Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vision américaine de Bartok, 7 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bartok : Concertos pour piano n° 1 et n° 2 - Deux Portraits (CD)
Dans ce CD ne sont malheureusement enregistré que les deux premiers concertos de Bartok, alors que le 3ème est pour mois le plus beau.
Il n'en reste pas moins que ce disque est à mon avis un incontournable lorsque l'on aime Bartok.

Le chef et le pianiste sont tout deux des grands défenseurs de la musique contemporaine et adorent collaborer ensemble. Leur vision est très européenne, voir "américaine" et s'écarte complètement des références beaucoup plus hongroises que sont Anda-Friscay chez DG (la référence) ou Ancerl chez Supraphon. Ici, le caractère qui ressort des oeuvres est beaucoup plus internationales et fait de ces concertos non pas deux concertos "hongrois" mais bien deux grands concertos internationaux, parmi les plus beaux du répertoire classique.

Le deuxième est pour moi le plus réussi, avec un mouvement lent très prenant rappelant les mouvements lents des concertos de la seconde école de Vienne.

En complément, les Deux Portraits op.5 avec Schlomo Mintz et le LSO dirigé par Abbado sont de la même qualité et offre une vision relativement similaire : une musique quasi américaine et très ancrée dans le vingtième siècle, sans pour autant mettre trop en avant le caractère contemporain comme on peut l'entendre chez Boulez-DG par exemple.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Bartok pour petit public., 6 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bartok : Concertos pour piano n° 1 et n° 2 - Deux Portraits (CD)
Le Bartok le plus Bartok - et le moins "grand public" - se manifeste dans les années 20 : par les deux sonates pour violon et piano, par le meilleur de sa production pour piano seul, par les quatuors à cordes n° 3 et n° 4, et par les deux concertos pour piano sur ce disque ( vraisemblablement le sommet tout court de son oeuvre ).
Il existe, on le sait, une version "unanimement applaudie" par Géza Anda, avec Fricsay, créant un triangle auteur - interprètes de compétence hongroise inattaquable.
Arrivent Pollini et Abbado, deux copains de Luigi Nono, et prétendent, en fait, à quoi ?
En écoutant, plusieurs fois, on comprend. Les deux concertos perdent leurs stigmates de "musique nationale intéressante". Une émancipation artistique. Brillamment exécutée, donc très convaincante.
Si l'absence du n° 3 ici vous irrite, laissez tomber. Ce CD ne sera pas pour vous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Magnifique !!!, 6 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bartok : Concertos pour piano n° 1 et n° 2 - Deux Portraits (CD)
Musique parfois difficile mais que l'on découvre peu à peu.Cela oblige une écoute attentive et différente de la musique romantique.
Les deux interprètes permettent d'évoluer dans le domaine du classique
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit