Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très bonne surprise
Je ne suis pas une fan d'urban fantasy, je préfère nettement l'idée de la fantasy qui m'emmène sous des cieux radicalement différents qui ne me rappellent pas le monde dans lequel je vis. J'ai lu un seul livre d'urban fantasy et ça avait confirmé mon idée et ma préférence. Les héros n'étaient pas...
Publié le 17 octobre 2009 par M. Aurore

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un peu simple, mais bien contruit
Mercedes Thompson est garagiste. Son voisin est un loup-garou. Son ancien patron appartient au peuple des fées. Le bus qu'elle répare et dont les couleurs rappellent celui de Scooby Doo lui a été confié par un vampire.

Bref, c'est du fantastique moderne. Ca n'est pas très original. Ca n'a pas beaucoup de profondeur. Ca...
Publié le 1 juin 2009 par Erwan Legrand


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très bonne surprise, 17 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moon Called (Poche)
Je ne suis pas une fan d'urban fantasy, je préfère nettement l'idée de la fantasy qui m'emmène sous des cieux radicalement différents qui ne me rappellent pas le monde dans lequel je vis. J'ai lu un seul livre d'urban fantasy et ça avait confirmé mon idée et ma préférence. Les héros n'étaient pas humains, n'avaient pas des réactions ou des sentiments humains et je n'arrivais pas à m'identifier à eux. Je me fichais comme d'une guigne de ce qui pouvait leur arriver.
En faisant une recherche sur ce site sur des livres de fantasy pure qui pourraient m'intéresser, je me suis égarée dans l'urban fantasy et je suis tombée sur le nom de Patricia Briggs par hasard, dans plusieurs coms très élogieux.

Au départ, à la lecture des résumés des différents livres, j'étais plus intéressée par la série Alpha et Omega. Mercy Thompson me paraissait avoir un fort potentiel d'héroine too much qui sait tout faire et à qui tout réussi. J'ai donc commandé le recueil de nouvelles "On the Prowl" (celle de Patricia Briggs raconte la rencontre entre les deux principaux héros d'Alpha et Omega, donc lecture indispensable) et aussi le premier Mercy Thompson, "Moon Called", pour avoir une idée générale de l'univers des livres, des principaux personnages puisque Alpha et Omega est un spin off des Mercy Thompson.
J'ai commencé par lire "Moon Called" en me disant qu'ensuite j'allais rapidement attaquer "On the Prowl". Erreur !
J'ai été littéralement happée par les personnages et l'histoire dès les premiers chapitres et à peine à la moitié du livre, je commandais les 3 autres. Et j'attends déjà la sortie du 5e tome début 2010 comme une junkie en manque.

La série de livres se situe dans l'Etat de Washington, à notre époque moderne. Sauf que ça n'est pas tout à fait l'univers que nous connaissons mais un monde où les techniques modernes commencent à forcer les créatures légendaires qui le peuplent à se dévoiler au grand jour avant qu'elles ne soient découvertes, histoire d'éviter l'hystérie collective et la violence qui s'en suivrait.
Les Fées (qui n'ont rien de féerique dans l'univers de Patricia Briggs, loin de là) ont été les premières à se dévoiler il y a 20 ans. Restent encore les loups-garous et les vampires.
Les Mercy Thompson de Patricia Briggs sont peuplés de ces créatures extraordinaires qui forment une galerie de personnages très, très attachants, qu'ils soient principaux ou secondaires. Briggs a le don de vous attacher à tous ses personnages, même ceux qui ne font que passer le temps de quelques pages. Car elle n'hésite pas à tuer certains personnages, donc la lecture ne se fait pas dans le confort de la certitude que tout le monde va s'en sortir sain et sauf.

La narration est faite à la première personne. Ce mode de narration est décrié depuis des années mais je trouve que quand il est bien utilisé, il permet une identification presque immédiate au personnage principal (évidemment puisque que nous sommes dans sa tête).
Mercy Thompson est une femme forte, devenue forte parce qu'obligée pour survivre, qui a ses failles. Elle ne sort jamais indemne de ses aventures et au fur et à mesure de la série, elle devient insomniaque et a des attaques de panique. Elle n'est pas complètement humaine mais elle l'est aussi terriblement. Son attachement viscéral aux personnes qu'elle aime la conduit dans des situations dangereuses et impossibles desquelles elle ne pourrait pas se sortir sans l'aide de ces mêmes personnes.
Elle a un sens de l'humour acéré qui fait mouche, même dans les situations les plus dramatiques.
Ses choix, parfois maladroits, ne sont pas toujours ceux qu'on ferait et s'avèrent parfois catastrophiques mais qu'il est rafraîchissant d'avoir une héroïne fragile qui n'a pas la science infuse et qui se plante de temps en temps.

Parmi les personnages qui fascinent, il y a Adam, l'Alpha sexy et chevaleresque mais au tempérament à peine contrôlé, Samuel, l'ex, lui aussi loup-garou, dominant mais plus fragile qu'il n'y parait, Stefan, le vampire ancien et puissant mais gentleman qui vous fait oublier qu'Edward Cullen existe (si, si, je vous assure).
Il y a une sorte de quatuor amoureux entre Mercy et ces 3 personnages. J'écris "sorte" car il s'agit pour Mercy de différentes formes d'amour.

Il y a aussi Zee, l'ancien patron garagiste de Mercy qui fait partie des Fée et qui cache bien des mystères sous sa bonhomie et qu'on découvre un peu plus dans "Iron Kissed".
Et Bran, le Marrok, en quelque sorte le roi des Alphas des USA, qui fait quelques apparitions qui font toujours mouche, qui a l'air d'un étudiant mais qui est une sorte de vieux sage, le côté dangereux en plus. On le retrouve avec plaisir dans la série des "Alpha and Omega".
Il y a toute une galerie de personnages secondaires, tous en zones de gris - rien n'est jamais blanc ou noir - qui se dévoilent au fur et à mesure des livres.

L'intrigue amoureuse est secondaire dans les livres de cette série. L'accent est mis sur l'intrigue tout court, et aussi sur l'évolution de Mercy.
L'écriture peut paraître "simple" mais elle n'est en tout cas pas simpliste. Je me passe très bien des métaphores hasardeuses et des formulations ampoulées. Patricia Briggs choisi ses mots avec précision et souvent ils font mouche, en forme de coup de poignard au coeur ou d'éclat de rire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Loup-garous dans le monde moderne ..., 20 février 2009
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moon Called (Poche)
Patricia Briggs a l'art de raconter de bonnes histoires, avec des personnages sympathiques et souvent surprenants. Les faes, êtres possédant des facultés magiques diverses et variées, sont maintenant de notoriété publique. Ils jouent profil bas, préférant être sous-estimés. Les loup-garous et les vampires se font plus discrets, se mêlant à la foule en gardant un contact permanent entre eux.
Mercy, l'héroïne pragmatique, garagiste à son compte et légèrement désabusée, a été élévée par les loup-garous dont elle connaît parfaitement les règles de vie en meute. Pourtant elle n'est pas des leurs: elle a reçu un lointain héritage indien, a priori unique, lui permettant de se transformer en volonté en un innofensif coyote. Cette particularité lui permet d'échapper plus ou moins aux règles intransigeantes des loup-garous, mais pas à leur affection possessive.
Mercy a pleins d'amis, humains ou pas; elle est drôle, travailleuse et loyale, et se trouve embringuée dans un rôle de justicier en jupons (en jean en fait, ou en fourrure) car elle se retrouve souvent malencontreusement la seule capable de régler la situation.
Les sentiments ambigüs sont bien exprimés, l'action s'enchaîne, entre sourires et "urghh!".
Une très bonne lecture; P. Briggs écrit avec une simplicité trompeuse, sans prétention et jusqu'alors aucun des ses livres ne m'a jamais déçu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'appel de la lune, 15 février 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moon Called (Poche)
u début, j'ai eu comme des impressions de déjà lu, car le thème rejoint la série de Kelley Armstrong, Women of the Otherworld, du moins les deux premiers volumes Morsure et Capture, c'est-à-dire les loup-garous. Elena, l'héroïne de Kelley Armstrong, est elle-même un loup-garou. Ici Mercy Thompson est la dernière descendante d'une tribu indienne qui pouvait changer de forme et se transformer en coyote. Elle a été élevé par des loup-garous, la meute du Marrok en personne. Le Marrok est l'Alpha des Alphas dans le nord américain. Mais à 16 ans, Mercy se voit contrainte d'abandonner la meute et s'installe dans un autre coin, où bien sûr existe une meute, dont l'Alpha est Adam. Lorsqu'Adam est attaqué chez lui, et que sa fille est enlevée, Mercy se méfie de sa meute et l'emmène au Marrok pour le soigner. Elle va accompagner Adam dans la recherche de sa fille et découvrir se qui se trame.

En comparaison à Bitten, on retrouve ici une autre facette des loup-garous, notamment tout leur système de hiérarchie et leurs intéractions entre dominants et soumis. Les scènes où les dominants se retrouvent dans des situations de défense de leur territoire sont nombreuses, et je trouve que d'un point de vue éthnologique (si je puis dire) c'est très intéressant. Les loup-garous sont macho et dominateurs, mais il existe des femmes aussi, qui bien souvent n'ont pas les mêmes privilèges que les hommes. Ils peuvent se reproduire, mais pas sans quelques problèmes, puisqu'une femme loup-garous ne peut en général pas aller jusqu'au bout de la grossesse à cause du Changement à la pleine lune. Bien qu'il me faille préciser que contrairement à la croyance populaire, les loup-garous n'ont pas besoin de la pleine lune pour se transformer, mais il est parfois difficile de résister au chant de la lune.

Je ne pourrais pas expliquer ici toutes les caractéristiques des loup-garous, mais le livre est très bon, l'intrigue tient la route jusqu'au bout, et Mercy est superbe. Une jeune femme pleine d'esprit et dotée de beaucoup d'humour qui arrive à évoluer dans un monde d'hommes qui pensent qu'elle leur appartient.

Elle fréquente également un vampire, Stefan, pour lequel elle répare un bus à l'effigie de Scooby-Doo (allez comprendre!), mais j'aimerais bien en savoir plus sur ce personnage, qui n'est pas très développé ici, mais qui je pense nous réserve certainement quelques surprises.

On retrouve également dans ce monde de nombreux autres personnages fantastiques, tels une sorcière russe spécialisée dans le nettoyage, un Gremlin ancien garagiste, qui a revendu son garage à Mercy.

Donc finalement, bien qu'il y ait certaines ressemblances avec la série de Kelley Armstrong, je me suis plongée dedans sans problème, et j'ai bien vite oublié mes précédentes références.

Enfin, comme vous savez que je ne suis jamais insensible aux personnages masculins des livres que je lis, je dois avouer qu'il y a un charmant loup-garou, Samuel, qui d'ailleurs ne laisse pas Mercy indifférente, puisque c'est à cause de lui qu'elle a du quitter le Marrok. Mais son coeur a l'air de balancer entre Samuel et Adam, l'Alpha du pack. Bien qu'elle ne fasse partie d'aucune meute, vous pouvez tout de même imaginer la situation légèrement tendue entre ces deux-là, qui je pense risque d'être de plus en plus intéressante à suivre dans les prochains volumes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon roman de fantaisie urbaine, plein de bonnes choses., 29 décembre 2008
Par 
poussinette (PARIS France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moon Called (Poche)
Je ne vais pas pouvoir être objective, même avec du recul. J'ai adoré ce livre. Pourquoi seulement 4 étoiles alors ? Parce qu'il n'est pas parfait, il est juste excellent.
Le monde surnaturel a trois points originaux par rapport à la masse des ouvrages publiés :
* Il y a des fées - incluant toutes les créatures féériques, totalement non humaines, y compris un « gremlin » et quelque chose qui ressemble à la « nightmare »-, donc pas le genre à se dandiner en volant avec des petites ailes diaphanes. Non, des fées qui n'aiment pas vraiment les humains, avec des pouvoirs divers, des coutumes incompréhensibles au premier abord et qui vivent pour la plupart dans une réserve.
* L'héroïne, c'est le Canada Dry des loups-garous. Elle se transforme en coyote, à volonté, sans acquérir sous sa forme animale le moindre pouvoir magique, elle devient juste... un coyote avec un cerveau presque totalement humain. Un pouvoir hérité de son père, d'origine amérindienne, dont elle ne sait pas grand-chose. Mais elle connaît très bien les loups-garous, qui l'ont élevée, et d'ailleurs elle en a aussi un pour voisin. Et son vieil ami, qui lui a revendu son garage auto est une fée, spécialisée dans la forge. D'ailleurs, elle répare la voiture d'un vampire. De quoi préparer des aventures à foison.
* Et tout ce contexte est mis en place, d'une main de maître, dans le premier chapitre ! Pas de blabla, que du concentré. L'essentiel du roman, c'est donc l'histoire, bien ficelée, bien menée, du genre qui empêche de poser le livre pour s'endormir. Une histoire de jeux de pouvoirs et de trahisons diverses parmi les loups-garous. Je n'en dis pas plus, je ne veux pas gâcher votre plaisir !

Dans l'absolu, c'est déjà un bien bon bouquin. Et quand on aime les histoires de créatures magiques qui vivent parmi les humains, et qu'on voit la quantité de romans « jetables » publiés, ça fait chaud au caeur d'en lire un que l'on aura plaisir à lire et à faire partager. Et, miracle, Milady l'a publié en V.F. L'Appel de la Lune, Tome 1 : Mercy Thompson , je vais donc pouvoir enfin le faire lire à mon copain.

Les deux suites publiées pour l'instant sont du même ordre de qualité, pas d'affaiblissement fatal de l'auteur au troisième tome. Une bien bonne série qui devrait durer, un quatrième tome sort d'ailleurs en mai 2009.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un peu simple, mais bien contruit, 1 juin 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moon Called (Poche)
Mercedes Thompson est garagiste. Son voisin est un loup-garou. Son ancien patron appartient au peuple des fées. Le bus qu'elle répare et dont les couleurs rappellent celui de Scooby Doo lui a été confié par un vampire.

Bref, c'est du fantastique moderne. Ca n'est pas très original. Ca n'a pas beaucoup de profondeur. Ca a même un petit côté roman de gare. Mais c'est correctement écrit, bien construit et la lecture est agréable. C'est parfait pour un adolescent ou un lecteur souhaitant se divertir simplement.

Je l'ai lu en deux jours : une parenthèse rafraichissante entre deux lectures plus consistantes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très frais et sympathique !! J'attends le suivant !, 16 janvier 2011
Par 
navi (Quelque part en France !) - Voir tous mes commentaires
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moon Called (Poche)
Une héroïne comme celle-ci, ça repose !
Elle a une grande g..., elle aime jurer, elle fait souvent les mauvais choix (et elle le sait !), elle est tiraillée entre 2 hommes, elle est obligée d'être dure, et autonome pour subsister dans son environnement (ben, oui, elle s'est installée à côté de l'alpha loup-garou du coin, le très séduisant Adam, qui aimerait bien en faire son 4 heures...)... Mais Mercy, elle, n'appartient à personne, et elle est peut-être la dernière de sa race.
J'ai 32 ans et je lis ces romans pour améliorer mon niveau (ces romans ont des niveaux de vocabulaire plus simples et plus actuels que les grands classiques !)
Ca rebondit, c'est bien écrit, ça aborde plein de thèmes et de sujets différents (donc de vocabulaire !) autour des caractéristiques "humaines" et de personnages de fantasy, et ça peut même être sexy (bien que ce ne soit pas du tout le sujet principal)...
C'est un livre facile, mais l'héroïne est attachante car tellement humaine !
Affaire à suivre !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Great book!, 7 juillet 2012
Par 
LF (Oostende, Belgium) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moon Called (Mercy Thompson, Book 1) (Format Kindle)
Moon Called, the first book in the Mercy Thompson series, was a really great start to a series.

Mercy Thompson is a great charachter! Mercy is a Walker, a rare native American being that can transform into a Coyote. Being the only one she knows of her species can be hard sometimes, especially when you are raised amongst werewolves. But Mercy is strong and feisty and she's refuses to be a nice submissive female to the dominant male werewolves. Growing up amongst them, they told her so many times she was not a werewolf so she wasn't going to act like one and follow orders like the female werewolves do.

Now she's all grown up and away from the pack she grew up in.
She lives in a quiet little town, is a Volkswagen mechanic in her own garage and she just tries to live her life quietly away from the wolves.
But all that changes when a boy shows up at her garage, a new werewolf who definitely needs help.
Mercy takes pity on the boy and helps him. But by doing so she involves herself in some dangerous werewolf stuff and she is forced to return home, to the werewolf pack where she grew up.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Moon Called (Mercy Thompson, Book 1)
EUR 4,30
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit