Commentaires en ligne 


16 évaluations
5 étoiles:
 (12)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


25 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Magnifique, malgré une prise de son trop réverbérée...
Cette interprétation est l'une des meilleures que je connaisse, mais je voudrais juste, avant d'en parler, attirer l'attention de l'acheteur éventuel sur un détail, au cas où il y serait sensible comme moi : la prise de son, trop réverbérée, ne déplaise aux amateurs de cette esthétique. Mais quand...
Publié le 9 février 2011 par EB

versus
13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Déçu ...
Interprétation :
4 *. Sans conteste l'interprétation montre une parfaite maitrise du sujet mais est trop "douce" (presque romantique) a mon gout. C'est clairement un parti pris délibéré de J.G. Queyras qui semble beaucoup plaire a tous, mais personnellement je n'aime pas trop.

Enregistrement :
3 *. Bizarre ... d'un...
Publié le 7 octobre 2011 par Brt


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

25 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Magnifique, malgré une prise de son trop réverbérée..., 9 février 2011
Par 
EB (Bretagne) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Cette interprétation est l'une des meilleures que je connaisse, mais je voudrais juste, avant d'en parler, attirer l'attention de l'acheteur éventuel sur un détail, au cas où il y serait sensible comme moi : la prise de son, trop réverbérée, ne déplaise aux amateurs de cette esthétique. Mais quand arrêtera-t-on d'enregistrer ces suites dans une église ? Quand cessera-t-ton de noyer et refroidir la chaleur du violoncelle dans les réverbérations d'une captation de ce genre ? C'est devenu à peu près systématique depuis une trentaine d'années, comme si la musique baroque ne pouvait être jouée (et écoutée) dans un lieu de taille moyenne, avec une acoustique à peu près neutre... Bien sûr, ça s'écoute bien, la qualité sonore est bonne, mais la prise de son ne rend pas pleinement justice à l'instrument, en gommant certaines finesses et en lissant le son du violoncelle, en arrondissant les angles, et surtout en faisant beaucoup trop entendre l'acoustique du lieu, autant que les œuvres et l'interprète...
Donc, 4 étoiles seulement, à cause de ce choix esthétique discutable : j'aimerais tant avoir la même interprétation, qui vaut, elle, 5 étoiles, avec une acoustique plus neutre, moins typée...

Maintenant, après ce petit coup de gueule, voyons pourquoi l'interprétation de Queyras vaut 5 étoiles. Ce qui frappe l'auditeur dès les premières mesures, c'est l'aisance et le lyrisme qui imposent cette conception claire comme une évidence. Le violoncelle chante, sans faiblesse, avec chaleur et précision, d'un chant toujours mélodieux, ample, délié, respirant comme si ça coulait de source, et c'est sans doute cela la force de Queyras. Le timbre de son violoncelle est moelleux, généreux, et la fluidité du jeu en fait ressortir la beauté. Bref, c'est voluptueux, aérien, et tout d'équilibre. Et c'est là une caractéristique majeure de cette interprétation : elle est souverainement équilibrée, mesurée, prenant soin d'éviter tous les excès. En effet, Queyras adopte des tempi moyens, ni parmi les rapides, ni parmi les lents, ne se laisse aller ni à la complaisance d'une sensualité facile, ni à la sécheresse d'une austérité froide, ne joue jamais la carte des nuances et contrastes caricaturaux, tout en ayant un jeu admirablement dosé et vivant, avec juste ce qu'il faut d'écarts dynamiques, ne donne ni dans la légèreté futile, ni dans une sombre méditation. Il ne donne pas de grands coups d'archets, tout en articulant de façon impeccablement expressive. Enfin, bien que d'inspiration baroque, son interprétation évite les excès que certains prédécesseurs ont pu imposer comme une pseudo-norme (Bylsma en tête), et il joue sur un instrument équipé d'un montage moderne, alliant l'esthétique baroque aux facilités de jeu d'une lutherie moderne. Bref, on pourrait dire que cette intégrale est celle du juste milieu, de l'adéquation réussie entre des partis pris qui, chez d'autres, donnent lieu à des excès. On pourrait d'ailleurs comprendre que certains auditeurs, habitués à une esthétique baroque plus tranchée, plus extrême, reprochent à cette version ses compromis, et la trouvent trop consensuelle, mais, c'est ce qui en fait au contraire une réussite, les compromis sont ici habités par cette qualité si rare qu'on appelle le bon goût, et, au lieu de donner dans la demi-mesure ou la tiédeur, cette version est une synthèse presque parfaite des courants interprétatifs, tirant de chacun ce qui contribue à produire une vision admirablement cohérente, homogène, généreuse et profondément humaine.
Bref, cette interprétation est, à mon avis, une nouvelle référence, parmi les plus belles, que je mets au niveau d'un Fournier ou d'un Tortelier, une magnifique réussite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


40 internautes sur 42 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane, 27 novembre 2007
Par 
HERVÉ Thierry "Audiophile Mélomane" (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Plusieurs interprétations récentes des Suites pour violoncelle seul de Jean-Sébastien Bach s'affranchissent du « purisme » préalablement établi par certaines de leurs aînées : à la quête de vérité, leurs interprètes souhaitent y ajouter une part d'esthétique. Une fois la conception technique maîtrisée, l'esprit libre, tous ces esthètes peuvent alors libérer leurs émotions et associer au message original une partie de leur propre identité. Pieter Wispelwey en est un exemple remarquable. Dans un style sensiblement différent, la lecture de Jean-Quihen Queyras se veut un peu plus fédératrice et trouve une place enviable entre la sagesse et l'imprudence. Il se glisse plus qu'il ne s'interpose entre la partition et l'instrument, sans pour autant que son jeu en devienne plus apathique. Bien au contraire, depuis le temps qu'il côtoie ces pièces, il a appris à leur donner le sens qui convient le mieux à sa personnalité. C'est seulement après en avoir bien intégré les particularités (mélodie, modulation, harmonie) qu'il leur transmet ses propres gènes artistiques (rythme, variations d'intensité, timbres) mais sans jamais recourir à de pseudo effets scabreux ou spectaculaires et cela, dans la plus grande sérénité. Aussi, il convient aussi d'associer Cécile Lenoir à sa prestation. Tout à la fois directrice artistique et ingénieur du son, son travail est en tous points remarquable. Saisi dans l'une des plus ancienne église du sud de l'Allemagne, le violoncelle - un Goffredo Cappa de 1696 bénéficiant pour cet enregistrement d'un montage moderne - déploie une sonorité extrêmement séduisante. Associant la pierre et le bois, l'acoustique particulière de Saint-Cyriak souligne agréablement la beauté de la musique et de l'instrument. À l'inverse de certaines gravures, belles mais au pouvoir éphémère, ce disque est une véritable profession de foi qui s'inscrit d'emblée dans la tradition des interprétations majeures, plus spirituelles que cérébrales.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


36 internautes sur 39 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comme une première fois..., 15 novembre 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Lorsque j'ai appuyé sur le bouton Play de la platine et que les premières mesures du prélude de la suite N°1 sont parvenues à mes oreilles, j'ai été subjugué. Avec ce disque, Queyras m'a offert de redécouvrir une oeuvre que je connais et écoute pourtant depuis 20 ans. C'est comme si je l'écoutais pour la premiére fois de ma vie. Tout est beauté, intelligence, pureté, précision, authenticité dans cette interprétation, dont la qualité sonore n'est pas la moindre des qualités (magnifique instrument du XVIIème).
Tant pis pour ceux qui l'ont précédé et pour ceux qui le suivront, mais je crois que cette version des suites pour violoncelle est désormais la référence, celle qui faut avoir pour goûter pleinement le génie absolu de J.S. Bach.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une magnifique version des suites pour violoncelle, 5 juillet 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Il est difficile d'imaginer que l'on puisse extraire d'un violoncelle un chant d'une telle intensité, avec autant de nuances.
Le jeu de de J.G.QUEYRAS est d'une très grande fluidité et incisif quant il le faut,tout à la fois dansant et méditatif, traversé par beaucoup d'émotions.
L'enregistrement est d'un très bon niveau, clair et chaleureux, rendant hommage à la particularité de l'instrument.
Disque à recommander sans réserve
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


40 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'Humilité en musique, 27 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
J'ai eu l'occasion d'écouter un certain nombre de versions de ces suites pour violoncelle par Bruno Cocset (trop hâché à mon goût), Yo Yo Ma (trop romantique), Pieter Wispelwey (plutôt bien mais un peu trop démonstratif). Toutefois, cette nouvelle version de Jean Guihen Queyras me semble encore plus en phase avec l'idée que je me fais de ces suites. Absolument rien ne se veut démonstratif et voyant et pourtant, on est captivé par ce jeu si peu ostentatoire, faisant chanter avec beaucoup de retenue et de profondeur son sublime violoncelle. Le jeu de Queyras accorde beaucoup d'importance à la spatialisation du discours, à l'architecture d'ensemble et à la qualité (exceptionnelle) des silences, tous habités. Il en résulte une intégrale très homogène et prégnante (et admirablement bien captée, ce qui n'est pas toujours le cas chez Harmonia Mundi). Un superbe disque à découvrir et redécouvrir !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


52 internautes sur 58 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vision de référence, 29 octobre 2007
Par 
georges nuyssen (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Parmi les dizaines de choix possibles, cette nouvelle version des célèbres Suites se singularise en réunissant toutes les qualités : rigueur musicologique (respect du texte et des pratiques authentiques), hauteur de la vision (recueillement, entrain, énergie, réflexion... et même la liberté fantasque, sans laquelle la rigueur est vaine), qualité de la prise de son (exceptionnelle : analytique et atmosphérique à la fois, le plus beau son après le silence !), le tout au service dévoué du monument le plus universel de la musique instrumentale soliste, toutes époques confondues. Cet enregistrement crée une émotion indescriptible : on y ressent aussi bien le souffle de l'histoire, avec les échos archaïsants de la viole de Sainte Colombe ou de Marais, que l'immédiateté contemporaine de l'oeuvre de Bach, sans laquelle Britten, Berio, Boulez ou Scelsi ne seraient pas ce qu'ils sont... Bien sûr, Queyras ne remplace pas Casals, Fournier, Bylsma et les autres grands ainés, mais son apport à l'édifice est plus qu'important, et ça fait longtemps qu'on avait pas été aussi profondément touché par un enregistrement des immortelles "6 Suites".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Suites de violoncelle Bach par Queyras, 10 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Ayant depuis longtemps délaissé l'actualité discographique, j'ai découvert un peu par hasard cet enregistrement sur Youtube. J'ai été saisi par le caractère de l'artiste et de son instrument, très bien servis par une prise de son dynamique, nette mais sans froideur, souple mais précise. Il en fallait autant pour un jeu techniquement sûr et pour cette interprétation visionnaire, qui ne peut se réduire à la comparaison avec les illustres prédécesseurs. Alors, on pourra discuter de tel détail, comme la rapidité du tempo à laquelle certains objecteront, mais il faudra le faire avec finesse parce que nous n'avons pas ici affaire avec
une simple mécanique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Déçu ..., 7 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Interprétation :
4 *. Sans conteste l'interprétation montre une parfaite maitrise du sujet mais est trop "douce" (presque romantique) a mon gout. C'est clairement un parti pris délibéré de J.G. Queyras qui semble beaucoup plaire a tous, mais personnellement je n'aime pas trop.

Enregistrement :
3 *. Bizarre ... d'un point de vu purement technique il est parfait, voire même exceptionnel, mais on a l'impression que l'enregistrement a été effectué dans une église (?) a moins que les micros n'aient été placés "trop" loin de l'archer. Par "trop loin" ce n'est pas un jugement de valeur, c'est juste "trop loin a mon gout". Résultat le son est presque "lisse" ... très peu pollué si j'ose dire par la vibration des cordes et petits bruits d'archer. Malheureusement pour moi j'adore entendre cette légère vibration qui accentue la force émotionnelle de la scène musicale.

Ma version préférée des suites pour violoncelle est en fait celle d'André NAVARRA, très différente de celle-ci, en particulier moins suave et en ce qui me concerne beaucoup plus forte en émotion physique.

Je n'ai que les Suites 2, 4 et 5 d'André Navarra (pochette bordeau). Les suites 1,3 et 6 sont introuvables sur support CD aujourd'hui (pochette grise), d'où l'achat du disque de J.G. Queyras.
Suite a ma déception, j'ai repris mes recherches et je viens de trouver la suite complète (1 a 6) d'A. Navarra qui manifestement a été rééditée et reprend tel que les 2 CDs 2,4 et 5 et 1, 3 et 6 ! :o)
Facteur, s'il te plait,dépêche toi !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vision simple mais superbe, 12 février 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Ce qui frappe d'emblée c'est la simplicité du propos, de bon aloi. Secondement, c'est la réflexion portée à ces oeuvres par Queyras. On voit bien qu'il a réfléchi au sens de chacune de ces suites et même à chaque phrase. Une prise de son , assez proche mais réverbérée ne colore pas trop les timbres. La définition est très bonne et la dynamique volontairement limitée. Finalement un très bon disque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La grâce, 26 septembre 2010
Par 
Lydie D. "Lydie D" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach : Suites pour violoncelle [2 CDs + DVD] (CD)
Je n'ai pas grand chose à ajouter aux commentaires déjà faits (ceux avec 5 étoiles). Ici JG Queyras me transporte. Il donne l'impression de recréer ces suites de Bach en leur redonnant souffle et vie, en les rendant présentes et en donnant l'impression de les improviser à chaque coup d'archet. Il fait plus que les jouer, il les recrée. Pas un moment d'ennui à l'écoute de cet enregistrement, pas un moment où l'esprit s'évade un peu. Il capte notre attention et la retient, nous passionne, nous touche et nous émeut par sa sensibilité, sa virtuosité non étalée mais bien présente, sa grâce. A consommer sans modération.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit