undrgrnd Cliquez ici Toys Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles14
4,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:6,62 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1991 : Coatie. Guerre de Yougoslavie.

Réalisé en 2001 par Elie Chouraqui d'après une histoire vraie, inspirée de l'expérience vécue de la correspondante de guerre Isabel Ellsen, une des rares pendant le conflit à avoir pénétré l'enceinte bombardée de Vukovar, a raconté son expérience dans

Synopsis : "Octobre 1991, Harrison Lloyd, (David Strathairn), reporter-photographe célèbre pour Newsweek, est envoyé en Yougoslavie pour "couvrir les débuts d'un conflit mineur". Personne, à cette époque, ne comprend encore cette guerre. Sarah (Andie MacDowell), sa femme, mère de deux enfants, lui fait promettre de revenir pour l'anniversaire de son fils.
Il promet, part, tarde à rentrer et est porté disparu aux environs de Osijiek, non loin de Vukovar, dans le nord de la Croatie. Quelques jours plus tard, l'Associated Press annonce sa mort.
Pour Sarah, le monde s'écroule, mais elle refuse de croire au décès de son époux. Elle part alors à sa recherche, flanquée de trois photographes, dont Kyle (Adrien Brody), le seul qui soit un tantinet lucide dans l'expédition, et Stevenson (Brendan Gleeson), un soldat usé, instable, mais humain."

Ce film est terrifiant sur les aspects qu'il dévoile de la cruauté de toute guerre civile. Les images sont fortes, épouvantables; notamment celles de la tentative de viol de Sarah, et celles de ces femmes qui errent dans les rues en guerre de Vukovar avec une pancarte indiquant qu'elles portent un enfant du viol. Plongée dans l'horreur. Paradoxalement, le "cinéma" s'efface. Brillante réalisation.

La violence est crue, directe, aveugle, stupide de nature. Le courage de cette femme est exemplaire. Une vraie histoire d'amour. Cette attente insurmontable. L'action réparatrice. Quelle force ce film !
11 commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 12 septembre 2005
Après pas mal de bons films, Elie Chouraqui réalise avec "Harrison's flowers" son meilleur film avec une excellente distribution (surtout Andie McDowell) à dominante anglo-saxonne.
Ce film oscille entre 3 thèmes : la vie des reporters de guerre - un excellent documentaire sur la guerre civile en ex-Yougaslavie et enfin une fantastique histoire d'amour illustrée par le courage (ou l'inconscience) de cette femme qui abandonne tout pour aller rechercher son mari dans un pays en guerre.
Elis Chouraqui traite ces 3 thèmes avec brio et le spectateur suit ce film pendant plus de 2 heures sans bouger.
Un tout tout grand film.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2004
Entouré d'un pléiade d'acteurs,à commencer par la sublime Andie MacDowell,Elie Chouraquie parvient à dépasser presque tous ses travers habituels (Lyrisme,démagogie et caricatures)dans ce film
sur un sujet aussi sensible que la guerre civile,ici en Yougoslavie...
Accompagné de David Strathairn,l'acteur fétiche de John Sayles (vu dans Limbo et bien d'autres),d'Adrian Brody avant Le Pianiste,de Brendan Gleeson (Le Colonel de John Boorman),d'Elias Koteas (La ligne rouge de Terence mallick et l'oublié Exotica d'Atom Egoyan),Elie Chouraquie nous livre son meilleur film...
La journaliste et photographe Isabel Ellsen, une des rares pendant le conflit à avoir pénétré l'enceinte bombardée de Vukovar, a raconté son expérience dans Le diable a l'avantage et en a aussi nourri le scénario écrit par Elie Chouraqui et Didier Le Pêcheur.
Le personnage d'Harrison Lloyd joué par David Strathairn,par son humanité, n'est pas sans rappeler le grand photographe James Nachtwey dont le magnifique documentaire War Photographer (Voir Critique) résume le parcours...
A voir dans le même genre,le film référence Warriors,Bosna ! de Bernard-Henri Levy, Veillées d'armes de Marcel Ophuls, Welcome to Sarajevo de Michael Winterbottom, Underground de Emir Kusturica, N'oublie pas que tu vas mourir de Xavier Beauvois ou Lettre pour L de Romain Goupil.
Pour ne pas oublier ce conflit qui se trouvait à quelques heures d'avion de chez nous et que nous avons tous ignoré et chapeau bas malgré les défauts de son film à Monsieur Chouraqui...
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 septembre 2014
Ici Chouraqui est au mieux de son art, et dans son élément... tout sonne juste,... les situations, les ambiances, les images, les caractères... s'est-il servit des décors naturels de l'ex-Yougoslavie pour tourner ses plans...? qu'importe... tout est là, crédible, réaliste sur des hommes et des femmes qui risquent leur vie pour ramener des images, qui se l'imaginent-ils vont sûrement faire basculer les choses... les choses ont effectivement basculées, mais pas dans le sens souhaité... nous sombrons au fil des décennies dans un dés-humanisme incurable, comme le film descend au cours des scènes au plus profond de la noirceur de la sauvagerie humaine, là où la vie n'a plus aucun poids... Nous sommes comme le personnage central de ce film, hébétés, assommés, et nous cherchons un sens à tout ceci, un chemin de sorti pour pouvoir maintenir notre humanisme au sein de notre raison... les lumières du XVIII° siècles ne seraient-elles que des chimères... une fois de plus une main tendue, de femme évidemment, viendra nous ramener à la lumière... la femme avenir, secours, recourt, gardienne de l'humanité... Harrisson's flowers c'est ceci et bien plus encore.... chapeau bas Élie Chouraqui, un chef d’œuvre passé quasiment inaperçu, sans oublier des acteurs somptueux dans des interprétations impeccables...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2013
film très dur par son réalisme qui me dérange parfois ; il faut donc du courage et je ne regrette pas de l'avoir eu pour aller jusqu'au bout - excellent document sur cette guerre un peu oubliée de tous !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2004
J'ai visionner ce film tout a fait par hasard et j'en suis resté la bouche ouvert. L'histoire est d'actualité, et touche à tous les sentiments de l'homme, l'amour, la haine, l'imcompréhension, la douleur, la peur...
On s'attend un film d'amour sur un fond de toile d'actualité, mais le film va au-delà. On y rencontre des hommes qui ont sombrés dans la folie et l'horreur du le sang. Chaques scènes de guerre sont choquantes et vous donne des points d'interrogation sur se que nous sommes et se que nous pouvons accomplir en temps que humain! Adrian Body y joue un rôle sur mesure digne du pianiste, émouvant, parfois drôle, Patrick Mc Goohan est juste et que dire de MacAndie MacDowell qui déborde d'amour et de sensibilité. Mais on en retiens une chose, la guerre est une chose qui ne devrait pas existé et heureusement que malgré l'atrocité de la guerre l'amour triomphera toujours !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 mars 2016
Malgré une première partie assez longuette et un happy ending dispensable, Elie Chouraqui réussit ici un film touchant et souvent prenant. La distribution de qualité (Andie McDowell, Adrien Brody, Brendan Gleeson, Elias Koteas) et la mise en scène crue y participent grandement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2010
Un superbe film de guerre ( ex yougoslavie), si bien réalisé qu on retient son souffle et découvre avec Sarah l'horreur. Cependant ce n'est pas un film "Rambo", loin de là. L intensité de l action va grandissante du début à la fin, beaucoup d humanité, un film à voir et revoir sans être déçu. N'hésitez pas!!!!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2012
Très bon film, très bien joué. L'histoire est prenante.
Ce film rappelle aussi qu'il y a eu une guerre en Yougoslavie, aux portes de l'Union Européenne mais au sein de l'Europe puisqu'à la frontière de l'Allemagne... Nous avons tous été informés, donc témoins de la barbarie (destructions, massacres, camps...).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2013
je trouve ce film passionnant, très bien interprété, je pense qu'il décrit très bien la vie des reporters de guerre.Ce film est triste, certaines scènes sont à déconseiller aux enfants et aux personnes fragiles. Il fait réfléchir à ce qui peut se passer dans le monde.
Il est vraiment à voir, je pense que je le regarderais une seconde fois un peu plus tard.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,15 €
8,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)