Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le retour du prodige
Beaucoup en rêvaient, Chris Cornell l'a fait : après 5 ans et 3 albums relativement réussis chez Audioslave, le chanteur à la voix douce et rauque a finalement repris sa liberté pour accoucher d'un nouvel album solo. Carry On est donc son troisième album en trois ans, mais surtout son deuxième CD solo après le fabuleux...
Publié le 4 novembre 2007 par Julien

versus
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Insipide
Je n'aurais jamais pensé utiliser un tel qualificatif au sujet du disque d'un des héros de mon adolescence, Chris Cornell, mais "insipide" est le premier adjectif qui m'est venu à l'esprit. J'avais pourtant apprécié son premier disque solo "Euphoria morning". Mais sur ce dernier opus, il me semble que Cornell se cherche: le début...
Publié le 27 juin 2007 par hirs74


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Insipide, 27 juin 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carry On (CD)
Je n'aurais jamais pensé utiliser un tel qualificatif au sujet du disque d'un des héros de mon adolescence, Chris Cornell, mais "insipide" est le premier adjectif qui m'est venu à l'esprit. J'avais pourtant apprécié son premier disque solo "Euphoria morning". Mais sur ce dernier opus, il me semble que Cornell se cherche: le début est assez prometteur (les trois premiers morceaux reflètent une diversité intéressante), mais les morceaux suivants s'enchainent sans vraiment laisser de trace. Je ne parlerai pas non plus du morceau BO du dernier James bond, qui me laisse totalement de marbre.

On se sent pas ici l'émotion que Cornell savait mettre dans ses morceaux les plus épurés ("Seasons" en solo ou "All night thing" de Temple of the Dog par exemple), et le fait que sa voix ait souffert du temps qui passe n'arrange rien à l'affaire. Certes, elle est toujours reconnaissable, mais elle a perdu de sa puissance.

Bon allez, je vais me consoler avec un bon vieux "Badmotorfinger"......
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le retour du prodige, 4 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carry On (CD)
Beaucoup en rêvaient, Chris Cornell l'a fait : après 5 ans et 3 albums relativement réussis chez Audioslave, le chanteur à la voix douce et rauque a finalement repris sa liberté pour accoucher d'un nouvel album solo. Carry On est donc son troisième album en trois ans, mais surtout son deuxième CD solo après le fabuleux Euphoria Morning sorti en 1999.

Premier choc, la voix. Mine de rien, Chris a dépassé la quarantaine, et sa voix n'est plus aussi cristalline qu'en 1999. Toutefois, on constate un vrai mieux par rapport aux deux derniers CD d'Audioslave dans la tenue des notes aigues.

En terme de composition, Chris Cornell s'est affranchi du son alternatif et formaté de ses 2 précédents groupes pour nous offrir un disque varié et personnel. Sur les 15 chansons de l'album, le bon côtoie le moins bons : pour résumer, disons que les morceaux orientés rock déçoivent et que les ballades plus posées font honneur au talent immense du chanteur. Ghosts, She'll Never Be Your Man, Silence The Voices et Scar On The Sky sont ainsi de vraies réussites, tandis que Poison Eye et Your Soul Today déçoivent par leur côté générique. Mais la grande surprise de l'album, c'est bien sûr Billie Jean : en revisitant le tube de Michael Jackson, Chris Cornell savait qu'il allait s'exposer aux railleries, mais en ralentissant le rythme et en y ajoutant une touche bluesy, le chanteur a réussi son pari au-delà de toutes les attentes.

Au final, Carry On est donc un bon album, inégal, qui nous montre un Chris Cornell plus inspiré que chez Audioslave. On n'atteint peut-être pas toujours l'extase de l'époque Euphora Morning, mais tout de même, ce type sait vraiment chanter !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Carry On
Carry On de Chris Cornell (CD - 2007)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit