undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles11
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:18,58 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 mai 2007
Quel pur bonheur que ce nouvel opus de After Forever !

Comme d'habitude Floor Jansen y excelle. Elle module sa voix somptueuse lors des morceaux, chante aussi bien de façon "pop" que "lyrique".

Les Grunts sont également très bien utilisés.

Les instrus variés sont puissantes, techniques et entrainantes.

Le groupe fait appel à un orchestre symphonique mais celui-ci n'est jamais envahissant, toujours parfaitement intégré à la structure des morceaux, y apportant un vrai plus...

Bref, sans conteste le chef d'oeuvre d'un groupe d'exception.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après le formidable Remagine, After Forever revient nous prouver avec ce superbe album qu'il est bien l'un des maîtres du Metal Symphonique.

Le groupe bénéficie de la participation d'un orchestre symphonique sur certains titres et cela est un apport non négligeable.

L'interprétation est, comme toujours, remarquable, les titres sont assez variés et passionnants, quelques vocaux extrêmes viennent s'associer à ceux de Floor, définitivement la meilleure chanteuse de la sphère Metal...et au-delà ! Autant à l'aise avec les vocaux lyriques ou plus traditionnels, sa puissance et sa technique sont époustouflantes !

On remarquera, ici et là, quelques influences Nightwish, ce qui n'est pas désagréable !

La production est parfaite et met bien en valeur tous les aspects de la musique du groupe.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2008
La page gothique incarnée par Marc Jansen sur les deux premiers albums est tournée définitivement. After Forever maintient son nouveau cap, moins gothique, plus atmosphérique mais toujours aussi mélodique. Cet opus est donc bien dans la veine des Remagine et Invisible Circles. Outre le changement de son dû au changement de claviériste, le style de Floor Jansen bifurque également depuis 3 albums vers des tons plus agressifs et énergiques. La preuve qu'elle sait adapter et imposer son style en fonction du reste de la musique produite par le groupe. Elle reste donc avec Tarja Turunen et Sharon den Adel une des toutes meilleures chanteuses métal du moment.
Pourrait-on dire, au-delà de l'excellente qualité technique et sonore de leur production, que cet album se démarque des précédents? Pas spécialement en fait. After Forever a un style en ce moment et le groupe s'y colle. La technique de batterie d'André Borgman reste à couper le souffle, les grunts sont plutôt gentils, le son de guitare est plus rocailleux qu'à lépoque de Marc Jansen et les synthés nous rappellent parfois l'Eurodance (dont les bataves sont maîtres, souvenons-nous en!) voire parfois les jeux de console vidéo!!!
Vous avez de fortes chances de prendre votre pied sur des titres comme Energize Me, Envision, Equally Destructive (dévastatrice!) Dreamflight (titre de 11 minutes qui englobe un peu toutes les facettes musicales du groupe). Plus rigolo, sur Empty Memories, on dirait au début que le groupe s'est essayé aux rythmiques de R'n B... Allons, chers amis bataves, restez dans le métal, c'est votre sublime spécialité!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juillet 2007
On est loin du concept album qu'était le génial Decipher ; ici, priorité à la diversité.

Discord ouvre très joliment l'album, avec une introduction magistrale et symphonique du plus bel effet ; suivent les éternelles alternances chant grunt / chant féminin, ou Floor est toujour aussi épatante.

Evoke suit avec ses lignes de chant originales, ses riffs rapide, ses choeurs fantômatiques ; le refrain est un brin convenu mais on adhère quand même...

Transitory et le NRJiesque single phare, Energize me sont à mon avis les plus faibles pistes de l'album, avec Dreamflight et sa tentative (ratée, faut le dire) de progressif...

Heureusement, Equally Destructive éclipse ce petit dyptique de morceaux faiblards ; redoublement efficace, ce pourrait être un excellent second single.

Withering Time s'ouvre de façon un peu Nightwishienne, mais très vite la touche After Forever fait son apparition, avec des claviers nerveux et le chant masculin.

De-Energized est une autre bonne surprise, avec une intro magistrale qui ne dépareillerait pas dans une BO de film ; tendance progressive, ou Floor est moins en avant que sur les autres pistes, ce morceau est plus sombre et sauvage que les autres, ce qui n'est pas un mal.

Je passerai sur Cry me a smile qui reste dans la lignée des ballades mid tempo à piano, assez convenu faut bien le dire, même si le chant de Floor est plein d'émotion et de délicatesse. Envision passe un peu inaperçu, vu que suit Who I Am, un étonnant duo Floor / Doro (de Warlock). Leurs deux chants bien distincts se complètent et se distinguent à merveille.

Reste Empty Memories et Lonely, qui ne sont pas des pistes exceptionnelles mais qui se laissent écouter sans problème.

Un bon album si l'on ne s'arrête pas trop au côté "punchy" un peu rebutant parfois...After Forever est égal à lui même ; mêlant presque trop d'éléments pour être cohérent à certains moments. Un peu trop pop, parfois un peu trash, un peu speed, un peu prog ; heureusement la voix féminine et les moments de génie de Joost font de ce dernier opus une bonne surprise au final.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2009
S'il est des groupes pour lesquels on aurait tendance à s'attendre à la même ressassé, lors de la sortie d'un nouvel album, il en existe certains pour lesquels le souci d'être différents, innovants à chaque apparition, s'est affranchi de l'habitude pour mieux nous surprendre. After Forever est de ceux-ci. De ces équipages qui, lors de chaque rendez-vous, ne se perdent pas en transitions, mais jouent le jeu d'une nouvelle alternative sans se soucier de la controverse. Plus organique, plus dramatique que lors des dernières productions, si l'atmosphère qui se dégage de ce disque marque bien le virage opéré par le mutant métamorphique, la vraie transformation se vérifie ailleurs. Plus particulièrement au niveau de la charge émotionnelle qui se propage d'un morceau à l'autre.

Aidé, dans son action, par l'apport d'éléments allant du grand orchestre symphonique de Prague à la sélection de guests qualifiés, genre Jeff Waters ou Doro, After Forever prend le risque de confondre les univers pour en tirer, l'instant d'une rencontre, la magie utile à une aventure musicale tourmentée. Tourmentée, mais totalement abordable, tant les épreuves de guitare et autres figures electro semblent s'être données le mot pour assurer la cohérence de l'ensemble. Evidemment, dans un tel cadre, on ne sera pas surpris par les avances catchy de certains titres, ni même par un gain de violence du plus bel effet.

Soulignant qu'il est difficile de faire ressortir une quelconque faiblesse de cet album, on aurait mauvaise grâce à ne pas insister sur la profondeur de la plupart des morceaux le composant. Ainsi, après s'être fait bousculé par Discord, puis Evoke, c'est sur des liaisons plus dangereuses, telle Dreamflight, que vont se perdent nos dernières défenses. Jamais lassant, caméléonien, le heavy metal, pratiqué ici, est d'un tel coefficient de pénétration, d'un tel ordre supérieur, qu'il devient fatalement impossible de résister à l'association de compositions aussi éloignées que De-Energized et Cry With A Smile.

On l'aura vite compris, plonger dans un bain d'énergie totale, c'est plutôt rare. Mais c'est exactement le sentiment qui domine à l'issue de l'écoute de ce disque puissant qui, converti au plus que parfait, parvient encore à faire des ravages, une fois le silence revenu. Tel un messager nous rappelant, à l'image du symbole oméga présent sur sa pochette, qu'à l'aube de la fin de toutes choses, il est toujours possible d'espérer un monde meilleur, After Forever nous prouve, s'il en était encore besoin, que le succès est toujours le fruit du changement, comme de l'audace.

Au fait, Floor Jansen est une déesse.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je connaissais ce groupe de nom uniquement, mais n'avais jamais écouté ce que ça donnait, j'aborde donc l'exercice de la critique sans "a priori".
Résultat sans appel ! C'est du très bon, du très très bon. Musicalement c'est varié et d'une richesse incroyable ! On peut vraiment parler de Metal Symphonique... Au niveau du chant, je ne suis pas vraiment inconditionnel du timbre de voix de la chanteuse, par contre pour ce qui est de la maîtrise : je dis BRAVO !
Un grand album, qui mérite qu'on se le procure... Enfin, si on aime le genre évidemment !!!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2007
J'adore ces voix féminines dans le métal symphonique. C'est le premier album de ce groupe que j'ai, je vais m'offrir Remagine du coup. Après la perle d'Epica "Divine Conspiracy", voici un nouveau bonheur pour mes oreilles.
J'adhère définitivement à ces univers musicaux.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2010
Très différent des albums de ses débuts beaucoup plus gothics, AFTER FOREVER nous livrent là un album heavy metal excellent même si je préfère de loin "DECIPHER" ou "PRISON OF DESIRE". La voix sublime de FLOOR JANSEN est toujours un vrai bonheur et j'espère que les rumeurs de séparation du groupe sont seulement des rumeurs et que nous aurons un nouvel album en 2011 ou 2012 car ce serait une grande perte pour tous les amoureux d'AFTER FOREVER.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2013
Excellent CD, ce groupe que je ne découvre que maintenant m'a beaucoup surpris par son aisance musicale. Evidemment Floor Jansen est divine mais les compositions sont toutes à tomber (y a que les quelques grunt qui m'ennuient mais je reconnais qu'il sont pourtant bien placés, et de toutes façons ils sont rares). Le plus, à mon avis, ce sont les lignes de piano sur les passages lents.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2013
visiblement , de puis qui j'ai achetais ce disque il a pris de la valeur ... j'etais tomber sur une promo a 4 euros , je me suis dit pour se prix la , on verra bien .... et bien ... déjà , j’étais étais surpris a l'ouverture du colis , car je trouve que le coffret et super jolie , quand a la musique , si vous aime le métal symphonique , ça vous plaira , ça s’écoute très bien !!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

26,95 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)