undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

8
4,3 sur 5 étoiles
Kaleidoscope
Format: CDModifier
Prix:8,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 novembre 2006
qui l'eut cru ? c'est avec cette édition remasterisée que parait pour la première fois la meilleure version studio jamais enregistrée de 'happy house'.

avec un rythme de batterie différent et de nouveaux riffs de guitare magnifiques, on redécouvre ce classique sous un angle nouveau avec cette version inédite nettement plus longue ( près de 6 minutes ) dans les bonus.

happy house parait désormais plus pop et plus sensuelle comme jamais on ne l'avait entendue.

les autres bonus présentent des titres de l'album sous une autre couleur : minimaliste pour la version initiale très réussie de 'christine' et plus soft pour 'paradise place' (avec des paroles légèrement différentes en plus).

l'album est lui-même magnifique. il est eclectique et précursseur de nouveaux styles musicaux.

c'est un disque important qui s'inscrit dans la lignée de 'the idiot' d'iggy pop ou du 'broken english' de marianne faithfull : pop rock dans sa structure et audacieux dans sa forme.

un must à (re)découvrir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 mars 2004
Un bon album truffé de titres des plus connus qui ont fait le succès du groupe, "Happy House", "Christine", "Paradise Place"... Mais qui contient aussi d'autres beaux titres tels que Trophy, l'hypnotique "Red Light", et "Skin". Ce n'est pas mon préféré. Je le trouve inégal, trop habituée à adhérer à la totalité des titres des albums des Banshees, mais il reste indispensable vu les "classiques" et autres bonnes choses qu'il contient. J'ai l'impression que les Banshees se cherchent ici. Ils passent d'un hybride Punk des plus sophistiqué à une sorte de pop toute aussi recherchée, mais atteindront bientôt un de leurs sommets avec JUJU, qui marque pour moi une sorte de retour aux sources avec la bonnification des années .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 avril 2012
Kaleïdoscope réussi a produire un bien riche effet sur l'auditeur qui s'y risque : celui d'être joyeux avec de la musique triste !
Faut dire qu'il est sacrément bien produit ce foutu LP ! craquelé des cendres électriques de "Join Hands" (la superbe partie de guitare sur "Tenant" qui discute avec la basse chaude et ronde), il s'offre pour l'habillage quelques sonorités orientalisantes synthétiques qui confèrent à l'ensemble cette suavité sensuelle orangée (la pochette ...)en fusion permanente avec la structure encore Cold-Wave de l'ensemble, même si les mélodies aussi ce font radicalement plus pop qu'auparavant.
Rétrospectivement, lorsqu'on écoute un titre comme "Christine" on s'aperçoit que Morrissey & Johnny Marr en ont fait leur biberon, au même titre que Cocteau Twins et que Robert Smith lorsqu'il a publié l'album "head on the door" avec ses Cure en 1985, n'a cherché qu'à reproduire vainement la recette magique de ce sommet incontestable des années 80, il n'y est parvenu qu'en partie, mais plus tard, avec "Disintegration" qui porte encore les stigmates de "Kaleïdoscope" en son sein.
Kaleïdoscope est capital pour tout le courant de la pop indépendante Anglaise qui va émerveiller les creuses années 80, plus physique qu'un "Gentlemen take polaroïds" autre joyaux indélébile du groupe Japan sorti au même moment en Grande-Bretagne, il en est un peu le pendant diurne si je puis dire.
Il est également le seul album de Siouxsie dont on peut vraiment dire qu'il tient la route de bout en bout, point faible chez elle.
Seul "Juju" le suivant, réussira à garder le cap sur cette lancée esthétique des plus marquantes des années 80. Après, l'album "A kiss in a dreamhouse" ne sera fabuleux qu'en partie (trop de drogue sans doute...) et le suivant, "Hyena" malgré la présence de Robert Smith sera très en dessous des salves passées.
Alors il y a le cas "Tinderbox" de 1986...le dernier grand disque de Siouxsie, le seul qui renoue avec les fantômes de sa grande époque des "Join Hands", "Kaleïdoscope" et "Juju".
Enfin, pour répondre à Sylvain, non, malheureusement, la série des remasterisations des Siouxsie and the Banshees n'est pas fabuleuse, elle est immonde au contraire, surtout à partir de "Juju". Encore une fois, rien n'égale les vinyles Polydor d'origine qui seuls rendent vraiment justice au son si particulier de Siouxsie and the Banshees.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Quand paraît « Kaleidoscope » en 1980 les Banshees sont au bord de l''explosion. Le groupe est devenu à géométrie variable, avec notamment des allers-retours de Robert Smith le leader des Cure. Toutes ces dissensions internes se répercutent dans la musique qui, comme le confirme le titre du Cd, part un peu dans tous les sens.

Car même si d''une façon générale, l''atmosphère est pesante, oppressante, menaçante, bien dans la tradition du rock gothique dont les Banshees sont un des pivots (« Tenant », glacial et cold wave à souhait), des ouvertures pop (« Christine »), des ambiances dansantes (« Happy house ») viennent « égayer » l''ensemble. Siouxsie hurle moins et commence à se rendre compte qu''elle peut aussi chanter, ce qui assouplit quelque peu l''atmosphère épileptique du groupe.

A noter que ce Cd est réédité avec une superbe remasterisation, de nombreux bonus dont le très bon 45 T « Israël ».
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 avril 2004
les 2 singles happy house et christine sont des joyaux pop parfaitement réalisés. beauvallet des inrocks et bernard lenoir de france inter les ont récemment qualifiés de chef d'oeuvre. les autres morceaux sont du même acabit; mélodies à couper le souffle, arrangements novateurs. la palette des styles est large; pop rock, morceaux plus lents, utilisation de claviers jamais racoleurs par moments. le groupe a dû être marqué par le groupe suicide et le classique 'broken english' de marianne faithfull car il y a ici 2 morceaux plus électroniques, ambiance moite.
le guitariste présent sur ce disque est le talentueux john mc geoch dont le travail a été salué à maintes reprises par des artistes majeurs: radiohead, the edge de u2, morrissey...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 novembre 2009
1980 est l'année de pas mal de changements du côté de la prêtresse SIOUX et de ses elfes!
Quelques mois plus tôt, le guitariste John McKay et le batteur Kenny Morris avaient quitté (pris la fuite!) le groupe peu avant un concert pour une sombre affaire d'égo! C'est donc un groupe remanié qui démarra la nouvelle décennie! Budgie (ex SLITS) se placera derrière la batterie et John McGeogh, alors en "récréation" chez VISAGE, amènera sa guitare incisive au profit du collectif. Une chose est sûre, "KALEIDOSCOPE" marque une rupture et on peut le considérer comme avant-gardiste d'un mouvement nommé cold wave, et non pas gothique, comme ils s'efforceront de le contredire tout au long de leur carrière!
Hypnotique, froid et lugubre voire difficile d'accès pour certains, cet album possède cependant des atouts incontestables comme les deux singles "Happy house" (#17 Mars 80) et "Christine" (#24 Juin 80), la délicieuse "Lunar camel", la douce "Desert kisses", l'électro "Red light" et "Paradise place" même si je la préfère nettement dans sa version live (voir "Nocturne")!Par contre "Tenant", "Trophy", "Hybrid" et "Skin" m'ont un peu déçu! Quand aux bonus de la version remasterisée et hormis "Israel", ils sont dispensables même si c'est toujours intéressant d'entendre la démo, mais bon! Une fois c'est suffisant!
Alors oui! Peut-être que 3 étoiles semble paraitre sévère, mais n'est on pas plus exigeant avec ceux qui ont du talent?
6/10*
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 10 avril 2014
qui ne connait pas siouxsie and the banshees pourrait dire de quel annee est ce magnifique album rien que le happy house et desert kisses justifie lachat
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 février 2006
J'avais 15 ans lorsque j'ai découvert Siouxsie. J'avais les disques mais avec le temps qui passe et le progrès je ne pouvais plus les écouter. Aujourd'hui que j'ai pu me les procurer en CD, me voila replongée dans l'adolescence, c'est super. Parfois, on se lasse de certains groupes mais là, je peux vous dire que ce n'est pas le cas, j'ai toujours autant de plaisir à les écouter, avec la nostalgie en plus.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Nocturne
Nocturne de Siouxsie and the Banshees (CD - 2011)

Juju
Juju de Siouxsie and the Banshees (CD - 2013)

Hyaena
Hyaena de Siouxsie and the Banshees (CD - 2011)