undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles5
3,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
2
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:17,54 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 décembre 2007
Autant le dire d'emblée; la déception est de taille. Hilary Hahn est une merveilleuse violoniste, intelligente et passionnée par son métier. Elle met un point d'honneur à défendre des oeuvres peu connues ou mal aimées du répertoire ou bien, elle s'évertue (comme ici) à montrer des oeuvres d'apparence superficielle, sujette à de nombreuses cabrioles virtuoses, sous un angle moins acrobatique et plus introverti. Louable entreprise mais à peine effleurée ici. Le concerto de Paganini est techniquement irréprochable mais très inexpressif sous l'archet de Hahn. Même le mouvement lent, plus dans la veine de ce que nous offre habituellement l'américaine, sonne terne, sans la dimension élégiaque que l'on est en droit d'attendre. Tout est joué parfaitement et sans aucun esprit. Le concerto de Louis Spohr pâtit des mêmes insuffisances et le jeu plastiquement infaillible ne va pas de pair avec sa souplesse, ni son émotion. Elle reste froide et distante dans ces pages. Mais il faut avouer que la direction ultra pesante d'Eiji Oue n'est pas très stimulante et même franchement mauvaise. Mais Hahn nous avait habitué à tellement mieux ! Retournez à Brahms, son premier Bach, son Mendelssohn/Chostakovich ou son Barber/Meyer pour voir de quoi elle est capable.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mars 2008
Les six concertos pour violon et orchestre de Niccolò Paganini, considéré de son temps comme le plus doué des violonistes italiens, sont réputés pour leur extrême difficulté technique, ont défié des générations de violonistes depuis leur composition. Les versions gravées par Albert Spalding en 1938 et surtout Jascha Heifetz en 1954 demeurent des références discographiques. La violoniste américaine Hilary Hahn nous livre une interprétation parmi les plus parfaites jamais enregistrées du plus célèbre de ces concertos, le premier, composé en 1816.
1. Elle fait preuve d'une virtuosité superlative qui se manifeste par un contrôle phénoménal de la sonorité et de l'intonation. Le Swedish Chamber Orchestra, vif et coloré, jamais envahissant, répond à sa sonorité rayonnante.
2. Elle s'est vue reprocher dans le presse spécialisée un ton trop sérieux et un manque total d'émotion : la virtuosité est la qualité requise pour interpréter Paganini et le refus de la théâtralité a été voulu par le compositeur.

J'aurais préféré en complément un autre concerto du compositeur génois. Les éditeurs ont préféré lui ajouter une énième version du huitième concerto de Louis Spohr,, violoniste virtuose et chef d'orchestre très admiré à son époque. À réserver aux inconditionnels du romantisme germanique.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2014
Prise de son médiocre de l'orchestre: les basses sont trop accentuées. Par contre le violon est excellent et l'interprète remarquable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 septembre 2010
behind the acrobatics of the violin, there is really some good music going on here. The 'hidden' qualities of this concert reappear only when truly excellent players perform it. Only if the many extreme difficulties are no difficulties any more for a musician, the whole concept of this music seems really logic. Hilary Hahn is such a performer. She takes it all without any trouble and her tone stays warm and clear at any moment. Suddenly this concerto is a far better concerto than we thought! It is even very, very enjoyable. Hahn let us discover it all again, and a very pleasant time we can have with it! Thank you Hilary! You may perform all the Paganini concerts for me!
The concerto of Spohr is also nice, not at all spectacular, but still worth while.
The recordings are also well done, it seems to me. I like the sound of it all.
If you want my advice : don't hesitate to buy this CD, there's lot to enjoy!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mai 2010
Hillary Hann est fabuleuse et nous transporte en contraste complais avec l'orchestre qui est d'une lourdeur....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)