Commentaires en ligne


11 évaluations
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon petit panachage de la Hammer dans des éditions de qualité... Des petits trésors enfin disponibles en zone 2
"Trésor de la Hammer" ne veut pas dire "chefs-d'oeuvre de la Hammer", cette collection se contentant surtout de nous permettre de voir ou revoir des films inédits en zone 2 pour la plupart de la célèbre société britannique. Mais elle nous offre quand même de véritables petites perles, de très bonnes...
Publié il y a 12 mois par Jord

versus
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 nostalgie
Lorsqu'on est, comme moi, nostalgique du cinéma "Le Brady", qu'on récupéré ici ou là les meilleurs Terence Fischer et qu'on trouve du talent à des "petits maîtres" comme John Gilling
on ne peut pas rater ces deux coffrets: les films de la Hammer (le 1 vaut le 2) d'autant que certains sont rares.
En revanche
-si vous...
Publié le 21 février 2011 par Stein Gérard


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 nostalgie, 21 février 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
Lorsqu'on est, comme moi, nostalgique du cinéma "Le Brady", qu'on récupéré ici ou là les meilleurs Terence Fischer et qu'on trouve du talent à des "petits maîtres" comme John Gilling
on ne peut pas rater ces deux coffrets: les films de la Hammer (le 1 vaut le 2) d'autant que certains sont rares.
En revanche
-si vous ne connaissez pas encore "la nuit du loup-garou", "le baiser du vampire" de Don Sharp ou les grands Corman d'après Poe avec Vincent Price
-ou bien si vous cherchez des chefs d'oeuvre incoutournables du 7° Art,
cherchez ailleurs ... et vous trouverez.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon petit panachage de la Hammer dans des éditions de qualité... Des petits trésors enfin disponibles en zone 2, 4 juillet 2014
Par 
Jord - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
"Trésor de la Hammer" ne veut pas dire "chefs-d'oeuvre de la Hammer", cette collection se contentant surtout de nous permettre de voir ou revoir des films inédits en zone 2 pour la plupart de la célèbre société britannique. Mais elle nous offre quand même de véritables petites perles, de très bonnes séries B et quelquefois des nanars dans des éditions de qualité. Ce deuxième coffret a de plus l'avantage de nous proposer cinq DVD à un prix très abordable et il est dommage que le premier coffret soit indisponible ou hors de prix (j'ai acheté les DVD du premier à l'unité et le prix n'est pas sensiblement le même).

Premier DVD: Frankenstein créa la femme (1967). Note 5

"Frankenstein créa la femme/Frankenstein Created Woman" est un film britannique de 1967 de "Terence Fisher" avec "Peter Cushing", l'actrice polonaise "Susan Denberg" (Playmate de Playboy en 1966), "Thorley Walters" ("Le Fantôme de l'Opéra" 1962, "Dracula, prince des ténèbres" 1966), "Robert Morris" ("Les Monstres de l'espace" 1967), "Peter Blythe", "Derek Fowlds" et "Barry Warren"
Le sujet : Au milieu du XIXème siècle, dans le village de Karlsbad en Europe de l'est, le "Baron Frankenstein" (Peter Cushing) poursuit ses expérience sur sa propre personne en se congelant. Aidé par le "Dr Hertz" (Thorley Walters), un vieux médecin alcoolique qui lui procure logis et moyens financiers, et un jeune homme du village, "Hans Berner" (Robert Morris), qui a assisté quelques années plus tôt à l'exécution de son père (Duncan Lamont) guillotiné pour meurtre, il réussit à revivre après une mort d'une heure tout en conservant son esprit, prouvant ainsi ses incroyables théories. Hans est amoureux de la fille de l'aubergiste (Alan MacNaughtan), "Christina Kleve" (Susan Denberg), une infirme brulée au visage qui subit les moqueries et les harcèlements répétés d'un trio de gandins sans scrupule, "Anton" (Peter Blythe), "Johann" (Derek Fowlds) et "Karl" (Barry Warren). Une nuit, ces trois jeunes gredins s'introduisent dans l'auberge pour s'enivrer gratuitement et tuent l'aubergiste qui les surprend. Hans est accusé du meurtre puis subi le même sort que son père. Accablée de chagrin, Christina se suicide. Deux morts qui font l'aubaine du Baron...
Dans le dernier film sur Frankenstein réalisé par "Terence Fisher" en 1958 pour la Hammer "La revanche de Frankenstein/The Revenge of Frankenstein", le final montrait le Baron était en exil à Londres sous le pseudonyme de Dr Franck où il recevait la visite de deux patientes invisibles du noms de Lady Benborough et Wendy. Dans ce film (en ne tenant pas compte de la parenthèse malencontreuse de 1964 réalisée par "Freddie Francis" qui ne fait pas vraiment partie du cycle, " L'Empreinte de Frankenstein/The Evil of Frankenstein"), on retrouve la personnalité cynique et obséquieuse du Frankenstein des 2 premiers opus sans pour cela y avoir une vraie continuité, le Baron se retrouvant de nouveau en Europe de l'Est. Mais l'intermède de "Freddie Francis" avec un nouveau Frankenstein, un nouveau monstre et une nouvelle intrigue (distribué par "Universal Pictures", la Hammer eut le droit d'utiliser l'aspect de la créature interprétée par "Boris Karloff") est bel et bien passé sous silence et l'aspect artistique qui nous fait imaginer les meurtres plutôt que de nous les montrer est de retour. Pas de créature difforme et monstrueuse dans ce petit chef-d'oeuvre à la mis en scène réalisée par un "Terence Fisher" toujours aussi talentueux et une interprétation d'un fabuleux "Peter Cushing", juste la vengeance de deux amants permise par les manipulations du Baron.
DVD de 2005 de la collection "Les Trésors de la Hammer" : VO et VF Dolby Digital mono (possibilité de changer de langue et de supprimer les sous-titres sans passer par le menu) - restauration correcte - 1.66 format respecté - durée 88 mn - Bonus "Les Archives de la Hammer" : documentaire sur Peter Cushing (25 mn VOST).

Deuxième DVD : Dans les griffes de la momie (1967). Note 2,5... Bon 3

Troisième et avant-dernier film du "Cycle de la Momie" de la Hammer, "Dans les griffes de la momie/The Mummy's Shroud" est un film britannique de 1967 de "John Gilling" ("L'Invasion des morts-vivants" 1966, "La Femme reptile" 1966), d'après une histoire de "John Elder" (pseudonyme de "Anthony Hinds", le fils du fondateur de la Hammer "William Hinds"), avec "André Morell" ("La Déesse de feu/She" 1965, "L'Invasion des morts-vivants" 1966, "Barry Lyndon" 1975), "John Phillips" ("Le Village des damnés" 1960, "La Dynastie des Forsyte" 1967), "David Buck", l'Écossaise "Elizabeth Sellars" ("La Comtesse aux pieds nus" 1954, "Les 55 Jours de Pékin" 1963), "Maggie Kimberly", "Tim Barrett", "Michael Ripper", "Roger Delgado" ("Doctor Who/Le Maître" 1971-1973) et... "Eddie Powell", la doublure de "Christopher Lee" et la créature "Alien" dans les 2 premiers films, dans le rôle de la Momie.

Le sujet: Le film commence par une introduction de 7 mn qui raconte l'histoire fictive d'un jeune noble du Moyen Empire égyptien 2000 ans avant J.C, "Kah-To-Bey" (Toolsie Persaud), fils du Pharaon "Men-tah" (Bruno Barnabe), qui doit fuir avec son esclave "Prem" (Dickie Owen) un coup d'état et meurt pendant son exil. En 1920, dans une ville égyptienne indéterminée (nom différent en VO et VF), "Stanley Preston" (John Phillips), qui a monté une expédition composée de l'archéologue "Sir Basil Walden" (André Morell), de son fils "Paul Preston" (David Buck), du photographe "Harry Newton" (Tim Barrett) et de la linguiste "Claire/Clare de Sangre" (Maggie Kimberly), pour retrouver le sépulture de "Kah-To-Bey", les rejoint sur le terrain alors que l'équipe, menacée de mort par le gardien de tombeau "Hasmid Ali", a commencé les fouilles avec succès. La dépouille millénaire est ramenée dans la ville de ? où justement se trouve la momie de l'esclave Prem, qui ne va pas apprécier, mais alors pas du tout, cette profanation.

C'est certain la "Hammer" nous avait habitué à mieux. Tourné en studio dans une Égypte de pacotille (Indépendante en 1922, mais tout comme en 1920 dans le film), ce film est réalisé à la façon habituelle de la Hammer : 50% film d'aventure série B au début et 50% film horrifique dans la deuxième partie (ponctualité britannique, la momie ouvre les yeux au bout de quarante cinq minutes environ). Bon, même si la créature ressemble plus à un épouvantail à moineaux sans chapeau qu'à une momie, la réalisation est assez bonne surtout pour une suite, le scénario classique et les acteurs pas trop mauvais. La touche "Hammer", avec les meurtres sanglants un peu plus horribles que dans les 2 premiers opus pour satisfaire le public d'alors (et qui font plutôt sourire à notre époque), est bien présente et le film se regarde sans ennui, bien l'identité du coupable est connue. Pas mauvais, pas très bon non plus, je mets la note 2,5. D'ailleurs, comme les personnages du film, je ne suis pas superstitieux, je fais juste certaines choses parce que j'ai peur que quelque chose se passe si je le les fais pas...

DVD de 2005 de la collection "Les Trésors de la Hammer" : VO et VF Dolby Digital mono (possibilité de changer de langue et de supprimer les sous-titres sans passer par le menu) - restauration correcte - 87 mn environ - 1.66 format respecté - Bonus : La bande annonce seulement.

Troisième DVD : Le Redoutable Homme des neiges (1957). Note 4.

Produit par la "Hammer Film Productions", "Le Redoutable Homme des neiges/The Abominable Snowman" est un film britannique de 1957 de "Val Guest" (2 Quatermass : "Le Monstre" 1955 et "La Marque" 1957, "Casino Royale" 1957, "Quand les dinosaures dominaient le monde" 1970), basé sur "The Creature" de "Nigel Kneale" (Créateur du personnage "Quatermass" et qui signe aussi le scénario de ce film) avec "Peter Cushing", l'Américain "Forrest Tucker", "Maureen Connell", "Richard Wattis" et "Robert Brown" (M, le patron de "James Bond" entre 1983 et 1989 dans 4 films) et .... "Fred Johnson" non crédité dans le rôle du yéti

Le sujet: Dans les années 50, le botaniste "John Rollason" (Peter Cushing), sa femme "Helen" (Maureen Connell) et son assistant "Peter Fox" (Richard Wattis) sont les hôte du Lama (Arnold Marlé) d'un monastère tibétain quand ils apprennent que le "Dr. Tom Friend" (Forrest Tucker) s'apprête à monter une expédition avec le trappeur "Ed Shelley" (Robert Brown) et le photographe "Andrew McNee" (Michael Brill) pour trouver le légendaire Yéti. Malgré les avertissement du Lama, "John Rollason" se joint à l'expédition mais s'aperçoit bien vite que celle-ci, préparée soigneusement un an auparavant, n'est en fait qu'une traque au but mercantile de créatures des neiges...

L'intrigue se présente en fait comme un classique film d'aventures dans l'Himalaya avec les inconvénients habituels. Le fantastique n'apparait qu'au bout de 50 mn avec une timide présence du yéti (sa main sous la tente et sa main sur son cadavre). Aussi éloigné de ses productions horrifiques et gothiques que l'est la chaîne himalayenne, ce film décevra les amateurs de monstres terrifiants et sanglants. Le Yéti ne se montre vraiment un petit peu que dans les dernières minutes, mais le suspense est bien présent dans une seconde moitié assez angoissante. Certes pas un chef-d'oeuvre mais le charme de l'époque, les scènes en noir et blanc oscillant entre paysages extérieurs filmés dans les Pyrénées avec des cascadeurs et dans les décors de studio avec les interprètes et l'intelligence du scénario où les personnages ne parlent pas pour ne rien dire mérite bien ce DVD remasterisé qui lui rend honneur.

DVD de 2008 de la collection "Les Trésors de la Hammer" : Audio VO et VF Dolby Digital mono (avec possibilité de changer de langue supprimer les sous-titres sans passer par le menu). VF comportant des passages de VOST - Image 2.35 Cinémascope d'origine, 16/9 compatible 4/3 - Bonus: "Les Archives de la Hammer" : historique du studio Hammer (25mn/VOST).

PS: Pour les nombreuses personnes ne comprenant pas la "langue de la Mondialisation", il est préférable cependant de le regarder en VOST plutôt qu'en VF, non seulement pour éviter les passages du français à l'anglais sous titré, mais aussi pour entendre l'expédition entonner "John Brown's body", l'hymne des abolitionnistes américains de l'Union, au lieu de "la Tyrolienne des Pyrénées" de "Alfred Roland".
Et n'oubliez pas, amateurs de gore, de steak haché saignant, d'effets spéciaux envahissants et d'action non-stop s'abstenir...

Quatrième DVD : Frankenstein et le monstre de l'enfer (1974). Note 4.

Dernier film réalisé par Terence Fisher (1904-1980), dernier film du cycle de Frankenstein de la "Hammer" et de plus l'un des tout derniers films de cette socièté de production britannique (à moins que sa nouvelle résurrection avec "La Dame en Noir" de 2012 ne se confirme), "Frankenstein et le monstre de l'enfer/Frankenstein and the Monster from Hell" est un film de 1974 avec "Peter Cushing", "David Prowse" ("Les Horreurs de Frankenstein/La créature" 1970, "Orange mécanique/Le garde du corps" 1971, "Star Wars, épisode IV, V et VI/Dark Vador" 1977 1980 1983), "Shane Briant" ("Le Portrait de Dorian Gray" 1973, "Capitaine Kronos, tueur de vampires" 1974, "Mission top secret" TV 1992-1995) et "Madeline Smith"("The Vampire Lovers" 1970, "Une messe pour Dracula" 1970).

Le sujet : Le jeune chirurgien "Simon Helder" (Shane Briant), fervent admirateur du "Baron Frankenstein", est condamné à être interné, pour avoir suivi les traces de son idole, dans l'hôpital psychiatrique dirigé par un homme dépravé et perverti, "Adolf Klauss" (John Stratton), où il subit dès son arrivée de mauvais traitements de la part des gardiens, interrompus par le "Dr Victor Karl", en réalité le "Baron Frankenstein" se cachant sous cette identité et se protégeant par le chantage sur le directeur et le personnel hospitalier. Simon va comprendre tout de suite à qui il a affaire et Frankenstein voit en lui un nouvel assistant pour l'aider dans ses expériences à l'intérieur de l'asile. Aidé par "Sarah" (Madeline Smith), une jeune fille muette traumatisée surnommée l'Ange, ils vont tous les deux donner la vie à une créature constituée du corps de "Schneider" (David Prowse), un colosse velu plus près d'un bestial primitif néolithique que d'un homme et fasciné par le verre brisé, les mains du sculpteur "Tarmut" (Bernard Lee) et le cerveau du Pr. Durendel (Charles Lloyd-Pack)...

Dans ce film glauque et gore, dont l'action se situe pratiquement dans un hôpital psychatiatrique déprimant, Terence Fisher déroge à sa manière de présenter les opérations pratiquées par le Baron Frankenstein et signe certainement ici le dernier véritable chef-d'oeuvre de la Hammer. Les manipulations sont montrées dans le détail, avec un grand renfort de scalpels, de scies et d'autres instruments contendants médicaux, et l'admiration du jeune chirurgien va se transformer peu à peu en dégout devant l'immoralité et la folie du Baron. "Peter Cushing" est toujours exceptionnel dans le rôle d'un abject Frankenstein à perruque et aux mains brulées qui n'hésite pas à avoir recours au crime détourné en poussant un patient au suicide pour arriver à ses fins. Quant à la créature, elle est plus effrayante et plus pitoyable que jamais. Et Frankenstein, seul le diable peut dire ce qui lui est arrivé par la suite, car pour une fois, il s'en sort indemne de ses aventures.

DVD de 2005 de la collection "Les Trésors de la Hammer" : VO et VF Dolby Digital mono (possibilité de changer de langue et de supprimer les sous-titres sans passer par le menu) - restauration correcte - 1.66 format respecté - durée 90 min - Bonus "Les Archives de la Hammer" : documentaire sur la malédiction de Frankenstein (25 mn VOST).

Cinquième DVD, le moins bon de tous: La Déesse des sables (1965). Note 2.

Produit par la Hammer et pâle suite de "La Déesse de feu/She" de 1965 de "Robert Day" (vaguement adapté du roman "She: A History of Adventure" de "H. Rider Haggard") avec "Ursula Andress" et "Peter Cushing" dans les rôles-titres, "La Déesse des sables/The Vengeance of She", basé sur les personnages du roman "Ayesha: The Return of She" de "H. Rider Haggard" est un film britannique de 1968 de "Cliff Owen" avec "John Richardson", "Olga Schoberová" et "Edward Judd".

Le sujet :"Carol", une jeune scandinave dont le quotient intellectectuel est inversement proportionnel à son physique (qui Andress plus qu'Ursula) et dont l'interprétation de l'actrice tchèque "Olga Schoberová" (sous le pseudonyme de Olinka Berova) n'est convaincante que lorsqu'elle se pâme devant un miroir, est attirée par télépathie vers l'antique citée de "Kuma" par les descendants des mages de Chaldée, dont s'opposent la faction du méchant Men-Hari (Derek Godfrey) et celle du gentil "Za-Tor" (Noel Willman), pour devenir la réincarnation de la déesse "Ayesha" et épouser le bellâtre dirigeant immortel "Kallikrates" (John Richardson). Elle devient passagère clandestine du yacht de "George" (Colin Blakely), y rencontre le psychiatre "Phillip" (Edward Judd) qui va l'aider, puis s'enfuit en Afrique du Nord où un certain "Kassim" (André Morell) lui apprend les origines de ses visions. Elle décide de se rendre dans le désert, suivi de près par son ange gardien Phillip, pour aller à la mystérieuse cité perdue.

Comme le premier Opus, ce banal film d'aventure de série B n'a pas plus de commun avec le roman "Ayesha: The Return of She" de "H. Rider Haggard" que le "Allan Quatermain et les Mines du roi Salomon" de "J. Lee Thompson" sorti en 1985, avec une autre de ses oeuvres, "Les Mines du roi Salomon".
Du scénario classique à l'interprétation moyenne des acteurs, des seconds rôles déguisés en légionnaires romains et de son érotisme soft, en passant par les décors gréco-égypto-oriento-minoens d'un temple minable caché sous une montagne, médiocre clone de Petra qui n'apparait d'ailleurs qu'après 60 minutes, et la mise-en-scène approximative, tout semble sonner faux dans ce film qui, si j'ose l'expression, est à She...

DVD de 2005 de la collection "Les Trésors de la Hammer" : VO et VF (en VOST pour les scènes inédites). Dolby Digital mono (possibilité de changer de langue et de supprimer les sous-titres sans passer par le menu) - restauration correcte - 1.66 format respecté - durée 97 min - Bonus: La Bande Annonce en VOST qui suffit largement pour comprendre le film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sacré Peter!!!, 26 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
Hammer films une référence et le confirme grâce à ce coffret. Peter Cushing dans le rôle de Frankenstein reste le meilleur.
Frankenstein créa la femme sort du thème du personnage monstrueux avec un scénario original sur la résurrection.
Frankenstein et le monstre de l'enfer est le dernier de la série où Cushing interprète un savant fou avec une énergie inquiétante.
Le redoutable homme des neiges en noir et blanc avec encore Peter Cushing date de 1957 nous emmène cette fois ci dans les montagne himalayennes. Pas de trucages extravagants pour l'époque qui du coup fait regarder ce film avec intérêt.
Dans les griffes de la momie traite de la malédiction des découvreurs, film classique d'aventure.
La déesse des sables est pour le maillon faible du coffret, les effets spéciaux dépassés ont mal vieilli, l'interprétation, l'histoire elle même m'ont laissé un goût désuet.
Globalement le coffret est plutôt excellent pour les trois premières perles et l'aventure en Égypte.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 IL MANQUE LE NUMERO 8...COMME 800, 19 juillet 2013
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
Frankeinstein crée la femme, monstre de l'Enfer, devenue le redoutable homme des Neiges (l'air du temps) tombé dans les griffes de la Momie, fille de la Déesse des Sables...Bref ça rafale secos...Heurement Chris and his nephews Rol, Ol et Godef viennent remettre tout ce petit monde au pas...Tu veux du Big Fight, du "Absolutely painful", du "Kick out the jams"...Call Eight Hundred
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 La Hammer, la légende, 3 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
Très bon coffret DVD pour les nostalgiques de la Hammer, goût suranné inimitable, ambiance vintage et scénarios bien plus réfléchis que certaines productions récentes et très peu cohérentes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 yes, 19 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
vraiment un bon coffret pour les gens qui aime les films hammer, et en plus en Français, vraiment très content.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une sélection de qualité, 3 avril 2008
Par 
Michel Juvenet "micheljuvenet" (belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
En 2005, l'éditeur "Seven 7", qui fait un travail de qualité dans le domaine de la série "B" (voir sa superbe collection "Westerns spaghetti") a eu la bonne idée de nous proposer une collection "Trésors de la Hammer" comportant 20 titres mythiques (et parfois très rares comme "Captain Kronos chasseur de Vampires") de la firme anglaise dans des éditions de haute tenue son et image (même si comportant de petits défauts), avec de superbes jaquettes, et offrant de nombreux bonus qui ont ravi les passionnés (les bandes-annonces originales bien sûr, mais surtout la série "The world of Hammer" dont l'intégrale des 13 épisodes figurait en supplément sur autant de DVDs). Quelques mois plus tard, l'éditeur a eu l'idée de proposer 10 de ces mêmes films dans deux coffrets de 5 disques à prix réduit. Une bonne occasion pour les hésitants ou les retardataires de découvrir quelques joyaux du fantastique gothique anglais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 POUR LES AMATEURS DU GENRE, 30 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
Coffret réservé aux fans de films "Dracula", "Frankenstein" des studios HAMMER PRODUCTION.
Les deux films présentés de "FRANKENSTEIN" ne sont pas connus, très sympa de les découvrir avec un image de qualité pour l'année.
Le redoutable homme des neiges en NOIR et BLANC avec des passages en VO ??
La "momie" et la "déesse" à découvrir, il faut être indulgent !! nous sommes au cinéma des papy mamy ... rien à voir avec les nouveaux films d'horreur avec gros effets spéciaux !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 c'est un plaisir de revoir les films de son enfance et de cette société de Production, 5 février 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
Comme je l'ai dit plus haut, c'est un plaisir de revoir restauré des films de mon enfance et de revoir ceux Produits par cette Société de Productions. un vrai régal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Pour tout amateur du cycle gothique de la HAMMER, 16 mai 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret Hammer N°2 - 5 DVD : Frankenstein créa la femme / Frankenstein et le monstre de l'enfer / Le redoutable homme des neiges / Dans les griffes de la momie / La déesse des sables (DVD)
Ce coffret permet à tout collectionneur des films de la Hammer de compléter son catalogue à bon prix. On ne comprend pas la logique qui réunit les 5 films mais peu importe. Malheureusement, le coffret numéro 1 est épuisé. J'ai quand même pu le trouver chez un concurent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit