Commentaires en ligne 


47 évaluations
5 étoiles:
 (18)
4 étoiles:
 (11)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (11)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 S'ouvrir l'esprit
Pour apprécier cet album, plusieurs écoutes seront nécessaires. La première sera pour se rendre compte qu'on ne tombe pas du tout sur quoi on s'attendait. La seconde, pour s'imprégner de l'ambiance. A partir de la troisième, on se rend compte que quoi qu'en disent tout ces pseudos métalleux ou autres goths de pacotille, cet...
Publié le 7 juin 2007 par B. Grgoire

versus
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le Manson de trop...
Fan des premières heures du révérend, sorti transfiguré par Antichrist Superstar, j'attends toujours chaque album mansonien avec impatience et intérêt, un peu comme naguère on se devait d'attendre chaque nouvel opus de Bowie. L'attente ici s'est faite angoisse tant le déclin du maître semblait indiciblement latent dans son...
Publié le 29 avril 2008 par astrostef69


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 S'ouvrir l'esprit, 7 juin 2007
Par 
B. Grgoire "greg-scorsese" (Montauban, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
Pour apprécier cet album, plusieurs écoutes seront nécessaires. La première sera pour se rendre compte qu'on ne tombe pas du tout sur quoi on s'attendait. La seconde, pour s'imprégner de l'ambiance. A partir de la troisième, on se rend compte que quoi qu'en disent tout ces pseudos métalleux ou autres goths de pacotille, cet album est bon.

Rien à voir certes avec les autres albums du Révérend, c'est sûrement le disque le plus accessible de Manson, mais cela n'en fait pas sûrement pas un "disque de pop" comme on a pû lire dans les commentaires précédents...

Les mélodies sont certes vraiment accrocheuses, avec de nombreux soli de Tim Skold (qui pour la future tournée de MM, passera de la basse à la gratte) mais l'ambiance en général du disque n'en demeure pas moins mansonienne ! L'album est marquée par une atmosphère bien particulière, à la fois glam et par moment sinistre, le God of Fuck explorant les différentes facettes de l'Amooouuurrr. D'ailleurs attention, dans la jaquette ya tout plein de petits coeurs !!

Si vous êtes un minimum ouvert, que vous acceptez que Marilyn Manson, à bientôt 38 ans, ait cessé de jouer au brûleur de sorcière et puisse avoir des sentiments, n'hésitez pas à jetter une oreille attentive à ce nouvel opus qui peut paraître déconcertant au premier abord ("Quoi, il ne braille pas ? Il ne sodomise plus le petit Jésus comme avant ?") mais qui n'en demeurera pas moins important dans la discographie de Manson.

Ceci étant, si vous souhaitiez headbanger sur cet opus, ben c'est rater :)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le Manson de trop..., 29 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
Fan des premières heures du révérend, sorti transfiguré par Antichrist Superstar, j'attends toujours chaque album mansonien avec impatience et intérêt, un peu comme naguère on se devait d'attendre chaque nouvel opus de Bowie. L'attente ici s'est faite angoisse tant le déclin du maître semblait indiciblement latent dans son précédent et itératif "Golden âge of grotesque". Passons sur le mariage/divorce tabloïd avec Dita, passons sur la poseur attitude de plus en plus fâcheuse d'une désormais icône totalement "corporate" de l'industrie du disque, passons sur l'insoutenable nonchalance du père Warner en matière de créativité se vautrant de plus en plus dans son propre personnage ego sérialisé; homme produit cynique mais merchandisé tout de même. Passons et restons en à la musique, à l'art, à la création. Là l'attente ne peut déboucher que sur une déception... une immense déception !
La problématique mansonienne est intimement liée à sa genèse. De Reznor est né Manson. Et si le premier a su donner un souffle vital d'un incommensurable génie au second, ce dernier s'est éparpillé comme des pétales de fleurs soufflés au vent. Aujourd'hui Manson c'est une volonté farouche de s'incruster au firmament de la postérité cinématographie hollywoodienne; c'est le désir d'être reconnu comme un poly artiste sachant peindre, acter, réaliser, écrire et chanter; c'est aussi la compulsive et maladroite tendance à singer son propre ego, son image de poète maudit façon dark 19ème siècle (il fait fabriquer en Suisse sa propre production d'absinthe).
Il résulte de ceci un profond déséquilibre qui se résume dans le paradygme suivant: tout pour le personnage, le minimum pour la musique. Eat me en est l'illustration explicite. Indigence des textes qui sont un polycopié de Manson plagiant Manson. Une musique formatée et figée dans une sorte de gangue confortable à l'oreille qui donne à l'ensemble l'impression d'aucune évolution notoire depuis Golden Age (on pourrait même croire qu'il s'agit d'un album de face B à l'ancienne). De sa souffrance amoureuse, de ses déceptions sentimentales, le révérend ne semble pas en tirer autre chose qu'un artefact de ses originales créations , juste bon pour le tout venant de la grande consommation musicale. Le vice est poussé à l'extrême tant l'absence de créativité épouse à la fois l'architecture de l'album (d'une indigence angoissante en comparaison de la glorieuse trilogie Antichrist, Mechanical et Hollywood ou la cohérence interne du Cd confinait à l'aboutissement le plus ultime) et également le packaging douteux et totalement indigne de ce qui fût produit naguère (on aurait aimé par exemple voir une de ses peintures à la place de cette encore photo de lui en couv du CD).
Au final donc un produit, une marchandise et non une oeuvre d'art; à des années lumière des sublimes et innovantes créations de Monsieur Trent Reznor ! Il ne reste plus qu'à attendre le prochain en espérant un sursaut...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une tuerie!, 4 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
Jusqu'à présent, ce que je préférais de Manson, c'était "The Nobodies" sur "Holy Wood" et "Coma White" et "The Dope show" sur "Mechanical Animals". "Eat Me, Drink Me", si c'est clair qu'il est certainement le plus "mainstream" des albums de Manson, c'est sûrment le plus abouti mélodiquement parlant: c'est tout simplement une tuerie du début à la fin, allant de titres clairement pop-rock ("They Said That Hell's Not Hot", "Putting Holes In Hapiness", "Evidence"), à des titres plus enlevés ("Are you the rabbit", "Mutilation..."). A signaler aussi un titre plus lent, tout simplement énorme, "Just a car crash". La guitare, énorme elle aussi sur tous les titres : Tim Skold, le monsieur qui la manie est tout simplement trop fort, des solos comme j'en avais pas entendu depuis longtemps... Bref, perso j'adore.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Merci Révérend, 5 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
A la première écoute, on a un peu de mal à accrocher, c'est sûr que ça change énormément par rapport aux albums précédents. Cependant, il faut savoir être ouvert et prendre le temps d'écouter ce qu'il dit. Et là, on s'en prend plein la tête et plein les oreilles. Ce qu'il dit est juste, il ne passe plus par quatre chemins, c'est sa vie qu'il nous dévoile après une année bien difficile. Dans une interview, il dit qu'il est en paix avec lui-même, on ne peut que le croire, même s'il affiche un visage encore torturé, et cet album a sans doute été un excellent exutoire pour Monsieur Manson.

Et la meilleure de toutes : If I Was Your Vampire. Un hymne gothique pour ainsi dire. C'est glauque, sombre, accrocheur, beau. Bref, sans doute la chanson la plus "vampirique" de Manson ;]
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A écouter sans aucun regret !, 11 mai 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
Le nouveau manson ( récemment quitté par sa femme et très affecté ) , très rock 80, beaucoup plus posé et bien plus gothic-romantique que metal-indus ! J'ai bien ecouté tout l'album et au final on a un melange entre le glam-rock de Mechanical animal ( son album de 1998, très froid ) de la pop anglaise à la frantz ferdinand, le tout en bcp moins provoc qu'avant mais tout de même bien noir. Un manson qui fait un album sans penser "je dois hurter à tout prix ", ecrit en quelques semaine et très personnel.

Il m'étonnera toujours ! Bref un exellent album qui tranche avec les anciens. Et pourtant vous avez à faire à un inconditionnel d'antichirst superstar, qui restera "son" chef d'oeuvre avec l'improbable suite que fut le glacial mechanical animal !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


23 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très bon album, 3 juin 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
Contrairement aux autres commentaires, qui ne savent pas faire preuve d'ouverture d'esprit, je trouve cet album très bon. Marilyn Manson a essauyé une année difficile, et cela se ressent tout au long de cet album, qui sonne comme la déprime de cet immense star. Son divorce l'a énormément affecté, et cela lui a permis de retrouver un bribe de son humanité, qu'ils nous expose en guise d'offrande avec Eat Me, Drink Me. Alors savourez le à pleine bouche.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sublime ..., 19 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
Un album à ne pas juger à la premiere ecoute, il faut l'écouter, le savourer, se delecter des paroles, de leur sens, de tout l'univers qui tourne autour, le comprendre. Un album qui est une retrospective de son année difficile, une sorte de journal intime. Le son y est puissant emotionellement, on le vit ... certes moins trash mais terriblement abouti, plus romantique. Le Reverend a muri, a évolué mais a gardé tout son univers sombre et gothique. Merci pour cette album !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 attention aux puristes!!!, 28 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
...il m'a fallut bien 4 ecoutes.....

grand fan de la periode antichrist et mechanicals, je suis tres decus des derniers albums.

Malgré cela "eat me drink me" propose un son plus "rock" moins "heavy", une voix plus posée tout en gardant sa pleine energie.

l'ecoute du 1er titre "if i was a vampire" est facile et agreable a ecouter, un bon titre, un bonne musique mais nous sommes loin du grand manson de l'epoque ou il etait dechirait des bibles.

le reste de l'album merite d'etre connu, ne vous arretez pas au critiques, prenez le temps de l'ecouter, entierement, plusieurs fois , vous comprendrais alors que manson peut encore redorer son blazon!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Du changement, 18 mai 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
Après le bon mais autoparodique Golden Age... Manson montre sa personne humaine - ce n'est plus le symbole provocateur mais juste un chanteur blessé.
On appréciera le changement radical (surtout pour la première partie) de style, un style minimaliste, au son serré et très rock british à la sauce dark.
Il y a une véritable ambiance dans cet album, aux antipodes de tout ce qu'il a fait auparavant.
Une atmosphère "rock" et simple, qui va droit au but, sans artifices et où son timbre de voix si particulier surpasse tous les instruments.

L'album de deux personnes, lui et tim skold, comme enregistré dès la première prise dans leur garage, voilà pour l'ambiance. intimiste et vraiment bon.

Evidence et Eat me drink me par leur ambiance et leur mélodies subtiles, If i was your vampire pour l'hymne gothique et puissant, et just a car crash away, ballade hypnotique, à la limite de la rupture.

Un disque détesté par ses fans, et qui a le mérite de ne pas faire dans l'autoparodie, et de prendre des risques. Bravo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 wouaw !, 20 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Eat Me, Drink Me (CD)
OUI... Le registre de Marilyn Manson a beaucoup changer depuis cet album et a suivi ce nouveau style même dans son nouvel album "Born Vilain" ... Mais je trouve cela tout de même magique. Il ne faut pas regardez que le coter "Pervers" et "Blasfématoire" des albums de Manson ... Il faut surtout regardez les textes et EAT ME, DRINK ME est un album très boulversant... MM utilise ses propres sentiments depuis la création de son groupe ... Et donc cet album tout comme les autre et jusqu'a présent, resprésente la nouvelle personalité de Manson... Puis ... A 43 ans on ne peut plus vraiment jouer au personnage morbide crade mais plutot essayer de cibler un plus grand publique ... ! EAT ME, DRINK ME... Une grande réussite ! <3
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Eat Me, Drink Me
Eat Me, Drink Me de Marilyn Manson (CD - 2007)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit