Commentaires en ligne 


24 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un thriller politique remarquable
Scène d'ouverture, à l'aéroport de Nairobi : Justin Quayle (Ralph Fiennes) fait un signe de la main en guise d'adieu à sa jeune femme Tessa (Rachel Weisz) qui part pour une mission humanitaire au Kenya. L'écran devient blanc... Tessa n'est plus : assassinée.
La mort de Tessa déclenche la prise de conscience de Justin...
Publié le 18 septembre 2007 par Max P.

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bon film mais pas au niveau de la cité de dieu
Aprés un premier film coup de poing, c'est peu de dire que Fernando Meirelles était attendu au tournant pour ce deuxième opus. On peut dire que le résultat sans être un mauvais film, n'est pas à la hauteur du coup d'essai du réalisateur brésilien. Meirelles aura quand même réussi en partie à appliquer sa patte...
Publié le 15 janvier 2007 par Bouchard Stephane


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un thriller politique remarquable, 18 septembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Scène d'ouverture, à l'aéroport de Nairobi : Justin Quayle (Ralph Fiennes) fait un signe de la main en guise d'adieu à sa jeune femme Tessa (Rachel Weisz) qui part pour une mission humanitaire au Kenya. L'écran devient blanc... Tessa n'est plus : assassinée.
La mort de Tessa déclenche la prise de conscience de Justin. La jeune femme avait compris que les labos pharmaceutiques utilisaient les Africains les plus démunis comme cobayes pour tester des médicaments à risque non encore homologués. Justin, en enquêtant sur la mort de sa femme, va reprendre à son compte ses investigations. Il va aussi redécouvrir sa femme qu'il connaissait au fond bien mal et dont il va retomber éperdument amoureux post-mortem.
Ralph Fiennes est magnifique dans cette lente et bouleversante métamorphose et interprète avec finesse les émotions complexes de son personnage.

Un film-critique de la très cynique exploitation postcoloniale du continent africain avec une véritable prouesse romanesque : dans ce sinistre état des lieux se niche une très touchante histoire d'amour qui sert de moteur à ce thriller politique remarquable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 poignant et superbe, 1 août 2006
Par 
Catherine TURQUE (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Film poignant et superbe qui apporte au spectateur tout ce qu''il peut attendre du cinéma. Le cinéaste brésilien qui a filmé les bidonvilles de Rio nous transporte avec authenticité au cœur d''une Afrique ravagée aussi bien par la misère que par la spéculation criminelle des industries pharmaceutiques européennes. Ce peuple kenyan qui essaie de survivre à tous les fléaux est filmé avec amour et dignité , et des plans qui serrent le cœur . En contraste,la splendeur grandiose des paysages (ouverture sublime !) , qui sont pourtant souvent des lieux de mort . Une œuvre donc à la fois dépaysante et réaliste, qui adopte tour à tour le style du film d''aventures romanesque, de l''enquête policière et du documentaire social engagé. La dénonciation certes d''une exploitation scandaleuse des plus infortunés, mais aussi un film d''amour déchirant . Ralph Fiennes y est bouleversant une fois encore dans l''expression retenue de la souffrance extrême et Rachel Weisz illumine les séquences où elle apparaît. Très dur, très marquant, à voir sans hésitation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film d'amour poignant sur fond de scandale en Afrique, 9 juillet 2006
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Au Kenya, Tessa, une militante très engagée sur le sort de l'Afrique, est sauvagement assassinée. Son mari, Justin Quayle, un important diplomate anglais décide de savoir pourquoi, et peu à peu, il découvre que Tessa avait l'intention de dévoiler les machinations de grands laboratoires pharmaceutiques qui expérimentent leurs médicaments sur les pauvres Africains. Mais à mesure qu'il s'approche de la vérité et des assassins de Tessa, il est à son tour mis en danger.

Tiré du thriller de John Le Carré, ce film retrace à la fois cette incroyable quête pour découvrir la vérité et l'histoire d'amour, faite de flash-back, entre Justin et Tessa. Ce film coup de poing nous montre vraiment ce qui se passe en Afrique et en particulier ce qui se trame derrière les organisations pharmaceutiques internationales. C'est un film très engagé, dur et d'une réalité presque insoutenable. C'est aussi un vrai hymne à l'amour. Les paysages d'Afrique sont magnifiques. Que dire des acteurs si ce n'est qu'ils sont vraiment époustouflants, j'ai re-découvert une actrice étonnante, Rachel Weisz (j'ai vu d'autres films avec elle dont La Momie, mais elle n'a jamais été aussi convaincante que dans ce film ) Et à l'instar d'Angelina Jolie, avec sa volonté indomptable, son combat pour aider les plus pauvres, R. Weisz nous donne même envie de nous battre avec elle pour des causes humanitaires.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 exellent, 12 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
C'est un film apre, beau, dur qui ne tombe pas dans le manichéen à deux euros. Tout y est de tres haut niveau: photographie, interpretation, profondeur des personnages, rythme, montage, scenario. C'est une adaptation de roman remarquable . On retrouve toutes les qualités de John Le Carré. On ne ressort pas indemne de la salle . C'est un film courageux et terrifiant qui pourrait meme par certains aspects etre à l'origine de nombreuses vocations ou engagements. Tout ce que je dis dans cette critique peut paraitre douteux , trop élogieux car cela reste imprecis. Effectivement je ne veux pas en dire plus car je ne veux rien dévoiler de l'intrigue et les seuls mots à retenir de cette critique sont : "Courrez voir the constant gardener" car malgré son titre débile, c'est sans contexte un des cinq meilleurs films de 2005 et probablement l'un des moins vide de sens.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'amour et la mort, 26 juillet 2006
Par 
Laure (Sarthe, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Adapté du roman éponyme de John Le Carré (que je n'ai pas lu), Meirelles signe là un très beau film engagé de par le sujet qu'il dénonce, et grandiose de par ses lieux de tournage et le talent de ses acteurs.

J'ai d'abord craint le pire face au mélo du début et à la lenteur du démarrage de l'intrigue -l'enquête proprement dite - puis je me suis laissée prendre par l'ensemble. Justin va donc chercher à comprendre pourquoi sa femme est morte, et va mettre le pied dans un sac de noeuds bien peu ragoûtant. Que vaut la souffrance d'un peuple et la vie de millions d'Africains dans la balance des multinationales et des grands groupes pharmaceutiques ? Par amour pour sa femme sauvagement tuée, Justin va s'acharner à dénoncer le complot que sa femme avait entrevu. Un film à mi chemin entre fiction (l'histoire d'amour romantique et tout et tout) et documentaire : la situation sanitaire en Afrique et les magouilles des labos pharmaceutiques qui préfèrent trafiquer les résultats que prolonger leurs tests et reprendre leurs formules : trop d'argent en jeu. Les paysages kenyans aperçus sont magnifiques, autant que des scènes de violence sont difficiles à endurer et bien des éléments révoltants. Un beau film, intelligent qui plus est. Ça fait du bien aussi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très bon film, 19 août 2006
Par 
M. Jean-charles Perquin "jcperquin" (Villeurbanne, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Ce film, réalisé par l'auteur de "La Cité de Dieu", est un film qui fait froid dans le dos. L'exploitation de la misère en Afrique pour économiser du temps sur la recherche pharmaceutique vous remuera les tripes.

Le jeu des acteurs est irréprochable et la caméra est tenue à la perfection... A voir et à acheter.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Prenant !, 15 décembre 2010
Par 
Linihila (Gif sur Yvette ( 91 )) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Histoire bien montée, façon de filmer intéressante, à voir sur grand écran ou au moins avec des enceintes de qualité pour pouvoir se laisser prendre par l'histoire. Ce film attaque les grands groupes pharmaceutiques qui ont, d'après le peu que l'on arrive à savoir, des comportements et des décisions louches, voir carrément choquants. Intéressant donc. Il ressort aussi un message important, c'est que même si on y laisse sa vie, le combat, même contre des manipulateurs au bras ( plus que ) long, n'est pas toujours vain. Jolie histoire d'amour par ailleurs avec deux acteurs charmants. ;o) Dans la lignée de Lord of War ( même si ce film-là ne concernait pas le continent africain exclusivement ), Hotel Rwanda ( beaucoup plus dur et plus poignant ) et Blood Diamond.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Bouleversant et excellent, 9 janvier 2010
Par 
Rambaud (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Thriller poignant et engagé, dénonçant les actes criminels de l'industrie pharmaceutique en Afrique. Rachel Weisz et Ralph Fiennes y sont simplement excellents de vérité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un très beau film, 23 octobre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Ahh, ça me manquait un film qui redonne le sourire, tout en étant au final assez dramatique. S'il faut donner le temps au film de se lancer, la suite est très intéressante, les premières scènes du film prennent du sens.

J'ai particulièrement apprécié l'image de ce film, très belle, riche en détails. L'acteur principal, Ralph Fiennes, s'est une fois de plus transformé en son rôle, les textes sont très bons et l'histoire inquiétante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bon film mais pas au niveau de la cité de dieu, 15 janvier 2007
Par 
Bouchard Stephane (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Constant Gardener (DVD)
Aprés un premier film coup de poing, c'est peu de dire que Fernando Meirelles était attendu au tournant pour ce deuxième opus. On peut dire que le résultat sans être un mauvais film, n'est pas à la hauteur du coup d'essai du réalisateur brésilien. Meirelles aura quand même réussi en partie à appliquer sa patte à une grosse production au casting de haut niveau, comfirmant qu'il est un réalisateur à suivre.
Placé devant la difficulté d'adapter le roman éponyme de John Le Carré, Meirelles insiste dans ce travail pour insérer à l'intrigue politico-business-amoureuse du roman, de nombreuses incursions dans l'afrique miséreuse qui doit lui rappeller les favellas de Rio. Cette volonté tout aussi louable soit elle, nous amène sur un film souvent le cul entre deux chaises. Film qui au final n'est pas vraiment celui que l'on attend.
Plus qu'un constat d'un continent entier manipulé par les multinationales et les gouvernements occidentaux, The Constant Gardener est surtout une magnifique histoire d'amour. Finalement le reste n'est qu'un emballage qui permet aux deux amants de se découvrir au plus profond d'eux mêmes. C'est en cela peut être que le film est décevant, car même si il essaye de replonger l'Afrique au coeur du débat, Meirelles n'arrive pas à nous le rendre prenant comme il l'avait su le faire avec le malheur des favellas dans La cité de Dieu.
Le temps de se rendre compte que le film n'est pas vraiment celui que l'on pensait, l'intrigue nous a quelque peu filé entre les doigts. Mais, malgré tout on est rattrappé par l'histoire de cette femme qui s'engage selon ses convictions contre vents et marées, et de cet homme tombé amoureux d'une femme qu'il ne connait pas vraiment, et qui retombe amoureux de celle qu'il découvre. Meirelles nous démontre avec brio, qu'il n'est pas seulement comme présenté à tord un épileptique de la caméra, sans tomber dans une image ésthétisante, il met sa caméra au service de son histoire, en jouant habilement de ses deux remarquables comédiens principaux. Film qui de prime abord aurait du nous ouvrir les yeux, The Constant Gardener nous les remplit surtout de larmes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Constant Gardener
The Constant Gardener de Fernando Meirelles (DVD - 2006)
EUR 13,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit