Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 souvenir inoubliable, 29 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Barbara 1967 (CD)
Récital intégral, joli booklet, quelques photos et les chansons dont on retrouve le ton (et le son !) particulier du live. Je viens d'acheter ce CD en souvenir du disque noir tant écouté il y a ' plus de 40 ans ! Quelle bonne surprise d'y trouver les quelques plages qui manquaient au vinyl.
De nombreux disques ont suivi, mais celui-ci reste mon préféré : on y ressent tout le talent de la compositrice-auteur-interprète, offert au public lors de ce récital qualifié de mythique.
Il est certain qu'« Au cœur de la nuit ' A chaque fois ' Y aura du monde » ' pour écouter Barbara nous chanter sa « 'plus belle histoire d'amour' »
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Parce que nous t'aimons !, 25 décembre 2011
Par 
Le voyageur immobile - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Barbara 1967 (CD)
Monique Andrée Serf (1930-1997), parisienne née dans une famille juive, d'où une vie très agitée pendant les années de guerre, quitte la capitale à l'âge de vingt ans pour s'installer à Bruxelles (d'autres avaient fait le chemin inverse). Fin 52, elle commence de se produire dans des cabarets avec des chansons d'Edith Piaf et de Juliette Gréco notamment. Elle se marie en 53 et enregistre deux premières chansons chez Decca en 55. Elle devient la 'chanteuse de minuit' des cabarets parisiens. En 58, elle apparait pour la première fois à la télévision et enregistre son premier super 45t, puis en 59 son premier 33t chez Pathé-Marconi. En 60, elle signe avec Odéon et enregistre 'Barbara chante Brassens', puis 'Barbara chante Brel'. En 64, elle passe à Philips et en première partie de Georges Brassens (qui n'avait pas oublié qu'il avait connu les mêmes difficultés qu'elle pour arriver à se faire connaître) et c'est enfin le triomphe à l'âge de déjà 34 ans. En 65 sort son premier 33t Philips, 'Barbara chante Barbara', prix de l'académie Charles Cros et énorme succès critique et public qui se confirmera lors de son passage à Bobino la même année (c'est de là que naîtra sa magnifique chanson 'Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous'). Huit disques suivront entre 64 et 73, puis un neuvième en 81 et le dernier en 96 après quand même 16 années d'absence des studios. Entre-temps, Barbara s'était consacrée au théâtre et au cinéma, à la scène et à des causes humanitaires, ainsi qu'à l'écriture de ses mémoires. Celle qui avait voué sa vie au public s'est éteinte en 1997, à l'âge de seulement 67 ans laissant son public orphelin de l'une des plus belles voix de la chanson française. Depuis nous regardons passer les jours...

Le CD, enregistré en public à Bobino en 67 (les chansons sont indiquées ci-dessous dans l'ordre chronologique de leur enregistrement sur disque studio) :

- Pierre : « Il pleut sur les jardins alanguis, une auto descend l'allée, c'est lui »
- Au bois de Saint-Amand : « ...S'envolent nos rêves d'enfants »
- Le mal de vivre : « On fait tous le même chemin, mais quand on doit le faire avec le mal au creux des reins... »
- Si la photo est bonne : « ...qu'on m'amène ce jeune homme ! »
- Göttingen : « Faites que jamais ne revienne le temps du sang et de la haine... »
- Une petite cantate : « Si mi la ré si sol do fa... »
- La solitude : « Partout elle me fait escorte, elle m'attend devant ma porte... »
- Toi : « Tu m'as griffée en douceur, juste à la pointe du cœur... »
- Parce ce que je t'aime : « Il faut se quitter avant que ne meurt le temps d'aimer »
- Y'aura du monde : « J'irai cultiver mes roses 'de l'autre côté du chemin'... »
- Au cœur de la nuit : « Une nuit de mon enfance, une longue nuit de silence... »
- Ma plus belle histoire d'amour : « La longue route qui menait vers vous, pour vous, je l'eus faite à genoux »
- A chaque fois : « ...qu'on aime d'amour, on se dit que c'est la première fois »
- Madame : « De votre douleur, je me sens pénétrée ; que dire, que faire, puisqu'il s'en est allé ? »
- Les rapaces : « Qu'ils portent ailleurs leur savoir-faire, ces rats, ces rats, ces rapaces »

- et en allemand dans le texte 'Wenn schon sterben' (la version germanique de 'A mourir pour mourir')

Dame brune, au cœur de ta nuit, reçois tous nos mots d'amour, nos 'je t'aime'. Et même si tu ne les entends plus, le temps ne les effacera pas !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 premier concert public, 31 janvier 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Barbara 1967 (CD)
Ce qui est genial chez Barbara cest que ses enregistrements publics se suivent et ne se ressemblent pas...Ici elle a 37 ans et cest tout simplement sublime! A posseder absolument!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Barbara 1967
Barbara 1967 de Barbara (CD - 2007)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit