undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

18
4,4 sur 5 étoiles
5 étoiles
15
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
2
L'Arbre aux sabots
Format: DVDModifier
Prix:9,85 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

24 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Fin du XIXè siècle, dans la campagne de Bergame, une grande ferme abrite plusieurs familles de métayers. Pendant 2h30, cet étonnant film d'Ermanno Olmi (Palme d'Or au festival de Cannes 1978) va méticuleusement retracer le quotidien de ces familles. A bien des égards, l'Arbre aux sabots est l'anti-1900 de Bertolucci : on est ici dans une démarche anthropologique, et non dans un manifeste politique. L'action, si on peut parler ainsi, se résume aux faits ordinaires de la vie quotidienne et au labeur des champs, le monde extérieur étant comme effacé (le patron n'apparaît ainsi, jusqu'à la scène finale, qu'au travers de son phonographe qui dispense des airs d'opéra à nos paysans émerveillés). Les acteurs, non professionnels, renforcent ce parti pris vériste. Beaucoup de spectateurs se sont mortellement ennuyés à ce film austère ; on peut trouver au contraire de grandes satisfactions à la vision de ces vignettes sépia de la civilisation rurale disparue.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Pour L'arbre aux sabots, chef d'oeuvre absolu, voir mon commentaire portant sur l'édition séparée de ce film. Dans ce coffret, outre ce film miraculeux en justifiant à lui seul l'acquisition, se trouvent deux films du début de la carrière d'Olmi, très marqués par le néo-réalisme et tous deux d'un grand intérêt même s'ils n'ont pas l'ampleur de son plus grand film. N'hésitez pas à acquérir le coffret pour ces deux facettes d'un même talent, même si la façon de regarder le monde était sans doute déjà là dès le départ.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Avec « L'arbre aux sabots », Ermanno Olmi a réalisé un chef d'œuvre, sublime et authentique, consacré à un monde aujourd'hui disparu. Le film dépeint la vie quotidienne de plusieurs familles habitant une grande métairie communautaire de la région de Bergame, à la fin du XIXe siècle.

De leur vie de labeur, rythmée par les saisons, les chants et le son des cloches de l'église, Olmi retient ce qui en fait la saveur : les veillées en commun, la mise à mort du cochon, la fierté d'avoir un enfant admis à l'école, la culture de tomates précoces, la rencontre qui débouche sur un mariage. Les acteurs, tous amateurs, parviennent à retranscrire toute la simplicité et toute la dimension spirituelle du monde rural de cette époque qui vit en vase clos, préservé du reste du monde auquel il est pourtant bel et bien subordonné (le « maître » habite en ville). Les hommes, les femmes et les enfants vivant dans la ferme font preuve d'une véritable gaité, malgré leur pauvreté. Industrieux à l'automne, ils traversent l'hiver grâce à la chaleur des rapports humains bienveillants régnant au sein de leur communauté, qui n'échappe pourtant pas aux difficultés, et s'éveillent sereinement aux joies du printemps.

Dénué de prisme idéologique, « L'arbre aux sabots » se contente de rendre compte des réalités d'un monde qui fut celui de nos ancêtres, si proche (une centaine d'année seulement) et si loin aussi (on n'entend pas dans le film le bruit d'un moteur, tout juste celui d'une meule activée par un moulin à eau). De la piété de la veuve, qui sauve par ses prières la vache essentielle à la survie de sa nombreuse famille, à la résignation silencieuse de Battisti devant l'injustice de son destin, l'austérité et la simplicité du scénario transcendent littéralement une sorte de « civilisation paysanne » dans toute sa beauté et toute sa dureté que l'on perçoit au travers d'une bande son sobre et profonde tirée des œuvres de Bach.

La qualité moyenne de l'image et le format 4/3 du DVD laissent à penser qu'il serait temps de remastériser le film.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 mai 2011
Mes grands-parents maternels avec leurs 5 enfants ,dont ma mère, ont vécu la dure vie des "journaliers" travaillant sur les terres du maître... Ils habitaient près du PÔ en Vénétie. Les terres ont été labourées par les obus en 14-18...Il ne restait rien de ce qu'ils avaient "caché" dans la terre,au moment du replis des civils face à l'avancée des Autrichiens...Toute la famille a donc quitté l'Italie pour venir travailler en France dans les usines SOLVAY... J'ai acheté ce très beau fim pour garder la mémoire leur dure vie de paysans pauvres et la transmettre moi aussi à mes petits-enfants.
Grand merci Ermanno OLMI!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un film aux antipodes du néo-réalisme italien de l'époque ou des autres productions européennes. Ici, Ermanno Olmi se démarque totalement du "1900" de Bertolucci pour offrir aux spectateurs une oeuvre quasi documentaire sur la vie des ouvriers agricoles de la région de Bergame à l'époque des grands propriétaires terriens italiens du XIXe siècle.

Olmi propose un tableau vivant et naturaliste du monde paysan. Il en fait jaillir l'âme, généreuse et humble, tout empreinte de religiosité, entre catholicisme, panthéisme et croyances personnelles. C'est d'une simplicité biblique. Austère, peut-être, mais jamais ennuyeux malgré la durée (trois heures). Et toujours profondément humain.

Une Palme d'or admirable baignée par la musique de Bach, un très beau film où le rythme des saisons détermine les travaux quotidiens de façon remarquable! S'exprimant dans leur dialecte, les acteurs non professionnels ne jouent pas. Ils VIVENT devant la caméra leur existence quotidienne de métayers et d'ouvriers agricoles résignés.

Le comble du réalisme en somme où la beauté des plans remplace tout discours politique à la "1900" !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 janvier 2013
extraordinaire film que je viens d offrir à de nombreux amis
le sens de l'effort le courage et la foi ....ces valeurs que nous avons perdues ! enfin retrouvees et pronees grace à ce film
je vais le visionner ce soir avec tous mes petits enfants ....simple temoignage qui vaut tous les discours
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 février 2013
les évènements de ce film, traduise avec beaucoup de précision la vie et le travail dans les fermes en Italie, avant guerre (39/45).
Ils correspondent au vécu de mes parents, lorsqu'ils étaient en Italie à cette époque, au service d'un propriétaire terrien, qui avait à son service plusieurs familles.Les gens étaient très pauvres à cette époque là et ce film relate des scènes de vie de manière remarquable. Cela m'a profondément touché, s'agissant d'une expérience vécue par mes proches.
Ce film à reçu la palme d'or a Cannes en 1979, à l'unanimité du jury, c'est quand même un signe! Cependant, il est vrai ,
les scènes peuvent paraître un peu lentes, pour des cinéphiles avertis.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 novembre 2011
Un merveilleux voyage au rythme de la nature. Dans notre monde de folie où nous courrons toujours après le superflu, une leçon de vie qui nous mène à l'essentiel.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 octobre 2014
Un chef d'œuvre d'une beauté renversante sur l'Italie Rurale du debut 1900 Palme d'or à Cannes entiérement méritée Du très grand cinéma italien
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 février 2013
Forcement, d'origine italienne et paysanne cela m'a rappelé les histoires que ma grand mère me racontait sur son enfance dans les montagnes.Filmé avec une grande sobrieté, ce long métrage arrive à nous passionner jusqu'au bout malgré l'inaction constante.
Nous en ressortons plus forts, et remettons nos petits tracas à leur place, en pensant à ces gens qui n'avaient presque rien, mais qui étaient quand même capables de donner à plus pauvre qu'eux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
1900
1900 de Robert De Niro (DVD - 2005)
EUR 6,86

Le Festin de Babette [Édition Collector]
Le Festin de Babette [Édition Collector] de Stéphane Audran (DVD - 2012)
EUR 8,93

Padre padrone
Padre padrone de Omero Antonutti (DVD - 2008)
EUR 10,69