu'elle prendra ce quotidien en haine, apparemment davantage du fait de la dureté des caïds du trottoir que de la fréquentation des clients.

La seconde peinture, outre des aspects connus de la profession (notamment la nécessité de racheter très cher la liberté qu'on veut reprendre) nous fait vivre les luttes sans douceur que se livrent les gangs rivaux pour le contrôle des filles, ainsi que le plus pacifique partage, implicite, des profits de ce commerce entre les taulières et les proxénètes. C'est un portrait sans complaisance des zones de non-droit dans la très prospère, très démocratique et très droit-de-l'hommiste France des années 70.

Vous avez là à la fois un film parfait et un documentaire parfait: l'agrément du premier (un rythme alerte, et le jeu parfait de Miou-Miou et de Maria Schneider) et le sérieux du second (sans les longueurs et sans le commentaire en voix off, grandiloquent et moralisateur, habituels du genre).
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2011
Un film noir mais hélas réaliste sur le monde de la prostitution et du proxénétisme.
Avec Miou-Miou et la regrettée Maria Schneider récemment disparue.
Daniel Duval est effrayant en proxénète, c'est aussi le réalisateur de ce beau film
que je recommande.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2014
Film parfait et très dur Mioumiou est une très grande artiste que j'admire beaucoup, elle n'est pas pudique, elle a beaucoup de courage pour poser nue por le cinéma
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2013
Film qui reflète bien la prostitution en France au début des années 80, très bien interprété par Miou -Miou .
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 20 septembre 2013
J'ai vu ce film au cinéma au tout début des années quatre vingt. Avec mon épouse nous n'étions que mariés depuis peu, encore éperdument épris l'un de l'autre, , un couple "d'amis" in et dégourdis nous avait gentiment invités. J'avoue que ce jour-là j'ai été déniaisé une deuxième fois par les images que je recevais en pleine figure. J'ignorais totalement ce monde de l'exploitation des femmes par leurs clients souvent malhonnêtes et les méthodes scélérates et violentes des proxénètes.

Je garde le souvenir d'une interprétation de Miou-Miou au sommet de son art, d'un Daniel DUVAL, par ailleurs réalisateur du film, vicieux et salaud comme il en est guère, d'une Maria SCHNEIDER prostituée certes mais d'une droiture d'âme à faire pâlir bien des femmes, d'un Guy KERNER sadique au possible et enfin au milieu de tout ça ce passage que vous pouvez toujours voir sur YOU TUBE avec Miou--Miou et Niels ARESTRUP qui tente de faire sortir sa conquête féminine de ce milieu de la prostitution avec en contrepoint la musique sublime de Vladimir COSMA qui apporte une douceur incroyable à cette oeuvre forte et sans concession sur ce milieu implacable.

Si vous n'avez pas vu ce film, c'est peut-être le moment d'acheter ce DVD, vous aurez des acteurs, une musique et une histoire de moeurs exceptionnels.
33 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2015
dvd en excellent état, pour un prix "raisonnable" de ce film-roman-documentaire très dur et tragiquement réaliste, et magistralement réalisé et interprété, à ne pas rater sauf pour les âmes "sensibles". Film culte à n'en pas douter. Merçi pour le prix abordable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,99 €