Commentaires en ligne


14 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 En résumé
Que dire du nouveau Miossec après le déjà excellent 1964 qui laissait déjà entrevoir des orchestrations aussi sérieuses qu'ambitieuse. Car, oui, on peut le dire maintenant, Miossec a commencé en dilettante sans trop bosser ni finir. Ses premiers albums étaient bruts de franchises à défaut d'arrangement...
Publié le 18 décembre 2006 par Bigmeus

versus
6 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 oh mains !
Je l'attendais avec impatience comme je les avait attendu tous auparavant, les .... baiser, boire,à prendre,1964 et voila qu'arrive l'etreinte.Je crois être un vrai fan alors oui je peux le dire je suis déçu.des mélodies qui ressemblent parfois aux anciens albums(chanson n°2), des morceaux de paroles qui ressemblent également à des...
Publié le 23 août 2006 par beloneti


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 En résumé, 18 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
Que dire du nouveau Miossec après le déjà excellent 1964 qui laissait déjà entrevoir des orchestrations aussi sérieuses qu'ambitieuse. Car, oui, on peut le dire maintenant, Miossec a commencé en dilettante sans trop bosser ni finir. Ses premiers albums étaient bruts de franchises à défaut d'arrangement plus fouillés mais c'était ainsi qu'on l'aimait. Mais le sieur n'aime pas se répéter et a peu à peu évoluer vers une douceur mélodique moins brute et plus fluide (Brûle et 1964).

L'Étreinte arrive donc en synthèse et permet à l'auditeur fidèle de retrouver le Miossec écorché (Maman), l'intimiste à écouter seul (La Mélancolie), le mélodiste entêtant (Mes crimes : le chatiment et La Facture d'électricité) et même des essais surprenants qu'à moitié réussis (Le Loup dans la Bergerie)...

Chacun y trouvera sa préférée ; son hymne du moment où chaque mot et note coulent de soi. Aussi bon que fédérateur, à écouter seul ou en groupe, en bagnole ou chez soi. Obligatoire quoi... qu'attendez vous ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Miossec se mouille ..., 23 décembre 2012
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
J'ai pas tous ses disques, j'en ai juste une petite poignée. Et celui-ci me semble son plus intimiste, celui où Christophe Miossec dévoile son âme, ce qui coûte plus que de montrer son cul (dixit Gainsbourg).
Derrière une pochette que je trouve très moche (due à un de ses potes peintres, également responsable de l'artwork du livret), se cache un de ces essais musicaux introspectifs que je redoute, sur lequel un quidam vient raconter sa vie et chialer sur l'épaule d'un auditeur qui n'a rien demandé.
Ce coup-ci, ça passe, peut-être parce que quelque part Miossec ne « joue » pas, et qu'il se livre. Il y a des textes qui en disent tellement qu'ils sont vrais, et ne sont pas là par hasard. Il y a des plaies béantes, de vraies blessures de l'âme qui apparaissent, mais derrière tout ça une humilité, une humanité. Miossec ne se plaint pas, ne cherche pas le réconfort, il se raconte ...
Musicalement, ça donne dans « l'ambiance ». C'est pas vraiment du rock, du folk, ou un mélange des deux, ça tient plus du nappage instrumental que de la récitation d'un genre identifié, ça se contente de pulser, de swinguer gentiment. C'est tout entier au service des mélodies, et il y en a quelques-unes de bien foutues (« L'amour et l'air », la plus belle et marquante, « Mon crime : le châtiment », « La facture d'électricité », ...).
C'est au niveau des textes qu'il a fait fort, Miossec. Fini le poivrot existentiel, le Tom Waits mâtiné de Gainsbourg des débuts, et place à un adulte qui a morflé, et qui nous montre ses bleus à l'âme. Dans des thèmes difficiles, dont beaucoup tournent autour de l'amour (de sa vie, de celle qui est partie, de celle qu'on voudrait reconquérir, ...), et de toutes ces choses anodines et intimistes qui ne marquent l'existence que de celui qui les vit. Il faut oser, et surtout trouver les mots qui sonnent juste et vrai pour chanter des choses comme « Maman », « Quand je fais la chose », « La grande marée », « L'imbécile », « L'amour et l'air ». Tous ces titres introspectifs occupent le caeur du disque, et il n'y a finalement qu'au début et à la fin qu'on retrouve un Miossec connu. L'observateur acerbe de la société, de ses aléas et de ses travers avec la géniale « La facture d'électricité », une des choses qui parlent autrement mieux du chômage que des heures de discours politiques ou syndicaux. Et les deux derniers titres (au demeurant peut-être les plus faibles du disque), la conventionnelle ballade « Julia » et la berceuse « Bonhomme », dans lequel les coïncidences avec un double disque blanc de quatre types de Liverpool sont tellement troublantes qu'il ne peut s'agir que d'un hommage, décalé, certes, mais hommage quand même.
Les fans des débuts semblent assez partagés sur ce disque, qui évite, vus les thèmes abordés, de tomber dans les soupes braillées à la Ferré (l'excellent « La mélancolie »), les pleurnicheries à la CharlElie Couture (« Le loup dans la bergerie », bonne joke, mais à quel degré faut-il prendre ce titre ?). Qui évite aussi les chansons d'amour avec violons terminalement nulles. Non, Miossec avec ce disque ne fait pas non plus un revival Mike Brant.
Il est juste là, en face de nous, avec son coeur qui saigne. Et il nous montre qu'un coeur qui saigne, ça peut être beau ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Pour moi le meilleur de Miossec - Lumineux, 27 mars 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
"L'étreinte" est probablement l'un des albums de Miossec les plus complets et réguliers qu'il ait jamais écrit.
Pas une chanson n'est à jeter.
30 ans, la mélancolie, la facture d'électricité, quand je fais la chose, l'imbécile... et mention toute particulière pour la Grande marée qui est d'une poésie rare.
Si le vin se bonifie avec le temps, Miossec est, avec les années, devenu un divin nectar pour les oreilles et le coeur.
A-t-il atteint son apogée avec cet album ? je ne le souhaite pas. En tout cas il est monté sur une des plus hautes marches de la poésie. Encore !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un esprit indemme!, 23 août 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
"Je retournerai la nuit sur le port, Repêcher tous tes pêchés, Les harponner les ouvrir, Les vider les écailler"... On ne sort pas vraiment indemme d'un album de Miossec. Ses mots, depuis Boire, résonnent sans cesse et bouleversent par leur violence, leur vérité, leur poésie... Cet album, plus musical (merci à Zita swoon!), a gardé son esprit "rebelle" et c'est tant mieux. J'aime particulièrement "la facture d'électricité", "la Mélancolie" et "la grande marée" mais c'est difficile de choisir!!! En tout cas l'étreinte me donne envie de me plonger dans les textes de Perros, Selby Jr, Carver. Et je ne remercierai assez Miossec de m'avoir ouvert à cette littérature si enragée...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 ça fait du bien, 10 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
subblime a écouter en boucle.
je ne connaissais que de nom,mais la je suis sous le charme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A écouter sans modération, 29 septembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
Depuis "boire" qui à l'époque , fut ressenti comme un coup de tonnerre (de Brest!) dans le ronronnement ambiant de la chanson française, on attendait que Christophe nous surprenne à nouveau . Et cette fois on n'est pas déçu . La pochette et le livret du peintre Paul Bloas annonce les couleurs de l'album : mélodies plus "pop" et plus entrainantes que les précédents albums et des textes plus tendres (superbe ode à sa maman Marie-Paule dans le 2ème titre de l'opus). 12 "vraies" chansons qu'on ne se lasse pas d'écouter . Et pour ceux qui trouvent que Miossec n'est pas un mélodiste , l'artiste nous fait un clin d'oeil du côté des Beatles avec un morceau intitulé Julia (référence à la maman de John Lennon sur "l'album blanc") et good night également sur ce même album ,dans le refrain de la chanson "bonhomme" (bonne nuit...) A écouter sans modération
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Ca fait mouche, 28 août 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
Hi All !!

Fan de Miossec depuis boire, je reconnais avoir attendu avec impatience ce dernier opus. Cote mélodie, rien de vraiment revolutionnaire, voir meme des sensations de deja entendu sur les deux premiers albums (boire, baiser). Par contre les textes sont plutot bien ficelés, comme d'hab, ils font mouche, ils touchent pile poil là où il faut (La Grande Marée par exemple).

Avec en prime un morceau qui sonne musicalement un peu comme du Gainsbourg ou du Bjork, oui vous avez bien lu !! Le loup dans la bergerie, un must listen !! Lancinant à souhait !! Du bonheur à l'état pur !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bouleversant, 29 août 2006
Par 
Zmelty Nicholas-henri "Nicholas" (AMIENS, Picardie France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
Bouleversant, c'est en effet le premier mot qui me vient à l'esprit pour qualifier ce nouvel album de Miossec. Encore une fois, ses mots si particuliers, la "brutalité poétique " fait mouche. Les ambiances musicales sont variées et donnent envie d'écouter cet album d'une traite, du premier au dernier titre, sans jamais s'ennuyer.

Même si on retrouve dans ces nouvelles chansons nombre des thèmes qui font partie intégrante de l'univers Miossec, on sent que l'artiste vieillit et que son regard sur la vie évolue; ce qui rend certains textes comme "La Mélancolie" ou "Trente ans" particulièrement bouleversants car nous vieillissons avec lui.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bravo Christophe!, 26 août 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte - Edition limitée (CD)
Apres l'excellent "1964" on pouvait penser que Miossec avait atteint le sommet de son art: Et bien non! Avec "L'étreinte" Miossec pousse encore un peu plus loin l'aspect mélodique deja tres present dans son album précédent, tout en y conservant cette rugosité vocale qui a fait la force du Brestois.

En plus de ca, l'édition limitée (digipack) est superbe, très colorée car ornementée de dessins du peintre Paul Bloas et ajoute ainsi au plaisir des oreilles celui des yeux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'étreinte musicale !!!, 23 août 2006
Par 
V. Bruno "shakti78" (maurepas) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Etreinte (CD)
2006 voit le grand retour de notre Brestois préféré. "L'étreinte" est le sixiéme album de Miossec et une fois de plus il regorge de trésors qui devraient attirer un public bien plus nombreux que les aficionados qui suivent le chanteur depuis "Boire". Et pourquoi donc ? tout simplement car ce cd est plein de couleurs (il suffit de voir la pochette). Avec "L'étreinte" Miossec s'aventure sur des chemins Pop. Le premier single "la facture d'electricité" nous le prouve. Mais n'ayez aucune crainte, cela reste du grand Miossec.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'Etreinte
L'Etreinte de Miossec (CD - 2007)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit