Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le premier album d'Herbie Hancock en tant que leader, 11 août 2010
Par 
MATHONNET STÉPHANE "Musicophage" (Aix-en-Provence) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Takin' Off (CD)
"Takin' Off" est le premier album d'Herbie Hancock en tant que leader, enregistré le 28 mai 1962 pour le label Blue Note. Il est accompagné par Dexter Gordon au saxophone ténor, du jeune Freddie Hubbard à la trompette, du bassiste Butch Warren et du batteur Billy Higgins. Toutes les compositions sont signées Hancock. "Watermelon Man", mélange de hard bop, de swing et de funk, qui ouvre l'album entre dans le Top 100 des pop charts et devient immédiatement un standard du jazz (parmi les reprises on peut également citer Count Basie, Quincy Jones, Manfred Mann et Buddy Guy). Les morceaux sont très nettement influencés par l'esthétique hard bop mais Herbie Hancock se plait à méler les styles au point que certains sont difficilement reconnaissables : "Three Bags Full" démarre comme une valse, "Empty Pockets" est un blues interprété sur des tempos médiums, "The Maze" et "Driftin'" 'deux mélodieux hard bops. "Alone And I" est l'unique ballade de l'album : Herbie Hancock a par la suite affirmé que ce morceau restait son préféré. Jamais Herbie Hancock ne cherche à tirer la couverture à lui : les souffleurs se livrent à de superbes solos (on ne soulignera jamais assez la place prise par les solos de Gordon sur "Watermelon Man" mais aussi sur "Driftin'" et "Alone And I" ainsi que les solos d'Hubbard sur "The Maze") et la basse et la batterie ne jouent en aucun cas les...figurants.
Un album incontournable des années Blue Note d'Herbie Hancock où chaque morceau se révèle être une pépite.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Decollage imminent !, 16 novembre 2012
Par 
Darko (Bretagne - France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Takin' Off (CD)
La production pléthorique du label Blue Note en cette fin des années 50/début des années 60 ne comportait pas que des chefs d'oeuvre, loin de là, mais ce "Takin off", premier enregistrement en tant que leader d'un jeune prodige de 22 ans, se révèle encore aujourd'hui, dès la première écoute, comme une authentique merveille, du pure hard bop puisant aux racines gospel et blues de la musique afro-américaine.

Il faut dire que pour cette première, Herbie Hancock avait su s'entouré de main de maitre. Enregistré en quintet au Van Gelder Studio d'Englewood Cliffs lors d'une séance du 28 mai 1962, il est pour l'occasion accompagné d'une paire de cuivres de premier choix, mélange habile de feu et d'eau avec l'explosif Freddie Hubbard à la trompette et le coulant Dexter Gordon au sax ténor, tandis que la section rythmique est quant à elle confiée aux discrets Butch Warren à la basse et Billy Higgins à la batterie.

Le premier titre, l'entrainant "Watermelon", semble tout droit sorti d'une production Atlantic, où il aurait pu être interprété par le grand Ray Charles, alors que le suivant "Three Bags Full" puise son inspiration dans les enregistrements du premier quintet de Miles Davis avec John Coltrane. "Empty Pockets" est un pur morceau hard bop, légèrement teinté de funk à la Horace Silver. "The Maze", un magnifique titre sur lequel Herbie Hancock déploie tout son talent, soutenu par un Fréddie Hubbard devenu lyrique pour l'occasion et une section rythmique en roue libre. Le titre suivant, "Drifting", commence comme un hard bop funky des plus classiques qui s'adoucit ensuite sous l'influence des chorus swinguants du pianiste. Enfin, "Alone and I", est une belle ballade taillée sur mesure pour le sax tenor de Dexter Gordon et où un Freddie Hubbard très inspiré se prend un instant pour Miles Davis; un morceau qui préfigure les futures oeuvres d'Herbie Hancock et notamment son fameux "Maiden Voyage"....

Rien à dire, du bon boulot !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un incontournable, 7 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Takin' Off (CD)
Bonjour à tous les amateurs de Jazz.

Cet album est simplement un incontournable d'Herbie Hancock. Avec que du beau monde, un Freddie hubbard ditirambique sur watermelon man, bref du très bon...
Un jazz accessible à tous, des chorus percutants, un album qui s'écoute vraiment très bien. Tout le contraire d'un autre album "invention and dimmensions" [[ASIN:B0009WFUIG Inventions And Dimensions] , que j'adore et recommande aussi.

Je le recommande à tout le monde sans hésitation. D'une manière générale les première années d'Herbie Hancock sont réellement intéressantes.

Bonne écoute !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Takin' Off
Takin' Off de Herbie Hancock (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit