undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

28
4,5 sur 5 étoiles
Ivanhoe
Format: DVDModifier
Prix:6,11 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

34 sur 36 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le chevalier saxon Ivanhoé (Robert Taylor), fidèle compagnon de Richard Coeur de Lion, a découvert que son roi est prisonnier en Autriche et qu'une forte rançon est exigée pour sa libération. Pour monter sur le trône, Jean sans Terre, le frère de Richard, a fait courir le bruit de sa mort.

Rentré en Angleterre, Ivanhoé, secrètement fiancé à la princesse saxonne Rowena (Joan Fontaine), sauve la vie d'un riche Juif, Isaac d'York. En reconnaissance, sa fille Rébecca (Elizabeth Taylor) lui offre un cheval et une armure...

Un vrai film d'aventures où les acteurs sont tous parfaits dans leur rôle (Robert Taylor, George Sanders, Elizabeth Taylor, Joan Fontaine...). Même si les progrès techniques ont permis d'améliorer les scènes de combat au cinéma, Ivanhoé reste une oeuvre totalement maîtrisée, une référence du genre.

En sus, les décors sont superbes, le tout sous-tendu par une belle histoire, pleine de passions, d'émotions et jalousie.

Bien sur, Robert Taylor ne sera jamais Errol Flynn ou Gene Kelly, mais ce métrage, esthétiquement irréprochable, mettra en joie les amateurs de films de chevalerie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Film de 1952, signé Richard Thorpe au casting prestigieux : Robert Taylor, Elisabeth Taylor, Joan Fontaine. Film adapté du célèbre roman éponyme de Walter Scott.

Entré en disgrâce auprès de son père, le chevalier Wilfrid d'Ivanhoé (Robert Taylor) avait suivi, contre l'avis de ce père saxon, son roi normand, Richard Coeur de Lion, en Terre Sainte...Après avoir découvert que le grand roi, aimé du peuple n'est pas mort mais est prisonnier, le sieur chevalier revient annoncer la nouvelle à son père, à sa belle...Il cherche à réunir une fabuleuse rançon qui délivrerait le prisonnier...Sa libération serait aussi une façon de chasser le roi usurpateur Jean-sans-terre, oppresseur et sanguinaire. L'aide providentielle, il la trouvera auprès de la communauté juive... il est venu en aide à l'un des patriarches, mais la reconnaissance lui viendra essentiellement de la fille, la belle Rebecca (Elizabeth Taylor) qui lui voue reconnaissance et amour (amour impossible puisqu'il en aime une autre et que leurs mondes religieux sont différents)

Ce très beau film est non seulement une peinture romancée de la chevalerie, mais aussi il souligne les excès du monde moyenâgeux :
-à l'égard des communautés juives qui véhiculaient savoir, richesses, et qui vivaient d'entre-aide, soulignant les persécutions religieuses.
-à l'égard des serfs privés de leur liberté.
-à l'égard des princes, montrant leurs abus, leurs méfaits, leurs faux arguments de justice religieuse...le jugement de Dieu !!!
Fort heureusement, comme pour les westerns, le Dieu de Walter Scott est du côté des gentils et punit les méchants.

Ce film est à rapprocher d'une part de :
-Les aventures de Robin des bois qui nous présente l'usurpateur Jean sans terre et le roi Richard ; ici avec un champion bien différent, noble hors-la-loi Robin de Loxley, armé d'un arc...la trame du film est un peu analogue.
d'autre part de :
-Les Chevaliers de la table ronde, sorti très peu de temps après Ivanhoé (1953), du même réalisateur, avec le même acteur principal, le même scénariste...un très beau film sur la légende arthurienne qui respecte mieux le contexte légendaire que Lancelot, même si ce dernier film, moderne, est aussi très agréable à regarder...

Pour conclure je dirais qu'Ivanhoé est un des meilleurs films de chevalerie, traduisant les sentiments d'honneur, de fidélité, de résistance à l'oppresseur, de dévouement aux faibles.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
L'histoire est forte car inspirée du roman du même nom. Les costumes sont éblouissants, les dialogues et la photo sont très bons. La musique de Miklos Rosza (Ben Hur...) est également de qualité et accompagne parfaitement l'action.

Quelques grandes figures à l'affiche: Robert Taylor, qui se donne à fond dans son rôle pour camper un Ivanhoé vraiment excellent, George Sanders ( L'Aventure de Mme Muir ), et deux des plus belles femmes de l'époque: Joan Fontaine et Elizabeth Taylor qui illumine l'écran de sa beauté.

En plus de l'inévitable romance propre au genre, la rare évocation du sort réservé à la communauté juive au Moyen Age parachève ce qui reste encore aujourd'hui un modèle de film de chevalerie.

Un superbe film, donc, avec des décors qui nous replongent au 12ème siècle, des dialogues qui tiennent la route, de bons acteurs, de beaux chevaliers et de gentes dames, et des scènes de bravoure (le tournoi, l'attaque du château...).

Une histoire légendaire, un très bon divertissement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ivanhoé .... Est ici incarné par "Robert Taylor" , à n'en pas douter ! un homme intélligent et précis dans son jeu d'acteur et qui n'était aucunement une star de plus !!
Relativement désintéressé de l'idée qu'un acteur se devait de s'interesser grandement aux choses de l'Art, Il souffrit en son temps de certaines critiques médiocres , suggérant qu'il n'était pas un acteur suffisamment exigent du choix de ses roles. En effet , sa réputation fut en son temps d'etre un acteur tout juste à la hauteur , de ce qu'on lui demandait ; une star certes ; mais manquant plutot d'ambitions artistiques !!!
Il accumulait de nombreux role , se faisant , au début de sa carrière on le prenait très à la légère et il était pour beaucoups "le jolie coeur de ces dames" !

"Modeste" mais par choix intéllectuel !!! il se considérait comme un simple rouage de l'industrie du cinéma et ne se prenait pas au sérieux en temps qu'acteur de la période 40-50 ,un simple employé ,au service du ou des grands Studios !

Et bien , il est heureux , qu'au regards de sa présence dans quelques très belles productions "Technicolor" comme l'excellentissime et chevaleresque "Ivanohé" nous puissions apprécier , découvrir ou redécouvrir ,un acteur au jeu exprimant des émotions complexes et riches ; un acteur direct , franc et au talent qui était loin d'etre anodin ..!!!
Sur DVD , l'image que j'ai pu voir est de toute beauté !!! très bien conservée , pleine de détails , vive et d'un contraste qui enchante .
Quel Bonheur que de voir évoluer , sous la trame principale du film les relations difficiles entre les divers protagonnistes de l'histoire.
Chacun est lié à un devoir d'exemplarité et de Loyauté, au regards de sa communauté , chacun est tenu et meme intimé de tenir ses engagements , en dépit des sentiments bien compréhensibles qui apparaissent au fur et à mesure du déroulement des évènements . Peu a peu , c'est l' admiration , le respect , les tensions , les haines aussi, les regrets , les amertumes , les procès d'intentions , les traitrises , les amitiés et les amours possibles ou impossibles ,et aussi les impératifs de chacuns des protagonnistes qui se mettent en place ou diffèrent ...!!!!

Il y a bien sûr Sir Wilfried de Ivanohé qui incarne la chevalerie Anglo-Saxonne , et la joute au tournoi qui est avec celle du film "le CID" d' Anthony Mann, est sans aucun doute la plus belle de l'histoire du cinema . Il y a aussi le non moins mémorable "Bois Guibert" incarné par l'immense acteur Georges Sanders , meilleurs d'entre les meilleurs , représentant la fine fleur de la chevalerie de l'envahisseur Normand .Chevalier , dur et au service de son devoir , mais pas déloyal ou niais !!! ou meme absurde , comme le détestable usurpateur , le Prince jean.

Vous verrez aussi la lumineuse "Elizabeth Taylor" qui trouve ici l'un de ses premiers role marquant , irradiant littéralement la péllicule d'une grace absolue.
Joan Fontaine d'une beauté "sans faille" en prend presque légèrement ombrage , et cela se perçoit , .... .... mais à cette époque la question du "rang social" et de l'appartenance à telle ou telle communauté religieuse ou confession ,n'était pas une mince affaire .. pas simple non pas simple.

Un film humaniste mais point naif , ni simpliste ni manichéeen et qui introduit bien l'idée de la necéssitée du dialogue entre les peuples ,et des tristes moments qui peuvent éventuellement résulter de ce manque de dialogue ...
La scène du procès pour affaire de sorcellerie est exemplaire , montrant comme les moments d'intolérance peuvent etre d'une profonde tristesse.

La tentative de Bois Guibert malgré le fait qu'il représente l'envahisseur Normand en terre Saxonne , se levant au moment du procès pour sorcellerie , pour tenter de sauver l'accusé de la mort reste dans ma mémoire comme un geste d'amour chevaleresque , certes interessé , mais également d'une élégance rare , et ce regard dans les yeux de Georges Sanders , qui se résoud sous le coup de la fatalité des choses , sous la pression tangible et implaccable à fléchir .

Malgré les divergences de points de vues , dû à la situation de guerre qui opposait les parties !! Richard thorpe, essaye de montrer la dureté d'un système sans pitié ne tenant aucun compte des sentiments humains.

les hommes et leur sentiments sont malmenés sous le despotisme du Prince jean ; et les désirs de paix des esprits "humanistes" inhérents à la nature des hommes de bonne volonté ou la soif de liberté des opprimés ou même les tentatives de certains conquérants pour être plus nuancés , qui sont certes sans complexes et très durs mais ne sont pas décrit comme ayant tous les défauts de la terre , (ils ne sont pas laches ou dénuées de subtilité); sont mis à rude épreuve.
En période de dictature : c'est le facteur humain qui trinque !

Richard Thorpe réussit donc parfaitement à délivrer un message substantiel tout en réalisant un film , haut en couleur , d'une plastique superbe , dont la photo est par moment d'une splendeur incomparable ,convaincant, avec de grands acteurs, très divertissant , d'une élégance rare !! avec des décors magnifiques et au rythme excellent.

à noter la musique de Miklos Rozsa !

Un divertissemnet intélligent et beau ,donc.
A voir et à revoir , Intemporel, Magique ! si si !
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
17 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 janvier 2008
Belle adaptation du premier roman de l'ecrivain eccossais Wallter Scott, paru en 1819 que ce film de Richard Thorpe(qui signa aussi le "prisonnier de zenda "et"les chevaliers de la table ronde ") sorti en 1952.L'histoire est connue puisque c'est la meme trame que celle de Robin des Bois: la resistance au Prince félon Jean et la lutte pour restituer Richard coeur de lion, de retour des croisades et retenu prisonnier des autrichiens.
Autour de cette belle intrigue chevaleresque se grefferont plusieurs histoires sentimentales (Ivanhoe et Rowena, Ivanhoe et la sublime rebecca, BoisGuilbert et Rebecca)ainsi que les rapports houleux entre Ivanhoe et son pere, Cedric le saxon.
La distribution est eclatante, avec le couple mythique d'Hollywood,liz taylor, sublime,/ Richard Burton mais aussi Joan Fontaine ou Georges Sanders qui campe le méchant amoureux BoisGuilbert.Quelques belles scenes de combat, comme le tournoi, la prise du chateau fort par Robin des Bois, ou encore le duel final. A noter aussi qu'on retrouve dans le film la denonciation de l'antijudaisme presente dans le livre de Scott avec les beaux personnages d'Isaac et Rebecca d'York;et que la verité historique est comme souvent à Hollywood approximative (ansi les costumes ne sont pas de la bonne epoque ; source:"50 ans de cinema americain"le livre somme de Tavernier/coursodon)
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 décembre 2013
Le commentaire de M.F.Phan dit déjà tout au sujet de ce film. Moi, je ne puis dire que cela : chef d'oeuvre intemporel du cinéma !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 août 2014
cela fait du bien de revoir des films des années 50 quand j'étais jeune cela passait a la télé 1 fois tout les 5 ans mais maintenant on peut a loisir acheter quand on veut et le regarder quand on veut
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 mars 2014
Pourquoi vendre encore aujourd'hui des DVD avec un film génial d'aventure en 4:3. C'est une honte et ce n'est malheureusement pas indiqué sur le site de Amazon.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 juillet 2014
Article arrivé en parfait état. Un vrai bonheur de revoir un classique dans la version originale, avec image et son de bonne qualité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 27 janvier 2013
Une histoire de chevalerie contée par Walter Scott parfaitement scénarisée par Noel Langley ; un Robert Taylor en grande forme ; une Elizabeth Taylor magnifique ; une Joan Fontaine sensible ; une réalisation Richard Thorpe et le tout enlevé dans du technicolor et vous avez un chef d'œuvre des années cinquante qui s'il semble un peu suranné pour ses effets spéciaux, n'en reste pas moins un grand film épique à l'intrigue sensible.
Je recommande absolument.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Scaramouche
Scaramouche de Stewart Granger (DVD - 2008)
EUR 7,30

Les Chevaliers de la table ronde
Les Chevaliers de la table ronde de Robert Taylor (DVD - 2007)
EUR 5,99

Les aventures de Robin des bois
Les aventures de Robin des bois de Errol Flynn (DVD - 2007)
EUR 8,67