undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles63
4,3 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:7,79 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 août 2008
Sur un sujet aussi sensible, car encore bien d'actualité dans certaines contrées africaines,ZWICK nous offre une fois de plus toute l'étendue de son talent, tant dans la direction d'acteurs que dans sa maîtrise de la caméra. Bien sûr, rien de cela ne serait possible sans la charisme et le génie de DI CAPRIO, largement aidé dans sa tâche par la ravissante Jennifer CONNELLY et l'athlétique Djimon HOUNSOU. Combiner le grand spectacle pour tous publics avec la dimension sociale et politique d'un thème majeur sur la scène internationale, voila bien là, la plus belle des réussites de ZWICK. A VOIR pour Y REFLECHIR.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sur fond de guerre civile en Sierra Leone « Blood Diamond » parvient efficacement à traiter de plusieurs sujets éminemment controversés qui minent l'Afrique : l'exploitation des « diamants de guerre » pour fiancer l'armement de factions armées, la « fabrication » et l'utilisation « d'enfants soldats », les massacres de civils et le recours aux amputations punitives, le rôle parfois ambigu des ONG et des gouvernements occidentaux.

Mais « Blood Diamond » est aussi et avant tout un bon film, avec un scénario et des personnages crédibles, obsédés chacun par leur propre vision du monde et leur manière à eux d'échapper à cette enfer : Danny Archer (Leonardo Di Caprio), ancien soldat de fortune blanc venus du Zimbabwe (où sa famille a été massacrée) veut se mettre à son compte, Maddie Bowen (Jennifer Connelly), journaliste qui veut dénoncer les nombreuses compromissions autour des diamants de guerre et enfin Salomon Vendy (Djimon Hounsou) qui veut sauver simplement sauver sa famille et lui offrir un avenir meilleur. Le scénario, sur lequel souffle un vent puissant d'aventure, réussit à éviter les clichés et le manichéisme pour nous monter qui se cache derrière le « CCA » - « ça c'est l'Afrique » - que ne cessent d'invoquer les protagonistes de l'histoire. Leonardo Di Caprio démontre une nouvelle fois toutes les palettes de son talent en donnant une véritable profondeur son personnage.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
De superbes acteurs, une mise en scène et une réalisation solide bien qu'abusant parfois des pétarades. On est dans le grand spectacle qu'est capable de générer le cinéma américain mais quand il est mis au service d'une nobre cause, qui plus est traitée de manière intelligente, on en redemande. Di Caprio est excellent, comme souvent. Les autres sont à la hauteur. Un des très bons films de 2007.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2009
Un film d'un réalisme rare, avec des prises de vues parfaites, selon les scènes. La violence est choquante, et voulue. C'est un film qui fait réfléchir sur le pouvoir, le désir du pouvoir, et le désir de la richesse. Un éclairage intelligent sur ce qui déchire plusieurs pays africains, et d'autres encore, si on y songe.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 février 2009
Image très cinéma, douce sur les paysages, contrastée sur les scènes d'intérieur. Son très correct. Un scénario bien construit sur une histoire intéressante. Un film d'action intelligent. Autrement dit une rareté bien servie par une qualité vidéo superbe. Achat indispensable.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je remercie le réalisateur Edward Zwick de m'avoir fait passer un excellent moment de cinéma. Quand la (grande) qualité du film est associée à une aide à la réflexion, alors le summum du spectacle est atteint.

Compréhension de mécaniques du racisme, de l'exploitation outrancière, inhumaine, de la guerre civile pour l'enrichissement éhonté de compagnies diamantaires (les diamants du sang; ceux de pays ravagés par une guerre civile financée, armée, indirectement par ces compagnies), peur, fragilité de la vie et sa beauté sont présents dans ce très grand film.
Superbe jeu d'acteurs avec DiCaprio de plus en plus "étoffé" ("Titanic", puis "Gangs of New York"), Djimon Hounsou, Jennifer Connelly et plus largement les acteurs africains représentant les peuples du Sierra Leone en guerre.

A rapprocher dans le style, tout en étant plus élaboré, de "The Constant Gardener", "Les larmes du soleil" et de "Lord of war".
44 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Blood diamond s'incrit dans une certaine tendance actuelle du cinéma américain tendant à dénoncer l'impact des politiques occidentales cyniques (dont celle des USA) sur les pays du tiers monde. Il est pour cela dans la lignée de Lord Of War (armes) ou encore Thank You For Smoking (cigarette) sauf qu'il traite du trafic de diamants et avec bien moins d'humour que les films précédents.

Parfois très violent, Blood Diamond raconte aussi l'amour d'un homme pour sa terre, sa rédemption, le tout teinté d'une romance qui n'est pas sans rappeler Out Of Africa. Bien sûr cela reste un film américain, avec ses ficelles pas toujours finaudes et ses tabous étranges : voir des innocents décimés à la kalachnikov en gros plan n'estpas un problème, mais à partir du moment où Di Caprio devient "gentil" on ne le voit plus fumer ! Il n'en demeure pas moins que Blood Diamond est un film agréable à regarder, très bien interprété, et qui a le mérite d'être engagé. Après sa vision, vous ne verrez certainement plus les diamants du même oeil ...
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2014
Un des points forts de Blood Diamond: C'est une grosse prod, qui échappe pourtant à tous les clichés. on ne sait pas a quoi s'attendre, et ce jusqu'à la fin...

Ce que je trouve génial aussi c'est que, oui, le film dénonce le trafic de diamant de manière crue et féroce, mais tout ne tourne pas autour de ça!
Pleins de sujets sont traités: une histoire d'amour impossible, entravée par les convictions qui opposent deux personnages, issus de deux mondes différents, la lutte d'un homme pour sauver son fils, seul face a la folie des guerres civiles africaines, l'horreur des enfants soldats, le journalisme qui cherche à dénoncer en vain... Que de sujets brillamment traités en 2h!

Alors, oui, il y a peut-être beaucoup d'action, mais soyons honnête: non seulement elle est justifiée, mais elle donne aussi sa dynamique au film, ne gâchant en rien la profondeur de l'histoire.

Les personnages sont tous complexes et intrigants, le suspens au premier visionnage est très puissant.

Je conseille vraiment la VO, notamment pour le travail remarquable de Di Caprio qui a su s'approprier l'accent sud africain comme personne (je connais des sud-africains qui ont été bluffés)!

Pour finir, je dirais que Blood diamond illustre que -je cite un passage du film- L'homme n'est fondamentalement ni bon ni mauvais: il n'est qu'un homme.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2007
Pour ceux qui croient que ce film n'est qu'un blockbuster de plus, vous faites erreur! C'est bien un film d'aventures mais il soulève énormément de polémiques et nous jette à la face tant d'injustices et d'horreurs!

"Manches courtes ou manches longues?" la phrase terrible employée par les tortionnaires rebelles de la Sierra Leone m'a fichu froid dans le dos. Premier choc : l'horreur dans laquelle ont vécu les Sierra Leonnais à la fin des années 90. Une guerre civile stupide et monstrueuse qui a plongé les antagonistes dans l'angoisse et la bestialité.
Deuxieme choc : le cynisme des occidentaux. Qu'ils soient ambassadeurs à l'ONU, trafiquants de diamants ou miliciens, ils n'ont que faire de ce bain de sang quand ils n'en profitent pas à fond! Bien entendu par occidentaux j'entends aussi les sud-africains et zimbabwéens blancs dont Leonardo di Caprio fait partie. Il dit lui même venir de Rhodésie, le nom colonial du Zimbabwe.
Troisieme choc : les enfants soldats. Djimon Hounsou n'est qu'un simple pêcheur qui ne veut qu le bien de sa famille quand un groupe de rebelles vient mettre son village à feu et à sang... et capturer son fils pour en faire une machine à tuer des gouvernementaux. L'embrigadement des ces enfants innocents est sans doute ce que je j'ai trouvé de plus révoltant dans cette épouvantable réalité.

Et désolé les filles, Leonardo est loin d'etre un ange dans ce film! C'est plutôt un cupide trafiquant de diamants et ancien membre de ces milices blanches qui se font payer à prix d'or par les gouvernements africains pour "écraser cette racaille rebelle". Et il n'hésite pas à se servir de Djimon Hounsou qui n'a d'autre choix que de l'aider à trouver un super gros diamant s'il veut sauver son fils embrigadé.

J'ai beaucoup apprécié ce film malgré le l'état de choc qu'il m'a provoqué. Tous les aspects de la guerre sauvge y passent : massacres, tortures, poursuits, camps de réfugiés, douleur physique et morale, esclavage. Leonardo a sans doute le rôle principal mais on se soucie peu de son sort tant il parait futile comparé à la tragédie qui se déroule autour de lui.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2015
Il est bien difficile de rester insensible à "Blood Diamond".
Tout d'abord parce que les deux acteurs principaux, le célébrissime mais néanmoins très doué Leonardo Di Caprio, et Djimon Hounsou (que je ne connaissais pas du tout avant ce film), jouent à la perfection. Tout sonne vrai, le jeu d'acteurs, bien que terriblement dramatique sonne vrai. Bref, on est plongé dans l'histoire et on souffre avec les personnages.

Ensuite parce qu'on ne peut pas oublier que l'intrigue parle de faits réels et ô combien effroyables : les enfants-soldats forcés de tuer par des barbares sans coeur, l'esclavage des populations qui "récoltent" les diamants pour les milices armées, la pauvreté qui règne dans nombreux pays d'Afrique, les massacres gratuits ou presque, etc. Le film nous secoue par sa dureté, sa cruauté, sa vision pointue mais triste d'une situation réelle.
Impossible de ne pas ressentir d'émotion en regardant ce film, qui rien que par son titre "Diamant de sang", fait froid dans le dos.

Ce film est proche du chef d’œuvre.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)