undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 mars 2010
Si vous adorez la virtuosité et le « brillant » des Artemis ou des Berg, ou le son chaleureux et quasi symphonique des Italiano, alors passez votre chemin ou mieux, écoutez ce CD, sans concession , d'une sincérité à toute épreuve, qui vous fera découvrir un autre (le vrai ?) Beethoven.
La réputation des archets d'Europe centrale encore bien vivante dans les années soixante était bien méritée : la parfaite maitrise technique et le son inimitable des instruments, sont ici totalement au service d'une intonation, d'un geste musical, d'un engagement de chaque instant. Pas de place pour un quelconque lyrisme hors de propos, tout pour le discours, pour le « message » de Beethoven.
Cette version des ultimes quatuors de Beethoven (y compris le 11ème « serioso ») est donc plus proche des Vegh (leur engagement) mais sans leurs défauts (justesse et intonation pas toujours parfaite chez ces derniers), ou des Budapest mais avec, pour les Smetana, le confort d'une excellente prise de son stéréo et un engagement plus perceptible encore.
Alors pourquoi cette version semble rester dans l'ombre ? Le marketing ? La pensée unique ?
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)