undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles39
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 avril 2013
Il s'agit du même blu-ray qu'on peut retrouver dans l'anthologie. Piste de son français doublé au Québec et vraie piste son française DD 5.1. Bonus identiques à l'édition française + journal de tournage de B. Singer + scène coupée "Retour à krypton".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2008
J'ai ce coffret et tout d'abord le tshirt n'est pas du tout comme ça . Le logo n'est meme pas fait avec des vrais couleurs , il est tout rouge , horrible . Cependant le comic book est très intéressant et le DVD est très beau mais encore une fois ce n'est pas le coffret collector mais une édition double DVD assez banal . La boite est très belle et on est fier lorsqu'on la met dans sa chambre en valeur !!! Je vous conseil quand meme d'acheter ce produit et de plutot acheter le coffret ultime argent avec 13 DVD !!!! Mais quand je dit encore : BRAVO pour ce film à Bryan Singer qui a su faire un film digne d'un Superman ... Brandon Routh porte très bien la cape mais on a quand meme une petite pensé pour l'irremplaçable Chirstopher Reeves QUI ETAIT Superman !!
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2014
Envoi rapide et soigné. Pas le meilleur des superman mais une version revisitée. Le retour de l'enfant de Krypton après des années d'absence sur terre
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2010
le blue-ray n'apporte rien de plus pour ce film qui était déjà de très bonne qualité sur DVD, juste quelques bonus en plus.
si vous n'avez pas encore ce film opter pour cette version blue-ray, la navigation dans les menu est quand même plus rapide est facile que sur DVD.
0Commentaire2 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2014
Livraison Rapide, produit conforme à la description. Parfait comme d'habitude par Amazon.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2007
N'en finissant plus de porter à l'écran les personnages des "comics" dont la lecture a enchanté leur enfance, les américains nous invitent donc à redécouvrir - ou à découvrir, mais c'est donc qu'on aura vécu depuis toujours dans la Grande Chartreuse pour l'avoir ignoré jusqu'alors - un personnage aux pouvoirs surhumains. Costume bigarré - il est tout à la fois bleu, rouge et or -, cheveux gominés, muscles saillants et regard clair : cet inventaire fait dire à quelques esprits chafouins que Superman est la caricature du superhéros. Erreur d'inculte : Superman est LE superhéros, le modèle auquel chacun se réfère pour mettre une image sur le concept quand il est évoqué dans le contexte de l'entertainement.

Le vrai spectateur, celui qui paie pour qu'on lui en mette plein les oreilles et plein la vue et ressentir des émotions comme s'il était dans les montagnes russes - en un mot : celui qui paie pour voir un film dont le réalisateur n'a pas confondu l'écran panoramique avec celui d'une télévision -, ce vrai spectateur partagera tout même avec les fâcheux que j'évoquais un certain étonnement. Quoi ? Superman est encore accoutré de la même manière, et il se déguise toujours en Clark Kent pour aller travailler à l'inamovible Daily Mirror, entre deux combats qu'il mène pour sauver l'incontournable Loïs Lane des griffes jamais limées de Lex Luthor ? Oui, c'est la sempiternelle histoire, et je rajouterais qu'elle est précédée d'un générique du même type et agrémentée de la même musique de John Williams. Une histoire de vieux, alors ?

Ce serait sous-estimer l'habilité des américains qui ont visiblement entrepris de faire du "remake" un véritable genre en développant sur la question toute une réflexion. Tous ces éléments que j'énumérais à l'instant, d'aucuns auraient pu les prendre pour des contraintes de l'existant, tout l'art du réalisateur consistant alors à trouver dans ce décor particulièrement envahissant de rares espaces libres pour apporter une touche personnelle, quitte à faire dans la "private joke" et transformer Superman en bouffon. C'eut été "Spaceballs" dans le meilleur des cas, à condition que le crime de lèse-majesté fût assumé. Je n'ose imaginer le pire ; sans doute aurait-on vu Superman battu par Amélie Poulain dans une scène aux images outrageusement contrastées. Rappelez-moi cette erreur déjà ? C'est bien cela, il me semblait aussi que je voulais parler de l'infâme "Alien IV".

Or, les américains ont relevé le "challenge" avec brio puisque Superman est ancien et nouveau à la fois. Les seniors qui ont été émerveillé par le premier épisode retrouverons donc tout ce qu'ils étaient en droit d'attendre, mais assez au goût du jour pour attirer les juniors. Où réside la nouveauté ? Les effets spéciaux y sont certes pour beaucoup, mais il faut préciser qu'on ne s'est pas contenté de recourir trop facilement au spectaculaire comme dans les nouveaux "Star Wars". Sans doute, Superman mobilise ses pouvoirs pour accomplir des prodiges, mais il faut aussi noter un superbe travail sur l'éclairage et sur les déplacements aériens du superhéros. A cela, il faut ajouter un scénario bien ficelé où la relation centrale de Superman et Loïs Lane est complexifiée de manière élégante.

La règle d'or du "remake" qui est de respecter l'existant ; elle procède de celle qui fonde l'entertainement, à savoir qu'il faut penser au spectateur d'abord. "Superman returns" est une réussite qui nous prouve qu'on peut revisiter avec subtilité des classiques, même quand ils nous impose un cadre excessivement contraignant. Mais là où on ne voit qu'un obstacle, d'autres ne voient qu'un défi ; encore une fois l'Amérique nous livre ce qu'elle a de meilleur, et c'est du bon.
0Commentaire8 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2007
Tantôt rejeté tantôt idolâtré, Superman Returns ne mérite aucune de ces extrèmités et se contente d'approcher la qualité du très convenable Batman Begins de Christopher Nolan.

On peut reprocher au réalisateur sa totale dévotion au film de Donner, les symboles religieux omniprésents (Prométhée, Jésus, Atlas, Icare...) ainsi qu'un héros plus Superminet que Superman bien trop jeune, lisse et hésitant pour incarner un héros sur le retour... Mais peut-être est-ce de là que vient le principal intérêt du film ; Superman est paumé dans un monde qu'il croyait sien, il hésite, se fait avoir, passe de l'arrogance à l'humilité et surtout de la solitude au voyeurisme ; vivant par procuration la vie des gens normaux. Physiquement et moralement ; le héros prend des coups et dévoile d'avantage de la faiblesse entraperçue chez Christopher Reeve.

Kate Bosworth incarne une Lois Lane à la fois douce, mature et volontaire. Bien qu'un peu sous-exploitée dans la dernière heure du film à son rôle de sauvée/sauveuse, elle laisse tout de même présager du meilleur pour la suite.

Quant aux malversations de Lex Luthor (encore plus ignoble) elles ne sont que prétexte à encadrer le romantisme solitaire qui berce les 2h30 du film.

Les scènes d'actions, loin d'être omniprésentes, sont parfaitement réussies et certaines resteront à jamais dans l'histoire du cinéma (cf sauvetage de l'avion).

L'inconscient collectif aurait voulu un Superman imposant et intimidant plus conforme à la BD ; il n'en aura qu'un vague aperçu. Pas assez face à l'attente suscitée mais suffisamment pour un deuxième épisode plus puissant allégé en doutes existentiels (cf X-Men 2).
0Commentaire5 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Bien sûr, si on compare ce film au classique de 1978, l'original l'emporte par son côté merveilleux et techniquement révolutionnaire à l'époque (30 ans en arrière), par son casting quatre étoiles aussi (Reeve: impeccable, Brando: impérial, Kidder: pétillante). Le film de Bryan Singer manque foncièrement de fantaisie, se serait là son plus gros tort: on n'est pas là pour rire... la magie opère donc moins. Mais le réalisateur est respectueux du mythe, sans doute trop, on a donc droit à de beaux moments quasi oniriques (la chute des cieux du dieu Superman tel Icare) et à un morceau de bravoure grandiose (le sauvetage d'un avion de ligne). Oui le film est un peu long sur la fin, mais Singer s'en tire bien: on est dans le haut du panier du film de Super-Héros. Brandon"Superman"Routh, s'en tire dignement, il porte avec grâce le costume bleu et rouge et même s'il est encore un peu lisse par moments (on ne salit pas l'image du héros national), une seconde aventure plus corsée pourrait lui permettre de dévoiler toutes ses capacités d'acteur et un Superman plus drôle ou plus sombre. A suivre...
0Commentaire5 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mai 2009
Question que l'on peut se poser. Les anciens Superman étaient excelent et je dois dire que je suis un peu déçu par cette version. Malgré des effets speciaux plutôt réussi, c'est l'histoire qui ne va pas. Nous rabacher Lex Luthor, alors qu'il y a d'autres perssonages, dans la BD, plus intéréssant, ça devient lourd. Sinon le passage au Blu Ray offre un meilleur rendu que la version DVD. Bon point pour Amazon qui livre le produit en parfait état et dans les temps. Merci Amazon.
0Commentaire5 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2007
Il n'est certainement pas facile de faire une suite, si longtemps après, à cette série. Selon moi, il serait une erreur de les comparer.

Côté effets spéciaux, il n'y a rien d'extraordinaire, ce qui donne à Superman un côté plus humain qui ne m'a pas déplu

Côté scénario : pas mal trouvé, avec une intrigue sentimentale (Loïs au retour de Superman a un fils et un "mari", mais éprouve-t-elle encore quelquechose pour le superhéros?), le retour du combat Superman-Lex Luthor, plusieurs rebondissements...

Côté jeu d'acteurs, dans le rôle de Lex Luthor, Kevin Spacey était attendu, et il ne déçoit pas. Le rôle de Superman, tenu par Brandon Routh a été un peu décrié. J'ai cependant trouvé admirable le double jeu qu'il a pu mener entre un Clark Kent transparant à souhait, maladroit en relations,... et un Superman sûr de lui, et plutôt bon séducteur, voire même assez sûr de lui. J'ai mons apprécié le rôle de Loïs Lane tenu par Kate Bosworth.

C'est en effet le point faible de ce film : il est joué tantôt dans les années 70 (voir les tenues portées par Loïs,...) tantôt dans le 3ème millénaire (enfant qui photographie Superman avec son portable...)

Bref, ce film comporte une intrigue sympathique, des images plutôt belles (je reste moderé, je l'ai vu sur TV écran plat...), quelques références agréables aux précédentes éditions, et si je ne regrette pas de l'avoir manqué au cinéma (ce n'est pas un chef d'oeuvre...), j'ai passé 2h30 (un peu long?) agréables (après avoir passé une bonne journée)
0Commentaire4 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus