Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la puissance
Après un "Character" violent et abrasif à souhait mais peut être (paradoxalement au titre) manquant de personnsalité titre par titre, DT livre un nouvel album moins homogène mais dont chaque titre gagne en... caractère.

Dans quelle direction aller?

celui des claviers, pour mon plus grand bonheur. fan de Haven, et je...
Publié le 29 mai 2007 par stitch

versus
2.0 étoiles sur 5 bof...
Un son plus clair, une voix moins grave, des riffs plus rapides, bref ca rappel beaucoup la periode enter suicidal angel/the gallery/mind's I. Malheureusement ca manque d'inspiration je trouve, des passages guitare un peu faiblards, la construction un peu brouillon...

Bref, un album pas très inspiré, qui en plus souffre beaucoup de la comparaison...
Publié le 13 novembre 2007 par Fumbleur


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la puissance, 29 mai 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
Après un "Character" violent et abrasif à souhait mais peut être (paradoxalement au titre) manquant de personnsalité titre par titre, DT livre un nouvel album moins homogène mais dont chaque titre gagne en... caractère.

Dans quelle direction aller?

celui des claviers, pour mon plus grand bonheur. fan de Haven, et je pense qu'il y en a peu, j'ai été enchanté de retrouver ce retour vers les mélodies au clavier égrennant les coups de tronçonneuse à la guitare.

Bien entendu la densité des morceaux oblige à une écoute multiple et demandera une concentration dont les amateurs du genre sont habitués:

on en tire un "inside the particle Storm", morceau le plus sombre de l'album dont l'atmosphere vous glacera le sang, l'entrainant, "The lesser faith", le in your face "Nothing to no one" et "Icipher" réjouira les handbangers.

Le jeu se simplifie avec "Terminus" et son riff de guitare simpliste mais efficace: il y aura tjs les Thrash/blacks Metalleux hardcore pour ne pas s'en réjouir, mais pour ma part tant que le feeling fonctionne, je prendrais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Album parfait !, 19 juin 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
Un album dans la lignée du précédent, mais on y retrouve un peu du feeling d' Haven et des albums plus vieux. Ce dernier opus n'est pas forcément accrocheur à la première écoute, mais ça vient assez rapidement et force est de constater que cela frise la perfection. Tout y est, agressivité, energie phénoménale, de la melodie, du feeling et des ambiances. La production m'a paru bof à la première ecoute, mais finalement je la trouve meilleure que sur "character", très chaotique et conférant à l'ensemble un véritable sentiment de puissance. Indispensable pour tout fan du groupe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Synthèse, 12 mars 2010
Par 
Barclau "lost in the flood" (Gonzai, A Découvrir Absolument) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
Synthèse? Peut être parce que synthèse et fiction sont assez proches de sens, mais surtout parce qu'ici Dark Tranquillity nous montre ce qu'il est, ce qu'il était et ce qu'il va devenir. Le son est énorme, moins tranchant que sur Character. La voix toujours au top, et les morceaux au delà encore. J'adore cet album, alors que j'avais une certaine appréhension (je suis encore bloqué sur The Mind's I après toutes ces années). Je ne pensais pas qu'un nouvel album me plairait autant, et c'est peut être cette impression d'écouter toute la carrière du groupe sans effets best of. Attention, c'est assez subtil, vous n'entendrez pas un morceau qui vous fait penser à un album en particulier ou à un autre, mais il y a des plans qui avaient disparus pour mieux revenir, dont des blasts très rapides (Terminus), des solos très inspirés (d'habitude j'ai du mal, mais la rareté rend ça intéressant), des passages harmonisés de folie, et des morceaux plus calmes comme The Mundane and the magic, avec la chanteuse de Theatre of Tragedy, où Stanne reprend de la voix comme sur Projector. La fougue d'antant avec leur maturité, ça donne cet album dont la réédition est très bonne. Déjà le coffret est beau, le livret aussi, le DVD a un son génial, les morceaux sont parfaitement joués en concert, et sur le premier cd il y a plusieurs morceaux bonus très bons. Je l'avais en version standard, et je l'ai racheté (ce que d'habitude je ne fais pas, mais la réédition me paraissait pour une fois justifiée), sans regret.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un album qui vous retournera les tripes !, 6 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
N'ayant jamais entendu Dark Tranquillity auparavant, c'est avec joie mélée d'une légère appréhension que je m'empara dudit album. De prime abord, en entendant la voix on songe tout de suite à du Death bien crasseux et moite mais la musique achève mes doutes et me font ranger cet album plutot dans le style gothique. Et que dire de cette voix éraillée et, en meme temps si profonde, qui m'a fait tressaillir lors de "Into A Particule Storm", sinon qu'elle me fit plonger dans un abime d'ou l'on ne ressort pas indemne et me fit, sitot la galette terminée, tomber sous le charme de ce groupe si envoutant. De plus la musique ne peut que vous emporter loin de ce monde pour vous emmener vers un étrange paradis. A noter une participation fort bienvenue, sur le dernier titre, de Nell Sigland (chanteuse de Theatre Of Tragedy). Depuis, j'essaie de me trouvé, petit à petit, toute la disco du groupe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Des mélodies dignes de la première époque !, 20 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
Après un Character s'étant avéré être pour moi l'album le moins excellent de la discographie de Dark Tranquillity, c'était avec la plus grande réserve que j'attendais Fiction. Cet album allait déterminer si le groupe arriverait à reprendre du poil de la bête ou s'enfoncer un peu plus dans la banalité à l'instar d'In Flames dont Come Clarity n'aura au final fait parler de lui qu'à sa sortie.

The ultimate rebellion : Be nothing to no one

Dark Tranquillity a toujours su créer une ambiance propre pour chacun de ses albums et n'y manquera pas une fois de plus. Pour vous donner une idée, si vous aviez en tête une atmosphère froide et futuriste pour Character, avec Fiction vous serez plongé dans son prolongement surnaturel et écrasant. La musique du groupe n'avait pas été aussi sombre depuis Projector. A la différence de la plupart de leurs albums jusqu'ici, l'ambiance est homogène tout en proposant des morceaux on ne peut plus variés. Sur Damage Done il était par exemple facile d'identifier un riff particulier qui aura des petits frères dans de nombreuses compositions du même album. Il est beaucoup plus dur de faire ce genre de rapprochement avec Fiction.

I gave up all for nothing, I tried my best and failed, There is a thousand million reasons, never to share again

Et non seulement il y a de la diversité, mais en plus il s'agit d'une excellente diversité. Lorsqu'un morceau comme «The New Build» (Character) me laissait assez indifférent, «Blind At Heart», qui lui aussi se veut rentre dedans, me fait languir mon prochain concert pour pouvoir headbanger de plaisir. Il n'y a pour moi qu'un seul raté : «Terminus (Where Death Is Most Alive)» car vraiment trop dans la mouvance death mélodique moderne avec ses riffs jumpisants. Les autres morceaux se disputent la palme de l'originalité et ressortirons au final tous du lot. Peu importe ce que vous préférez chez Dark Tranquillity, vous le retrouverez ici à l'exception des parties acoustiques.

L'apparition d'un chant clair et d'un chant féminin représentera une manœuvre commerciale pour certains, mais j'estime que le groupe a simplement voulu faire une sorte de retour aux sources. Si comme moi vous ne vous y attendiez pas lors de votre première écoute, vous avez probablement ressenti ce sentiment étrange vous donnant l'impression qu'on vous faisait un clin d'œil signifiant : «Tu n'y croyais plu, hein ?» Bien qu'il s'agisse de deux éléments anciens, force est de constater qu'ils sont différents d'avant : je me suis même demandé si c'était vraiment Mikael Stanne qui chantait sur «Misery's Crown». La voix féminine hypnotisante de «The Mundane And The Magic» surgit des ténèbres sans crier gare : rien à voir une fois de plus avec les vocaux féminins des débuts du groupe.

Whatever was missing is gone, I let my focus shift

Au niveau musical proprement parlé, les guitaristes nous régalent avec des mélodies dignes de la première époque du groupe («Inside The Particle Storm») mais aussi d'autre plus modernes comme celles en trémolo picking sur les cordes graves («Empty Me»), des riffs brutaux («Blind At Heart»), des soli frénétiques («Focus Shift»). Le son clair est souvent de mise : c'est un plaisir.

S'il est vrai qu'Haven est l'album sur lequel le clavier est le plus à sa place, Fiction nous donne l'agréable sentiment que celui-ci ne remplace jamais des mélodies de guitare et ajoute systématiquement un plus non négligeable. Il installera une ambiance sombre et mélancolique sur «Misery's Crown», donnera de la profondeur sur «Empty Me» et «The Lesser Faith» et de la légèreté sur «Focus Shift».

La batterie est quelque chose qui n'attire qu'assez rarement mon attention mais je n'aurais jamais cru imaginer des insectes géants et piétinants à l'écoute de ce seul instrument («The Lesser Faith»). Le chant de Mikael Stanne n'a pas changé (sauf sur «Misery's Crown») ce qui est plutôt une bonne chose puisqu'il est déjà très bon.

Inside the particle bliss, Where ages collide into nothingness

Oui, toutes les compositions ressortent du lot. Mais l'une d'entre elles encore plus que les autres : « Inside The Particle Storm» qui, pour la première fois depuis plusieurs années, a été entièrement composée par Niklas Sundin. Cela me fait repenser à une interview de ce dernier après la sortie de Character dans laquelle il disait vouloir faire quelque chose de plus expérimental pour le prochain album. Je regrette une certaine timidité dans cette démarche puisqu'au final le seul titre en accord avec cette ambition s'avère être une perle comme il n'y en avait peut être pas eu depuis Projector (1999).

Ce morceau symbolise exactement ce qu'est Dark Tranquillity pour moi : une musique sombre, ultra mélodique, posée, profonde, envoûtante et magnifique.
Dès les premières notes vous vous sentirez seul au monde, perdu dans une partie de cet univers embrumé. Vous aurez l'impression d'être sur le territoire de la mort personnifiée, vous ressentirez cette atmosphère écrasante, presque oppressante dans cet endroit abandonné et dévasté dans lequel vous ne savez pas si ce sont des turbines mourantes ou un vent magique et maudit que vous entendez au loin. Envoûté, vous vivrez au ralenti, le regard dans le vide, sur un sol poussiéreux et pourrissant, prisonnier d'un lieu dans lequel le temps semble s'être arrêté.

We leave now, nothing will follow, nothing at all

Cette diversité des compositions a pour résultat qu'elles sont pour la plupart très facilement assimilables et rend, je pense, cet album intemporel : je n'ai en effet pas assez de recul pour en juger avec certitude. Cependant, le fait de l'avoir écouté depuis presque trois mois maintenant me fait réaliser que le groupe semble avoir peur de prendre des risques.

En effet, si Fiction est un très bon album, il n'y a pas du tout un fossé entre lui et Damage Done comme on pouvait en constater dans la discographie du groupe jusqu'à cet album. En plus de cela, et depuis Character, on peut identifier deux nouvelles tendances pas totalement affirmées.

D'une part, une orientation vers un death mélodique moderne avec des morceaux comme « Sense Tied » (Character) ou « Terminus (Where Death Is Most Alive) » : à vrai dire si ce côté pouvait être abandonné je ne m'en porterais pas plus mal.

D'autre part une musique plus atmosphérique, profonde et calme : on peut l'apercevoir sur la fin de «Through Smudged Lenses» (Character), sur «Derivation TNB» qui est selon moi avec «Dry Run» la meilleure composition de l'époque Character ; et sur notre fameux «Inside The Particle Storm». Je me dis qu'il y a cinq ans (sortie de Damage Done), avec un même historique musical, Fiction aurait pu n'être composé que de morceaux dans ce genre et être un album révolutionnaire de plus dans une discographie qui en comportait déjà plusieurs. Mais pour je ne sais quelle raison, le groupe semble timide depuis Damage Done et au final Character fait figure de brouillon de Fiction qui n'est quant à lui qu'un excellent album.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Plus accessible, 5 août 2007
Par 
Arnaud (Le Blanc, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
Si la musique de Dark Tranquillity a tout pour me plaire par son mélange brutalité/recherche mélodique, elle ne m'a jusqu'à présent jamais séduit plus que ça, les mélodies ne m'atteignant tout simplement pas. Or, cet opus constitue une excellente surprise. Le groupe n'a pas révolutionné sa musique: Mikael Stanne chante toujours de manière écorchée, les guitares sont toujours aussi tranchantes, les cavalcades éthérées au clavier toujours présentes; simplement, tout est ici plus varié et accessible que d'accoutumée, les mélodies, très travaillées, font mouche et le groupe se permet quelques audaces qu'on n'attendait plus de sa part depuis l'album Projector (1999), comme les vocaux clairs du sieur Stanne sur le refrain pop à souhait du magnifique "The Mundane and the Magic" (et sur lequel Nell Sigland du groupe Theatre of Tragedy donne la réplique au chanteur), ainsi que sur "Misery's Crown", un véritable tube avec sa mélodie imparable aux claviers. Claviers remarquablement mis en valeur également sur l'énorme "Terminus", une de mes chansons préférées sur cet opus et le versatile "Icipher". Pour le reste, Dark Tranquillity reste fidèle à lui-même. Simplement, il frappe plus fort qu'à l'accoutumée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album très réussi !!, 26 avril 2007
Par 
fifi59 - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
Dark Tranquility est le maître du Death Metal mélodique "à la suédoise" !

J'avais eu un peu de mal à accrocher avec leur précédent opus, Character, mais pour Fiction, aucun problème !

Cet album est varié, puissant, avec des tempos diversifiés, il est superbement interprété et produit.

Certes, on reconnait entre mille le style caractéristique du groupe, notamment les vocaux, mais les titres sont inspirés, agrémentés par des claviers très présents, des passages en voix claires réussis (Misery's Crown) et l'intervention de vocaux féminins (The Mudane And The Magic).

Le titre en écoute fréquente est Focus Shift et, s'il est bon, est le plus "basique" de l'album. Sachez donc que les autres titres sont, à mes yeux, bien supérieurs !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 bof..., 13 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
Un son plus clair, une voix moins grave, des riffs plus rapides, bref ca rappel beaucoup la periode enter suicidal angel/the gallery/mind's I. Malheureusement ca manque d'inspiration je trouve, des passages guitare un peu faiblards, la construction un peu brouillon...

Bref, un album pas très inspiré, qui en plus souffre beaucoup de la comparaison avec ses ainés sus-cités.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent, 22 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction [Explicit] (Téléchargement MP3)
Excellent album. Toujours la meilleur voie du Death métal. une ambiance sompteuse & malsaine. De tres bon morceaux au rythme rapide.
on en redemande.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Oui mais, 4 mai 2007
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fiction (CD)
Cet album est rafraichissant dans le sens où il n'y a franchement plus grand chose à se mettre sous la dent dans la catégorie death/thrash mélodique. (j'ai bien aimé toutefois The Blackening de machine head). Dark Tranquillity est toujours aussi énervé que sur le précédent album voir plus, mais le coeur n'y est peut etre plus. Les riffs ne sont pas si accrocheurs ou du moins sont moins efficaces et moins travaillés qu'avant, "Blind at heart" en est l'illustration parfaite. Manque de liant entre des riffs moyens, et une structure de chanson déroutante. Sinon quelques perles s'y cachent "Focus shift" ou encore la dernière. Le précédent album est pour moi de meilleure facture. Quoi qu'il en soit, un album sympa qui prouve que même quand Dark Tranquillity n'est pas au top il reste à un niveau au dessus des autres. Respect à ce groupe de près de 18 ans de carrière.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Fiction
Fiction de Dark Tranquillity (CD - 2007)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit