Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos undrgrnd cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles8
4,3 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Autant se le dire tout de suite, cet album plaît rarement aux fans de LED ZEP et du Robert PLANT des premiers albums. Trop commercial, trop de synthés, en dehors de l'esprit de la carrière du chanteur..., les arguments des détracteurs ne manquent pas.

Et bien, vous savez quoi ? Tout cela est vrai ! Mais cela ne fait pas de NOW AND ZEN un mauvais album pour autant...

Avant de vous le présenter, j'aimerais faire une parenthèse en 3 points. D'abord, il faut re-situer cet album dans le contexte de l'époque. La deuxième moitié de la décennie 80 a vu bon nombre de grands noms de la musique rock (au sens très large) succomber aux modes de l'époque, et employer des batteries électroniques (Afterburner de ZZ TOP en 1985, 5150 de VAN HALEN en 1986) ou des synthés dans leurs compos, comme par exemple IRON MAIDEN avec Somewhere In Time (1986) et Seventh Son Of A Seventh Son (1988), ou encore SAXON avec Destiny (1988).

Ensuite, le co-compositeur de 8 morceaux sur les 10 compositions de cet opus est le clavier de la formation de l'époque, Phil Johnstone. Normal qu'il y ait des synthés dans les chansons !

Enfin, depuis la sortie de cet album, l'ami Robert a réalisé des albums très irréguliers : 2 albums en demi-teintes (Manic Nirvana (1990), Dreamland en 2002), un retour aux sources franchement réussi (Fate of Nations, 1993) et de la musique country en collaboration avec la chanteuse Alison Krauss, qui laissera des traces sur Band of Joy (2010). Autant dire que depuis NOW AND ZEN, la carrière de Mr Plant ressemble plus à une route de montagne qu'à une autoroute, et qu'elle zig-zag tous z'azimuts... Quoi de plus naturel dans ce cas, de trouver des albums différents de ce que faisait l'artiste une dizaine d'années plus tôt ?

Alors, cet album ? D'emblée, il s'impose comme nettement plus réussi que son prédécesseur, Shaken'N'Stirred. Certains morceaux à consonance pop ("Dance On My Own", "Why") côtoient des rythmes plus énergiques ("Tall Cool One", "Billy's Revenge"), des ambiances uniques ("The Way I Feel"), et une ballade très émouvante ("Ship Of Fool"). Il n'en reste pas moins la "Plant's touch", dans les compositions et aussi (et bien sur) dans la VOIX : on retrouve ce feeling unique, que ce soit dans des climats intimistes ou des morceaux plus entraînants.

A noter, la présence de Jimmy Page en guitariste solo sur 2 titres (le génial morceau d'ouverture "Heaven Knows" et "Tall Cool One").

J'ai toujours adoré cet album… Ce n'est pas un choix, un calcul. Non, c'est un constat. Une évidence. Et c'est certainement mon album préféré de Robert PLANT.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'équipe des trois premiers albums solo évacuée, Robert Plant attaque le second pan de sa carrière solo, celui où il se réconcilie avec son Zeppelinien passé.

Malgré tout, l'album n'est pas le triomphal retour appelé de ses vœux par son créateur, pour ça, il faudra encore attendre deux années et Manic Nirvana, un pas dans la reconquête par contre, certainement. Et il y a des indices qui ne trompent pas. La présence de Jimmy Page sur deux titres déjà, les apparitions du Zep en chef chez son ancien partenaire sont suffisamment rares pour qu'on les remarque (les Honeydrippers quatre ans plus tôt déjà, mais ce n'était qu'une récréation), présentement sa participation est symptomatique de la direction dans laquelle Robert a décidé de désormais mener sa barque, refermant ainsi un chapitre qui n'a que trop duré (voir un décevant Shaken 'n Stirred).
Mais bon, on n'y est pas encore tout à fait donc, la production n'a pas le tranchant et la modernité qu'on aimerait, reste encore trop engoncée dans des habitudes typiques des années 80 qui ne conviennent pas forcément très bien à ce nouvel élan, et les sons de claviers de l'alors omniprésent Phil Johnstone ne sont pas toujours aussi judicieusement choisis qu'on le souhaiterait et dament trop souvent la place de la guitare pour qu'on ne les trouve pas un peu agaçants, quand même. Et puis, autant se l'avouer, s'il y a quelques très bonnes chansons (le presque funky Dance of My Own, Tall Cool One avec Jimmy, le hard blues tribalisant Helen of Troy, le doo-wop rock Billy's Revenge, la belle ballade Ship of Fools), le reste convainc moins. Ca n'en reste pas moins une galette sympathique et une étape sans doute nécessaire vers la reconquête d'un son, d'un style dont Mister Plant avait précédemment décidé de s'éloigner afin de se créer sa propre identité et se couper ainsi de son encombrant passé, on le comprend d'autant plus qu'il le fit bien, Robert.

Tout ça ne fait pas de Now and Zen un essentiel mais une addition bienvenue à la collection de tous ceux, ils sont nombreux, qui considèrent le bonhomme comme une immense légende et qui, présentement, ne seront donc pas déçus... à condition de ne pas en attendre trop.

Robert Plant - Vocals
Phil Johnstone - Keyboards, Programming
Doug Boyle - Guitar
Phil Scragg - Bass
Chris Blackwell - Drums, Percussion
David Barratt - Programming, Keyboards
&
Jimmy Page - Guitar (on tracks 1 & 3)
Marie Pierre - Vocals
Toni Halliday - Vocals
Kirsty MacColl - Vocals
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2013
Après l'échec commercial du pourtant novateur "Shaken'n'stirred", Robert Plant revient à un style d'écriture plus classique en réhabilitant davantage les guitares sans pour autant éliminer les claviers.
Trouvant ici un équilibre moins radical, il tranchera néanmoins nettement en faveur des guitares sur le prochain et plus foncièrement hard rock "Manic nirvana".
"Now and zen" est un album respectable (mais pas le meilleur) comme le reste de la discographie de Robert Plant en solo, pourtant souvent allègrement critiquée de par son côté trop différent de Led Zeppelin.
La principale déception apparait ici avec la mise en retrait de la chanteuse Toni Halliday, qui était bien plus présente sur le précédent (on l'entend surtout sur le très bon "Why" dont l'intro aux claviers en outre un peu datés me rappellent avec effroi le générique de "Pinot simple flic" de notre Gérard Jugnot national !)
Certaines compositions sont également assez moyennes comme le poussif "Heaven knows", et surtout le très ennuyeux "White, clean and neat". Le bonus "Walking towards paradise" poursuivant d'ailleurs hélas dans cette voie.
Les principales réussites sont par contre plus à trouver du côté du poignant "The way I feel", et des rockabilly dans l'âme "Tall cool one" et "Billy's revenge ou encore avec le mélodique et léger "Why" cité plus haut. La ballade "Ship of fools" est également réussie mais loin d'être aussi mémorable que la splendide "Sixes and sevens" de l'album précédent.

Mes titres préférés : "The way I feel", "Why", "Tall cool one".

Note : 13/20
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2016
Voix magique de Robert ¨Plant et rythmiques groovy au programme pour un album éclectique
aux sonorités recherchées.
Deux soli brulants de son acolyte Jimmy Page dont le 1er morceau "Heaven knows"
et une ballade sublime "Ship of fools" .

Indispensable!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2014
Je rappelle a tous que LZ et Plant sont dans ma discothèque et vidéothèque depuis plus de 40 ans et qu'il ne se passe pas plus de 3 jours sans eux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2013
pour moi pas l'un des meilleurs mais quand meme cette voix ...... certaine bonne compos et puis a vous de voir
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2015
Serais pas objectif, suis FAN!
En plus, que dire mis à part, le CD est un vrai!!! lol ( pas gravé)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2013
J'avais prêté ce cd en 2006 ou 2007 et je suis content de le récupérer.

Bon album solo de PLANT §
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,30 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)