Commentaires en ligne 


45 évaluations
5 étoiles:
 (38)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A ne manquer sous aucun prétexte!
Absolument indispensable! A ce prix, même si vous possédez déjà certains des enregistrements figurant dans ce coffret, il n'y a pas à hésiter: regardez le prix de vente des coffrets isolés, le calcul est vite fait. Pour le prix d'un seul, vous pourrez acquérir les 70 CD de ce monument de l'art lyrique.
Publié le 14 mars 2009 par Gilou57

versus
209 internautes sur 224 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 ne boudons pas notre plaisir
Ne boudons pas notre plaisir, pensons à tous ces jeunes mélomanes qui n'ont effectivement pas connu Maria Callas et pour lesquels une réédition Callas est toujours un évènement; mais ne nous y trompons pas, ce coffret ne contient pas que des merveilles tant s'en faut, car si Maria a réalisé des enregistrements...
Publié le 14 décembre 2008 par Giacomino


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

209 internautes sur 224 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 ne boudons pas notre plaisir, 14 décembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
Ne boudons pas notre plaisir, pensons à tous ces jeunes mélomanes qui n'ont effectivement pas connu Maria Callas et pour lesquels une réédition Callas est toujours un évènement; mais ne nous y trompons pas, ce coffret ne contient pas que des merveilles tant s'en faut, car si Maria a réalisé des enregistrements inégalés,(Tosca, Traviata) il y a aussi des gravures consternantes, dont certaines ont même été refusées par la grande artiste grecque, mais l'âme damnée de Maria,la sinistre Vasso Devetzi,médiocre pianiste, avec la complicité honteuse de EMI n'ont pas hésité à nous livrer des horreurs comme l'air de Dalila par exemple, au nom de l'art ont-ils prétendu!!!tu parles, au nom du fric oui, et une fois pour toutes, j'affirme que ce ne sont pas les "pirates" qui ont sali Callas, bien au contraire, mais ces méthodes hideuses. Peut-être ne le savez-vous pas, mais Callas n'aimait pas ses enregistrement studio, en revanche elle adorait ses "live" ou pirates qu'elle écoutait soigneusement pour se juger. J'ai eu l'honneur de la connaître, grâce à mon ami Giuseppe di Stefano,le compagnon de fortune et d'infortune,son confident de toujours; Et que disait Di Stefano, "si vous voulez approcher l'émotion, le talent magique et unique de Maria, n'écoutez que ses "live", c'est là où elle donnait tout, nulle part ailleurs et n'allez pas au delà de 1958, après ce fut une inexorable descente aux enfers jusqu'à sa disparition tragique en 1977 à Paris, elle n'avait que 53 ans et pourtant elle aurait eu encore tellement de choses à nous donner". Alors ma réflexion est simple, pourquoi ne pas rééditer l'intégrale de ses époustouflantes interprétations sur les plus grandes scènes du monde? Je vous jure qu'il y a dans ces gravures souvent précaires, des moments de bonheur absolu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A ne manquer sous aucun prétexte!, 14 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
Absolument indispensable! A ce prix, même si vous possédez déjà certains des enregistrements figurant dans ce coffret, il n'y a pas à hésiter: regardez le prix de vente des coffrets isolés, le calcul est vite fait. Pour le prix d'un seul, vous pourrez acquérir les 70 CD de ce monument de l'art lyrique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 merveilleuse, 18 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
Merveilleuse Callas et de très bons enregistrements: pas de bruits en fond sonore; on peut ecouter la sublime voix de Callas, la "divina", dans toute sa splendeur.
Donc, qualité excellente pour un prix risible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UNIQUE !, 11 février 2009
Par 
B. Fargette "bf" (yvelines) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
Voix au timbre unique, tragédienne autant que cantatrice, ses enregistrements constituent son legs essentiel. Au prix proposé sur Amazon, tout amoureux de beau chant) essentiellement d'opéra mais pas seulement!) doit acquérir ce coffret puis le savourer dans la durée, comme la dégustation d'un rare bourgogne...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


63 internautes sur 74 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fabuleux coffret, 26 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
Voici donc pour le 30ème anniversaire de sa mort (1977-2007) l'édition officielle des enregistrements studio.
70 C.D.(...), EMI tape très fort.
30 ans après, Maria Callas continue d'exercer une fascination. Dans ces enregistrements on retrouve M. Callas moderne, lumineuse, en un mot magique.
Elle avait ce pouvoir de dire aux notes plus que ce qu'on y entend.
Callas, c'est aussi le théatre, jamais égalé depuis.
Dans ce coffret figure un CD comprenant des photos et tous les textes des opéras.
Un coffret indispensable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Patrick évalue Callas - Enregistrements Studio, 14 février 2009
Par 
MARTIN Patrick (France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
Même si les enregistrements live de Maria Callas sont les plus intéressants puisqu'ils témoignent de l'engagement d'une "bête de scène", le coffret EMI "Maria Callas", à un prix très abordable, permet de juger de l'évolution de la voix et de l'interprétation de cette cantatrice majeure du XXème siècle. C'est encore plus évident pour les opéras où il y a deux versions (Norma, Tosca et Gioconda), les premières étant supérieures pour l'état vocal de Callas mais la prise de son stéréo avantagent les secondes pour l'environnement (choeurs et orchestre notamment)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Callas évidemment !, 10 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
A un tel prix, ce serait vraiment stupide de se priver d'une telle somme. Historique et incontournable pour tous les amoureux d'opéra et d'émotions vraies.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Divin, 10 mai 2009
Par 
Michel Roberge (Allemagne) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
Les enregistrements de Maria Callas sont un véritable trésor mondial. Une référence que tout "amateur" se doit de posséder. Cette artiste savait moduler sa voix aux besoins de l'oeuvre qu'elle chantait. Tout semble si simple dans son approche alors que l'on sait que le grand art est si difficile à réaliser. Elle savait non pas s'effacer mais s'investir totalement afin de permettre à la musique de vivre pleinement. Certains reprocheront à cette édition de présenter trop de CDs au minutage court, qu'elle aurait pu être resserrée sur un nombre plus restreint. Au contraire j'apprécie le choix de EMI d'éditer les CDs avec le même contenu qu'à la sortie initiale. Dommage qu'on n'ait pas poussé l'idée en nous redonnant les pochettes originales. Et quelle aubaine!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pourquoi Callas ? Parce que Callas., 6 novembre 2012
Par 
Carmen (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
"(...) Victime, elle a été Iphigénie avant d'en avoir chanté le rôle. Abandonnée, elle a été Violetta que tous assaillent, déchirent pour quelques billets qu'on lui jettera au visage à la fin du troisième acte. Violente Floria Tosca, elle a tué par amour mais elle a bien fini par en mourir, de cet amour. Médée, on l'a voulue sorcière alors qu'elle était seulement Norma : vestale, gardienne d'un art sacré et d'une tradition superbe qu'elle avait retrouvée (...).
"Pourquoi Callas ? parce qu'elle a réinventé l'opéra. Parce qu'elle a renoué avec un art du chant qui avait été oublié - ou négligé - depuis des dizaines d'années. Et parce qu'elle a découvert, la première, que l'opéra, c'était aussi le théâtre. Parce qu'au-delà du phénomène vocal qu'était Callas, de sa musicalité, de son timbre et de ses couleurs, il y a une tragédienne qui a ouvert une voie nouvelle au théâtre lyrique. Une actrice qui a montré autre chose.
"Après Callas, on ne peut que chanter l'opéra différemment".
(Pierre-Jean Rémy, "Callas, une vie").
Pourquoi ce coffret qui, en soixante-neuf disques (le soixante-dixième contient les livrets et des photographies), donne l'intégrale des enregistrements en studio de Maria Callas gravés entre 1949 et 1969 ?
Parce que : voir ci-dessus...
Oui, la réponse est contenue dans cet extrait de l'introduction du très beau livre de Pierre-Jean Rémy, un livre qui est bien plus qu'une biographie : un brûlot d'admiration et d'amour pour une cantatrice, une artiste, une femme "qui s'est abandonnée au destin qu'elle s'était choisi tout autant qu'il l'avait désignée" (Pierre-Jean Rémy a écrit ce livre au décours de la mort de Maria Callas, survenue à Paris, 36 avenue Georges Mandel, le 16 septembre 1977 - "de battre son cœur s'est arrêté" - il avait alors quarante ans, il ignorait qu'il serait un jour académicien et il ne se prenait pas encore pour Pierre-Jean Rémy..., son livre est magnifique).
Quand les nombres composent une vertigineuse invitation au voyage lyrique : jugez-en.
Vingt-six intégrales d'œuvres (parfois deux versions différentes d'une même œuvre) dans lesquelles Maria Callas incarne des héroïnes tragiques, romantiques ou véristes.
Neuf compositeurs représentés dans ces intégrales (je les cite dans l'ordre du programme) - Amilcare Ponchielli, Gaetano Donizetti, Vincenzo Bellini, Pietro Mascagni, Giacomo Puccini, Giuseppe Verdi, Ruggero Leoncavallo, Gioachino Rossini, Georges Bizet.
Huit chefs qui accompagnent - plus qu'ils ne la dirigent - Maria Callas : Antonino Votto, Tullio Serafin (le chef "attitré" de Maria), Victor de Sabata, Gabriele Santini, Gianandrea Gavazzeni, Herbert von Karajan, Alceo Galliera, Georges Prêtre.
Avec en outre une pléiade de récitals, parmi lesquels les indispensables "Callas à Paris" dédiés aux compositeurs français - Camille Saint-Saëns, Charles-François Gounod, Ambroise Thomas, Jules Massenet, Gustave Charpentier, Hector Berlioz -, et des raretés inédites, à commencer par le premier récital enregistré à Turin au mois de novembre 1949, qui nous rappelle opportunément que Maria Callas a - aussi - chanté l'Isolde de Richard Wagner.
Une somme.
Une anthologie.
Un trésor.
À propos de ce coffret, un commentateur très connaisseur a justement fait observer que les plus grands témoignages de l'art fulgurant de Maria Callas se trouvaient dans des enregistrements publics, saisis sur le vif, parce que Maria Callas était une "bête de scène", il est bien vrai que l'expression "brûler les planches" pourrait avoir été inventée pour elle.
Certes.
Et qui parmi nous, trop jeunes et/ou trop pauvres pour avoir VU Maria Callas en Giulia, Medea, Norma, Lady Macbeth, Anna Bolena, Lucia di Lamermoor, Amina, Elvira, Leonora, Amelia, Violetta, Gioconda, Floria Tosca, et caetera, ne regrette pas de ne pouvoir dire :
- "j'y étais et je ne pourrai jamais l'oublier" ?
Mais hélas, comment faire abstraction, sans pour autant être attaché jusqu'à la manie à la perfection du son au point de méconnaître la valeur artistique d'un legs vivant, du fait que les enregistrements publics de Maria Callas sont le plus souvent - pour ce que j'en connais en tout cas -, affligés d'une médiocrité dérangeante (soit dit par euphémisme) ?
Avec ce coffret, il y a non seulement les qualités propres de l'enregistrement en studio mais aussi le travail remarquable de restauration des bandes originales réalisé par les techniciens de la maison EMI : Maria Callas chante dans notre salon comme si elle y était et, de fait, elle y est.
Et la magie opère.
Et les frissons se propagent.
Et l'émotion le dispute à l'interrogation.
Pourquoi Callas, pourquoi ce coffret ?
Parce que, tout poncif oublié sur ceci ou sur cela à propos d'une voix si étrange, "étrangère", atypique, inclassable, mystérieuse, perturbante, il y a l'art de Maria Callas, l'âme de Maria Callas, le génie de Maria Callas, un génie qui a fleuri dans le terreau d'un travail acharné et d'une réflexion incessante sur les œuvres, les rôles, le texte, la fusion alchimique entre la voix, les mots, les syllabes, les notes, les inflexions, les nuances et le "dire" : ô la diction de Maria Callas, qui l'a jamais possédée, qui la possèdera jamais à un tel degré de perfection ?
Bête de scène, certes, mais bête de somme aussi.
L'artiste absolue.
Pour ne citer qu'un exemple des joyaux contenus dans ce coffret, je m'écarterai des références emblématiques que furent la Violetta ou la Floria Tosca de Maria et choisirai une œuvre moins universelle sinon plus obscure : La Gioconda (deux versions intégrales, 1952 et 1959, toutes deux sous la direction d'Antonino Votto).
Acte IV, scènes 3 et 4 : "Nessun v'ha visto ? o pietosi".
Cela commence avec une introduction orchestrale qui prend tout son temps et vrille nos nerfs - porteuse d'une attente curieuse et impatiente de ce qu'elle nous réserve -, l'attente est prolongée par un "chant parlé" que Maria Callas cisèle avec les outils de l'orfèvre et puis, brusquement, après une superbe annonce de l'orchestre, la PROJECTION : magistrale, magnifique, saisissante, Maria Callas fend notre ciel sonore comme si elle nous fendait le corps et le coeur, cette projection est une lame de feu et de bronze qui déchire le silence, qui nous déchire, c'est tout simplement stupéfiant.
Oui, je sais, voici un commentaire qui ne se distingue pas par sa brièveté...
Mais Maria Callas ne se prête guère à la brièveté, on voudra bien me l'accorder.
Et puis je dois tout à Maria Callas puisque c'est elle qui m'a révélé l'art lyrique, ce dont je lui suis éternellement reconnaissante, je le lui dis ici, c'est une réécoute récente de sa Gioconda qui m'a rappelé le beau devoir de la reconnaissance éternelle, plus fort que la timidité qui, jusqu'à présent, me dissuadait de m'exprimer sur cette étoile filante dont la trace est à jamais incrustée dans la constellation de l'art lyrique, elle dont j'ai un jour célébré la mémoire, un jour anniversaire de sa mort, en plaçant sur ma platine sa Cio-Cio-San amoureusement et ardemment dirigée par Herbert von Karajan (1955) - elle est dans ce coffret -, toutes fenêtres ouvertes..., c'était ma manière insolente et contrevenante de lui dire : "Merci Maria, merci d'être née et d'avoir assumé votre destin jusqu'à cette mort solitaire et désolée, mais ils vous attendaient tous sur le seuil, ces compositeurs géniaux que votre génie a si bien servis, ils vous ont prise dans leurs bras et vous ont dit merci, vous qui avez tant fait pour eux".
Pourquoi Callas ?
Parce que Callas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 70 CD, de belles heures à passer, 11 février 2012
Par 
Petit poisson coloré - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maria Callas : L'Intégrale des enregistrements Studio 1949-1969 (Coffret 70 CD) (CD)
Un bon complément à l'édition des opéras de la Callas, l'autre grand coffret à posséder absolument. Callas est pleine de vie, d'émotion et de puissance dans ces 70 CD qui ont ravi mon épouse, cantatrice elle-même, qui considère Maria Callas comme la jumelle de la Malibran, elle qui a consumé sa voix et sa vie aussi jeune.
Plus techniquement, comme dans le coffret des 100 CD de Mozart, les 70 CD de celui-ci sont dans des pochettes regroupées par couleur, pour faciliter le rangement. L'ouverture du coffret n'est pas pratique, elle se fait par glissement de la boîte sur le boîtier intérieur, et ne s'ouvre pas tout simplement avec un couvercle unique. Le 70ème CD contient toute l'iconographie de la Callas, c'est un CD-Rom et non un CD audio. Un livret accompagne le coffret, et décrit précisément ce qui s'y trouve, car ce n'est pas inscrit sur la pochette elle-même, on a juste le type d'enregistrement dont il s'agit et sa date.
Question son, pas de souffle, pas de craquements, pour ce que j'ai pu écouter - nous avons eu le coffret le 1er janvier et n'avons pas encore pu écouter l'ensemble de l'oeuvre...
Beau cadeau, bel achat, et à 20 euros de moins sur Amazon que dans le commerce, ce qui n'est pas négligeable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit