undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

45
4,6 sur 5 étoiles
The Joshua Tree
Format: CDModifier
Prix:18,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 janvier 2005
The Joshua Tree représente une des tentatives les plus abouties de distiller un bonheur simple, une surface apaisante et apaisée, une mélancolie bienfaisante, un impressionisme saisissant et s'appropriant le moment de l'écoute. Ici, on a quatre hommes (assez largement influencés et aidés par Brian Eno, dont la touche est facilement reconnaissable aux synthés planants, à ses sons ambient et son "Mur du Son" dilatant le temps...) ne recherchant aucune esbrouffe sonore, ne disposant que de leur générosité pour créer, à la recherche d'une harmonie intérieure visiblement difficile (impossible?) à atteindre (cf. la photo de couverture) mais tentant quand même de l'approcher à travers les recettes les plus simples et les plus connues du rock: rythme binaire, gammes d'accords classiques, structure couplet-refrain-couplet.
L'art de U2 s'épanche comme cela. En sublimant et en s'appropriant ce qui existe déja, en lui donnant une dimension nouvelle, en lui conférant une force qui a à voir avec celle d'hommes utilisant les éléments naturels...
Un album courgeux et subtilement mystique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 septembre 2005
Voilà, je possède plus de 700 cd qui "tournent" sur une très belle installation hi-fi. De tous mes beaux cd achetés, s'il ne devait en rester qu'un, ce serait sans aucun doute cet album.
Album incontournable, aux mélodies qui vous remuent au plus profond de votre être avec en particulier " Where the streets have no name" et "With or without you".
Je viens d'acquérir le Gold Cd Master a un prix déraisonnable... Mais, le plus important est que cet album vous suivra toute votre vie, sans prendre une ride, à garder et à posséder dans toute bonne cdthèque toute votre vie !
Et je pèse mes mots !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 décembre 2007
U2 ressort pour le 20eme anniversaire de sa sortie, un de leur albums mythiques " The Joshua tree". L'objet est tout simplement magnifique avec deux CDs , l'album de 1987 et un second d'inédits plus un DVD d'un concert enregistré à Paris pour promouvoir la sortie de l'album. Ajoutez y un très beau livret de 30 pages et des superbes photos noires et blanches et vous obtiendrez un coffret somptueux à posséder pour tous les fans!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 mai 2013
Quel bonheur de ré écouter cet album en vinyle, c'est un régal et pour l'avoir en CD, c'est different !
Attention les photos ne correspondent pas aux titres sur le vinyle, c'est les mêmes titres que sur l'album orignal à savoir :
disc 1 face A
1. Where the Streets Have No Name
2. I Still Haven't Found What I'm Looking For
3. With or Without You
disc 1 face B
4. Bullet the Blue Sky
5. Running to Stand Still
6. Red Hill Mining Town
disc 2 face A
7. In God's Country
8. Trip Through Your Wires
disc 2 face B
9. One Tree Hill
10. Exit
11. Mothers of the Disappeared
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 octobre 2008
De temps à autres, il arrive parfois que certains arbres ne poussent pas à même le sol, mais plutôt dans les esprits.

Si pour certains férus de botanique, le Joshua Tree sera toujours évocateur de ce type de yucca que l'on trouve, entre autres, à l'ouest des Etats-Unis, dans le désert de Mojave. Pour d'autres, celui affiché en arrière plan sur le verso de la pochette du disque de U2 aura toujours pour symbolique de représenter la terre promise. Qu'elle soit biblique ou plus prosaïquement commerciale, si l'allusion n'a en fait qu'une importance toute relative, il n'empêche que l'arbre de Josué s'avère, à l'écoute, d'un impressionnisme saisissant, comme d'une rare sobriété de ton. Laissant de côté la puissance évocatrice des premiers albums pour nous apprivoiser par des chansons beaucoup plus nuancées, les irlandais franchissent un nouveau cap en osant la simplicité, là ou d'autres se seraient aveuglement évertués à perpétuer l'espèce.

Toujours mené par un Bono Vox intrépide lorsqu'il s'agit de distribuer l'émotion, U2 n'a pas son pareil lorsqu'il s'agit d'apostropher les grands de ce monde. Cependant, cette fois-ci, après avoir utilisé la manière forte, voici que le groupe laisse de côté le porte-voix pour mieux se faire entendre. Canalisé par Brian Eno et Daniel Lanois, tout en sublimant la mélancolie d'une lueur mystique, The Joshua Tree apaise la rage pour mieux en extraire la douleur. Ainsi, à l'ombre de cet l'arbre, là où The Edge aurait déchiré l'épaisseur des nuages, c'est avec quelques accords levant simplement les yeux vers le ciel que le message va s'avérer universel.

De nouveau, le germe de la révolte gronde sur cet album. Naturellement enclin à faire front en réponse à la violence de nos sociétés, comme nous ouvrir à l'intime d'un chanteur, si les textes n'ont rien perdu de leur puissance évocatrice, néanmoins, quelque chose a profondément changé. Sans se renier, mais en abandonnant une réelle spontanéité au profit d'un « design musical » calibré pour le marché américain, U2 vient de gommer toutes les aspérités qui arc-boutait son rock sur l'urgence. En quelque sorte, moins de passion pour plus de sentiment. En faisant cela, le plus étrange, c'est qu'au lieu d'aseptiser totalement un univers qui se voulait révolté, les nouveaux climats proposés, nourris d'influences nord-américaines et irlandaises, ainsi que de synthétiseurs aux penchants célestes, vont en sublimer la portée.

Dans cet arbre différent des autres, là où la foi s'imprègne de soul, tandis que le blues cultive le doute, plusieurs temps forts. Diverses chansons pour nous transporter au-delà de la simple réflexion, voire nous interroger sur l'avenir. Sans besoin de les citer toutes, parce que seule l'écoute saura révéler leur pouvoir évocateur, comme leur impact émotionnel, c'est sans conteste vers l'éprouvant constat, Where The Streets Have No Name, que l'on se penchera pour définir la teneur en images fortes et sentiments compilés de cet album. A l'image de ce titre, dans lequel la souffrance rencontre le mystique, qu'il soit témoin du monde ou en quête de rédemption, Bono est avant tout un romantique égaré sur une planète en souffrance.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 février 2007
Cet album est un pur joyau. Il y a bien sûr les titres connus (with or without you, where the streets...), mais l'ensemble de l'album mérite une écoute attentive. Il possède une vraie âme, qui vous suis des années. Je le réécoute toujours avec le même plaisir constant. Toujours des frissons, l'envie de chanter. Du grand, du très grand.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 octobre 2000
Dans l'histoire du rock beaucoup de disques ont compté. Celui-ci est un des meilleurs grace à des chansons qui prennent aux tripes. Cette album accompagne une vie entiere sans jamais lasser.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 29 janvier 2015
Bon, c'est le grand oeuvre du groupe sans aucun doute. Ca commence par trois gros hits monstrueux à l'époque qu'il est difficile de réécouter avec des oreilles vierges presque 30 ans plus tard. Pour le reste U2 n'est plus non plus ce petit groupe irlandais et outsider avec cet album dans son ensemble: assumant les origines du rock, notamment américaines, il puise dans les racines pour enjoliver les morceaux d'harmonica ou de slide. "The Unforgettable Fire", leur disque précédent, était bien un disque de transition entre l'ancien rock héroïque de U2 et celui plus apaisé de cet album, mais encore en gestation, plein d'expérimentations et de tentatives. Avec "The Joshua Tree", le groupe trouve sa pleine mesure et son juste équilibre, bref, quelque part, son style, bien aidé par la production cotonneuse d'Eno et Lanois. Une basse franche, une batterie sèche mais surtout les guitares si typiques de The Edge, genre Byrds épileptique, qui, bien mieux qu'un virtuose (ce qu'il n'est pas) trouve sa propre marque de fabrique. Q'un album comme cela, sans synthé, vende autant, quelque part, chapeau. Un disque de toute façon qui a marqué son époque et qui doit être pris en considération. L'album, passé donc les trois premiers morceaux trop entendus voire matraqués pendant longtemps, demeure un disque réussi car porté par un vrai groupe qui ne propose rien d'autre que sa musique, ici pleinement accomplie et personnelle.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 10 juillet 2005
U2 était, en 1987, un des groupes les plus en vue de la vague new wave du début des eightees, dans un registre alors plus rock que d'autres groupes du même genre plus branchés synthés. Le groupe avait notamment perçé grâce à deux ou trois tubes comme "new year's day", "sunday bloody sunday" ou "pride", mais il y avait encore un échellon à gravir sur les marches du Hall of fame. Ce fut chose faîte avec ce génial, au sens propre, "joshua tree", qui fit un malheur et établit dès sa sortie, par sa qualité et le succès qu'il rencontra, U2 comme un groupe majeur. C'est bien simple: rien moins que les 5 premiers titres, soit toute la face A de l'époque, restent des classiques du groupe qu'on peut encore entendre en concert, et notament au rappel (le puissant "where the streets have no name", les deux tubes de l'époque "i still haven't found what i'am looking for" et "with or without you", le cosmique "bullet the blue sky", et le très spirituel "running to stand still"). La deuxième face de l'époque, ou les six titres qui suivent, s'adressent plus à une écoute prolongée, celles peut être qui lasseront le moins par une plus grande originalité. "in gods country", qui donne envie de s'envoler dans les saints déserts, "trip through your wires" et son ambiance chaleureuse, "one tree hill" qui fait rever à l'arbre mystérieux, notament restent de grandes compos de U2. Il faut se représenter que ce jeune groupe d'alors réussit à remplir l'hyppodrome de Vincennes le 04/07/87 à la sortie de cet album, ce qui était extremement rare à l'époque pour quelques groupes que ce soit (les plus chanceux fréquentant Bercy). The Joshua Tree est de ces maîtres albums que les bons groupes sortent aux bons moments et qui les établissent définitivement autant au niveaux des ventes qu'au niveau de la réputation. Et celle-ci, ce disque l'atteste, n'est pas volée.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 septembre 2001
Incontestablement le meilleur album de U2: une atmosphère et des mélodies qui restent ancrées en nous bien longtemps après l'écoute.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé