undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles24
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

On ne présente plus Robert Plant... (euh, au cas où : ex-chanteur de Led Zeppelin). Robert Plant a été le plus actif de tous les ex-membres de feu Led Zep après leur séparation à la mort du batteur John Bonham. Cet album m'a permis de découvrir Alison Krauss que je ne connaissais pas avant, mais que les amateurs de country connaissent peut-être. Tout l'album est construit sur des ambiances douces, subtiles et délicates, Robert accompagné de la superbe voix d'Allison nous livre de belles mélodies qu'on a envie d'écouter dans la pénombre, au coin du feu.
Je ne suis probablement pas très objectif en tant que grand admirateur de Led Zeppelin, mais peu de chanteurs ont une voix qui évolue avec l'âge tout en gardant une force émotionnelle pareille à celle de Robert.
Chapeau bas !...
11 commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un peu à l'image de ce qu'il avait pu faire il y a plus d'une dizaine d'années avec son compère Jimmy Page pour signer un superbe 'No Quarter', Robert Plant s'associe cette fois avec la voix enchanteresse d'Alison Krauss pour délivrer 13 titres somptueux et qui démontrent, si besoin était, l'étendue du talent du bonhomme. Ce 'Raising Sand' pourrait être vu comme le complément idéal de la bande son du 'O' Brother' des frères Cohen, reprenant d'ailleurs un titre du film sur l'opus, sans oublier 'Please read the letter', si l'on devait sortir un titre du lot. Mais comme tout est parfait ici, on ne laissera rien au passage. Du grand art.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Là où on ne l'attendait à priori pas. Robert Plant cultive, outre une relative rareté, le goût pour le pas de côté. Mais si, souvenez-vous, les Honeydrippers, il y a 30 ans déjà ! Bref, là ce n'est plus de sixties memorabilia dont il s'agit mais de folk, avec Alison Krauss, star confirmée de la nouvelle country/folk américaine. Là où on ne l'attendait pas, vous dis-je.

Et c'est, en plus, toujours une bonne nouvelle, une divine surprise avec, donc, cette fois, des atours qu'on n'avait que subrepticement entendus accolés au timbre de Robert, un panorama par contre tout à fait familier pour Alison Krauss. Il aussi absolument essentiel de citer T. Bone Burnett, producteur expert de la galette, véritable chef d'orchestre de sa réalisation également (dixit Plant). Un choix tout sauf innocent tant l'homme Burnett, musicien qui plus est, a acquis une belle réputation dans le genre élu pour la circonstance et y étale donc toute son utile expérience. On ne peut évidemment pas terminer cette revue des effectifs cruciaux sans mentionner une belle bande d'instrumentistes qui, totalement dévouée à la tâche à accomplir, ne manque pas de finesse ou d'une parfaite maîtrise technique mais reste, sans être assimilable à un conglomérat de simples requins de studio donc, admirablement au service de... Plant et Krauss, présentement.
A vrai dire la façon et l'ambiance de Raising Sand sont si convaincants, qu'on en oublierait presque qu'il ne s'agit, finalement, que d'un album de reprises, mais de reprises si intimement revisitées qu'elles n'appartiennent, pour le coup, plus tout à fait à leur auteur originel. Et même d'auto-reprise dans le cas de Please Read the Letter composée pour l'album Walking Into Clarksdale enregistré avec son vieux complice zeppelinien, Jimmy Page, composition réappropriée par le nouveau duo en une version, j'ose !, largement plus réussie. Tout le reste est à l'avenant, pas une chanson qui ne rate son but, qu'elle ait été originalement créée par Gene Clark, Allen Toussaint, Townes Van Zandt ou les Everly Brothers, c'est un égal bonheur d'arrangements roots, de belles mélodies délivrées avec classe et caeur et d'un son clair, chaud, intime... ha !, ce son !

Album au triomphe tout sauf modeste (5 Grammy remportés, tout de même), petite perle de douceur gentiment entraînante, belle, très belle réussite de deux artistes s'étant bien trouvé (quoique que de successives sessions furent avortées car ne fonctionnant pas, dixit Plant encore) chapeautés qu'ils furent par le bon producteur, Raising Sand fut un immense succès sur lequel les rares à avoir loupé le coche se doivent de se rattraper, et vite !

Robert Plant - vocals
Alison Krauss - vocals, fiddle
&
Riley Baugus - banjo
Jay Bellerose - drums
Norman Blake - acoustic guitar
T-Bone Burnett - acoustic and electric guitar, six-string bass guitar
Dennis Crouch - acoustic bass
Greg Leisz - pedal steel guitar
Marc Ribot - acoustic guitar, banjo, dobro, electric guitar
Mike Seeger - autoharp
Patrick Warren - Keyboards, pump organ, toy piano
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2013
ça n'est pour personne un scoop ,ces 2 artistes sont des monuments: un géant et inventeur avec Led ZEP du hard rock qui plus est, sais se renouveller . Une reine de la country-bluegrass à la voix et au coup d'archet magistraux.
ICI leur rencontre laisse une impression de rendez vous manqué: quelques beaux moments (Rich woman, gone gone gone, fortune teller) d'autres moins heureux (killing the blues, sister rosetta à la limite de la soupe).
le problème c'est que les meilleurs instants sont quand chaque artiste donne le mieux chacun dans son style (et dans son coin). Plant dans les morceaux rock et Alison dans les mélodies country.
coté musiciens ça assure un maximum ce qui rattrape le tout.
la complicité finale semble plus évidente sur la pochette que dans le studio.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2007
N'en déplaise aux tristes grognons nostalgiques des 70's, cet album de Robert Plant et Alison Krauss est une très très bonne surprise : entre bues, folk et country, Robert Plant nous montre que de l'eau a coulé sous les ponts depuis le grand Led Zep, et c'est une réussite malgré tout... (et oui, on peu aussi bien vieillir...) Les voix s'harmonisent parfaitement, beaux arrangements, superbes contre-chants, et quand Plant chante seul, le rocker rageur réapparait d'un coup... Voix inimitable, et reconnaissable entre toutes. Alison Krauss, méconnue en France, apporte sa touche bluegrass, et c'est un vrai bonheur de l'entendre, notamment dans un "Let Your Loss be your Lesson" qui sent bon le sud profond... Une découverte, donc, et une réussite, assurément!
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2007
Je lis que certains se désolent que R.Plant chante du blues ou de la country. Où est le problème si il le fait bien? Et il le fait magnifiquement!
Les duos avec A.Krauss sont justes, laissent passer une véritable émotion.
Les titres en solo sont superbes eux aussi avec une préférence personnelle pour "Nothing", à vous donner la chair de poule..
Le jeu de guitare de M.Ribot est étourdissant et ajoute encore à l'intérêt de ce disque que je considère comme la bonne surprise de ce semestre, ni plus ni moins!
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2014
Et oui ce n'est pas parce qu'on se nomme Robert Plant qu'on peut ne pas se planter (désolée)

Mais là.. C'est pas une question de genre musical, ça on savait que ce serait autre chose que ce qu'il a fait avec Led Zep.. Là c'est juste... Pas intéressant c'est tout

Enfin si un intérêt.. Pour les insomniaques
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 août 2015
Depuis qu'il a quitté Led Zeppelin, Robert Plant fait une belle carrière solo. Il n'hésite pas à explorer de nouveaux sons et de nouveaux genres, en associant aussi les cultures à travers leurs musiques. Ici, le duo qu'il propose est tout à fait enchanteur.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2014
J'avais prêté ce disque il y a 2 ans, et pas moyen de le récupérer ... Je l'aimais beaucoup ... Je l'ai racheté ! Quel bonheur de le reécouter ! Trop cool ! Ces 2 voix s'accordent à merveille!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Les musiques sont bonnes et variées ( blue grass, ballades, rock et blues ) et les voix de Plant et de Krauss se marient avec tant d'harmonies que l'on en vient à regretter les chansons qu'ils ne chantent pas ensemble.
Dans l'ensemble c'est un disque très attachant qu'on écoute avec délectaton car il apporte une sérenité et une douceur qui fait le bonheur.
Vivement conseillé à tous, sauf aux inconditionnels du Zeppelin.
Pourvu que leur union nous apporte beaucoup de ces productions, et vite !!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,68 €
18,40 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)