Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ouverture pour Tchaikovsky et orchestre.
Est-ce l'essentiel de Tchaikovsky ou non? Il appartient à chacun de se faire une opinion. Ce qui est certain, c'est que ses oeuvres les plus connues sont rassemblées dans ce coffret. A noter tout de même, l'absence de la Manfred Symphonie ainsi que de la 4ème Symphonie. Quelque six heures, pour faire le tour des incontournables jalons de ce...
Publié il y a 8 mois par G. Vachaudez

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 L'essentiel de Tchaikovsky pour "monsieur tout le monde"
L'essentiel de Tchaikovsky en 5 CD, c'est l'idéal pour celui qui aime ce type de musique sans être spécialiste. Cela permet de bien cerner et apprécier ces morceaux qui sont "au hit parade" de la musique.
Chacun retrouve un, deux ou 10 airs qu'il connait même si il n'est pas adepte à la "grande musique".
Excellent pour...
Publié il y a 1 mois par Roland Narboux


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ouverture pour Tchaikovsky et orchestre., 1 janvier 2014
Par 
G. Vachaudez "marcheur tranquille" (Bruxelles) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret 5 CD : Ultimate Tchaikovsky (CD)
Est-ce l'essentiel de Tchaikovsky ou non? Il appartient à chacun de se faire une opinion. Ce qui est certain, c'est que ses oeuvres les plus connues sont rassemblées dans ce coffret. A noter tout de même, l'absence de la Manfred Symphonie ainsi que de la 4ème Symphonie. Quelque six heures, pour faire le tour des incontournables jalons de ce compositeur. Et tout cela pour un prix vraiment démocratique.

Commentaire "minute" :

Un coffret qui permet de se familiariser avec l'univers musical de ce compositeur. Le Concerto n°1 pour piano, le Concerto pour violon, les Symphonies 5 et 6, les Suites de ses 3 ballets et des œuvres diverses (poèmes symphoniques, ouvertures,...). Des orchestres et des chefs variés. Seule constante, tous les enregistrements font partie de l'immense catalogue de Decca. Des prises de son valables dans l'ensemble, surtout celles du Concerto pour violon, de la 6ème Symphonie et des Suites de ballets. La note artistique varie également beaucoup, mais on ne peut pas parler de versions de référence.

Commentaire détaillé :

Disque 1 :
L'immanquable Premier Concerto pour piano sous les doigts de Rafael Orozco, Edo de Waart dirigeant le Philarmonique de Rotterdam. Face à la production pléthorique de ce concerto, la concurrence est rude. L'entente entre l'orchestre et le pianiste ne me semble pas idéale. Plusieurs passages laissent une impression de manque d'attention l'un à l'autre, comme si des phrases musicales voulaient sortir du texte. Certaines notes ou traits de piano me semblent trop appuyés et même parfois confus, comme dans le final par exemple. Par contre, dans les passages confidentiels, le piano descend jusqu'à frôler le murmure, ce qui est remarquable. Mais d'une manière générale, il est très présent, dominant l'orchestre. Le disque ne peut rivaliser avec l'équilibre du concert, mais ici c'est trop flagrant. La fusion sonore n'est pas idéale non plus. Les cordes sont proches (ce qui est normal), par contre les vents et les cuivres sont plus réverbérés et éloignés de manière artificielle. Au total, un concerto peu enthousiasmant sauf pour le mouvement lent qui est remarquable.

Vient ensuite le concerto pour violon interprété par Henryk Szeryng accompagné par le Concertgebouw dirigé par Bernard Haitink. Magnifique enregistrement, équilibré autant que riche en détails, sonnant de manière opulente dans une acoustique que l'on pourra trouver flatteuse, mais que je qualifierais de « chaude et vivante » du fait d'une réverbération importante certes, mais plus homogène. L'entente entre le soliste et le chef est totale. La partie violon est remarquable. La technique d'Henryk Zseryng est tout simplement éblouissante et la sonorité de son violon splendide !

Disque 2 avec l'Orchestre Philarmonique de Saint-Pétersbourg dirigé par Vladimir Ashkenazy.
Il reprend plusieurs oeuvres disparates souvent associées par souci de minutage.
"L'Ouverture solennelle 1812" ne m'a vraiment pas convaincu. Il s'agit d'une version faisant appel à de nombreux moyens : choeur, canons, cloches et orchestre. Une espèce d'entassement qui rend indigeste cette composition déjà très variée. Certaines choses se perdent dans ce joyeux vacarme, comme le triangle et le tambourin (ce dernier dans une moindre mesure cependant), des instruments qui pourraient pourtant amener une touche légère à l'ensemble. Le final culmine dans une surenchère de timbres projetés. J'ai entendu des versions nettement plus aérées.

"La Sérénade pour Cordes" va ramener un peu de tranquillité par son côté homogène et par la qualité acoustique. Un bel enregistrement de cette oeuvre bien connue. Les différents pupitres se détachent bien et l'aération permet d'apprécier leur complémentarité. La musique est ample, puissante ou légère suivant les pages. Une lecture nuancée et d'une grande finesse qui se suit avec plaisir.

"Voyoveda", une ballade symphonique, suit. Peu connue (de moi en tout cas), elle séduit par son orchestration riche. Les passages puissants et plus doux alternent, les thèmes se succèdent dans une orchestration tour à tour flamboyante ou délicate.

L'ouverture « Roméo et Juliette » clôture le disque. Une belle lecture cette belle partition. Des écarts dynamiques importants, une agitation orchestrale bien contrôlée et des moments élégiaques entrecoupés d'explosions sonores où les percussions imposent leur irrésistible pulsation.

Disque 3 avec l'Orchestre Symphonique de Montréal dirigé par Charles Dutoit.
Il reprend des suites orchestrales des trois ballets : Le Lac des Cygnes, Casse-Noisette et La Belle au Bois Dormant.
Ces musiques ne se présentent plus. Beauté des mélodies, thèmes d'une variété et d'un naturel inimaginables malgré les impératifs stricts de la chorégraphie, orchestration d'une richesse inouïe, délicatesse et légèreté, explosions orchestrales,... Ces extraits nous livrent un condensé inépuisable du génie de ce compositeur.
La prise de son est très réussie et la beauté des timbres est sans pareille. Son aération fait honneur aux puissants moyens mis en oeuvre. Charles Dutoit nous livre une lecture qui extrait la beauté que ces partitions recèlent.

Disque 4 avec Bernard Haitink qui dirige le Concertgebouw.
La cinquième symphonie est connue de tous ceux qui aiment la belle musique dit-on parfois. Il est exact que cette oeuvre est vraiment belle. Le romantisme dans toute sa définition !
Bernard Haitink la dirige sans urgence. Les thèmes ne se bousculent pas et les silences du premier mouvement semblent ouvrir des fenêtres sur des paysages variés. Il nous livre une lecture capable d'une grande douceur avec des cordes suaves et des rondeurs caressantes dans les cuivres mais également des épisodes tumultueux durant lesquels la précision enlève un peu à cette musique son caractère opulent. Prise de son un peu incisive dans les passages plus puissants.

« La tempête » qui termine ce 4ème disque porte bien son nom. Le calme et le tumulte se succèdent dans une orchestration très flamboyante et très variée. Prise de son détaillée, avec beaucoup d'air (sans jeu de mot !) dans les moments calmes, mais toujours « aigrelette » quand le volume et le nombre d'instruments augmentent.

Disque 5 avec Charles Dutoit qui dirige l'Orchestre Symphonique de Montréal.
"La Symphonie Pathétique", peut-être LE monument de la symphonie romantique (elle l'est pour moi en tout cas). Une version très valable, fruit d'une lecture précise où les détails fourmillent. Ce n'est pas le tout grand souffle qui vous emporte, mais quelle belle prise de son. L'aération est permanente, les pupitres sont bien en place, les instruments ont des sonorités splendides. La dynamique est impressionnante et l'acoustique très vivante flatte la rondeur et les forces de l'orchestre avec des timbales qui se détachent de manière très convaincante. Charles Dutoit cultive la belle sonorité et Decca a su la capter. Le 3ème mouvement est irrésistible et le quatrième clôture avec subtilité cette toute grande symphonie.

Et le coffret se termine par la fantaisie pour orchestre "Francesca de Rimini". Une pièce très variée qui débute de manière assez sombre, mais qui va ensuite s'animer et se diversifier. La musique est, d'une manière générale, très mobile et les contrastes sont nombreux, rapides et puissants. Ce qui frappe est l' incapacité à d'abord faire taire les montées de l'orchestre, inéluctables comme les aléas du destin. Mais ensuite, des phrases musicales viendront tendrement murmurer, dans une tranquille désolation... Tout Tchaikovsky en somme. Le lyrisme aura le dernier mot, mais il n'en restera qu'un écho... qui continuera à résonner après les dernières notes...

Au total, une somme intéressante pour une somme modique. Les amateurs avertis ne feront pas ici de découvertes. Il n'y a pas de livret général et aucun texte sur les jaquettes des disques. La liste des œuvres et les minutages, uniques renseignements, sont imprimés sur chaque boîtier. Il ne faut pas s'attendre à trouver ici des versions de référence. Le but de ce coffret est plutôt d'offrir pour quelques euros un éventail des compositions de Tchaikovsky.

Une ouverture sur un oeuvre colossal, celui d'un compositeur aux immenses capacités qui a sculpté le silence jusqu'à faire naître des joyaux sonores dont les années ne ternissent pas le chatoiement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 L'essentiel de Tchaikovsky pour "monsieur tout le monde", 6 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret 5 CD : Ultimate Tchaikovsky (CD)
L'essentiel de Tchaikovsky en 5 CD, c'est l'idéal pour celui qui aime ce type de musique sans être spécialiste. Cela permet de bien cerner et apprécier ces morceaux qui sont "au hit parade" de la musique.
Chacun retrouve un, deux ou 10 airs qu'il connait même si il n'est pas adepte à la "grande musique".
Excellent pour un débutant ou pour commencer une collection classique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Impeccable, 25 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret 5 CD : Ultimate Tchaikovsky (CD)
Tchaïkovski est mon compositeur favori et quand il est conduit comme dans ce coffret, je suis aux anges ! Que dire de plus ? Si : je regrette que la langue française soit aussi peu utilisée dans la présentation de ces coffrets de disques, mais merci quand même. Je suis dans ma 95ème année et si je reviens, il me faudra apprendre l'anglais ........ à moins qu'a ce moment là, ce soit le russe ou le chinois qui soit nécessaire !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 pas terrible, 25 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Coffret 5 CD : Ultimate Tchaikovsky (CD)
J'ai trouvé l'interprétation de ce "best of" un peu plate, et elle n'a pas réussi à me faire aimer les morceaux moins connus qu'elle contient.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit