Commentaires en ligne


5 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Brahms chez lui, 5 février 2010
Par 
Savinien (Liège, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms : Pièces pour piano Op.116 à 119 (CD)
Tout d'abord saluons l'opportunité de retrouver la totalité de ces 20 pièces magnifiques de Brahms dans un seul album à prix doux. Nicolas Angelich nous offre une vision moderne qui fait déjà à juste titre référence. Son jeu convient particulièrement à cet univers nostalgique; il nous fait miroiter à la fois le côté sombre et poétique, la dimension puissante et pourtant confidentielle de ces pièces très expressives. Brahms chez lui, en quelque sorte. On appréciera aussi la bonne prise de son, qui rend justice aux nuances de l'interprête. Un bien bel enregistrement, pour tout amateur de piano.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne version contemporaine...dont on exagère toutefois le génie, 6 septembre 2011
Par 
Jean Pierre P (Rennes) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms : Pièces pour piano Op.116 à 119 (CD)
Nicholas Angelich est un remarquable et talentueux pianiste, c'est entendu.
Sa vision de l'opus 117 est de très haut niveau (mais, un peu en deça, selon moi, de celles de
Katchen et Kovacevich).
Pour le 119, on navigue également assez haut.
Les opi 116 et 118 sont moins séduisants (comparez, par exemple, le merveilleux 2ème intermezzo op.118 à la
version de Katchen: Angelich est en retrait, comme tiré par la manche, se retenant (de peur d'être trop lyrique?)
Ceci dit, et à ce prix, l'investissement est mieux que raisonnable..
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Envoûtant, 18 janvier 2007
Par 
jacqueslefataliste (Albi, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms : Pièces pour piano Op.116 à 119 (CD)
Tout comme son enregistrement des Années de pélerinage de Liszt (Mirare) et des Ballades de Brahms (Virgin), cet enregistrement des opus 116 à 119 de Brahms par Nicholas Angelich est majeur: ces pièces, d'abord, composées par Brahms à la fin de sa vie sont absolument sublimes: qui voudrait se passer de leur mystérieuse mélancolie nocturne? L'interprétation de Nicholas Angelich, ensuite, va au coeur des choses: quel pianiste, aujourd'hui, sait comme lui prendre son temps sans jamais se perdre ni relâcher la tension? Il y a du Arrau chez Angelich: même concentration suprême, même profondeur, même ampleur, même émotion. Tout y est, la puissance et la rêverie, l'abandon; la sonorité grave, profonde, et le chant, le murmure, la confidence. Ne ratez pas ces disques: ils sont magnifiques!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Grâce, 24 janvier 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms : Pièces pour piano Op.116 à 119 (CD)
Les Années de Pélerinage d'Angelich étaient à la hauteur de la version de Berman. Notre pianiste récidive: on a là la quadrature du cercle, la "morsure" de Pogorelich, les tempos lents, on ne peut plus habités...sans pour autant étirer la phrase jusqu'à ses limites comme a su le faire le pianiste Polonais. Angelich s'enfonce dans le texte de ces opus et c'est toute leur sève mordorée qui en est extraite: on pense à un Katchen mâtiné d'Arrau. Deux disques sublimes, à coup sûr des interprétations déjà de référence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un disque qui fera date, 2 février 2010
Par 
discophile "lediscophile" (Montpellier, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms : Pièces pour piano Op.116 à 119 (CD)
Angelich par ce disque prouve s'il est besoin, que c'est le plus grand pianiste de sa génération (avec Berezovsky). Par sa maitrise stylistique et pianistique, il nous bouleverse par un sentiment de grandeur pudique, intime. C'est aussi beau que Kempff, Katchen ou Peter Rosel. En plus c'est bien enregistré. Un Maître en état de grâce et une leçon de Musique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit