undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Magic
  • Commentaires client

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles27
3,7 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:7,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 octobre 2007
Bruce Springsteen nous livre un album vraiment magique, qui porte donc bien son nom. Des chansons rock dans un rythme effréné, voilà qui prouve qu'à son âge, il n'a rien à prouver aux jeunes qui émergent. Surprenant, envoûtant, un album qu'on attendait avec impatience depuis l'excellent The Rising en 2002, qui ne déçoit ni ses fans ni les novices. A posséder absolulement.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Magic ne porte pas bien son nom. Même si Springsteen reviens à des chansons épiques comme à la grande époque de Born To Run, la production de Brendan O'Brien écrase tout.
Le son est affreusement compressé et on ne distingue pas les instruments les uns des autres. Le son ressemble à du MP3 alors que c'est un CD. Peut-être est-ce volontaire, pour plaire aux jeunes qui écoutent du métal en MP3. En tout cas, ce son boueux ruine des chansons de qualité. En espérant que Brendan O' Brien ne soit pas là pour gâcher la magie sur le prochain album du Boss, il nous reste à patienter avec celui-ci.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2007
Je ne vais pas vous refaire la chronique, les 17 précédents l'ont fait

je dirai juste qu'à part le calamiteux, de par la production, et bien nommé Your Own Worst Enemy, tout ce qui a fait que le boss est et reste le boss est là

non non non springsteen n'est pas mort, l'E street bande encore, l'E street bande encore

Jouissif
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il n'y a pas de doute c'est bien la patte du boss Springsteen: voix à la présence inimitable, guitares vitaminées, refrains carrés et textes comme des morceaux de vie, plus vrais tu meurs. Pas une révolution chez l'artiste: mais un souffle rock bienvenu, un peu moins d'introspection et toujours cette manière de trousser d'imparables hymnes qui décoiffent. Long vie à toi Bruce!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2014
Le boss nous a legerement decu avec cette album,mais bon il faut bien reconnaitre que l'on ne peut pas faire bien a chaque fois,je trouve que celui-ci est legerement bacle ou vite faite,different des habitude du boss
Apres lorsque l'on est fan on tolere en attendant d'avoir un meilleur album car il faut bien se le dire le boss est bien meilleur sur scene
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'entame du CD est un ouragan, une cavalcade effrénée, Radio Nowhere sorti en single, est propulsé par une ligne de basse phénoménale sur laquelle les guitares et la batterie se livrent une poursuite infernale, taraudés par des éclats de saxophone et Bruce qui interroge « Is there anybody alive out there ? » avec le potin que fait le E-Street Band la réponse ne devrait pas tarder. Avec Livin' In The Future on se retrouve en pays connu, l'intro au saxophone, la rythmique qui pulse et les guitares bien présentes, l'envolée d'orgue, sur scène ça devrait le faire. Un tempo plus calme avec Your Own Worst Enemy et sa mélodie agréable, puis harmonica et guitares sèches accompagnent la voix de Springsteen pendant un couplet avant que le feu latent ne se déchaîne sur Gypsy Biker, un très bon morceau. Avec Girls In Their Summer Clothes Bruce flirte avec la pop, pris au second degré c'est même sympathique (excusez-moi mais le thème musical évoque pour moi L'Affaire Louis Trio ... je suis désolé). L'introduction au piano sur I'll Work For Your Love est prometteuse, mais la montée en puissance qui suit est aussi attendue que convenue. Avec Magic, nous sommes dans le registre ballade émouvante, comme le Boss sait si bien les faire, guitare acoustique, mandoline et violon, un titre magique ! On retombe un peu de notre nuage avec Last To Die trop classique « Kids asleep in the backseat / We're just counting the miles, you and me ». Un autre titre classique pour Springsteen, Long Walk Home, à la construction sans surprise, on monte en puissance progressivement avant le solo de saxophone qui libère les passions, un morceau pour la scène. Avec Devil's Arcade et ses violons, Bruce Springsteen évoque l'Irak à mots couverts pour mieux nous émouvoir. Officiellement l'album s'arrête ici après onze titres, pourtant le CD continue et un douzième morceau sans nom clôt l'album en beauté, guitare acoustique, harmonica, accompagnement minimaliste et cette voix du mec qui en a trop vu, qui a roulé sa bosse. Au final que dire ? Je n'ai pas encore digéré la galette, mais si je pense qu'on n'est pas en présence d'un grand disque du Patron, il y a au moins quatre très bons titres, assez en tout cas pour entretenir l'attente jusqu'en décembre, car le 17 il sera à Bercy et moi aussi !
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2007
Résumons le contexte : The Rising était une bouse FM, Devils & dust était ch.... comme la pluie. Ce Magic (quel titre atrocement Bon Jovi !) est donc le meilleur album de Bruce depuis Tom Joad. A l'aise. On est content de voir notre héros (requinqué par sa parenthèse bastringue folk ?)en grande forme, porté par un noble son et secondé par un E-Street Band au taquet. Les fantômes des grands morceaux des années 1975/85 passent et repassent au gré d'une envolée de saxo (Clarence enfin libéré après une interminable pénitence) ou d'un solo de guitare. Mais il faut raison garder : les meilleures chansons de ce disque (taillé pour la scène)seraient digne de figurer sur une anthologie de raretés Tracks n°2. En aucun cas, elles n'égalent les chef-d'oeuvre de l'age d'or surmentionné. En résumé, une trés bonne surprise... d'autant plus qu'on n'attendait pas grand chose."
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2007
enfin le retour du boss,certe cet album est tres commercial mais quelle claque,il n'y a pas de chansons faibles.ça faisait bien longtemps qu'un album de bruce ne m'avait pas autant plu(je les ai tous)
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 octobre 2007
Sur cet Opus 2007 avec son groupe E Street, (1er depuis The Rising en 2003) on retrouve le Bruce qu'on aime sur le très rock Radio Nowhere, Long Walk Home, superbe ballade avec un solo de saxo de Clarence Clemons (le Big Man) mémorable et Last To Die, une chanson qui semble sortir des années 70, originale et maitrisée, autant dans le son que dans l''écriture..
Viennent ensuite de très bonnes chansons comme Devil's Arcade (innattendue), Gypsy Biker ou I'll Work For Your Love... Malheureusement, le reste de l'album pour moi est en dessous : Brendan O'Brien apporte une touche personnelle intéressante mais parfois, le son Springsteen devient Beatles ou Beach boys. Livin in the Future, pâle copie de Tenth Av Freeze-Out ne retient pas l'attention. Un album enregistré à Atlanta sur une (trop) courte période, d'où le coté direct et spontané, mais aussi le côté inachevé'...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2007
Mais quelle déception cet album ! Où est passé le e-street band ? Vraiment aucune magie dans ces titres (à par peut-être justement magic).
C'est fouilli, tous les titres se ressemblent, le boss est vraiment fatigué, aucune énergie, aucune passion.
Il faut se rendre à l'évidence, le temps des Born to Run, Nebraska ou l'excellent Tracks est bien fini.
Autre critique : la qualité de l'enregistrement est absolument horrible !!! C'est fouilli, tout est noyé dans un brouhaha de guitares électriques, on ne distingue aucun instrument.
La voix de Springsteen est très en retrait. J'ai tellement été surpris de cette médiocrité que j'ai demandé à changer de cd, mais rien n'y fait, c'est bien un enregistrement catastrophique.
Et pourtant je sui un fan absolu mais, après cet album, c'est la dernière fois que j'achète le dernier Springsteen les yeux fermés.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,14 €
7,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)