Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une référence du saxophone, 5 juin 2001
Par 
Elvis (St-Etienne-les-Remiremonts, Vosges) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Collection Jazz In Paris - Modern Jazz Au Club St-Germain - Digipack (CD)
Décidemment, le label "Jazz In Paris" ne finit pas de m'étonner. Cette réédition de l'album mythique de Bobby Jaspar est une vraie bénédiction pour les amateurs de ce saxophoniste injustement méconnu. Tous les amateurs de jazz cool se doivent d'acheter ce cd incroyable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indémodable, 25 mars 2008
Par 
Michel Juvenet "micheljuvenet" (belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Collection Jazz In Paris - Modern Jazz Au Club St-Germain - Digipack (CD)
En 1955, Saint-Germain des Près est un bastion du jazz et de nombreuses formations y officient avec plus ou moins de succès. Le saxophoniste et flûtiste belge Bobby Jaspar, arrivé dans la capitale en 1950, y dirige son orchestre, résident du « Club Saint Germain » sous l'appelation « Bobby Jaspar all Stars », et calqué sur celui de son « maître » Stan Getz. Le guitariste n'en est autre que Sacha Distel, dont on oublie trop souvent qu'avant d'être ce charmant crooner à la française, il était surtout un guitariste de jazz reconnu par la profession. Le présent album, gravé en 1955 (8 plages/40') offre un mélange équilibré de titres classiques (le « Milestones » de Miles Davis ou le « A night in Tunisia » de Dizzy Gillespie) et de compositions originales (« Memory of Dick » de Jaspar lui-même).Une plongée dans un jazz des années 50 qui n'a pris une ride !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit