Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "So hear my Renunciation of Faith", 3 août 2012
Par 
Emmanuel Gautier (Strasbourg, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Conductors Departure (CD)
Quatrième et dernier album des suédois d'Anata jusqu'à maintenant, et de loin le plus abouti.
La groupe affirme ici pleinement sa forte personnalité: un death à la frontière entre le technique et le progressif, toujours dans la recherche mélodique.
La nouveauté sur celui-ci, c'est la présence de riffs atonaux, dont ils usent avec parcimonie mais toujours avec brio. La premier titre en est un très bon exemple et le dialogue des guitares fait mouche et interpelle immédiatement l'auditeur.

Anata sort des codes du genre technique, n'utilisant que très peu voire pas du tout de sweeping, riffs en trémolo et branlage de manche intempestif qui sont monnaie courante dans la plupart des combos du même style. Ce qui rend leur musique plus digeste, sans pour autant être plus accessible.
Car il faut un certain nombre d'écoutes pour dompter la bête et appréhender toute sa subtilité.
Tous les musiciens y mettent du leur: à part le travail colossal au niveau des guitares, le jeu fin et précis d'Henry Drake à la basse les seconde divinement bien et le batteur dose ses blast beats et sa double pédale pour proposer quelques grooves bien sentis comme au début du titre éponyme de l'album.
Il y a même une plage instrumentale en son clair, "Children's Laughter".

Quant à la couverture, c'est encore un style différent des autres: "Throne" réalisé par le polonais Grzegorz Kmin, dont je vous invite à visiter le site car il a vraiment du talent. Fredrik Schälin en fait une interprétation intéressante dans les paroles du titre éponyme.
Il va sans dire que la production est parfaite.

Peu de groupes peuvent se targuer d'être aussi originaux et inspirés qu'Anata, et c'est bien dommage qu'il n'y ait pas d'autre album pour le moment. Le groupe évolue dans sa propre sphère et force l'admiration devant tant d'humilité et de génie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Conductor's Departure
Conductor's Departure de Anata (CD - 2006)
Cliquez pour plus d'informations
Pas de stock; commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit