undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles6
4,2 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 12 mars 2003
Est-il encore nécessaire de les présenter? A chaque album sorti, une nouvelle bombe éclate sur le marché du disque! Et Power Plant n'y fait pas exception. Kai Hansen et ses petits copains métalleux arrive encore à nous ravire avec leur musique qui n'a pas changé d'un poil depuis des annnées.
Zimmermann à la batterie nous assène ses rythmes soutenus, et Hansen et Richter aux guitares ne sont pas en reste; le résultat est détonnant. On en prend plein les oreilles et c'est merveilleux.
Hansen au chant est toujours aussi impressionnant à entendre, aussi bien au niveau des mélodies qu'au niveau de la puissance.
Les solos restent à couper le souffle.
A noter une magnifique reprise métal du tube des années 80 "It's a Sin" (originairement des Pet Shop Boys si je me trompe pas.)
Voilà donc en quelques lignes les éloges que l'on peut faire d'un album qui flirt avec l'excellence.
Personne ne peut se vanter d'avoir une bonne discothèque de métal s'il ne posséde pas Power Plant.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après la déferlante "Insanity & Genius" (1993), "Land of the Free" (1995) et (dans une moindre mesure) "Somewhere Out In Space" (1997), voici le dernier Gamma Ray de la décennie 90's. Quelle régularité! Tous les 2 ans, les fans auront eu leur dose de refrains épiques, de riffs speed comme Kai Hansen sait les composer, de double grosse caisse à fond les ballons... Ce "PowerPlant" n'est pas le meilleur du groupe mais reste tout à fait recommandable. Il est surtout le dernier disque de Gamma Ray à apporter un tant soit peu de surprise et de fraicheur...

Il démarre très fort avec "Anywhere in the Galaxy", morceau très heavy, au riff énorme et au refrain fédérateur. Une efficacité immédiate... tout va bien. Des morceaux qui tuent, il y en a d'autres sur cette galette: "Strangers in the Night" (ultraspeed, et non, ce n'est pas la reprise de Sinatra), "Gardens of the Sinner", "Hand of Fate" (qui n'est pas sans rappeler le style d'un "Abyss of the Void" sur Land of the Free), ou la sublime conclusion épique "Armageddon"...

Des faux pas, il y en a aussi: "Short as Hell" (chiante as hell surtout), ou "Heavy Metal Universe": une sorte de sous-Manowar bien nase, mais que le groupe se plait toujours à jouer en concert, on se demande bien pourquoi... Bon, et il est vrai que certains plans commencent à sentir le réchauffé. Mais franchement, ce n'est rien comparé à ce qui nous attendra sur les albums suivants.
Au moins, "PowerPlant", même s'il n'est pas foudroyant d'originalité, n'aligne pas, morceau après morceau, une quantité déraisonnable d'hommages à Helloween, Iron Maiden ou Judas Priest. Et rien que pour les excellentes chansons citées plus haut (et quelques autres bien sympas), il représente un investissement indispensable pour les fans de Gamma Ray... ou de speed mélodique en général.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2016
GAMMA RAY ou la magie de Kai Hansen.

On peut autant critiquer ses riffs pompeux, que l'on peut aussi adorer, aimer, surkiffer le style est les compos.

POWER PLANT est tout simplement pour moi LE MEILLEUR de GAMMA RAY !

La recette est maitrisée et servie sur un plateau d'argent ou plutôt sur le corps flamboyant d'une Gibson Flying V
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2002
Fidèle à sa réputation, Gamma Ray nous remixe quelques uns de ses albums et ça tue toujours plus. Toujours aussi mélodique et puissant, c'est un des meilleurs exemplaires de la magique discographie de Gamma Ray.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 7 novembre 2001
Sorti plus de quatre ans après son prédécesseur, l'excellent "Land of the Free", "Powerplant" est l'oeuvre d'un groupe mûr, et définitivement établi comme une valeur sûre du heavy metal mélodique. Cet album ne comporte pas le grain de folie qui caractérisait "Land of the Free", mais il se révèle très carré, avec plus d'unité entre les différentes compos. Le seul problème de cet album est peut-être le manque d'originalité, Gamma Ray ne cherchant la difficulté et livrant des chansons parfois inégales de qualité. Ainsi, on retrouve sur "Powerplant" des titres excellents comme "Strangers In The Night" ou "Armageddon" ou d'autres très moyens comme "Heavy metal Universe" (beaucoup trop répétitif) et "Short as Hell" qui n'apportent rien à l'édifice. La reprise des Pet Shop Boys est bien sympathique, de même que la très pop "Send Me A Sign". Bon album, belle pochette, mais peut mieux faire...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2001
Non pas que cet album soit franchement mauvais mais il témoigne d’un manque criant d’originalité et de renouveau du groupe. Hansen reste plus que jamais dans ses plans éculés, les tempos n’évoluent pas du début à la fin et les titres sonnent comme du déjà vu ! Si vous ajoutez à cela une reprise de « It’s a sin » des Pet Shop Boys qui aurait pu être intéressante mais qui est plate et molle au possible et un « Heavy Metal Universe » digne de Manowar mais sans la puissance nécessaire et vous comprendrez aisément que cet album n’est certainement pas le meilleur du groupe. Je qualifierai cet album d’ « autoroute musicale ». Jetez vous plutôt sur ses deux prédécesseurs !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

60,44 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)