undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Yeah!
  • Commentaires client

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles8
3,5 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:21,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 13 juin 2006
J'ai toujours soutenu Def Leppard, que je considère comme un des plus grands groupes de tous les temps. Yeah! n'est pas à proprement parler un nouvel album mais un album de reprises rock des années 70. Au programme, un hommage à des groupes tels que The Kinks, T. Rex, Sweet, Roxy Music, David Bowie ou Thin Lizzy.

J'attendais cet album de covers avec pas mal d'appréhension. Justifiée et légitime à l'écoute de l'album. Bon, les reprises sont assez fidèles mais les chansons manquent cruellement d'authenticité. Je trouve que Def Leppard se contente de les interpréter et ne réinvente pas assez les titres. Prenons "No Matter What" par exemple, elle est super fade si on la compare avec la reprise de Lillian Axe sur son Poetic Justice, pour ceux qui connaissent. Idem sur "20th Century Boy", la reprise de Pink Cream 69 est bien meilleure. A noter que ces deux covers étaient déjà disponibles sur le best of Rock Of Ages, sorti l'année dernière. Quelques bons moments quand même, avec la ballade (ce que Def Leppard a toujours fait de mieux pour moi...) "Waterloo Sunset" ou la reprise de Thin Lizzy "Don't Believe A Word". Pour le reste, on s'ennuie un peu. Pour le coup, je trouve les reprises enregistrées pour l'album d'inédits Retroactive bien au dessus.

Une autre légende, Aerosmith, a sorti l'année dernière ce type d'album (Honkin' On Bobo, un album de reprises blues) sans grande réussite non plus. Soyons clairs, ces deux groupes sont en perte de vitesse depuis 10 ans et ce genre d'album ne va pas arranger les choses. Car un peu comme X, son dernier album en date, j'ai bien peur que ce Yeah! ne sorte dans l'indifférence générale.
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juin 2007
Si les puristes de def leppard pourraient etre méfiants vis à vis d'un disque de reprises, je les rassure tout de suite : Def leppard assure toujours !! Partant du principe de renvoyer l'ascenseur au style qui a fait sa renommée, le glam rock, DL ne calcule pas et nous envoie à la figure de superbes covers from the 70's ! ça sent les paillettes, les minettes ou la pop mais surtout que c'est rafraichissant ! D L a compris qu'il avait changé de catégorie, qu'il était devenu une institution qui n'avait plus rien à prouver ou à gagner, qu'il pouvait se permettre des récréations heureuses comme Yeah !

Connaissant en grande majorité les chansons originales, j'ai été emballé d'entendre les KINKS, BLONDIE, BADFINGER, ROXY MUSIC et autres T REX à la sauce def leppard. Enfin, si vous voulez mon avis, n'ayez aucun à priori sur cet album frais et ludique. ça ne fait pas avancer le schlimblick et alors ?
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
d'un grand groupe de hard, qui s'est trompé de voie, et qui a souvent été frappé par le malheur. Trompé de voie ? Oui à force de lorgner vers le marché américain (et ce dès le premier album "Hello America"), DefLep a perdu son authenticité, sa place unique de groupe européen de hardmélodieux-limite-FM-mais-pas-trop. Albums trop longs (Hystéria), trop bubble-gum, et moins hargneux (tous ceux qui suivent). Et pourtant quel début de carrière ! Revendiquant haut et fort le Renouveau du hard british, J.Elliot exhibait fièrement son tee-shirt "marcelisé" aux couleurs de l'Union Jack. Trois albums assasins ("High & Dry, Pyromania, Hysteria") pour la concurrence, trois brulots bourrés de hits high energy, aux choeurs et aux refrains fredonnés par toute une génération de métallos. Tout çà sans grand chanteur, sans super guita-héros ! Simplement un grand et vrai groupe uni dans la réussite et dans le malheur, écrivant tube sur tube. Et puis çà part en vrille !! Contraitement à Maiden, dont le démarrage fût beaucoup plus difficile, Def Lep voulait à tout prix les stades américains. Suivent alors des albums fades aux mélodies de bourrins, pour ados genre LA BOUM n°5. Là ou Maiden a gardé le cap, et du coup gagné le respect de tous, Def Lep a tout perdu. Cet album de reprises étale au grand jour les limites de ce groupe qui a voulu touché le soleil, alors qu'il avait déjà les étoiles. A aucun moment la voix de Joe Elliot, ou ses musiciens pourtant fort bons (voir leur CV), à aucun moment ils ne parviennent à la hauteur des versions originales. On assiste à une "formatisation Def leppardienne" de chansons qui ne s'y prêtent pas du tout! Comme le disait le commentateur précédent, Def Lep se contente d'interpréter en y ajoutant uniquement sa marque (ses choeurs principalement) qui ne conviennent absolument pas à la plupart des chansons (Roxy, Kinks, et surtout Thin Lizzy, dont plus d'un s'est cassé les dents en s'attaquant à leur répertoire). Pas assez de folie, pas de surprises. Les insuffisances vocales sont criantes ici, et on voit mal comment Del Lep va encore intéresser la légion métalloide face à Silvertide, The Noodles, Darkness (à la limite), et même face aux diplodocus chéris que sont Ac/Dc, Whitesnake ou Maiden.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2006
Bien que cet album ne soit composé uniquement que de reprises de titres rock des années 80, ce dernier né s'inscrit dans la droite lignée de la seconde génération de Del Leppard.

Bien loin de "On through the night" ou de "Pyronamia", avec un son rock, une aggressivité et un rythme bien des années hard "comme-quand-on-était-jeune", cet album s'inscrit dans la génération Del Lep née à l'orée de "Hysteria", c'est à dire depuis les graves évènements que le groupe a connu(un mort et un estropié, ça laisse des traces chez une bande de potes...).

Donc, si vous avez aimé "Slang", "Euphoria" ou "X", vous aimerez ce nouvel album.... Un son planant (excellent, par ailleurs), des belles mélodies et une sensibilité qui ont fait leur marque de fabrique depuis de nombreuses années déjà...

N'hésitez pas à l'acquérir ; après l'avoir écouté trois fois, je chantais déjà les mélodies sous ma douche !!!!

En bref, du bon Def Leppard, aussi beau que "X", avec leurs propres compositions en moins... ce qui n'enlève rien à sa qualité.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2010
Même si c'est loin d'être le meilleur album du groupe ( pyromania), cela reste du bon leppard
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2008
Quand j'ai pris connaissance de cet album je me suis empressée de l'acheter, et je n'étais pas déçue. Depuis que je l'ai, je le passe en boucle. Connaissant la plupart des chansons originales, et certaines faisant partie de mes chansons préférées (le génial 20th Century Boy, Hanging On The Telephone, Drive-In Saturday...), j'ai été ravie de ces reprises. Contrairement à certains autres commentaires, je ne crois pas que Def Leppard ait pris un mauvais chemin en faisant cet album. Certes, toutes les chansons ne sont pas à 100% dans leur style,d'ailleurs c'est très bien qu'ils n'aient pas changé les chansons, mais ce sont tout de même ces groupes là qui ont influencé Def Leppard. Pour moi, c'est un très bon album, et je continue d'être fière de ce groupe qui vient d'à côté de ma ville natale +++
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mai 2008
Bon, les garcons, la musique, c' est ma grande passion. Depuis toujours ou presque.
Un peu comme les chevaux pour Omar Sharif, ou les costumes d' employé du Crédit Lyonnais pour Bénabar.
Un sacerdoce.
Je ne suis pas particulièrement versé dans le hard-rock des années Cookie Dingler(pardonne, n'oublie jamais), mais ce disque de Def Leppard, ces reprises, je les trouve vraiment très bien.
Et quitte a faire pleurer les journalistes des Inrocks( ceux qui arrivent, aidés par on ne sait quel super pouvoir, a aimer les Beach Boys ET Cali), la version de "Waterloo sunset" qu' on trouve dans ce recueil de reprises hardées est pour moi, la plus belle jamais entendue.
La bonne journée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2006
Il est quasiment impossible de soutenir entièrement Def Leppard à l'écoute de cet album. En effet, un disque de reprises est malheureusement un signe de créativité manquante. Et il faut avouer qu'après un "X" quelque peu fadasse et un énième best of, les fans de la première heure étaient en droit d'attendre un produit de pur rock léopardien. Mais il n'en est rien, et il leur faut se contenter de ce "Yeah!"

Il se laisse écouter, certes. Il n'est pas désagréable, certains morceaux sont même plus que sympathiques. Mais je crains qu'il ne permette pas au groupe de regagner la gloire d'antan...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,18 €
9,96 €
16,91 €