Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 TWO MINUTES AGAIN !
POUR QUI EST FAN DU GROUPE AUSTRALIEN ? C'EST DU TOUT BON.UN REGAL POUR LES OREILLES.montez le son!ça décoiffe dur!
Publié le 25 décembre 2011 par Mr. OU MME DARCY Pierre

versus
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 pas au niveau de face to face ou darkroom
je suis d'accord avec toi ! cette album n'arrive pas à exploser dans mes écoutes actuelles et pourtant les compos sont excellentes et bien construite, oui le fil conducteur est le conceptuel wha wha qui arrive heureusement à noyer ce son de batterie 80's déplorable à mon gout, à la limite d'une batterie electronique, le probleme...
Publié le 31 juillet 2009 par B. Jean-paul


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 TWO MINUTES AGAIN !, 25 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Two Minute Warning [10trx] (CD)
POUR QUI EST FAN DU GROUPE AUSTRALIEN ? C'EST DU TOUT BON.UN REGAL POUR LES OREILLES.montez le son!ça décoiffe dur!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 pas au niveau de face to face ou darkroom, 31 juillet 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Two Minute Warning [10trx] (CD)
je suis d'accord avec toi ! cette album n'arrive pas à exploser dans mes écoutes actuelles et pourtant les compos sont excellentes et bien construite, oui le fil conducteur est le conceptuel wha wha qui arrive heureusement à noyer ce son de batterie 80's déplorable à mon gout, à la limite d'une batterie electronique, le probleme viens de là, changement de section rythmique donc...par contre DOC NESSON bien present dans son hysterie et epileptique song writer, au top niveau ! rien à dire
mais il m'a pas fait décoler comme "face to face" ou "darkroom" qui pour moi sont et resteront des bombes en puissance
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 C'est pas possible !, 29 mai 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Two Minute Warning [10trx] (CD)
Non, il n'y a rien à faire, je n'aime pas particulièrement cet album des Angels.

Il devait être le disque qui propulserait la fusée "Angel City" aux States et dans les restes du monde et ça a fait pschitt !

La faute à qui ? Je ne sais pas exactement qui est à l'origine de cette addition de maladresses, mais comptons les.

Pas de campagne de pub à la sortie du disque (mais un bon album en a-t-il vraiment besoin).

Quatre bons titres sur dix : Underground, Small Price, Beetwen The Eyes, Gonna Leave You avec des paroles intéressantes que vous ne trouverez pas dans le packaging (celles des autres chansons non plus d'ailleurs). A l'époque, cette version "mondiale" a été généreusement amputée d'un morceau excellent (Run For The Shelter) que Epic CBS a cru bon de réserver à la version australienne. En échange, on a agrémenté celle-ci d'une reprise de Be With You qui n'arrive pas à la cheville de l'original sorti dans l'album Face To Face en Australie.

En résumé, préférez vous procurer cet opus dans sa version kangourou pour l'authenticité.

Sinon, vous pourrez toujours trouver tous les meilleurs titres de cet album sur le double cd live du groupe "Liveline".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des meilleurs albums de 85, 21 juin 2008
Par 
Brutor "brutor" - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Two Minute Warning [10trx] (CD)
La 1ère fois que j'avais écouté ce disque, en 85, c'était la nuit au casque. Je connaissais déjà le groupe depuis "Darkroom", et avais donc acheté en conséquence "Two minutes warning" les yeux fermés, dès que je l'eu aperçu en vitrine.
La surprise fut de taille. D'abord "Underground" avec son riff simple récurent, gonflé à la Wah-wah, sa basse vrombissante et frontale, une rythmique carrée et hargneuse, Doc Neeson qui chante mieux que jamais, et , pour l'époque, un son énorme. Je pensais qu'avec un tel titre en ouverture, le reste paraîtrait forcément bien morne en comparaison, et bien non ! Les titres s'enchaînent et tout en gardant la même énergie, et un certain fil conducteur, présentent tous des qualités indéniables et des innovations pour le répertoire d'Angel City. Je me souviens qu'à la fin du 3ème titre, je retirais mon casque, n'en croyant pas mes oreilles encore fumantes, et replaçait le bras au début du vinyle pour vérifier si je n'avais pas rêvé. Le 2sd face avec ces 4 ramponneaux de Heavy rock Australiens (les 4 premiers titres) gorgés de guitares tranchantes, d'une basse qui se taille la part du lion, et d'un Doc transcendé, finit par m'achever.
A près 2 ans d'absences, un changement de label et de bassiste, Angel City était de retour, prêt à en découdre. Ce fut une véritable claque dont je me souviens encore.
Ce groupe, que la presse avait classifié comme un amalgame entre la new-wave (à bon ? leur 1er single "Am I Ever Gonna See Your Face Again", très représentatif de leur style, date d'avril 76 !) et le Hard-rock, avec une énergie Punk (??), - apparemment l'énergie Punk de 77 a touché les Who et le MC5 dans les 60's, Grand Funk en 71, Cactus et Slade en 72, B.Ö.C en 73, etc..., avant 77 aucun groupe ne se démenait sur scène ? n'importe quoi ! -, revient avec toujours son sens inné de la composition au service de l'efficacité et de la concision, avec cette fois-ci un net parfum Hard-Blues en complément. Les frères Brewster ont durci leurs riffs et alourdi leur son, et Rick colore ses soli de Wah-wah, et parfois même de slide (sans pic à glace... remenber Night Attack). Et puis il y a Jim Hilbun qui de sa basse charnue et offensive, épaissi considérablement le son de groupe, et de son jeu apporte un plus considérable au son et aux compositions du groupes. Quant à Doc Neeson, fidèle à lui-même, il est impérial.
Avec le recul j'émettrais un bémol pour la batterie un poil trop en avant, métronomique, et surproduit. (le mixage de la batterie d'une bonne partie des 80's, surtout aux USA, est à mon goût une catastrophe). Certains furent rebutés par l'évolution du son d'Angel City qu'ils considéraient un peu comme une concession au marché américain, pour d'autres ce fut un bond en avant et un disque majeur du groupe et de l'année.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit