Commentaires en ligne


13 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

26 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Year Zero, 13 mai 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
"Year Zero" = l'an 2022 de notre calendrier, ou bien l'an 0000 "B.A." (Born Again) du nouveau calendrier des États-Unis... une drogue appellée Parepin est ajoutée à l'eau courante. la société est devenue ultra-répressive. le climat est déréglé. plusieurs personnes affirment été témoins de phénomènes paranormaux, à savoir l'apparition d'une sorte de main géante venant du ciel (appellée "la Présence"). si vous aimez Nine Inch Nails et que vous avez acheté l'album sans avoir été à l'affût des sites et forums dédiés au groupe ces derniers mois, vous avez raté quelque chose (et vous vous demandez peut-être pourquoi, par exemple, il y a cet avertissement du "U.S. Bureau of Morality" au dos de l'album, ou si cette sorte de drapeau sur le livret et au dos du packaging est un nouveau logo du groupe)... le concept de Year Zero est bien entendu réflété dans l'album, mais l'album n'est qu'une partie d'un plus grand tout. à partir d'indices laissés un peu partout, sur des t-shirts du groupe, dans des clés usb laissés dans les toilettes lors des concerts, dans les livrets de disques du groupe etc, ont été trouvés plusieurs sites web (tous avec la même apparence brouillée/parasitée), de fichiers etc qui sont autant de témoignages de ce futur dystopique hypothétique.

j'aurais deux conseils à donner pour les gens qui seraient interessés par cet album : déjà, allez faire un tour sur les sites Echoing The Sound ou NinWiki pour avoir le "contexte" de l'album, tous les sites web trouvés pour le moment, etc. ça n'est pas indispensable pour apprécier la musique, bien sûr ' mais ça l'est pour appréhender le concept, l'histoire etc. ensuite : montez le volume. Year Zero fait partie de ces albums qui rendent vraiment mieux quand on les écoute fort.

01. HYPERPOWER! ' une intro... ou plutôt première piste instrumentale, tant cette piste est bien foutue. un rythme constant qui met la tension et séduit dès la première seconde, des guitares et sons plus ou moins déformés qui viennent progressivement s'y greffer, de plus en plus nombreux jusqu'à former un grand chaos.

02. The Beginning of the End ' première chanson, relativement pop, avec une mélodie accrocheuse; elle évolue progressivement, et on entend déjà les glitches et le côté électronique/crade de tout l'album, sans être encore vraiment sombre ni explosive. une bonne piste qui donne envie d'y revenir une fois l'album fini.

03. Survivalism le premier single (avec Saul Williams en backing vocals; j'aime beaucoup Saul Williams, qui prépare d'ailleurs un nouveau album où Trent Reznor collaborera; malheureusement son rôle est plutôt mineur sur cette piste); une piste qui martèle, pas la plus fine ni ma préférée, mais qui se révèle plutôt sympa au fil des écoutes.

04. The Good Soldier ' un mélange très réussi d'un rythme entraînant pour les couplets et d'un côté ambient/éthéré pour le refrain, l'une des pistes les plus "positives" de l'album.

05. Vessel ' là par contre, on entre à fond dans le côté le plus électronique/crade. la boucle utilisée pour le rythme de la piste agresse et nous ferait au début presque penser à une erreur. le refrain avec les voix traitées de manière assez particulière, suivi par un break inattendu avec là encore des "glitches" confirment cette impression. sans la voix de Trent, cette piste pourrait carrément étiquetée "inécoutable" par certains... c'est pourtant une piste puissante. c'est aussi une bonne piste pour remarquer le souci du détail sonore chez Nine Inch Nails, le nombre de sons utilisés, les sons, et comment ils sont utilisés... c'est assez impressionnant.

06. Me, I'm Not ' celle-là, j'ai du mal à la décrire. elle donne une impression de reptation, un rythme et un drone constants tout au long de la piste, interrompus par les glitches et le refrain syncopé très bizarre. ressemble un petit peu à Even Deeper, pour ceux qui connaissent The Fragile du même groupe. encore que.

07. Capital G une piste beaucoup plus accrocheuse, dansante, pop etc. elle commence de façon un peu ridicule peut-être, mais se rattrape largement après... le deuxième single de l'album (un meilleur choix que Survivalism à mon avis).

08. My Violent Heart ' une de mes toutes préférées (malgré son titre ridicule). le contraste entre les couplets et le refrain est énorme : les couplets sont quasi-chuchotés sur un fond sonore éthéré avec juste une basse, le refrain est explosif. là encore, une piste très puissante.

09. The Warning ' entre en scène "la Présence"... la sorte de main géante qui descend du ciel qu'on voit sur la pochette. personne ne sait ce qu'elle est exactement à l'heure qu'il est, divinité, manifestation extraterrestre, hallucination... musicalement, ça se traduit par une piste mi-chaotique mi-mélodique, avec une mélodie toute particulière qui ferait presque orientale par certains côtés. peut-être pas la piste qui reste le plus en tête après avoir écouté l'album une première écoute, mais elle se révèle excellente avec les écoutes.

10. God Given ' joussive, complètement ironique, cette piste prend un tournant extrêmement funky au bout d'une minute, quasi-impossible de rester de marbre.

11. Meet Your Master et l'album continue encore plus fort dans la veine de musique qui fait bouger de manière quasi-irrésistible. plus directe que God Given, parfaite dans son genre. l'une des toutes meilleures pistes de l'album.

12. The Greater Good ' s'enchaîne directement avec Meet Your Master, et pourtant en est totalement différente. il s'agit d'une piste étrange, sans structure habituelle; hantante, inquiétante, fascinante... pour certains elle pourrait être qualifiée d'interlude peut-être. mais c'est l'une de celles qui m'a fait la plus forte impression sur l'album.

13. The Great Destroyer ' un retour au côté mélodique/"pop" de l'album... jusqu'à ce que la piste parte en vrille à la fin du second couplet en se brouillant et faisant place à du bruitisme électronique. j'aime beaucoup la première partie, pas trop la seconde; j'aime la musique électronique bruitiste/expérimentale, mais Nine Inch Nails n'est pas le groupe le plus doué pour ce genre-là à mon avis (je préfère Ground Zero, Pan Sonic, Autechre...)

14. Another Version of the Truth ' un "interlude" instrumental avec piano, brouillé par du statique, qui fait penser à un monde post-apocalyptique, en ruines. probablement annonciateur de la dernière piste.

15. In This Twilight ' une des plus belles pistes du groupe, voire la plus belle tout court. ma préférée. elle est complètement ambiguë, apparemment très positive et porteuse d'espoir, jusqu'à ce qu'on comprenne ce qu'est le "crépuscule" en question...

16. Zero-Sum ' le final... qui m'a un peu déçu; je m'attendais à une fin apocalyptique, sombre, sans espoir. c'est un peu le cas au début, et c'est le cas au niveau de l'histoire de l'album, mais la piste évolue et incorpore du piano pour devenir presque positive et douce. un peu comme d'habitude avec Nine Inch Nails en fait, alors que l'album est plutôt nouveau au niveau des thèmes abordés, de l'ambiance... ça n'empêche que Year Zero est un album plus que réussi, bien plus puissant que son prédécesseur With Teeth sorti il y a deux ans. le son est à la fois direct et recherché, à la fois fidèle au style du groupe et novateur par plusieurs aspects; le tout est cohérent, la musique est tout aussi jouissive dans les passages violents que dansants et calmes; le concept avec l'alternative reality game tient en haleine et on a carrément un univers en plus d'un album. et tout ça quasiment sans déchets (voire sans déchets du tout).

9/10
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Le hip hop de Jericho, 20 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
WITH TEETH a été un autre gros succès pour NIN et a vu ses trois singles classés n° 1 dans les charts alternatifs. Plutôt que se consacrer à un nouvel album de remixes (WITH TEETH sera le premier à y échapper), Trent Reznor va d’emblée s’atteler à la réalisation du suivant, sitôt la tournée LIVE: WITH TEETH achevée. Répondant à une immense attente, il ne faudra - pour une fois - que deux ans avant de voir le nouveau NIN dans les bacs. Moins rock, plus axé sur les rythmiques et un mix colossal, ceci est l’album hip hop de Nine Inch Nails !
En effet, dans son désir de dénonciation d’une politique américaine qu’il exècre, Reznor situe son histoire en 2022 et projette NIN dans le métal du futur, le long d’un concept-album robotique et assez froid, mais brillant par son audace, qu’il met au service de propos inhabituellement universalistes. Plus proche de Public Enemy que de Nirvana (MY VIOLENT HEART), Reznor fait son DJ et explose NIN à l’aide d’une production à nouveau époustouflante (CAPITAL G), fabriquant de la musique avec du bruit (ou l’inverse : THE GREAT DESTROYER !), concassant les rythmiques, triturant filtres et infra-basses (ME I’M NOT), créant la disco des damnés (GOD GIVEN), et reste confondant d’originalité (SURVIVALISM, VESSEL) tout au long d’un disque qui s’impose comme la première œuvre industrielle néo-révolutionnaire ! Un bel album de paradoxes assumés.
Tops : CAPITAL G, SURVIVALISM, THE BEGINNING OF THE END, ME I’M NOT, MEET YOUR MASTER, GOD GIVEN
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ca fait du bien !, 16 avril 2007
Par 
Soubiran Jc "JC S" (somewhere) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
Un album qui a comme première qualité de nous faire oublier le précédent (cf with teeth); et ce, en nous offrant des titres de la trempe de "the downward spiral". En effet, au delà d'un disque de 16 titres, reznor nous offre ici tout un univers en associant avec brio un défilé de perles (zero sum, the great destroyer..)avec une promo originale et ultra conceptuelle; le tout s'accordant merveilleusement bien: l'accent noisy et destructuré des sons utilisés, avec la vision apocalyptique d'un monde qui aurait plongé dans une sorte de totalitarisme militaro chretien victime de son isolationisme idéologique y prend tout son sens. Encore plus fort, reznor nous prouve ici qu'il rivalise largement avec les "seigneurs" de l'électro expérimentale (cf autechre, aphex twin...); et largement parce que c'est encore un des seuls, et c'est là que tout son génie prend forme, à exceller dans l'art de faire passer des émotions avec des sons exclusivement synthétiques: la note mélancolique apportée a "zero sum" en est la plus belle illustration.

Bref, NIN revient en trés grande forme et ce serait vraiment dommage de passer à coté d'un tel talent!

A acheter les yeux fermés !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un "downward" bis, mais en plus calme., 15 décembre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
C'est un de mes albums préférés de NiN. Difficile de faire mieux que "The Downward Spiral", mais j'avoue que j'ai bien écouté l'album 5 fois à la suite lors de sa réception.

Il s'écoute d'un trait, et des titres comme "Good Soldier" ou "Capital G" ont des paroles assez intéressantes. On sent transparaître une critique des années d'un certain G-eorges Walker Bush.

Bref, un bijou qui pour moi, restera l'un des meilleurs album de cette première décennie des années 2000.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Halo 24 Hyperpower !, 12 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
C'est seulement le 5è album de NIN en 18 ans d'existence et pourtant le 24è volume, allez comprendre ! Deux ans seulement après le succès de "With Teeth", Trent Reznor et sa bande sont de nouveau sur le pont avec cet excellent album qui commence très fort avec une espèce de tuerie comme intro !
Passé ce choc, laissez-vous mener pendant une heure encore, la machine est en route et ne déviera pas . La formule est rodée, les lignes basse/batterie bien en avant et le reste suit à merveille comme dans "The good Soldier"(4/16). Trent Reznor est depuis longtemps passé maître dans les arrangements de machines ("Me, I'm not"/ 6/16)
Goûtez aussi au subtil "My violent Heart" (8/16), tour à tour posé puis explosif.
D'un abord assez complexe cet album ne ravira sans doute pas ceux à la recherche de standards et pour preuve, rares sont les morceaux de cet album joués en concert depuis cette époque.
Seuls "The great Destroyer" (13/16) malgré une dose massive de machines dans sa 2è partie,contient quelques accents plus standards alors que "In the Twilight" (15/16) fera figure du signal d'un atterrissage en douceur sur une mélodie bien posée avant de toucher la piste avec succès "Zero Summ" (16/16)
On appréciera aussi le piano solo de "Another Version of the Truth" (14/16)
Une fois encore mixage et mastering sont au top pour ce gand bol d'Hyperpower à déguster sans modération !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Topissime !!!, 3 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
Beaucoup plus qu'un album, c'est une vision alternative d'une Amérique décadente que nous offre le maestro du rock industriel Trent Reznor !!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Back in the Spiral, 12 janvier 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zéro (CD)
Un son à couper le souffle, des compositions originales dignes des premiers NIN, une touche de groove en plus. Une leçon...Meet your Master.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le NiN nouveau est arrivé, vive NiN, 16 avril 2007
Par 
Julien Croccel (Lille, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
Tout d'abord, le packaging est très bien fait. Ce disque se présente en forme de digipack +livret, avec un petit avertissement USBM à l'arrière(parodie du FBI Warning contre le piratage et indice surement au jeu de piste Year Zero) Les photos du digipack sont imprimée sur du papier qualité photo, donc très bonne qualité d'impression. Le CD quand à lui, le support en lui même, réserve une petite surprise pour quiconque l'écoute.

Après le support matériel, le son en lui même : cet album est très bon, au niveau production, le son ressemble sensiblement à celui de With Teeth, sans pour autant que la musique soit du même style. Rien que l'introduction Hyperpower vous donnera une bonne idée de la tonalité du CD. Par moments énervés, par moments plus calmes, les chansons de cet album de toutes des bombes. Après un With Teeth qui reçut un accueil mitigé, bien que très bon album, Year Zero peut être considéré comme le retour en force de Nine Inch Nails, et pour longtemps.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un renouveau, 28 avril 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
Un cd tout simplement fabuleux!

on retombe dans le NIN du style "the downward spiral" en moins violent:

fini les "heresy", "march of the pigs" mais tt au long du cd on retrouve une ambiance absolument géniale!

un des meilleurs cd de NIN (mais pas recomandé pour ceux qui veulent découvrir ce groupe)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 retour vers le futur, 10 mai 2007
Par 
homerio (partout ailleurs) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Year Zero (CD)
bruitiste, indus, mélodique. du grand NIN. je n'attends plus que la tournée européenne...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Year Zero
Year Zero de 9 Inch Nails (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit