undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

15
3,6 sur 5 étoiles
Un Autre Monde
Format: CDModifier
Prix:10,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Musicalement, « Un autre monde » est le plus abouti des disques de Téléphone. Jamais auparavant autant de bonnes chansons n''avaient été alignées ensemble.

Techniquement Bertignac et Kolinka sont au sommet de leur art, les arrangements de Glyn Johns sont les plus subtils que le groupe a jamais eu, les textes d''Aubert n''ont plus ce côté adolescent attardé qui leur collait trop systématiquement à la peau ... '

La musique explore des horizons nouveaux, se diversifie, sans que cela fasse l''effet d'un patchwork assemblé de bric et de broc. Et finalement, c''est le très « téléphoné » « Un autre monde », relégué en dernière piste, qui surprend le plus dans le contexte et a du mal à trouver sa place dans l'ensemble.

Comme ses fans de la première heure, Téléphone devenait adulte. L''histoire nous a appris que le groupe était miné par des dissensions internes et que l''implosion finale déjà bien en germe était inévitable. Quand on sait que dans le même contexte humain, les Rolling Stones (auxquels Téléphone a souvent été plus souvent à tort qu''à raison comparé) mettaient sur le marché dans les années 80 des enregistrements calamiteux, on ne peut que remercier Téléphone d''être musicalement resté digne jusqu'à la fin.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 8 juillet 2011
Le dernier album studio de Téléphone, publié en 1984, est aussi sous-estimé que le "Let it be" des Beatles, un peu pour les mêmes raisons. On en veut à ces groupes légendaires, vecteurs de rêves, d'avoir eu une fin, et c'est ainsi que les fans se sont mis à bouder leurs derniers travaux. Pourtant, "Un autre monde" est un excellent disque, le dernier essai d'un groupe schizophrène, tiraillé entre le désir d'Aubert de défricher de nouveaux territoires musicaux, et celui de Bertignac de rester fidèle à la tradition du rock (le même combat éthique avait opposé Jagger et Richards au sein des Rolling Stones dans les années 80). Avant que Jean-Louis et Louis ne concrétisent leurs envies respectives sur leurs premiers albums solo, les voici qu'elles cohabitent sur ce dernier opus de Téléphone. Et c'est ce qui fait son charme. Ainsi, l'album peut ravir les fans de la première heure avec des petits brûlots rock comme "66 heures", "Ce que je veux", "Loin de toi" ou "T'as qu'ces mots". La seconde partie du disque nous laisse entrevoir en revanche l'avenir de la carrière de Jean-Louis Aubert, avec des morceaux comme "Electric cité", "Oublie ça" et "Le taxi las", et leurs boîtes à rythmes funky. Mais au-delà de ça, cet adieu discographique du quatuor parisien contient trois chansons exceptionnelles qui feront entrer Téléphone dans l'histoire: "Un autre monde", la chanson titre, hymne générationnel qui deviendra le morceau le plus célèbre du groupe, "New York avec toi", petite bombe imparable qui invente le rock musette, et "Les dunes", formidable chanson d'ouverture qui préfigure "Les plages", premier tube de Jean-Louis en solo.
Si les cinq albums studio de Téléphone sont indispensables, celui-ci reste sans doute le plus attachant et le plus varié.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 février 2011
En 1984, Téléphone est un groupe fatigué dont la pression commerciale, les tournées incessantes et les échecs récents entament l'ambiance. Cette fatigue se retrouve dans le son d'"Un Autre Monde", leur cinquième et dernier album et de loin leur plus mélancolique. Il marque aussi l'arrivée d'un son plus moderne et moins rock, avec des synthétiseurs. Ce qui ne l'empêche nullement d'être un succès, et de se vendre rapidement à plus de 600.000 exemplaires, notamment grâce à la chanson-titre n°5 au Top 50 durant 25 semaines d'affilé.
Tout comme "Un Autre Monde", "New York Avec Toi" fait partie des principaux singles de Téléphone est également le générique du film "Marche à l'ombre" avec Michel Blanc et Gérard Lanvin. Après une ultime tournée mondiale, l'album obtiendra un disque de platine en 1985 et le groupe se séparera en 1986.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
"New York avec toi" et "Un autre Monde" sont les seuls titres que je sauverais de cet album. On lit ici ou là, qu'il s'agit de l'album de la maturité. Peut être...C'est bien ça qui coince. Pour moi, Téléphone n'avait d'intérêt que comme groupe de jeunes adultes, pour des jeunes adultes. Musicalement, c'était à des années lumière de ce que les anglos-saxons nous offraient au même moment. Au niveau des paroles, ça ne pouvait nous toucher que temporairement (même si pour ce qui me concerne, j'ai toujours trouvé les textes de Trust, beaucoup plus adolescents avec leur "conscience sociale" à 2 sous).
Et puis, de la même manière qu'on les a suivis, on les a quittés, parce qu'il fallait passer à autre chose.
On a beau dans la vie, avoir des voitures de plus en plus grosses, on garde toujours une nostalgie de sa 1ère 4 L ou de sa Peugeot 206.
Bienvenus dans le monde des grands...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1984: Les années Mitterrand... Fabius négocie "le tournant de la rigueur" amorcé par Delors... A l'hôpital où je suis interne, les crédits sont réduits. Ah, j'oubliais, aux élections européennes "la bête immonde" est de retour avec 10% des voix...

Téléphone en 1984 est bien là lui aussi, et il nous gratifie d'un disque de platine avec de deux superbes titres "New York avec toi" et "Un autre Monde".

Un rock de qualité et des paroles intéressantes, ce n'est pas si fréquent sur la scène musicale française. Alors, merci Téléphone!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 29 mars 2009
Magnifique album que l'on peut écouter sans problème de bout en bout, un peu moins rageur que d'autres mais avec nettement plus de maturité et de sentiments. Nostalgie, mélancolie, amour, désespoir, espoir, désirs, rêves ... Beaucoup d'impressions et d'atmosphères se dégagent de ces morceaux, chacun dépeint quelque chose (Les Dunes, Le Garçon d'Ascenceur, Le Taxis Las, Un Autre Monde ...). En tant que humble mélomane non musicien et non spécialiste, je ne perçois vraiment aucune "médiocrité" instrumentale mais plutot une guitare à la fois très épurée et inspirée dans certains passages, une rythmique toujours présente et une voix d'artiste profondément inspiré par ses textes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 31 août 2014
Un album ci Agé et toujours en vente et en écoute!
Je trouve cela formidable!
Le prix qui a été 🎆 proposer est vraiment bien!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 juillet 2015
Je connaissais dé-jas l'album car je l'ais en vinyl .
Il est parfait.Je l'ai pris pour pouvoir l'écouter dans mon véhicule .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
... l'engouement du Bigophone.
A l'époque, j'avais pourtant l'âge requis, mais j'avais aussi l'impression de faire aussi bien avec mes potes au bahut.
Bertignac n'a jamais balancé de solos classe façon Keith Richards ou killer comme le faisait Nono dans Trust à la même époque.
Ca, oui, Trust, j'étais fan (et tjrs même maintenant)
Aubert, avec sa voix éternellement fausse et juvénilement à coté de la plaque me faisait pitié.
Kolinka ? Ok, il sortait du lot.
Et Corinne assurait honnêtement son boulot. Trop sous-estimée, c'est injuste.
Les textes ? Certainement ce qu'il y avait de mieux dans le groupe, peut-être pour ça qu'il a touché autant de monde.
Et moi, j'étais sur un autre monde... celui de Led Zep, Pink Floyd, Deep Purple, Jimi Hendrix, Eric Clapton, Jeff Beck, Queen, Genesis (à 5), Cream, Stones, Yardbirds, Supertramp, Beatles,...
Un monde avec des zycos qui me faisaient rêver et me donner envie de jouer aussi bien qu'eux.
Pas des p'tits gars, gentils au demeurant, mais à peine plus costauds musicalement que ma pomme.
Ceci dit, je dois être honnête, si les solos de Bertie époque Téléphone me font toujours marrer par leur naïveté, je trouve l'animal bien plus valable maintenant, ses live sont éclatants !!!
Comme si Aubert lui disait : "n'en fais pas trop pour pas me piquer la vedette"...
Il est libre, Louis... il est libre !!!
Et pour avoir croisé Louis en 1982 sur une plage à Ajaccio, ce type au fait de sa gloire était d'une gentillesse infinie.
Rien que pour ça : respect !!!
1010 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 avril 2006
Je rejoins certains commentaires >

Pour avoir écouté longuement le groupe DEPUIS SES DEBUTS... Je confirme : C'est moins "Rock", moins authentique, bref, très commercial !

C'est sûr que c'est le + "populaire" de leurs albums, mais c'est surtout je pense aux yeux de ceux qui n'ont découvert Telephone que "sur le tard"...

Aussi avis personnel d'un musicien de rock ;-)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Illimité (Best Of)
Illimité (Best Of) de Téléphone (CD - 2006)


Le Live
Le Live de Jascha Heifetz (CD - 1996)