undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles12
4,6 sur 5 étoiles
Prix:20,60 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

TEMPLE DE LA RENOMMEE #1le 11 janvier 2008
C'est à un véritable concert historique auquel nous convie Scorpions à l'occasion du W.O.A. 2006. En effet, comme le sous-titre du DVD l'indique très justement (A Night To Remember A Journey Through Time), nous allons effectuer un voyage dans le temps, qui va nous permettre d'avoir le plaisir d'assister, durant environ 2h20, à un concert dont la setlist est tirée d'une sélection de titres choisis par les fans, des débuts discographiques ("Lonesome Crow", 1972) à Unbreakable (2004).
Bien entendu, un tel événement nécessite quelques surprises. C'est ainsi que des invités prestigieux, qui ont fait partie de l'histoire du groupe, sont présents pour participer à la fête !

Le line-up actuel est composé de Rudolph Schenker (guitare, qui a fondé le groupe en 1965), Klaus Meine (chant, qui l'a rejoint en 1969), Matthias Jabs (guitare, depuis 1978), James Kottak (batterie, depuis 1996) et Pawel Maciwoda (basse, depuis 2004).
Scorpions a une discographie conséquente, composée notamment, au moment de ce live (en 2006 donc), de quinze albums studio. Il y avait donc matière à établir une fantastique setlist, incorporant des titres majeurs du groupe, enregistrés au fil des années...et c'est évidemment le cas !

Devant plus de 60 000 personnes survoltées, le groupe enchaîne des hits incontournables tirés de neuf de ses albums (voir setlist). Cinq albums ne sont donc pas représentés sur le DVD : "Lonesome Crow" (1972), Savage Amusement (1988), Face The Heat (1993), Pure Instinct (1996) et "Eye II Eye" (1999). Certes, il fallait faire des choix, mais il y avait également quelques pépites sur ces albums (notamment sur "Savage Amusement", album que j'apprécie beaucoup).
Ce concert, excellent de bout en bout, renferme quelques temps forts, notamment lorsque les invités sont présents ! Le premier à arriver sur scène est le génial Uli Jon Roth (dans le groupe de Fly To The Rainbow, 1974, à Tokyo Tapes, 1978) sur le fantastique "Pictured Life", ainsi que sur les fabuleux "Speedy's Coming", "We'll Burn The Sky" et "In Trance". L'interprétation est parfaite, rendant hommage à ces titres mythiques du groupe.
Le second invité, Michael Schenker (qui avait quitté le groupe après "Lonesome Crow" pour rejoindre UFO), arrive sur l'instrumental "Coast To Coast", et sera présent sur les trois titres suivants, les indispensables "Holiday", "Lovedrive" et "Another Piece Of Meat", issus de l'excellent Lovedrive(remastered-20bit-19997) (très représenté avec six titres). Il rejoindra Uli Jon Roth sur le superbe "In Trance".
Quant à Herman Rarebell, batteur du groupe de 1977 (Taken By Force) à 1995 ("Live Bites"), il participe à l'explosif "Blackout" et à "No One Like You", issus du monument Blackout(remastered-20bit-1997).
On notera également la présence du fils de Michael Schenker, Tyson, également guitariste, sur la sympathique reprise du "Bolero" de Ravel, pour laquelle tout le monde est présent.
Les autres titres sont des classiques avec, notamment, le heavy "The Zoo" ou l'inévitable tube "Still Loving You". On notera que Love At First Sting(remastered-20bit-1997), encore un indispensable du groupe, bénéficie de la présence de cinq compositions.
En fin de concert, nous assistons au déploiement de la structure représentant un scorpion géant, avant l'ultime titre, "Rock You Like A Hurricane" !
Il est à noter que quatre morceaux de Scorpions, joués ce soir là, sont absents du DVD. Le monstrueux "Dynamite" (de "Blackout"), "In Search Of The Piece Of Mind" (le meilleur titre de "Lonesome Crow" à mes yeux), "Dark Lady" (d'"In Trance") et le fantastique "He's A Woman, She's A Man" (de "Taken By Force").
La présence scénique du groupe (en très grande forme) et l'interprétation des titres sont irréprochables...ce concert passionnant est un vrai moment de bonheur pour les fans !

Techniquement, le DVD propose une belle image, bénéficie d'excellentes prises de vues et d'un montage de qualité. Quant au son, il est pourvu de pistes Stéréo et DD 5.1, qui proposent un excellent mixage. Précis et puissants, ces deux formats sonores emportent l'adhésion, en sachant que le DD 5.1 est plus imposant.
Il n'y a pas de bonus sur le DVD. L'événement étant d'importance, je trouve qu'un making of (au minimum) auraient pu être inclu !

En définitive, ce Live At Wacken Open Air 2006 de Scorpions est absolument indispensable pour tous les fans du groupe et de Hard Rock en général !

Setlist :

01 - Coming Home, de l'album Love At First Sting (1984)
02 - Bad Boys Running Wild, de l'album Love At First Sting (1984)
03 - The Zoo, de l'album Animal Magnetism (1980)
04 - Loving You Sunday Morning, de l'album Lovedrive (1979)
05 - Make It Real, de l'album Animal Magnetism (1980)
06 - Picture Life (avec Uli John Roth), de l'album Virgin Killer (1976)
07 - Speedy's Coming (avec Uli John Roth), de l'album Fly To The Rainbow (1974)
08 - We'll Burn The Sky (avec Uli John Roth), de l'album Taken By Force (1977)
09 - Love 'em Or Leave 'Em, de l'album Unbreakable (2004)
10 - Don't Believe Her, de l'album Crazy World (1990)
11 - Tease Me Please Me, de l'album Crazy World (1990)
12 - Coast To Coast (avec Michael Schenker), de l'album Lovedrive (1979)
13 - Holiday (avec Michael Schenker), de l'album Lovedrive (1979)
14 - Lovedrive (avec Michael Schenker), de l'album Lovedrive (1979)
15 - Another Piece Of Meat (avec Michael Schenker), de l'album Lovedrive (1979)
16 - Kottak Attack (Solo James Kottak)
17 - Blackout (avec Herman Rarebell), de l'album Blackout (1982)
18 - No One Like You (avec Herman Rarebell), de l'album Blackout (1982)
19 - Six String Sting (solo Matthias Jabs)
20 - Big City Nights, de l'album Love At First Sting (1984)
21 - Can't Get Enough, de l'album Lovedrive (1979)
22 - Still Loving You, de l'album Love At First Sting (1984)
23 - In Trance (avec Uli John Roth et Michael Schenker), de l'album In Trance (1975)
24 - Bolero (avec Uli John Roth, Michael Schenker, Herman Rarebell et Tyson Schenker)
25 - Ready To Sting (apparition du Scorpion)
26 - Rock You Like A Hurricane, de l'album Love At First Sting (1984)

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
22 commentaires|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Filmé lors du Wacken en 2006, les Scorpions vont enregistrer chez eux en Allemagne, ce concert célébrant le come back d'éminents anciens membres du groupe, en réalisant (pratiquement) pour le coup une synthèse de "Tokyo Tapes", et "World Wide Live".
Les Scorpions entament d'abord le concert avec leur dernière formation, avec des classiques extraits des albums "Love At First Sting", "Animal Magnetism" et "Lovedrive". Puis l'apparition d'un premier invité se fait, lorsque (l'unique) Uli Jon Roth saisit sa guitare une première fois, sur trois morceaux issus des albums "Virgin Killer", "Fly To The Rainbow" et "Taken By Force", pour un instant inespéré et trop court (un extrait de l'album "In Trance" également interprété ne sera pas conservé au montage). Le show reprend alors son cours normal avec les Scorpions sur trois titres, dont deux extraits de "Crazy World" ("Savage Amusement" étant ignoré). Puis Mickael Schenker intervient sur quatre morceaux de "Lovedrive", notamment sur l'instrumental "Coast To Coast" qu'il aurait (sans être crédité) en partie composé. Autour de cette réunion, les nouveaux assurent aussi le spectacle et voit James Kottack attaquer son solo de batterie, qui accueille un court instant Hermann Rarebell, qui retrouve sa place sur deux extraits de l'album "Blackout". L'ambiance monte encore d'un cran, lorsque le groupe reprend après le solo de Matthias Jabs, "Can't Get Enough" un autre extrait de "Lovedrive" (cet album exceptionnel), qui a le don de booster n'importe quel show. Les guitaristes invités reviennent ensuite sur "In Trance", et sur le "Bolero" de Ravel. Le côté spectacle n'a pas été négligé, puisque sur un "Ready To Sting" un scorpion robotisé (au magnétisme animal), surgit sur la scène avant l'inévitable "Rock You Like A Hurricane". Alors tout n'est pas parfait, dans cette chaude atmosphère le chant de Klaus Meine est parfois approximatif, mais c'est l'ambiance déployée sur scène qui l'emporte. Le plus gros regret, c'est le fait que sur une liste de cinquante morceaux proposés aux votes des fans, trente seront joués et seulement vingt-six retenus. "In Search Of The Piece Of Mind", "Dark Lady", "He's A Woman, She's A Man", et "Dynamite" pourtant interprétés, ne seront pas retenus lors de l'assemblage du DVD.
Mais "A Night To Remember" porte bien son titre, les Scorpions en invitant leurs plus éminents anciens membres (excepté Francis Buchholz), ont bien immortalisé un moment inespéré, en revisitant bons nombres de leurs meilleurs albums.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
je tiens à signaler que la playlist du gigantesque concert à Wacken a été établie par vote des fans du groupe. J'avais écouté ce concert en 2006 à la radio sur internet, et franchement, je croyais entendre les Scorpions des 80's. Quelle pêche !! Maintenant, je peux y joindre l'image et même s'ils ont vielli, ils se donnent toujours à fond ! A force de riff, de mélodies et grâce à la voix du chanteur, Scorpions est devenu pour moi LA REFERENCE et ce DVD le prouve.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2008
Super concert, malheureusement amputé de qqs titres (problèmes techniques sur le 2e rappel).
Restent quand même beaucoup de chansons, un excellent son, une super pèche et un feeling très live.
Ici, surement pas d'overdubs, ce qui explique les petits pains ci et là et le fait que Klaus soit approximatif plus d'une fois (oula big city nights), mais qu'importe, l'énergie est là et quelques titres rares aussi.

Douze crans au dessus le live in Vienna à tous les niveaux.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2012
groupe formidable. Ce DVD retrace bien ce qui peut être vécu lors d'un concert. toujours au top malgré leur age. du son, une voix, des efficacités une peche d'enfer.a acheter absolument.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2016
Ce DVD de scorpions a une bonne qualité d'image rien de spécial lorsqu'on aime. Un bon moment pour la personne à qui je l'ai offert.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 janvier 2013
quelle ambiance ça a mis pour cette fête de famille... On a eu l'impression de rajeunir d' au moins 30 ans :::::
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 15 janvier 2008
Inconditionnel du groupe depuis mon plus jeune age, inutile de vous dire que s'il y avait un DVD que j'attendais avec la plus grande impatience, c'est véritablement celui là.
Mes amis, mes frères, ne tournons pas autour du pot, ce concert "évènement" est un ratage complet, et je suis triste, amère et consterné.
Tous les ingrédients étaient pourtant réunis pour que ce concert reste à jamais gravé dans nos mémoires de "Hardos": Des invités de marques, une Set list inimaginable, pour un groupe que tout le WAKEN attendait de pied ferme afin de célébrer et chanter ensemble tous ces hymnes, ces airs et ces refrains qui font depuis longtemps partis du patrimoine Hard rock.... Et bien non ! Rien de tout ça.
Un concert filmé au rabais, l'absence d'un réel décors, hormis une illustration pourrie (peinte vraisemblablement par le gosse d'un des membre du groupe) censée représenter une tête de mort à l'effigie de Blackout... Beuurrk !! Le Light show est tout à fait convensionnel, quant à la prestation du groupe ... Aaaaaaïh !! Bonjours le nombre de pains et d'approximation (chez Klaus Meine surtout).

En conclusion, je vous invite à faire l'économie de ce DVD, sans toute fois faire l'impasse sur les dernières parutions CD du groupe qui, elles, sont plus que recommandable. 10/20
77 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2011
Un très bon condensé de la carrière des Scorpions avec des musiciens dont l'énergie et le bonheur font plaisir à voir.
Après 10 mn que je trouve légèrement poussives, la machine s'emballe très vite pour ne plus s'arrêter durant 2 heures.
En particulier, les prestations en commun avec les guests stars (notamment Uli et Michael) sont absolument fabuleuses.
Mention spéciale à We'll Burn the Sky (sur une autre planète !!!), Don't Believe Her, Holiday (version longue), Big City Nights.
En résumé : un grand moment de hard rock !!! Dire qu'un groupe pareil va prendre sa retraite bientôt.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2009
Ce dvd est un vrai bijoux! Les chansons sont excellentes, le son aussi et que d'invités!! Michael SCHENKER, son fils Tyson, Herman RAREBELL et le grandissime Uli JON ROTH!!!!!!
Après avoir vu ce dvd on est subjugué par les performances...
Ce dvd vaut vraiment le coup et je vous conseil vivement de l'acheter surtout pour 10€...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)