Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il devient urgent de créer une note sept étoiles, 6 mai 2008
Par 
MATHONNET STÉPHANE "Musicophage" (Aix-en-Provence) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mozart: Complete Sonatas for Keyboard and Violin, Vol. 4 [Hybrid SACD] (CD)
La violoniste Rachel Podger et le pianofortiste Gary Cooper enregistraient leur premier volume de leur intégrale consacrée aux sonates pour violon et clavier de Mozart appelée à faire date dans le discographie. Le programmation est judicieuse puisque les sonates de jeunesse (KV 9 et KV 29) côtoient celles de la maturité (KV 302, KV 304 et KV 576). Leur virtuosité est époustouflante : ils jouent les allegros comme de véritables allegros (le Molto Allegro du KV 576) sans jamais forcer le trait et traitent les mouvements lents avec une poésie qui leur est si souvent refusée (l'Andante de la même KV 576). Le dialogue entre les deux complices est permanent : aucun d'eux ne cherche à tirer la couverture à lui.

On ne voit pas qui, à ce jour, peut contester leur supériorité dans ces sonates sur instruments d'époque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un duo formidable, 12 septembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mozart: Complete Sonatas for Keyboard and Violin, Vol. 4 [Hybrid SACD] (CD)
Continuation de cette intégrale remarquable, avec ce volume IV, sur instruments d'époque.
Ecoutez l'allegro de la KV 302, c'est vif et le dialogue est savoureux, dans le rondeau qui suit, les musiciens optent pour un Mozart plein de galanterie, mais sans excès.

Dans la KV 304, ici le lyrisme est à son comble.
Mais dans la KV 526, ils atteignent des sommets, c'est dans cette interprétation que l'on retrouve toute la grâce de Mozart.
Duo d'une grande cohésion, qui mérite grandement cinq étoiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit