Commentaires en ligne


82 évaluations
5 étoiles:
 (49)
4 étoiles:
 (19)
3 étoiles:
 (7)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (5)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


33 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Encore un chef-d'oeuvre de Mel GIBSON
Mel GIBSON nous plonge littéralement dans l'Amérique pré-colombienne et dans les moeurs et rites des civilisations qui y vivaient. Je ne suis pas historien, mais je m'intéresse à cette époque, et le film semble très réaliste à ce niveau-là. En plus donc d'un film relativement fidèle sur le plan...
Publié le 28 septembre 2007 par Progpower

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Et pourtant nous aurions tellement aimé voir ce film....
Je n'attribue pas une étoile pour le film, que l'on pourrait décrire comme un chef-d'œuvre, avec des décors magnifiques et des acteurs authentiques que nature, un film prenant à couper le souffle, mais réalisé avec une main de maître par Mel Gibson, comme également "La Passion du Christ" dans une langue éteinte,...
Publié il y a 3 mois par Nounours


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

33 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Encore un chef-d'oeuvre de Mel GIBSON, 28 septembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
Mel GIBSON nous plonge littéralement dans l'Amérique pré-colombienne et dans les moeurs et rites des civilisations qui y vivaient. Je ne suis pas historien, mais je m'intéresse à cette époque, et le film semble très réaliste à ce niveau-là. En plus donc d'un film relativement fidèle sur le plan historique, nous avons droit à un film à la mise en scène, à la réalisation et à la qualité tout simplement incroyable. Le scénario semble simpliste à la base, mais on est littéralement immergé dans cette histoire et on ne s'ennui pas une minute. Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu un si bon film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un excellent film malgré un énorme anachronisme, 23 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
Malgré toutes les critiques que j'ai pu entendre sur ce film, je me suis enfin décidée à le voir, moi qui suis passionnée par les civilisations méso-américaines (Mayas, Aztèques...). J'avais peur du regard typiquement américain sur leurs "voisins" du sud, et du côté simpliste qui consiste à carricaturer les Mayas et tous les autres peuples pré-colombiens comme de simples sauvages que l'homme blanc a réussi à civiliser. Mais en fait, c'est tout le contraire. Apocalypto nous montre une brillante civilisation à l'aube de son déclin (comme il aurait pu le faire pour la Grèce ou la Rome antique). Dans les faits, le déclin des Mayas a commencé à la fin du 9ème siècle du fait de l'effondrement des cités-états (Calamkul, Tikal, Palenque...) à travers notamment la perte de confiance du peuple envers leurs rois, qui malgré tous les offrandes aux dieux ne pouvaient endiguer les épidémies et la famine, sans compter les guerres entre cités-états... C'est bien ici que se situe l'énorme anachronisme du film: Tikal (la cité maya où ont lieu les sacrifices dans le film) était déjà désertée depuis bien longtemps lorsque les premiers espagnols, Cortes en tête, sont arrivés en méso-Amérique ! Si Mel Gibson avait mis en scène les Aztèques (qui eux ont bien été exterminés et asservis par les espagnols), on aurait pu lui pardonner. En effet, Tikal n'a jamais été découverte par les conquistadores, mais le fut des siècles plus tard, en 1848 exactement.
Malgré ce bon dans le temps (qu'on peut malgré tout comprendre, ce scénario était tentant) Apocalypto mérite vraiment plus qu'un simple coup d'oeil. Il est admirablement filmé, très rythmé et les acteurs sont plus vrais que nature. On est complètement immergé dans l'univers des Mayas et on voyage dans le temps. Toute la beauté et la brutalité de leur monde est bien retranscrite. C'était osé de faire un film sur ce thème, et vraiment je remercie Mel Gibson. Le dvd trône dans ma bibliothèque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


58 internautes sur 67 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Voyage au bout de la peur, 30 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
Mel Gibson est une sorte de vilain petit canard du cinéma. Il est vrai qu'il énerve par ses cabotinages et qu'il peut se montrer parfois sous un jour détestable. Il faut reconnaître toutefois qu'il sait faire des films. Celui-ci est une brillante démonstration de son savoir-faire. On peut n'y voir qu'une aventure trépidante chez les Mayas. Ce ne serait déjà pas si mal car, n'était l'éclipse de soleil rappelant un peu trop Tintin, ce récit est haletant, terrifiant, et remarquablement mené.

On peut également y distinguer un périple initiatique, éprouvant mais illuminé vers les valeurs essentielles. Le héros qui fuit une société cruelle, brutale, ignorante et vaine, tente en courant à perdre haleine dans la jungle, de retrouver une vie simple, associant joies familiales et amour de la forêt. Il s'agit en fait d'une fable écologique, à mi-chemin entre le Candide de Voltaire et le Walden d'Henry-David Thoreau. L'apocalypse consiste pour l'homme, à surmonter ses peurs et ses aveuglements pour retrouver le paradis perdu...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


50 internautes sur 58 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mad Max chez les Mayas, 13 octobre 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
Il y a les films historiques qui ne soulèvent guerre de polémique tant ils exaltent l'orthodoxie de la pensée unique. Prenons pour exemple l'insipide « Gladiator » qui nous étale une suite continue de lieux communs sur la Rome antique, confortables stéréotypes appris dès nos premières leçons d'histoire : esclavage implacable, société aux moeurs décadentes, jeux du cirque féroces, empereurs dégénérés et cruels. Quel régal pour notre passivité intellectuelle ! Et puis, il y a les reconstitutions historiques qui dérangent par leur côté non conventionnel, qui bousculent les images manichéennes de l'histoire officielle, et qui apportent, à qui sait s'en saisir, une vision en relief du passé. C'est le cas pour « Apocalypsto » qui n'apparaît pas, ô scandale, politiquement correct ou, devrions-nous dire ici, historiquement correct, puisqu'il démolit l'admirable mythe rousseauiste du « bon sauvage » et l'image lissée du « Paradis terrestre » amérindien avant son saccage par le sabre des troupes hispaniques et le goupillon papiste. Le talentueux réalisateur de « La Passion du Christ » révèle (du grec « apocalypsis ») une violence qui n'est pas, ô surprise, l'apanage du seul « homo occidentalis » chrétien, mais nous fait « découvrir » avec horreur des populations précolombiennes perdues dans d'incessantes guerres intestines, pratiquant allègrement pogroms, esclavage, torture, sacrifices humains, sans même oser aller jusqu'à exhiber aussi le cannibalisme, pratique pourtant courante en ces lieux à cette époque, ainsi qu'en témoignent les écrits de première main de Bernal Diaz del Castillo, compagnon d'odyssée de Hernan Cortez, conquérant du Mexique. Dès lors, pour saper toute crédibilité à cette aeuvre qui ose sortir des poncifs traditionnels, les « spécialistes », gardiens de la vérité dogmatique, vont pinailler sur l'anachronisme de certains détails : costumes, coiffures, piercing, tatouages, décors. Ils vont se gausser, non sans raison d'ailleurs, de la pauvreté générale du scénario et, en particulier, de l'épisode tintinolesque de l'éclipse solaire. Ils vont même réussir à nous démontrer qu'il existe des fautes de syntaxe dans le langage utilisé, le yucatèque. Mais plus aberrant encore, certaines critiques font entendre que le film justifierait l'asservissement brutal de ces populations par les puissances européennes dites civilisées. Absurdité ! Bien au contraire, avec subtilité, Mel Gibson les renvoie dos-à-dos en exposant qu'un haut degré de civilisation n'empêche pas les dérives les plus barbares, qu'elles nous viennent du sommet des majestueux temples de Tikal ou du chaeur de nos flamboyantes cathédrales. Rendons à César ce qui est à César et à Quetzalcoatl ce qui est à lui !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film surprenant, 6 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
Surprenant déjà, par son sujet...le héros est un habitant d'une paisible tribu vivant dans les Amériques encore inconnues du reste du monde.
J'ai vu ce film au cinéma lors de sa sortie car la bande annonce m'avait vraiment intrigué.
Je suis ressorti de la salle en étant content d'avoir dépensé de l'argent pour voir ce film et non pas pour quelque chose qui aurait pu me décevoir au final.
Des décors magnifiques, une histoire plutôt simple mais prenante (un prisonnier tente de s'échapper pour sauver sa famille), mais surtout une course poursuite à couper le souffle.
Un film qui est assez gore mais sans quoi l'Histoire des sacrifices humains à l'époque des Aztéques n'aurait pas pu être aussi bien retransmise.
Et une fin magnifique qui m'a laissé sans voix.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du sang pour le Soleil, 25 juin 2014
Par 
San San - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
Mais que d'émotions!!! La simplicité de ces indigènes et de leur mode de vie en totale symbiose avec la nature qui les entoure face à la violence, le sang, la mort, la barbarie d'un empereur fou et de sa cour ubuesque et décadente!!! Une aventure totalement sous tension avec pour fil conducteur, le courage d'un homme qui puisera au fond de lui avec l'énergie du désespoir toutes les forces et la détermination nécessaires pour échapper à son horrible sort, afin de retrouver sa femme et son fils! Une nature belle et sauvage presque personnifiée tant elle est si bien filmée, des explosions de couleurs chatoyantes de vert flambant sous les rayons de soleil, un vert riche qui contraste avec le rouge du sang qui coule le long de la pyramide lorsque les têtes tranchées dévalent les marches glissantes arrosées d'une pluie carminée.

Quelle profondeur dans le jeu des acteurs, leur visage reflétant tout le drame du moment, de l'Histoire, de l'époque, des faits, nous laissant la proie captive de notre imaginaire malmené! Très peu de dialogue dans un dialecte incompréhensible épousant parfaitement la BO de James Horner (Braveheart, Windtalkers, Apollo 13, Titanic etc..) car ne pas avoir à se focaliser sur des mots, c'est aussi exalter l'émotivité et les sensations multiples qui nous empoignent, exemptes de parasites inutiles pour sentir profondément l'oeuvre magistrale. Quel génie que d'y penser, quel travail colossal capable de transformer l'anachronisme artistique en uchronie même pour ceux qui, comme moi, sont passionnés par les grandes civilisations du passé !

C'est une concentration maximale sur chaque détail de l'image, sur la finesse des expressions faciales et la beauté des visages, une photographie très sensible, voluptueuse et sensuelle qui transcende jusqu'à la cruauté de cet empereur possédé, son imagination fertile, débile et perverse. Ça heurte, ça choque, mais quelle prouesse!!! Susciter tant d'émotions diverses qui au final, vous clouent le bec, vous laissant dans l'incapacité même de sortir un waouhhhhh tant vous avez du mal à vous en remettre!!! Mel Gibson fait partie de ces réalisateurs qui me scotchent les fesses au bord du canapé, jambes tremblantes coussin serré contre le ventre, chair de poule sur la peau et frissons au bord des tripes et du coeur tant il saisit l'Expression, l'Image, LE sentiment le plus sombre comme le plus pur au point de le rendre tangible et réel lorsqu'il nous effleure...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Tu seras un homme mon fils, 3 décembre 2011
Par 
Semper Victor "FB" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
« Apocalypto » est avant tout un fabuleux film d'action, réalisé avec talent, brio et une très grande inventivité. Gibson n'est pas ici un réalisateur au rabais, bien au contraire, son style est magistral et remarquable pour raconter ce type d'histoire.

Second point, et contrairement à ce qui a pu être écrit par la critique, il n'y a pas avalanche d'hémoglobine gratuite. La violence y est certes réaliste, mais « justifiée » et filmé sans aucune complaisance. Comment filmer une bataille sans voir du sang ? Il n'y a rien de tordu ou de malsain dans cette violence, bien au contraire.

La parabole ensuite. Elle est très discrète. Gibson ne distille aucune leçon, il ne fait pas la morale, il suggère finement, par quelques touches discrètes, quelques idées sur l'autodestruction des civilisations.

Le fil conducteur est le suivant, annoncé par une phrase liminaire à l'écran tend à démontrer qu'un grand empire ne peut s'effondrer et être conquis que s'il s'est effondré de l'intérieur auparavant. À travers les Maya, Gibson pointe du doigt l'intégrisme religieux, les ravages d'une opulence mal contrôlée, le cynisme d'un monde sans morale, l'aspect cannibale des fastes des grandes métropoles (pour la nature et pour les hommes, pillés tous les deux pour la construire et la servir). Il montre crûment l'instrumentalisation des sacrifices humains à des fins politiques, pour manipuler les masses (on a trouvé d'autres méthodes aujourd'hui moins sanglantes et plus efficaces). Cela dit en passant, on est presque soulagé de voir débarquer quelques Espagnols la fin pour faire arrêter cette boucherie pyramidale.

L'important n'est pas là. Le « message » du film est ailleurs. Il se situe plutôt dans la description des rapports père fils, traitée de manière très universelle (chez les bons et les « méchants » du film d'ailleurs), l'importance de la transmission des valeurs (le héros ne devient un homme adulte qu'en comprenant (tardivement) le message délivré par son père au début du film).

Ce message quel est-il ? Là, encore il est universel, il parle de dignité humaine (face aux horreurs que les hommes peuvent aussi produire), la nécessité, pour agir en homme, de ne pas céder à la peur (des épreuves, de la mort). La plus belle, la plus profonde scène du film, pour moi, c'est celle de la mort du père du héros. La recette finale, rien d'étonnant, est finalement très chrétienne : contra spem in spe (contre tout espoir dans l'espérance). Le héros s'en sort comme cela.

Les images et les reconstitutions sont majestueuses, les décors (naturels et citadins) sublimes. Les acteurs sont aussi épatants, ils ont de vraies gueules (même si le héros ressemble à Ronaldhino), et leur jeu est convaincant. On peut vraiment faire des films géniaux sans starlette payée 5 millions de dollars.

On oublie la langue yucatèque qui est employée dans les dialogues, c'est même très plaisant à écouter.

Bilan très positif donc. Un film historique comme je n'en avais pas vu depuis longtemps, dont le caractère apocalyptique et celui de film d'action se mêlent très harmonieusement dans le cadre d'une histoire spectaculaire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un vrai moment de bonheur !, 18 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
Excellent film!!! Qualité de tournage remarquable avec des sites sublimes tournés dans le Chiapas au Mexique. La fin de la civilation Maya est magnifiée par Mel Gibson. L'amour des siens, de ses racines, de ses valeurs font de l'acteur principal un personnage attachant. Un bémol toutefois : ce film est à déconseiller aux âmes sensibles car bien que l'histoire soit extrèmemnt noble, il est cependant très dur, voir difficilement soutenable et supportable par moment (très cruel).
J'ai découvert à mon grand étonnement ce film lors d'un séjour au mexique puisqu'il avait été tourné dans une région que je traversais. Je n'ai pas mémoire d'en avoir entendu beaucoup parlé lors de sa sortie et c'est vraiment dommage, mais peut-être était-ce à cause de "la passion du christ" écrit également par Mel Gibson (très dur aussi) et sorti seulement un an auparavant... en tous les cas il ne faut pas hésiter à le découvrir..., et le redécouvrir ainsi que ses bonus... vous passerez un très bon moment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très grand film, un très grand spectacle, 27 janvier 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto [Blu-ray] [Import anglais] (Blu-ray)
Oubliez toutes les accusations ridicules et non fondées à l'encontre de ce film (racisme, ultra violence,... : RIEN de tout ça dans ce chef d'oeuvre !
Quand on regarde ce film sans aucun a priori, on y voit seulement du grand cinéma, extrêmement maîtrisé avec des images exceptionnelles.

Oui certaines scènes sont dures, mais il n'y a pas d'exagération. Le maître mot chez Mel Gibson c'est "REALISME"... et on y est.
Le film commence lentement, puis prend du rythme et accélère sans arrêt jusqu'à la fin : c'est très riche visuellement, puissant et efficace dans le scénario avec un suspens bien présent. On pardonne sans problème quelques anachronismes qui servent quand même bien le scénario.

Un Blu ray magnifique qui n'a pas l'aura qu'il mérite - surtout l'import UK qui bénéficie d'une image incroyable et d'un son non compressé !
Une galette bleue qui devrait être en haut du box office...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 excellent !!!!, 9 septembre 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Apocalypto (DVD)
Alors là je viens de finir le film .Je doit avouer que je suis .... bluffer
par la qualité de réalisation et de la mise en scène .
Une fois de plus un grand bravo a Mel Gibson ,qui signe ,(...)un autre grand film / fresque historique qu' est Apocalypto. Un grand spectacle et beaucoup de stress devant ce film ( assez violent ) donc âme sensible s' abstenir .Les décors sont vraiment grandioses et ont peut voir et ressentir qu' un véritable travail sur le passé de cette civilation a été effectué par Mel Gibson .
Des décors au costumes tout est fait pour immerger le spectateur dans le passé ou les incas règnaient en maîtres sur leurs terre
VIVEMENT SONT PROCHAIN FILM !!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Apocalypto
Apocalypto de Mel Gibson (DVD - 2007)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 16,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit