undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:8,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

The Vision Bleak est vraiment le groupe qui, à mon sens, personnifie le mieux le Gothic Metal (loin des fanfreluches à la Marilyn Manson). De l'imagerie aux textes en passant par la musique, évidemment. The Vision Bleak est l'oeuvre de 2 musiciens multi-instrumentistes: Schwadorf (ex Empyrium) et Konstanz (ex Nox Mortis). Les influences de ces messieurs sont à chercher du côté de Bram Stoker, Edgar Poe, Lovecraft et les vieux films d'horreur des années 30/40. Si c'est pas gothique, ça !

"The wolves go hunt their prey", troisième album du groupe, est dans la lignée des précédents en peut-être un peu plus agressif au niveau du chant et de la musique. Mais, globalement, la recette est la même.
Après une intro pour nous mettre dans l'ambiance, "She-wolf" déboule avec son riff écrasant et dans lequel Konstanz alterne chant agressif, limite black parfois, et voix profonde. Les synthés sont là pour créer l'ambiance lugubre à souhait ("The Demon of the mire"). Mais les loups-garous et autres demons ne sont pas la préoccupation principale du groupe, cette fois-ci : The Vision Bleak nous emmène dans l'Egypte ancienne avec "The black pharaoh trilogy" et y retourne avec le titre final "By our brotherhood with Seth".
L'intro de la trilogie nous plonge directement au coeur du sujet avec sa mélodie orientale et ses choeurs qui scandent "Hail the black pharaoh !" Voyage garanti ! On est même, dans la partie instrumentale de "The vault of Nephren-Ka" très proche d'une musique de film.

L'ensemble forme une oeuvre homogène, aucun titre de cet album n'est inférieur aux autres.
En conclusion, "The wolves go hunt their prey" est encore une totale réussite. Si vous ne connaissez pas encore ce groupe talentueux, je crois qu'il vous faut vous procurer au plus vite un de leurs albums.
22 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 12 septembre 2009
The Vision Bleak est vraiment le groupe qui, à mon sens, personnifie le mieux le Gothic Metal (loin des fanfreluches à la Marilyn Manson). De l'imagerie aux textes en passant par la musique, évidemment.
The Vision Bleak est l'oeuvre de 2 musiciens multi-instrumentistes: Schwadorf (ex Empyrium) et Konstanz (ex Nox Mortis). Les influences de ces messieurs sont à chercher du côté de Bram Stoker, Edgar Poe, Lovecraft et les vieux films d'horreur des années 30/40. Si c'est pas gothique, ça !

"The wolves go hunt their prey", troisième album du groupe, est dans la lignée des précédents en peut-être un peu plus agressif au niveau du chant et de la musique. Mais, globalement, la recette est la même.
Après une intro pour nous mettre dans l'ambiance, "She-wolf" déboule avec son riff écrasant et dans lequel Konstanz alterne chant agressif, limite black parfois, et voix profonde. Les synthés sont là pour créer l'ambiance lugubre à souhait ("The Demon of the mire"). Mais les loups-garous et autres démons ne sont pas la préoccupation principale du groupe, cette fois-ci : The Vision Bleak nous emmène dans l'Egypte ancienne avec "The black pharaoh trilogy" et y retourne avec le titre final "By our brotherhood with Seth".
L'intro de la trilogie nous plonge directement au coeur du sujet avec sa mélodie orientale et ses choeurs qui scandent "Hail the black pharaoh !" Voyage garanti ! On est même, dans la partie instrumentale de "The vault of Nephren-Ka" très proche d'une musique de film.

L'ensemble forme une oeuvre homogène, aucun titre de cet album n'est inférieur aux autres.
En conclusion, "The wolves go hunt their prey" est encore une totale réussite. Si vous ne connaissez pas encore ce groupe talentueux, je crois qu'il vous faut vous procurer au plus vite un de leurs albums.

Un DVD live complète l'édition limitée.
Concert intégral d'une cinquantaine de minutes, filmé dans une toute petite salle. Le groupe est accompagné d'une choriste (remplacée par un choriste au rappel !) et de trois musiciennes (une violoniste, une violoncelliste et la troisième s'occupe des cuivres et des flûtes).
L'image est correcte mais le son est un peu brouillon par moments, trop « métallique ». Enfin, du coup, on s'y croirait ! ! !
Bref, une édition bien sympa et, si vous n'avez pas encore vu ce groupe en live, ça permet de combler le manque.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)