undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles7
4,1 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 mars 2007
Marc Minkowski a regroupé sur ce disque diverses oeuvres instrumentales, la plus surprenante étant le concerto pour violoncelle, une oeuvre inédite (!) tantôt facétieuse, tantôt tendre et ironique, interprété par un Jérôme Pernoo virtuose ; on ne s'ennuie jamais malgré une durée inhabituelle. Le voyage dans la lune est composé de courts mouvements très expressifs dont on pourrait imaginer qu'elle serve comme musique pour de petits films d'animation. L'orchestre des Musiciens du Louvre est toujours enthousiaste, plein d'énergie et incisif.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2010
Pas de cancans inutiles ici, ils seraient totalement déplacés. Rien à réellement gloser sur l'interprétation ou sur le choix des compositions, tout respire le parfait. Bien vu aussi de laisser de côté un instant les sempiternelles froufrouteries moulinrougesques rabâchées avec plus ou moins de bonheur suivant les nombreux enregistrements, le tout pour laisser la place à des compos en retrait depuis trop de temps. Belles découvertes donc, tout au long de ce CD. Délicat, flamboyant, romantique, tout à tour, tout y est. Minkowski a vu juste de la première note à la dernière (ce n'est pas toujours le cas, il m'a exaspéré plus d'une fois dans ses choix en lançant arbitrairement des tempi, respirs ou autres forte absolument "maltapropos" qui cassaient tout, sous des prétextes qui m'échappent encore...). Ici, il est au top de la compréhension des oeuvres. Les musiciens suivent bien le coup, Jérôme Pernoo en tête (concerto violoncelle) : çà respire, tout le monde est "dedans", çà ne joue pas "fonctionnaire", c'est ressenti, vécu, aimé et partagé par tous...dont l'auditeur, fatalement, au bout du compte.
"J'arrête ici mon cancan, Je n'irai pas plus avant, Car trop de commentaires Montreraient le derrière". Victor Hugo :) (lol)
11 commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 septembre 2012
Joie de vivre et audace chromatique pour ce musicien dit "bouffon" mais qui ne faisait que répondre à la demande de son époque ! On doit cependant lui concéder une indéniable puissance dramatique et un sens de l'orchestration laissant la part belle au violoncelle, dont il était un virtuose émérite
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2013
Gaïté, spontanéité, tout le plaisir d'écouter Offenbach.
Le méconnu et trop peu joué concerto pour violoncelle est remarquablement interprété.
Un très beau disque à écouter le matin et être de bon humeur le restant de la journée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2016
Offenbach était d’abord violoncelliste, avant d’être compositeur. Ce n’est donc guère surprenant qu’il voulut, rapidement (1847) composer pour son instrument. Ce qu’il l’est plus, c’est la taille de son concerto ! Trois mouvements d’un quart d’heure chacun. Le surnom de militaire n’est dû qu’a quelques mesures de trompettes et de tambour dans le dernier mouvement, mais, que l’on se rassure, ce n’est pas non plus « Sambre et Meuse » ! Je suis un peu déçu par cette œuvre, qui n’a pas la veine mélodique des œuvres connues d’Offenbach. On est loin des beaux concertos de Schumann, Dvorak, Saint-Saëns…
Cette œuvre importante est accompagnée dans ce CD d’une œuvre connue (l’ouverture d’Orphée) et de deux œuvres moins connues, en tant que telles, car l’ouverture des « Fées du Rhin » est plus connue en tant que barcarolle des Contes d’Hoffmann. Le ballet et la grande valse qui suivent font penser à Waldteufel. Le ballet au nom charmant des « Flocons de neige » est issu de l’opérette « Le voyage dans la lune » : enchaînement rapide (8 mouvements en 11 minutes) : on retrouve l’Offenbach que l’on aime, vif, humoristique, maître d’une science musicale d’autant plus forte qu’il ne l’affiche pas.
Commentaire en anglais, allemand, français. Enregistrement auditorium en 2006. Ce CD a reçu un Diapason d’or, un Classique d’or de RTL… Alors, pourquoi 3 étoiles seulement ? Parce que, concernant la pièce principale, j’aime, sans plus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2010
Incroyablement beau et mélodique, des morceaux jusqu'à présent jamais entendus. Si vous voulez découvrir un autre côté d'Offenbach, c'est un "must-have".
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2013
Excellente découverte de ce concerto militaire d'Offenbach, l'interprétation de Jérome Pernoo et le travail de compilation de Jean-Christophe Keck sont une vraie réussite.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
57,59 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)