undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

25 sur 26 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Grande nouvelle! Vous pouvez découvrir ou redécouvrir les 5 meilleurs albums de John McLaughlin dans un étui cartonné, tout cela pour un prix dérisoire.Mahavishnu Orchestra est (avec Weather Report et Return Of Forever) l'une des formations les plus remarquables de jazz-rock/fusion. Egalement la plus susceptible de plaire aux amateurs de musiques progressives : la plupart des combos instrumentaux avec violon actuels lui doivent tout ! Mais revenons à notre coffret... Il contient les 5 premiers albums du Mahavishnu, ceux parus entre 1971 et 1974. McLaughlin (guitare) et Billy Cobham se sont rencontrés lorsqu'ils jouaient avec Miles Davis à la fin des années 60. Influencé par les théories du gourou indien Sri Chinmoy, McLaughlin se rebaptise « Mahavishnu ». C'est en 1971 qu'il fonde The Mahavishnu Orchestra sur l'idée originale d'offrir une musique électrique où guitare et violon se tailleraient la part du lion. Pour cela, il recrute Jerry Goodman, le violoniste de The Flock. Autre spécificité, l'utilisation intensive d'une guitare à double-manche (6 cordes et 12 cordes) qui apporte ces sonorités si particulières, auquel s'ajoute des moogs véloces, ce qui n'est pas banal dans le monde du jazz de l'époque. C'est Jan Hammer qui assure les claviers. Rick Laird à la basse et contrebasse complète ce quintette remarquable qui va graver pour la postérité deux disques studio historiques « The inner mountain flame » (1972) et « Birds of fire » (1973), ainsi que le live « Between nothingless and eternity » (1973). Trois albums mirifiques, alternants titres épileptiques puissants et pièces nettement plus calmes et aériennes. Les deux premiers sont produits par McLaughlin himself, tandis que le live l'est par le tandem Krugman/Pearlman (Blue Öyster Cult et Pavlov's Dog). Cette fusion de rock électrique hendrixien, de funk, de musique traditionnelle indienne, de musique classique, de gospel... va être rangée dans le jazz du fait de son aspect très improvisée. Ce mélange est évidemment très progressif. En trois albums, Mahavishnu Orchestra va acquérir le statut de star, malgré sa musique pas toujours facile d'accès (ses détracteurs vont lui reprocher son côté démonstratif). Cette situation inédite, plutôt que de renforcer l'unité du groupe, va conduire à sa perte : Goodman et Hammer reprochent à McLaughlin son leadership sur le groupe : en pleine session d'enregistrement, Mahavishnu Orchestra explose (cela aboutira à la publication de « The lost trident sessions » beaucoup plus tard, album incomplet non présent dans le coffret). Sans perdre de temps, John constitue une seconde version de Mahavishnu Orchestra. Il recrute Jean-Luc Ponty (ex Zappa) au violon, la ravissante Gayle Moran aux claviers et au chant, Ralphe Armstrong à la basse, et enfin Narada Michael Walden à la batterie. Pour l'album suivant, le magnifique « Apocalypse » (1974), il s'entoure en plus du London Symphony Orchestra, dirigé par Michael Tilson Thomas. Ce disque est sans conteste le disque le plus construit, calme et classisant du Mahavishnu Orchestra, même s'il demeure beaucoup d'espaces réservés à l'improvisation. La voix aérienne de Gayle rajoute aussi beaucoup de charme à la musique du groupe qui mérite vraiment cette fois-ci l'appellation d'orchestre. En 1975, paraît son dernier grand album, celui qui termine également ce coffret : « Vision of emerald beyond ». Ce disque confirme la même formation et se révèle un compromis idéal entre la musique largement improvisée des deux premiers essais, et celle plus construite d' « Apocalyse ». Nombreux sont ceux considérant qu'il s'agit du meilleur disque du Mahavishnu. John McLaughlin, d'ailleurs, considère ce line-up comme le définitif. Il y aura bien un 6ème album (« Inner worlds » en 1976, non inclus ici), mais se révélant bien en retrait par rapport aux deux perles progressives que sont « Apocalypse » et « Visions of emerald beyond ». Mahavishnu Orchestra se dissout, McLaughlin créant Shakti. Il reformera Mahavishnu en 1984 avec une nouvelle équipe. A noter que Jerry Goodman rejoindra The Dixie Dregs; Gayle Moran, Return To Forever; Jan Hammer et Michael Walden, Jeff Beck; Rick Laird, Stan Getz et Chick Corea. Billy Cobham évoluera quant à lui en solo où il offrira le magnifique "Spectrum" (avec Tommy Bolin à la guitare), l'un des meilleurs albums de fusion de tous les temps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 juillet 2011
Coffrets, anthologie, intégrales.. Cela arrive rarement mais cela arrive : on aime beaucoup un groupe/artiste mais on ne possède encore rien de lui/eux. C'était mon cas avec Mahavishnu et lorsque j'ai vu ce coffret, pas d'hésitation. 4 albums fabuleux (avec un live qui retient moins mon attention) : ce coffret représente, sans trop de contestation je crois, le meilleur de la carrière du groupe mené par John McLaughlin.
Etant fan de rock progressif, Mahavishnu Orchestra avec Santana, ont été les deux grosses claques musicales qui m'ont ouvert les portes du jazz-rock fusion.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 avril 2014
je n'avais plus écouté le Mahavishnu depuis la fin des années 90, quel bonheur et surtout quelle bonne idée les 5 meilleurs albums réunis, un maxi de plaisir pour un mini prix!!!!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce coffret renferme les cinq premiers albums du Mahavishnu Orchestra. On peut presque parler d'une intégrale vu qu'il ne manque à l'appel que le sixième et très dispensable album Inner Worlds.

Je ne conseille pas aux néophytes d'écouter d'une seule traite l'intégralité de ces enregistrements , sous peine de graves atteintes psychiques accompagnées de séquelles irréversibles.

A l'époque de sa célébrité, John McLaughlin était un guitariste adulé pour sa célérité. Usant de gammes rapides, torturées et énervantes, son jeu était...rapidement énervant! (je l'ai revu dernièrement au Crossroad Festival 2007 où il s'est fait copieusement siffler). Mais il faut reconnaître qu'à l'époque avec sa double-manche Gibson, pour les copains et moi il était un dieu!

Mais on ne peut pas nier l'importance de ce groupe dans la musique des années soixante-dix. L'intérêt est plus dans la forme que dans le fond, car McLaughlin était un compositeur assez moyen (voire les horribles parties orchestrales d'Apocalypse) et c'est surtout l'incroyable puissance de feu du groupe qui a marqué les esprits (grosse influence sur Robert Fripp et le King Crimson 72-74).

Les deux premiers albums studio sont assez similaires, avec une préférence pour Birds Of Fire plus lyrique et mieux enregistré. Le troisième, Live, est assez inconsistant. Apocalypse, premier album du second line-up avec Jean-Luc Ponty, apporte un peu de sérénité mais est handicapé par des passages symphoniques lourdingues et éprouvants (malgré George Martin à la production).

Le cinquième album, Vision Of The Emerald Beyond, est le plus abouti et le jeu de guitare de John McLaughlin stimulé par Ponty est plus propre et plus en place. Les vocaux apportent un peu de fraîcheur, bien qu'ils frisent un peu le ridicule par instants. Jean-Luc Ponty y est éblouissant et surclasse souvent maître Mahavishnu.

Les pochettes sont des simili fac-similés de celles d'époque (sortez vos lunettes pour les lire) et ce coffret est un bon témoignage d'un certain jazz-rock fusion progressif spirituellement allumé du début des années soixante-dix.
77 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 16 décembre 2011
j avais deja deux cd du MAAVISHNU,mais a ce prix il ne faut pas se priver;on a la l essentiel,a ne pas manquer.Un coup de chapeau a AMAZON pour le serieux de la livraison!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 août 2009
je connaissais déjà4 des albums présentés dans le coffret !
le 1 er album est très bien enregistré et dégage une énergie comme on savait faire à l'époque ....
très bon produit pour un prix très honnête !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 avril 2010
Between Nothingness and Eternity:à écouter le plus bel album, le mieux structuré, le plus émouvant du Mahavishnu Orchestra, la mise en place des interventions des différents musiciens, l'atmosphère dramatique et passionnée relève du génie musical et quels musiciens ! avec un petite préférence pour Ian Hammer aux claviers: lancinant, dramatique et tellement jazz rock !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus