undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

30
4,1 sur 5 étoiles
Stiff Upper Lip
Format: CDModifier
Prix:7,49 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
2007, après un sympathique mais quelque peu anecdotique Ballbreaker, AC/DC se devait de revenir avec un album bien plus percutant et propre à marquer au fer rouge l'esprit des fans. C'est donc un véritable virage que prend le groupe avec ce Stiff Upper Lip si longtemps attendu. Alors que certains se plaisent à critiquer le groupe sur le thème "c'est toujours pareil", ils ne pourront pas, cette fois, ressortir cet argument car AC/DC a su prendre des risques avec cet album. Pour la première fois de sa carrière, AC/DC invite quelques artistes incontournables pour leur préter main forte, et on peut dire que le choix est surprenant: Cher, Snoop Dog, Justin Bieber et David Getta, entre autre, viennent épauler nos lascars. Il est d'ailleurs plutôt sympa de voir le groupe s'aventurer en territoire electro, la voix de Brian Johson faisant un peu penser aux Black Eyed Peas sur le morceau avec David Getta. Sympa aussi la tentative latino-lounge avec J-Lo dont la voix fait merveile en echo à celle de Brian. Enfin, clou de cet album sans doute, l'incursion en territoire jamaicain avec le reggae-groovy à la basse imparable sur lequel Brian Johnson laisse complétement le micro à un Pierpoljak survitaminé !

NON MAIS SERIEUSEMENT ? Vous y avez cru une suele seconde à cette histoire ? bien sur que non, vous ne trouverez ni electro, ni reggae, ni bossa nova, ni rap, ni que sais je encore sur ce Stiff Upper Lip, mais plutôt, tout ce que vous avez envie d'entendre et la raison pour laquelle vous lisez ce commentaire, à savoir un blues rock des plus efficace, joué, comme toujours avec une manestria jamais prise à défaut. Vous y trouverez une voix en papier de verre, des riffs imparables, tout en fil de fer barbelé afin de mieux glisser dans la rythmique compacte du groupe. Vous y trouverez des hymnes, des refrains à hurler dans les stades, de quoi taper du pied en rythme avec la tête, bref vous y trouverez du AC/DC, rien que du AC/DC, tout AC/DC et, après tout, c'est ça qu'on aime !

CREW.KOOS
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Lorgnant sérieusement vers le blues, "Stiff Upper Lip" traduit pleinement le regain de goût d'AC/DC pour le blues, style qui l'a toujours influencé, sans toujours avoir été mis en avant. Pas aussi bon que Ballbreaker, il se hisse malgré tout à un très niveau qualitatif, à l'image du titre éponyme en guise d'ouverture, qui ravage tout sur son passage. Je n'estime pas ce disque comme indispensable si l'on désire être ultra-sélectif quant à un choix sur la discographie du groupe. par contre, cet opus reste incontournable pour tout fan qui se respecte !!! la production est exemplaire, le niveau technique aussi, quant à l'inspiration, c'en est à se demander comment ils font pour pondre des hits à la queue-leu-leu...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Après une décennie difficile, AC DC a su reprendre les choses en main et nous livre "stiff upper lip", un album qui fleure bon les années 70's.
On y retrouve tout ce qu'on aime chez AC DC:
-des titres qui font tapez du pied ("Can't Stand Still", "Meltdown", "Hold Me Back")
-des riffs de guitares irrésistibles ("Safe In New York City", "All Screwed Up")
-des refrains accrocheurs ("House Of Jazz", "Stiff Upper Lip")
Bref, un album réussi qui comblera les fans!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 juillet 2010
Cet album est blues et quand AC/DC fait du blues c'est toujours top !
N'oublions pas leurs principales influences : Muddy Waters, Chuck Berry, BB King, Buddy Guy... Encore plus bluesy que Ballbreaker, on sent que le groupe c'est réellement fait plaisir sur cet album, une galette sans prises de tête.

Tout d'abord le titre Stiff Upper Lip déboite tout ! C'est clair et il faut bien le souligner. Gros coup de coeur également pour Can't Stand Still (avec un solo énorMEUH de Malcolm Young qui fait habituellement la rythmique) et pour Hold Me Back qui me procurent tout les deux des frissons à chaque fois que je les entends. Sans oublier bien sûr Meltdown, Satellite Blues et Safe In NYC.

Cet album me donne l'impression de vieux briscards du rock qui n'ont plus rien à prouver et qui se font tout simplement plaisir en jouant la musique qu'ils aiment.

Mais pourquoi 4 étoiles et pas 5 ? Tout simplement parce que si les 8 premières musiques sont kick-ass, les 4 autres sont clairement là pour faire remplissage, à l'heure où un album doit faire en moyenne 11 à 15 titres... Et c'est fort dommage.

Cela dit, je classe personnellement ce disque comme le 3ème meilleur de l'ère Brian Johnson (derrière Ballbreaker et Back In Black), du caviar pour nos petites oreilles !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 novembre 2009
Enfin un tres bon album de bout en bout brian johnson est tres bon, l'album commence fort avec stiff upper lip qui en live est magistral ensuite les morceaux s'enchaine magnifiquement,un leger moment calme avec house of jazz,mais un conseil procurez cet album,il assure.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 10 février 2015
superbe pochette
des titres tres accocheurs, mention spéciale au titre de l'album et à "hold me back"
un réel effort sur ce disque, il est propre, presque classe; à posséder et découvrir si vous aimez Ac dc !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est vrai que c'est leur album le plus bluesy. Si on ne peut pas s'attendre à de l'originalité de la part d'ACDC, ils nous offrent au moins ici une nuance de leur musique. Après tout, ils savent bien qu'ils n'ont plus l'énergie d'antan! On a donc un bon disque d'ACDC plus calme, nuancé, avec un esprit "The Jack". Le son est comme toujours très bon. Le disque souffre des mêmes défauts que certains autres comme Black Ice, à savoir un côté répétitif, certains riffs servant presque deux fois à l'identique. On sent qu'ils ont épuisé la chose. C'est ce qui me semble le plus justifier cette approche cool. La même musique, le même groupe, un groove un peu différent, et heureusement. Même si j'aime beaucoup ce groupe, je ne me lancerai jamais le défi d'écouter leur discographie entière en une traite. Un bon album en tout cas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 octobre 2008
certes, reste le style, et ces tempos médiums enfoncés par la grosse caisse de Phil Rudd. Mais pour le reste, c'est vraiment light... Les riffs sont rarement saignants, les Young bros préférant jouer en quasi picking leurs quintes autrefois saignantes. Souvent ça ne décolle pas, la faute à un son pas assez puissant.
Peu d'inspiration en solo également, et des mélodies moyennes plutôt blues dans l'ensemble.
Le fait que Johnson n'ait pas participé aux compos a peut-être joué...
Reste ce petit cadeau live disponible dans cette édition spéciale. L'occasion de retrouver un peu de punch.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 11 février 2013
C'est l'album qui me manquait pour avoir la collection complète, du neuf au prix de l'occasion pourquoi se priver ???
Quant au contenu, très root du vrai du pur Ac/Dc .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 décembre 2014
Une superbe réédition de qualité et identique aux éditions du coffret américain de l'intégrale des remasters en 180g. Parfait !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Ballbreaker
Ballbreaker de AC/DC (CD - 2005)

Flick Of The Switch
Flick Of The Switch de AC/DC (Album vinyle - 2003)

Ballbreaker
Ballbreaker de Ac/Dc (Album vinyle - 2014)