undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles11
4,0 sur 5 étoiles
Prix:8,16 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Sorti en 1986, soit 12 ans après Massacre à la Tronçonneuse, ce Texas Chainsaw Massacre 2 résulta des nombreuses critiques que Tobe Hooper essuya quant au manque de gore de son classique. Décidant de faire un pied de nez à ses détracteurs, Hooper, après une poignée de films plus ou moins réussis (Poltergeist, Le Crocodile de la Mort, L'Invasion vient de Mars, Lifeforce et Massacres dans le Train Fantôme ), choisit donc de revenir dans l'univers qui le fit connaître au monde entier, et de prouver que oui, il pouvait être un réalisateur sacrément gore ! Cependant, notons également que ses deux derniers long-métrage en date (Lifeforce et L'Invasion vient de Mars), pourtant des plus sympathiques, furent des flops au box office. Nul doute que Golan et Golus, producteurs de ces deux derniers, décidèrent de pousser le réalisateur à remettre en marche la tronçonneuse, afin de rentabiliser leurs frais antérieurs.

C'est donc au cœur des 80's, décennie dorée pour le fantastique, le gore, et plus largement l'horreur, que Tobe Hooper retrouve la dégénérée famille Sawyer, cette fois-ci doté d'un budget beaucoup plus conséquent, Tom Savini aux effets spéciaux et une star au casting : Dennis Hopper (qui reprit du poil de la bête après sa traversée du désert des années 70, notamment grâce à Apocalypse Now ou Rusty James).

Se situant lui aussi 12 ans après les événements relatés dans Massacre à la Tronçonneuse, ce deuxième volet reprend à peu de choses près les mêmes personnages de la famille de cannibales (seul Bill Moseley est nouveau dans la tribu), et comporte une unité scénaristique avec le premier volet bienvenue (ainsi, Hopper est à la recherche depuis des années des meurtriers d'un membre de sa famille ' Franklin, l'handicapé de Massacre à la Tronçonneuse). Plus réaliste que les deux Massacres à la Tronçonneuse suivants (dans celui-ci, les Sawyer ont quittés la ferme familiale afin d'échapper aux recherches de la police), cette suite s'éloigne de bien des points du mythe original. Pas forcément un mal d'un point de vue créatif, soit dit en passant.

Tout d'abord, avec l'influence gore des 80's et Tom Savini (déjà aux effets spéciaux de Maniac ou Zombie) au générique, le film n'y va pas de main morte sur l'hémoglobine, les séquences de meurtres au marteau succédant à des dépeçages malsains. De ce côté, Hooper cloue donc le bec à ses détracteurs, mais s'éloigne également radicalement du côté poisseux de Massacre à la Tronçonneuse. De distiller une peur palpable et un message subversif, il n'est ici plus question.

De plus, il est probant que le réalisateur, après 12 années d'activité, maîtrise la caméra et l'art de la mise en scène, ôtant de fait le côté « documentaire » dérangeant à ce Massacre à la Tronçonneuse 2. Cependant, il ne s'agit pas d'une erreur de réalisation : Hooper prend bel et bien à contre-pied, et volontairement, tout ce qui fit le sel de son premier succés, (excepté pour le côté iconique ' tronçonneuse et masque de peau humaine, désormais marques de fabrique de la saga).

Au côté putrescent du long-métrage de 1974 succède donc une volonté de choquer par l'excès, un humour grinçant (Moseley grattant sa plaque métallique crânienne à l'aide d'un cintre et mangeant les morceaux de chair qu'il récolte...), mais surtout un aspect grand-guignolesque qui imprègne totalement le film dans sa deuxième partie (se déroulant par ailleurs...dans un parc d'attraction abandonné !). Tobe Hooper, grand marionnettiste de cet univers cartoonesque et déjanté, joue dans la surenchère sans temps morts (Dennis Hopper, qui semble en permanence sous acide, ajoute à ce sentiment), tant sanglante (Savini livre encore une fois un excellent travail) que contextuelle (la scène d'introduction). Bref, le facétieux réalisateur nous emmène faire un tour dans une fête foraine de l'horreur (la poursuite de l'héroïne dans les couloirs souterrains illuminés en est la parfaite manifestation), qui, bien que présentant de nombreux défauts (les tronçonneuses ne fonctionnant pas lors des duels...), vaut assurément d'y entrer, ne serait-ce que pour le côté survolté de l'ensemble.

Concluant le film par une scène référentielle à Massacre à la Tronçonneuse, Hooper ferme la boucle ouverte plus d'une décennie auparavant, et livre par la même occasion son dernier succès en date. Pour tout amateur du genre, à découvrir !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tobe Hooper: 1974 Massacre à la tronçonneuse, 1977 Le Crocodile De La Mort, 1981 The Funhouse, 1982 Poltergeist nous offre ici une suite du film qui l'a rendu célèbre. Plutôt que de refaire un film dans le même ton que son premier "Massacre à la tronçonneuse", il change radicalement. Nous sommes en effet très loin du réalisme du premier opus. C'est le délire complet.
Début de l'histoire: Le lieutenant "Lefty" Enright (Dennis Hopper) dont les neveux ont été tués par "La famille Tronçonneuse" 12 ans auparavant n'a qu'un seul but, les retrouver et se venger.
Dans le même temps deux yuppies délirent sur les ondes d'une animatrice radio Vantia "Stretch" Brock (Caroline Williams). Soudain derrière eux une voiture s'approche, il s'agit de Leatherface "Buba" (Bill Johnson). Ce dernier les massacre avec sa tronçonneuse. Stretch a tout enregistrée et fait écouter la bande à Lefty. Celui-ci lui demande de diffuser l'enregistrement sur sa station.
Plus tard elle reçoit la visite d'un individu bizarre "Chop Top" (Bill Moseley) qui a une plaque de fer dans le crâne. Il est rejoint par Buba et tout commence.
Cette production très glauque (l'auto-stoppeur du film de 74 écrasé par un camion est momifié, Chop Top frère jumeau de l'auto-stoppeur (revenu du Viet-Nam) est un véritable cinglé qui gratte sans cesse sa plaque avec un crochet, Leatherface qui découpe ses victimes en chantant et j'en passe) est aussi assez drôle.
Du premier film on ne retrouve que Drayton Sawyer "Le cuisinier et patron de la famille" (Jim Siedow) mais grâce aux maquillages de Tom Savini la famille de fous ressemble beaucoup à celle du premier opus.
Ce film est à la fois sordide, crade, très gore mais aussi assez humoristique. Lorsque Lefty arrive dans leur antre avec trois tronçonneuses en chantant des psaumes, Drayton lui répond "Ah tu veux nous mettre la grosse pression".
J'ai beaucoup aimé le premier "Massacre" mais celui-ci est tellement différent que je l'apprécie également.
Concernant le DVD, la qualité est impeccable et nous avons droit à plusieurs bonus.
A voir pour les amateurs.
Adanson Marco.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2010
S'il fallait choisir entre le 1 et le 2, eh bien je choisirais celui-ci, quitte à faire se dresser les cheveux sur la tête des puristes. Ici, on est très loin de l'ambiance lourde et malsaine du premier opus. On est bien plus dans la série B loufoque. Tout est dans l'outrance : le scénario, les couleurs, les décors, mais surtout l'interprétation. Tout le monde est hystérique. La famille de dégénéres fabricants de chili con carne crie, sautille, gesticule... Leatherface ressemble à un gamin hyperactif avec sa tronçonneuse. Mais face à lui, il a encore plus énervé, quoique moins hystérique : Dennis Hopper. Sa présence est assez improbable dans ce rôle de ranger venu venger la mort de ses neveux, massacrés dans le premier volet. Investi d'une mission divine, Hopper déclame des passages bibliques, armé de non pas une, ni deux, mais trois tronçonneuses. Dans le repaire de tarés qui ressemble à une maison hantée de fête foraine ou aux décors des Goonies, il traque la famille dysfonctionnelle, crève les hémorroïdes du grand frère, provoque Leatherface en duel de tronçonneuses, tandis que le troisième frère continue à manger les croûtes de son crâne à l'aide d'un cintre, tout en poursuivant la jolie animatrice radio dont Leatherface est tombé amoureux. Ca part dans tous les sens, ça sent souvent le vite fait, mal fait, mais je trouve ce film vraiment drôle. La seule chose qui risque de vous hanter, c'est la vision hilarante de Dennis Hopper brandissant une de ses tronçonneuses en annonçant à ses adversaires qu'il est "le prince des moissons célestes"...
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2012
Ce film est au premier volet ce que Evil Dead 2 est à Evil Dead 1..... un saut dans la comédie horrifique sanglante , bourrée d'humour noir ,de clins d'yeux, de second degré, d'ironie mais sans toutefois tomber dans le ridicule: il s'agit d'un thriller également avec des climax d'angoisse totale , avec aussi une fin grand-guignolesque qui (attention spoilers!) répète le repas final du volume 1.
Les acteurs sont excellents et assez jusqu'au-boutistes, il y a du sang et de l'hémoglobine à profusion,un leatherface qui tombe (presque) amoureux, bref, ce film (et cette édition DVD) sont excellents.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juin 2007
Difficile de faire mieux que le chef d'oeuvre de 1973. Alors, Tobe Hooper, plutôt que de tenter une séquelle dans la même veine, introduit pas mal d'humour très décalé. Un nouveau venu dans la famille, aussi frappé que les autres, le grand-frère qui remporte des concours de chili con carne avec de la viande humaine, Dennis Hopper totalement déchaîné... puis n'attendez pas la même rigueur cinématique : les couleurs sont parfois très criardes, et Leatherface moins ignoble, moins terrifiant.

Cette suite est tout de même bien réussie, même si elle ne restera pas dans les annales des grands films d'horreur.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2014
Je trouve que cet épisode a assez mal vieilli, la mise en image est plus classique que sur le premier, on est clairement dans le moule du film d'horreur typique des années 80 avec des ados idiots et du gore gratuit. Cela pourrait fonctionner, mais la bétise des personnages, en particulier de l'héroïne, rend le visionnage un peu crispant. Elle enchaine les répliques et les gimmicks d'un autre âge ("scratchez vous les mecs"... WTF?) tout au long du film.
Heureusement que Denis Hopper pimente un peu la sauce avec un rôle bien déjanté de flic revanchard.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2013
Massacre a la tronçonneuse. Films culte pour tout aficionanos fan du grand ecran qui se respecte.Cet opus est bien complet avec tout ces bonus et versions commente. J ai vue sur wikipedia qu une suite a texas chainsaw massacre 4 (massacre a la tronçonneuse la nouvelle generation) est sortie au cinema debut janvier2013 malheureusement je l ai loupe mais je surveille de pret la sortie dvd. Pour completer ma collection.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2007
Dans la veine de La Maison Des 1000 Morts ! On voit d'ailleurs pas mal de trucs que Rob Zombie a pris dans ses films (visage découpé, couloir tapis de morts etc). RIEN A VOIR AVEC LE PREMIER OPUS. Un chef d'oeuvre de l'humour noir. On aime ou on deteste... J'ADORE !

ps: Bill Moseley EXCELLENT avec sa plaque de ferraille fixé dans le crane !!! Idem avec Denis Hopper... Charisme fou (et c'est le cas de le dire !) =)
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2015
ce film est la suite du premier sans surprise.les memes horreurs reviennent.rien d'original.les memes debilles.a ne pas mettre entre toutes les mains.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2013
superbe coffret Edition sanglante en plus avec un prix aussi bas il ne faut pas réfléchir deux fois

conseiller au amateur des années 80
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)