Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rock'n'Roll !!!, 13 septembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Téléphone (CD)
Premier album de Telephone, pour moi le meilleur... Le son est excellent, une énergie d'enfer, des rythmiques énormes, la SG de Louis Bertignac s'en donne à coeur joie !... Y a pas un morceau à sortir du lot, l'album entier est excellent. Quasiment que des "tubes" : Metro c'est trop, Telephomme, Sur la route, Le Flipper, le vaudou, Hygiaphone, .... Un des monuments du rock Francais !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 On n'y coupait pas, 18 mars 2014
Par 
ecce.om - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Téléphone (CD)
Il vénait d'avouar 17 ans, il était beau, il était grand, fort comme oune hommééé...

Il avait usé jusqu'à la corde son vinyle d'"Animals" (code Y à 37,50 F c'était sa limite), était resté dubitatif devant "Whitesnake" et "Let There Be Rock" que lui avait prêté des copains, n'avait pas encore découvert le "Little Criminals" de Randy Newman (la jeunesse est un naufrage), s'ennuyait avec "Even In The Quietest moments", pleurait devant l'inanité de "Love You Live" et l'essai raté d'Eddie Hazel ("Game, Dames and Guitar Thangs" si loin de ce qu'il aurait pu faire), jubilait sur "In The City" (le titre. L'album lui...), avait dévoré "Exodus", espéré encore avec Chicago (XI : pour "Baby, What A Big Surprise" et "Take me Back To Chicago"), psychotait sur "Psycho Killer" -qu'est ce que c'est ? FA FA FA FA... restait dingue de "Black Betty", connaissait par cœur "Slowhand", ânonnait le "Rockin' All Over The World" repris par Status Quo, s'enthousiasmait sur la 1ère face de "Running On Empty", pogottait modestement sur le formidable 1er disque des Boomtown Rats, passait à côté des Sex Pistols, s'intéressait pour la 1ère fois à cette omelette boursouflée de Queen ("News Of The World"), restait étrangement attiré par l' "Hymn" de Barclay James Harvest, vomissait "Saturday Night..".et "Supernature"....

Mais sur ses cassettes, rien de français (à part Brassens moyennement rock convenons-en et Christophe) et juste un soupçon d'Italien (le "Don't Play That Song" repris par Adriano Celentano).

Désœuvré, il passait beaucoup de temps à compiler et à explorer des concepts improbables.
Deux exemples pour situer.
Il était sans doute le seul être humain à avoir inséré à chaque mention de son titre, la chanson des Beatles correspondante sur "Il a neigé sur Yesterday" de Marie Laforêt.
Oui, je sais.
Pire, il a récidivé sur "Rockcollection" de Voulzy.
Résultats calamiteux pour des chansons qui duraient du coup 36h 15 environ...

Et puis, au moment où il touchait le fond, l'oasis surgit du désert musical que traversait la France : Téléphone.

Aujourd'hui, impossible d'écouter ça sans avoir l'oreille titillée par les emprunts peu discrets, la voix incertaine d'Aubert ou la naïveté (restons mesurés) des paroles.

Mais quelle bouffée d'oxygène quand il entendit pour la première fois "Anna", "Sur la route", "Le Vaudou (Est Toujours Debout)", "Téléphomme" et cette voix qui lui disait de faire le 15, 450, 15, 48... "Hygiaphone" (enfin un single français décent), "Métro (C'est Trop)" -tatatatatatata, "Flipper"...(il n'a plus de souvenirs de "Dans Ton Lit" et "Prends Ce Que Tu Veux" est bof).

C'était direct, frais, simple, brut, bancal...Français. Oui Monsieur ! Enfin !
Ça s'écoutait en même temps que les rares chansons potables de Bijou ("C’est un animal", "Marie-France" et "La fille du père noël") ou "Saturday Night" de Ganafoul...

C'était hier.

Saleté de temps couvert.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Comme le VYNIL ou VINYL (au choix), 17 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Téléphone (CD)
LE premier album de TELEPHONE. A mon souvenir, sorti en 1978. N'a pas pris une ride. Se laisse écouter encore et encore, jusqu'à plus soif, jusqu'à l'éternité, jusqu'à en "crever". Pour les VRAIS mélomanes, toutes catégories confondues. Il y a des albums qui marquent INEVITABLEMENT. INDISPENSABLE !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le groupe de rock "Made in France" !!!!!!!!!!!!!!!!!, 5 août 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Téléphone (CD)
Il y a des albums,comme celui-çi,qui ne prenne jamais une ride,des albums,qu'on n'écoute sans jamais se lasser,comme celui-çi,des albums qui sentent bon le rock,pur et dur,brut de chez brut,comme celui-çi!!!!!!!!!!!
Hé,mais,c'est pas vrai,on a enfin un groupe de rock,un vrai,en France???
Et en plus,c'est un groupe Français,non,c'est pas vrai!!!!!!!!!
Jetez,vous sur cet album,c'est une"Bombe"!!!!!!!!!!!
Téléphone,que j'ai eu la chance de voir en concert,était,vraiment,un super groupe,qui n'aurait plus sa place maintenant,même,avec tout son talent,sur le devant de la scène,car,la France a toujours était hostile à la scène"Rock"!!!!!!!!!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Téléphone
Téléphone de Téléphone (CD - 2006)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit